Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

l'école comme thème de chanson


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 981 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 02 juin 2016 - 12:03

A part une chansonnette sur un vieux maitre d'école qui ou à qui on montrait ses fesses ( car en plus je ne m'en souviens pas entièrement !) , les anciens de mon entourage ne m'ont transmis aucun chant qui évoque l'école.

 

Bien sûr la datation fin du XIX ème de la généralisation de l'école justifie bien cette absence dans la grande tradition orale, mais je me demande si il y a eu des créations chantées de l'époque qui auraient rendu compte des espoirs ou de  la perturbation que cela a engendré, ou encore qui évoquent le quotidien .

Le monde de l'enfance a gardé longtemps la mémoire de choses informelles comme le "Napoléon est mort à ste Hélène etc." Alors peut-être...

 

Avez-vous rencontré quelque chose de ce genre ?



#2 + Partager Garrigauda

Garrigauda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 223 messages
  • Localisation: Garrigue de l'Hérault, Occitania
  • Activité(s):Passeuse de danses
  • Groupe(s):ABRAÇEBRAÇ

Posté 02 juin 2016 - 21:43

On ne m'en a pas transmis non plus. Après dans l'Occitanie (comme partout où on parlait une autre langue) l'école c'était quand même à la fois un lieu d'ascension sociale certes mais aussi de répression. Je parle de la langue. Et aussi de rester enfermés alors qu'il y avait tant de travail à la ferme. Mais un bon maître, entendez un maître juste, ça j'en entendais parler avec respect par les anciens. Et aussi des histoires de faire je ne sais combien de kms dans la montagne avec la paille dans les sabots pour ne pas geler les pieds.

Pas de chanson, mais bien sûr dans ma famille lozérienne l'histoire dramatique des soeurs Dupeyron mille fois racontée. J'ai toujours trouvé que ces histoires toujours répétées semblaient des balades. Comme l'histoire de Peyrounet, le rebouteux de Nasbinals, devenait dans la bouche des bergers de la famille une chanson de geste.

Du récit au chant, la frontière est parfois faible...






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)