Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

Paroles de "La java des dimanches" de Ciac Boum


  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1 + Partager David Ripoll

David Ripoll
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 27 messages
  • Localisation: Girona (Catalogne)
  • Activité(s):enseignant/chercheur
  • Groupe(s):Escampillem
  • Instrument(s):accordéon diatonique, vielle à roue, boha, piano

Posté 30 août 2016 - 11:01

Salut !

 

Est-ce que quelqu'un a les paroles de "La java des dimanches" interprétée par Ciac Boum dans son premier album ?

 

Merci beaucoup !

 

david 



#2 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 207 messages
  • Localisation: Suisse
  • Activité(s):Gentleman
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 31 août 2016 - 15:58

tu les recopies de l'oral à l'écrit, ou alors tu cherche le contact du grand Barbichon ou de Christian Pacher pour lui demander directement :) en expliquant ta motivation.



#3 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 01 sept. 2016 - 09:10

Lanost t'a fait la proposition que j'ai mise en oeuvre quand j'ai lu ton post. 

Si tu projettes de chanter cette java des dimanches cela t'aurait rendu service.

Car au bout de deux jours qu'elle tourne en boucle entre deux arrêts de la souris, je suis incapable d'en restituer la richesse. Certes mon niveau de chant (connu) laisse à désirer mais hors stages et attentes précises j'arrive à vocaliser . Là c'est plein de nuances, de notes que je n'identifie pas...Il y a parfois des intonations à la Piaf. A d'autres moments c'est le cousin Vignault que j'entends derrière la voix poitevine... Et pourtant Christian Pacher a vraiment construit quelque chose qui colle à sa propre façon de parler, de chanter;

En fait j'ai été bien contente que tu n'aies pas sorti toi-même le Ciac-boum rouge et bossé , car j'aimais cette chanson , mais sans savoir à quel point elle est réussie.

Au delà de l'émotion qu'elle renvoie, au delà de cette subtile diversité musicale , il y a aussi le texte. J'ai eu recours au dictionnaire pour vérifier que le mot que je croyais entendre était bien le mot choisi, qui s'encastre exactement à la fois dans dans l'espace disponible de la phrase, dans la rime ou les assonances, dans le registre exprimé . Et cela correspondait !

Quand on dit Wouahhhhhhhhh! c'est beau, on ne mesure pas l'architecture qu'il y a dans ce moment d'écoute d'où on émerge. Ce n'est pas une chansonnette et si tu l'as choisie, c'est que tu le sens.

Alors je vais te livrer ces paroles telles que je les ai recueillies à l'écoute.

La ponctuation et le découpage que je propose ne sont peut-être pas ceux du créateur.

 

 

C'est long, alors je vais te livrer ça en feuilleton ! :)

 

La java des dimanches  Christian Pacher

 

Dès le lundi matin Maurice le maçon se lève avec paresse,

Les yeux tout crottés, les pieds endoloris qu'il masse avec tendresse.

Faut aller au turbin, il faut gagner son pain.

Courage mon ami, courage, dimanche est encore loin!

Et le voilà parti. Sa côte est bien pliée dans l'fond d'sa fourgonnette.

Il a pris ses outils bien rangés bien briqués.Il a fait sa toilette. 

Il roule en sifflotant un p'tit air de printemps.

C'est comme ça qu'il est bien, toujours en sifflotant

il a le coeur content

parce que, son truc à lui, c'est la Danse

Toute sa vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux

enlacés, les yeux dans les yeux.

 

(à suivre)


  • Lanost et Ludoman aiment ça

#4 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 489 messages
  • Localisation: Paris
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 01 sept. 2016 - 09:21

Bravo Josette.


  • Lanost aime ça

#5 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 01 sept. 2016 - 15:03

Non, Bravo Christian !

 

 

 

Mardi est encore tôt que déjà au boulot Monique se décarcasse

un balai à la main que des gants en plastique protègent des crevasses.

Faut aller au turbin, il faut gagner son pain.

Patience , mon amie, patience dimanche est encore loin.

La voilà qui s'affile* tant et tant que le sol brille comme un miroir.

Un sol brillant c'est si tentant qu'elle se met à danser seule dans le noir.

Elle danse en sifflotant un p'tit air de printemps

C'est comme ça qu'elle est bien, en sifflotant .

Elle a le cœur content parce que son truc à elle, c'est la Danse

Toute sa vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

 

 

(à suivre)

 

* C'est bien le verbe "affiler" qui est utilisé.

 

 


  • Lanost et Ludoman aiment ça

#6 + Partager Le cyclo écolo

Le cyclo écolo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 438 messages
  • Localisation: Au bord de l'Allier (03)
  • Activité(s):Webmestre (alimentaire...)
  • Instrument(s):Cornemuse 20p + 16p (apprentissage)

Posté 01 sept. 2016 - 21:57

ben voila, on attend la suite...



#7 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 01 sept. 2016 - 22:31

 Puisque jeudi se termine la voici :

 

Mercredi sur le chantier, juché tout en haut de son échafaudage
Maurice se rappelle de l'enfant qui dansait nuit et jour dans le garage.
Son père lui avait dit « J'veux pas d'ça chez nous,
c'est bon pour les pédés, tant que je  serai vivant je vais te faire passer le goût ! »
Ne parlons pas de ses joyeux compagnons qui ne sont pas les derniers non plus
à plaisanter, le chahuter, à grivoiser, à user de sous-entendus : 
« tu dois pas t'ennuyer, tu dois t'en envoyer... »
Régalez-vous, rigolez donc .
Ils n'ont jamais dansé, à quoi bon expliquer
que son truc à lui, c'est la Danse,
toute sa vie c'est la danse
surtout celle qu'on danse à deux,
enlacés, les yeux dans les yeux.

 

 

Arrive le jeudi. Monique dans les bureaux prend son service de nuit.

Elle s'affaire elle astique à cirer l'encaustique pendant des heures sans répit.

Elle a les jambes lourdes et ça l'inquiète un peu.

Pourra-t-elle glisser ses pieds dans ses jolis escarpins bleus

parce qu'elle s'y voit déjà dans ce beau parquet blond

danser pendant des heures à déjouer le cœur

à secouer le temps dans les bras d'un bel homme danseur évidemment .

Elle aurait le sourire

où chacun pourrait lire

son bonheur éclatant parce que son truc à elle, c'est la Danse

Toute sa vie * la danse                                                                 * certains mots du couplet ne sont pas repris pour Monique

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

                                                            (à suivre )

 

 

 

Remarque:les couplets précédents contiennent quelques inexactitudes que je corrigerai dans le regroupement final.

 


  • Lanost et Ludoman aiment ça

#8 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 976 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 sept. 2016 - 13:47

Ce qui me fait marrer avec cette chanson, c'est le nombre de gens qui s'y reconnaissent et, malgré que "leur truc à eux c'est la danse", ils dansent pas très bien et font zéro effort pour s'améliorer.

 

/troll (et attaque au moi de y'a 6 ans qui savait absolument pas combien de marge d'amélioration il avait)


  • Lanost aime ça

#9 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 02 sept. 2016 - 19:06

Tu abordes le thème même de cette chanson, ce que je n'avais pas encore fait.

C'est vrai que c'est romanesque à souhait, fleur-bleue, etc. Mais l'interprétation de Christian Pacher lui donne une force charismatique , pousse à l'identification.

Que veux-tu, la danse c'est comme les miroirs: si seuls les beaux avaient le droit de les utiliser les marchands n'en vendraient pas beaucoup...

Quand on ressent ce qu'est la danse pour la première fois , ou vers 7-8 ans , on ne se demande pas si on danse bien. On sait juste si on aime ça ou pas. Et si on aime ce qu'on ressent, tel quel, on n'a pas forcément envie de le voir disparaître au profit d'une belle prestation. Si on sent que cela peut être encore mieux je crois qu'on essaye d'aller vers ce savoir.

 

         Dans le couplet du vendredi c'est Brel qui résonne en fond référentiel commun. Mais on ne va pas s'en priver . Le voici , avec les changements de forme qui amorcent la rencontre:

 

 

 

Allez, tourne, tourne, tourne,
sentir qu'on est vivant
allez, tourne, tourne encore
ça tournera plus quand on sera mort.

 

Un parpaing, deux parpaings, faut coller en cadence.
Le vendredi s'étire.
La truelle qu'on balance
plus qu'un jour à tenir,
plus qu'un jour à tous les temps.
Neige, soleil ou pluie le rythme d'un maçon se conjugue à trois temps.

Un carreau, deux carreaux, c'est la valse des chiffons
et derrière la fenêtre le tango des flocons.
Plus qu'un jour à frémir,

plus qu'un jour à languir.
Elle sent déjà par le haut par le bas
monter l'envie de danser et de rire.

 

 


  • Paolina aime ça

#10 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 03 sept. 2016 - 11:46

Un bon feuilleton se doit de coller au calendrier. Voici donc la fièvre du samedi soir.

 

 

Samedi enfin

Maurice envoie valser son pé aux oubliettes,

laisse là le maçon et tous ses oripeaux, endosse les paillettes ;

Il cire ses souliers, il parfume son col et il prend le chemin.

Riant comme un gamin

il court il vole.

 

Ça y est c'est la grand jour ,

elle a tant attendu qu'elle en perd la tête!

Dans ses plus beaux atours

Monique prend enfin le temps de faire la coquette.

Oubliés les balais, les brosses et les chiffons.

Dans le miroir une déesse remplace une souillon.

 

Et c'est parti pour la danse,

toute la vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

Allez, tourne, tourne, tourne,

sentir qu'on est vivant

allez, tourne, tourne encore

ça tournera plus quand on sera mort.

 

(à suivre, encore...)

 

 

 

Je vous souhaite ce soir la même joie des préparatifs !

 


  • Lanost et Ludoman aiment ça

#11 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 04 sept. 2016 - 18:36

Bon, c'est  entendu , Maurice et Monique ont dansé toute la nuit du samedi au dimanche. Mais pourquoi cela s'appelle-t-il "la java des dimanches" ? 

 

Le dernier couplet ne le dit pas.

 

 

Et dans tout le pays
la chose a fait grand bruit
On en reparle encore du couple fabuleux
qui enflamma la nuit sans se quitter des yeux.
N'étaient là pour personne
et l'on ne voyait qu'eux.
Ils ont dansé , dansé sans s'arrêter.
A c'qu'il paraît ils danseraient encore !

C'est la danse, C'est la danse, C'est la danse, C'est la danse,

Tourne, tourne, tourne ,
sentir qu'on est vivant
eh ! tourne tourne encore
ça tournera plus quand on sera mort
C'est la danse,
toute sa vie,
C'est la danse,
surtout celle qu'on danse à deux,
enlacés, les yeux dans les yeux.
Tourne tourne tourne
tandis qu'on est vivant
Allez tourne, tourne sans fin
Allez, on remet, on remet ça demain !

C'est la danse …..

 

 

 

Demain on corrige toutes les erreurs...dans une version regroupée. ça va faire un sacré post !

 

 


  • Lanost et Ludoman aiment ça

#12 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 05 sept. 2016 - 23:19

retard de livraison: attendre que le soleil se lève !



#13 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 06 sept. 2016 - 22:22

Les erreurs commises (et repérées ) sont :

 

les yeux tout encrottés

elle s'affille verbe forgé à partir de l'expression « d'affillée » , sans arrêter...

Maurice envoie valser son bleu aux oubliettes,( j'ai peiné à identifier cette syllabe )

dans ce beau parquet blanc idem : pour rimer avec « bleu » il a une ambiguïté dans la prononciation. J'avais interprété sur un parquet donc sol blond. Mais c'est dans le bal parquet.

 

Allez, l'intégrale !

 

La java des dimanches  Christian Pacher

 

Dès le lundi matin Maurice le maçon se lève avec paresse,

Les yeux tout encrottés, les pieds endoloris qu'il masse avec tendresse.

Faut aller au turbin, il faut gagner son pain.

Courage mon ami, courage, dimanche est encore loin!

Et le voilà parti. Sa côte est bien pliée dans l'fond d'sa fourgonnette.

Il a pris ses outils bien rangés bien briqués.Il a fait sa toilette. 

Il roule en sifflotant un p'tit air de printemps.

C'est comme ça qu'il est bien, toujours en sifflotant

il a le coeur content

parce que, son truc à lui, c'est la Danse

Toute sa vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux

enlacés, les yeux dans les yeux.

 

Mardi est encore tôt que déjà au boulot Monique se décarcasse

un balai à la main que des gants en plastique protègent des crevasses.

Faut aller au turbin, il faut gagner son pain.

Patience , mon amie, patience dimanche est encore loin.

La voilà qui s'affille tant et tant que le sol brille comme un miroir.

Un sol brillant c'est si tentant qu'elle se met à danser seule dans le noir.

Elle danse en sifflotant un p'tit air de printemps

C'est comme ça qu'elle est bien, en sifflotant .

Elle a le cœur content parce que son truc à elle, c'est la Danse

Toute sa vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

 

Mercredi sur le chantier, juché tout en haut de son échafaudage
Maurice se rappelle de l'enfant qui dansait nuit et jour dans le garage.
Son père lui avait dit « J'veux pas d'ça chez nous,
c'est bon pour les pédés, tant que je  serai vivant je vais te faire passer le goût ! »
Ne parlons pas de ses joyeux compagnons qui ne sont pas les derniers non plus
à plaisanter, le chahuter, à grivoiser, à user de sous-entendus : 
« tu dois pas t'ennuyer, tu dois t'en envoyer... »
Régalez-vous, rigolez donc .
Ils n'ont jamais dansé, à quoi bon expliquer
que son truc à lui, c'est la Danse,
toute sa vie c'est la danse
surtout celle qu'on danse à deux,
enlacés, les yeux dans les yeux.

 

 Arrive le jeudi. Monique dans les bureaux prend son service de nuit.

Elle s'affaire elle astique à cirer l'encaustique pendant des heures sans répit.

Elle a les jambes lourdes et ça l'inquiète un peu.

Pourra-t-elle glisser ses pieds dans ses jolis escarpins bleus

parce qu'elle s'y voit déjà dans ce beau parquet blanc

danser pendant des heures à déjouer le cœur

à secouer le temps dans les bras d'un bel homme danseur évidemment .

Elle aurait le sourire

où chacun pourrait lire

son bonheur éclatant parce que son truc à elle, c'est la Danse

Toute sa vie la danse

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

 

Allez, tourne, tourne, tourne,
sentir qu'on est vivant
allez, tourne, tourne encore
ça tournera plus quand on sera mort.

 

Un parpaing, deux parpaings, faut coller en cadence.
Le vendredi s'étire.
La truelle qu'on balance
plus qu'un jour à tenir,
plus qu'un jour à tous les temps.
Neige, soleil ou pluie le rythme d'un maçon se conjugue à trois temps.

Un carreau, deux carreaux, c'est la valse des chiffons
et derrière la fenêtre le tango des flocons.
Plus qu'un jour à frémir,

plus qu'un jour à languir.
Elle sent déjà par le haut par le bas
monter l'envie de danser et de rire.

 

Samedi enfin

Maurice envoie valser son bleu aux oubliettes,

laisse là le maçon et tous ses oripeaux, endosse les paillettes ;

Il cire ses souliers, il parfume son col et il prend le chemin.

Riant comme un gamin

il court il vole.

 

Ça y est c'est la grand jour ,

elle a tant attendu qu'elle en perd la tête!

Dans ses plus beaux atours

Monique prend enfin le temps de faire la coquette.

Oubliés les balais, les brosses et les chiffons.

Dans le miroir une déesse remplace une souillon.

 

Et c'est parti pour la danse,

toute la vie, c'est la danse

surtout celle qu'on danse à deux,

enlacés, les yeux dans les yeux.

Allez, tourne, tourne, tourne,

sentir qu'on est vivant

allez, tourne, tourne encore

ça tournera plus quand on sera mort.

 

Et dans tout le pays
la chose a fait grand bruit
On en reparle encore du couple fabuleux
qui enflamma la nuit sans se quitter des yeux.
N'étaient là pour personne
et l'on ne voyait qu'eux.
Ils ont dansé , dansé sans s'arrêter.
A c'qu'il paraît ils danseraient encore !

 

C'est la danse, C'est la danse, C'est la danse, C'est la danse,

Tourne, tourne, tourne ,
sentir qu'on est vivant
eh ! tourne tourne encore
ça tournera plus quand on sera mort
C'est la danse,
toute sa vie,
C'est la danse,
surtout celle qu'on danse à deux,
enlacés, les yeux dans les yeux.
Tourne tourne tourne
tandis qu'on est vivant
Allez tourne, tourne sans fin
Allez, on remet, on remet ça demain !

C'est la danse …..


Modifié par josette, 06 sept. 2016 - 22:23.

  • Lanost et Ludoman aiment ça

#14 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 207 messages
  • Localisation: Suisse
  • Activité(s):Gentleman
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 07 sept. 2016 - 14:55

merci de la transcription, j'aime bien faire ce travail quand je veux apprendre une chanson.



#15 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 023 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 12 sept. 2016 - 17:09

Petites différences par rapport à la transcription que je m'étais faite :

personnellement j'entendais "la voilà qui serpille tant et tant..." ; "elle s'affaire, elle astique, elle cire, elle encaustique..." et "le rythme du maçon". Ceci dit, Christian change souvent un mot par-ci par-là, quand il la chante, alors... tant que ça sonne...



#16 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 992 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 12 sept. 2016 - 17:30

Je pense que serpille est effectivement très plausible !  Pour le du ou d'un maçon et le elle cire, je vais réécouter !

 

En tout cas merci d'avoir lu et apporté ta contribution !






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)