Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

vielle qui se désaccorde


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 + Partager Framust

Framust
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages

Posté 17 nov. 2017 - 14:21

Bonjour à tous,

J'ai quand même de sacré problèmes de désacordage avec ma vielle… Il faut sans cesse que je vérifie l'accordage surtout si je change de bourdon ou de chanterelle en cours de set. Ça gâche un peu...
Avez vous remarqué des fluctuations en fonction de la température, par exemple ? Peut-être une température "haute" ramolit-elle les cordes à l'inverse d'une plus basse qui les durcirait…??
A quoi servent ces vis à la tête des mécaniques ? A plus ou moins raffermir la rotation de la mécanique ? Est-il conseillé de les serrer ?
Quelqu'un connait-il une astuce pour stabiliser un accordage, au moins pendant 3 ou 4 morceaux ?
Merci !



#2 + Partager michvielle

michvielle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 139 messages
  • Localisation: saint etienne 42
  • Activité(s):retraité
  • Groupe(s):cret de folk
  • Instrument(s):vielle

Posté 18 nov. 2017 - 08:36

tu peut resserrer la vis sur les mecaniques

 

il faut savoir que les chanterelles sont sensibles à l'humidité et que les bourdons sont sensibles à la chaleur



#3 + Partager Th de Tétras

Th de Tétras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 317 messages
  • Localisation: Lozère
  • Groupe(s):Tétras-Lyre
  • Instrument(s):vielle à roue

Posté 18 nov. 2017 - 09:37

J'ai remarqué dans mes essais que les cordes sous-tendues avaient du mal à rester accordées.

Tes cordes correspondent bien à la note donnée sur l'emballage pour la longueur prévue ?

Elles ne sont pas neuves ?

Ensuite, comme dit Michel, pour les changements de température et d'humidité, tu devrais les comparer aux soucis des cabretaires : nous on peut corriger l'accord facilement...

 

Tu cherches à faire mentir la vieille vanne du vielleux qui s'accorde pendant deux heures pour jouer faux toute la soirée ?



#4 + Partager Imryss

Imryss
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 12 messages
  • Localisation: ïle-de-France
  • Instrument(s):Vielle à roue, flûte à bec

Posté 20 nov. 2017 - 23:16

Tu utilises des cordes en boyaux ou des cordes synthétiques ? Ces dernières ont tendance à moins bouger, elles peuvent être une solution aux problèmes de désaccordage. Sinon si c'est les chevilles qui bougent, tu peux resserrer les vis comme dit plus haut.

#5 + Partager Framust

Framust
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages

Posté 21 nov. 2017 - 18:59

Merci de vos conseils. Mes cordes sont des BRH Alvarez donc des boyaux, je pense... J'essayerai à l'occasion des synthétiques... Quelles sont les marques et références en la matière stp ?



#6 + Partager Th de Tétras

Th de Tétras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 317 messages
  • Localisation: Lozère
  • Groupe(s):Tétras-Lyre
  • Instrument(s):vielle à roue

Posté 21 nov. 2017 - 19:36

Je crois que BRH : Boyau Rectifié Huilé et je pense plutôt à Savarez...

Tu vas dire que je fais une fixette, mais pour les chanterelles, c'est quelle référence pour quelle longueur vibrante, du chevalet au sillet ? Par exemple, BRH99 pour une longueur de 34cm...

Quand vous parlez de cordes synthétiques, vous parlez de cordes en nylon comme pour les guitares dites classiques ?

Vous en êtes satisfaits ? ça sonne ?

Un luthier (violons &co) m'a parlé des Boyaux Rectifiés Vernis : quelqu'un en utilise ?



#7 + Partager Framust

Framust
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages

Posté 21 nov. 2017 - 23:20

Oui bien sûr, Savarez plutôt qu'Alvarez... ;-))



#8 + Partager Maxime

Maxime
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages

Posté 30 oct. 2018 - 08:37

Désaccordage : les cordes synthétiques ont tendance à se détendre ainsi : si on part d'une corde détendue et qu'on l'accorde rapidement en tendant, petit à petit ensuite les tensions internes diminuent et la corde se détend un peu. Donc éviter pour accorder une corde de la détendre un coup puis de la retendre progressivement. C'est plus facile pour l'oreille mais le réglage obtenu n'est pas stable, il faudra retendre un peu, mais si vous utilisez encore la procédure "détente puis re-tension progressive", vous n'arrêterez pas de régler vos cordes ! Donc essayez pour régler de bouger un minimum, juste ce dont vous avez besoin.

Il est possible que les cordes non-synthétiques présentent le même phénomène, mais je n'ai pas d'info sur le sujet.



#9 + Partager Maxime

Maxime
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages

Posté 05 déc. 2018 - 19:48

Les réponses semblent traiter de variations lentes avec les saisons, l'humidité, la température. Je ne suis pas sûr que ce soit la question qui semble plutôt viser des désaccords rapides. Je dirai 2 choses :

- Avec les chevilles bois, j'ai constaté que quelquefois, en touchant seulement la tête de la cheville avec le poignet gauche, elle se débloquait un peu et ensuite tournait facilement. Pour l'éviter, il fallait faire l'accord puis ensuite tourner en enfonçant fermement la cheville pour qu'elle bloque bien.

- Autre problème : quand on rend les cordes muettes en les mettant dans l'encoche de repos, on les tend un peu plus. Elles s'allongent en conséquence à cause de l'hystérésis dont j'ai parlé précédemment. Et quand on revient pour les jouer, elles ne sont plus justes à cause de cette variation. Si on attendait longtemps, peut-être se "rajusteraient"-elles. Mais il faut faire vite, alors on les retend (donc plus qu'au départ) mais elles vont aussi progressivement se retendre d'elles-mêmes. Donc il faudra les re-détendre progressivement. Je n'ai pas de remède à ce problème, sinon les chevilles de certains facteurs, qui viennent sous l'action de leviers manuels lever les cordes en avant de la roue donc tirent moins dessus et les libèrent sans tirer encore plus pour les sortir de l'encoche "muette".

- Je dois dire aussi que je suis passé des chevilles bois à des chevilles type guitare. C'est relativement facile mais il faut être adroit pour raccourcir leurs chevilles qui sinon se touchent au milieu. Il faut aussi raccourcir les manchons à vis qui serrent la mécanique sur le bois, plus mince ici que sur les guitares. Et enfin il faut agrandir les trous dans le bois (opération irréversible sauf à remettre une cheville collée à repercer au diamètre ensuite). Pour le moment, je suis content de cette modification qui rend simple le réglage : on tourne sans s'occuper du blocage. Et le coût de la modif est très faible : les mécaniques se vendent par 6 et sans plaques qui ne seraient de toute façon pas au bon écartement des trous. Une dizaine d'euros le tout il me semble, à moins que vous ne les vouliez en or massif, je les ai prises avec des clés noires comme mon cordier et mes ex-chevilles bois. Et 2 ou 3 h pour un amateur qui découvre à mesure les problèmes.


Modifié par Maxime, 05 déc. 2018 - 20:05.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)