Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 3 note(s)

Yvon vs Camille

yvon guilcher je mène les loups

  • Veuillez vous connecter pour répondre
280 réponses à ce sujet

#261 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 652 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 12 sept. 2018 - 14:44

Le vieuxconnisme et cie, je pense.

Ah OK.

 

C'est marrant en tous cas :
https://twitter.com/...g/vieuxconnisme



#262 + Partager AntoineL

AntoineL
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 371 messages

Posté 12 sept. 2018 - 14:50

Anne, arrête un peu ton char, enfin. Je crois que tout le monde a fait preuve ici d'un minimum de nuance(y compris Dr Masu, si, si !), et aussi d'un maximum d'argumentation.

Comme déjà pointé par Diatoto, tu tends à assimiler à l'insulte toute critique sur un discours. Il faut que tu t'interroges là-dessus.

Une remarque de terminologie au passage : plusieurs fois tu as dit "ad hominem" en l'assimilant à l'insulte personnelle, or ce n'est pas la même chose. Tu fais une confusion - fort courante, à ta décharge - avec "ad personam". Mais ici, n'est-elle pas symptomatique ?
(c'était ma minute culturelle)

En l’occurrence j'ai lu ici quelques critiques de la première catégorie, fort peu de la seconde (OK peut-être 2 ou 3). Mais surtout une majorité d'autres qui ne relevait ni de l'une ni de l'autre. Et une véritable pluie d'éloges, par ailleurs ! Vraiment, pas de quoi crier au martyr.

 


  • loic aime ça

#263 + Partager Anne Achronique

Anne Achronique
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 36 messages

Posté 12 sept. 2018 - 19:16

P... j'arriverai jamais à décrocher de ce fil (à la patte) pour faire ce que je devrais ici.... Aïe... !

Qui c'est qui va lancer cette lessive à ma place, hein ?

 

Antoine : Adjugé pour la confusion "ad hominem" et "ad personam". Eh oui, moi aussi je me dévergonde avec les malfaçons de parler... Ch'uis piteuse, là... T'as marqué un point... Mais bon, tout le monde aura compris et tu bottes en touche, là.

 

(Pour la suite, je te réponds encore, du coup, dans le 1), rédigé avant de lire ta réponse, suite aux deux ripostes immédiates des deux précédents. Parce que quand même...)

 

Incroyable, mais vrai !

"Un jour sans fin" est une comédie !! Non ??

Je pensais bêtement que ça vous ferait marrer. Eh ben non, ça vous offense !

Quand Antoine poste un extrait du bidonnant "La vie de Brian", no problem. On se marre dans l'entre soi.

Quand je poste un extrait d'"Un jour sans fin", réactions offusquées d'altesses offensées...

Mais sinon, tout va bien au royaume des gens cools ?

Et ben oui, -Y-, qu'est-ce qu'il y a d'incompréhensible dans "on est tous coincés" ? Moi aussi, je me répète, ben oui.

C'est décourageant, vraiment ! Y aura rien eu qui trouve grâce à vos yeux, dites donc !

Et avec un nez rouge j'arriverais à vous dérider, vous croyez ? Je vous rassure, pas du tout envie d'essayer.

 

En outre, c'était plus par rapport à ce qui venait d'être dit par quelqu'un qui découvrait le fil et qui reparlait de la toute première réaction d'Yvon, publiée le 11 mars, il y a tout juste 6 mois !!! (sans accusation, hein, on peut comprendre, mais bon, quand on s'est farci tout le fil avant...)

Du coup, ça donnait l'impression que le disque était rayé, que ça tournait en boucle.

Non, pas à vous ?

 

Pour finir, (j'espère) je vous soumets qq...

 

 

Définitions :

 

1) Sur la forme (c'était juste un petit rappel, hein, Antoine, une dernière petite prière, avant de vous quitter, pas une agression...)

 

Est insultant tout propos qui ne puisse pas être dit en face de la personne concernée sans l'humilier profondément ou porter atteinte à sa dignité.

Seriez-vous donc capable de répéter en face, en sa présence, les moqueries proférées à son encontre ou à celles des danseurs et danseuses qui l'accompagnent ?

Est-il besoin de les énumérer ? (Pas très envie de le faire, d'autant plus que l'un d'eux, un certain Dr M., a eu le cran et l'honnêteté de le reconnaître et de s'en excuser. Donc reconnaissance de mon côté aussi.)

Mais il y avait quand même eu "con", d'abord.

-Y- par exemple, tu serais capable de te foutre de sa gueule en face en lui disant "Inch Yv." ?

 

Antoine, ben oui, quand même, le rapport gourou/idolâtre que tu as répété encore et encore comme un mantra, c'est pareil. Je suis désolée, mais c'est extrêmement méprisant. Et c'est tellement loin de la réalité. Tu n'admires jamais rien ni personne, toi ? Sinon, quelle tristesse ! Et si oui quand même, tu te sens dans un rapport de soumission dès lors que tu admires ? Pas moi, en tous cas !

Vous seriez capables de dire en face à ces danseuses qu'elles se fringuent à la Camif ? Alors que plus d'une d'entre elles est tellement canon qu'à côté, j'ai cruellement l'impression d'être un éléphanteau (ivre ou à jeun, ça dépend si on danse ou pas...)

 

 

2) Sur le fond (si ça peut faire avancer le schmilblick

-c'est dingue, le correcteur orthographique connaît ce mot !),

je propose une petite amorce de définition, vu que tout le monde donne un sens différent au mot clef de l'histoire, à savoir la "tradition", et qu'on n'arrive pas à s'entendre, forcément.

 

Il faudrait, je pense, repréciser encore que lorsque les Guilcher parlent de tradition, ils ne désignent pas le contenu d'un répertoire (qu'on peut encore récupérer et pratiquer de nos jours) mais le mode de transmission d'une culture qui est constitutif d'un type de société, dite "traditionnelle".

 

Est traditionnelle (à mon sens, pas consulté de dico pour ça) toute société où :

 

a) la part de ce qui est hérité et transmis, culturellement, d'une génération à une autre, excède la part de ce qui sépare les générations.

Quand les danses sont identiquement pratiquées par toutes les générations confondues, quand le répertoire de chansons est identique de 2 à 102 ans, quand les loisirs ou autres activités sont partagées par toutes les générations ensemble (veillées en commun, broderies, boules, etc...)

(alors que dans notre société commerciale où les modes défilent à une vitesse qui rend en 10 ans la génération d'avant déjà ringarde, la société se découpe en tranches d'âge quasi hermétiques les unes aux autres)

 

b) la part des apports extérieurs est inférieure à ce qui est produit intérieurement :

 

- sur le plan de la nourriture : on mange essentiellement ce que l'on produit.

(pas à 100% bien sûr, on ne parle pas d'autarcie absolue, mais de relative autosuffisance)

(alors que nous, on achète tout ; notre société est totalement dépendante des importations ou des cours en général)

 

- sur le plan des outils : on fabrique et répare ses outils soi-même.

(alors que nous, dans notre société industrielle et numérique, on est infichu de réparer nos ordinateurs, nos smartphones, nos voitures bourrées d'électronique,...

Cf la fin de la discussion que j'avais eue avec Diatoto et que j'aurais bien continuée, car c'était là qu'on arrivait à l'essentiel me semblait-il : notre incapacité à maîtriser le fonctionnement de ce dont on se sert, et qui nous rend infiniment dépendants et fragiles par rapport à ceux qui nous vendent notre vie, au contraire des sociétés trad, bcp plus autonomes, et pas dépossédées du pouvoir de leurs mains.)

 

- sur le plan des arts : costumes, mobilier, danses, chants,.... Ils fabriquent ce qui leur plaît, selon des critères de beauté qui leur sont propres. Ils chantent ce qu'ils composent (plus ou moins collectivement... vaste question) ou ce que l'un des leurs compose, au sein d'une petite communauté, et dansent la danse de leur patelin.

(alors que nous, dans notre société médiatique, on (la plupart des gens, mais pas nous, folkeux privilégiés...) on écoute ce que la radio nous vend entre deux pubs, ce que les magasins et les fast-foods considèrent comme des musiques qui donnent envie de consommer, etc... ; on achète ce que les catalogues ou les pubs nous imposent comme envies...

 

c) quand ce qui est transmis est aussi imposé par le groupe ; quand on ne choisit ni son look, ni son groupe, ni sa "tribu", mais qu'on intègre le groupe où l'on est né, sans alternative possible, sauf à passer pour l'original du village. Car la tradition est aussi contrainte, même si elle est souvent tellement intériorisée qu'elle n'est pas vécue comme telle.

 

Amorce à compléter bien sûr...


Modifié par Anne Achronique, 12 sept. 2018 - 19:20.


#264 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 790 messages

Posté 12 sept. 2018 - 19:42

58mc.jpeg
  • loic, Ludoman et Docteur Masu aiment ça

#265 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 380 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 12 sept. 2018 - 20:58

Anne, je crois qu'une fois encore tu surinterprètes si tu vois de l'offuscation de ma part.
 

-Y- par exemple, tu serais capable de te foutre de sa gueule en face en lui disant "Inch Yv." ?

 

J'ai pas franchement besoin, c'est pas lui que je taquinais en disant ça, mais plutôt toi :)



#266 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 12 sept. 2018 - 22:29

Anne,

D'abord personne, en tout cas pas moi, ne te demande de finir. D'autant que mine de rien, ce que tu avances dans la deuxième partie de ton message m'apparaît complètement intéressant.

 

Néanmoins, permet moi de revenir sur les récriminations que tu adresses au fil de ce topic.

 

Donc ce fil tourne autour d'Yvon. Effectivement c'est même le sujet. Je t'accorde que le sujet initial était Yvon VS Camille. Mais cela s'est relancé depuis suite à l'interview 5 planètes, et au nombreux ethnotests parus depuis, et qui si on les additionne doivent couvrir pas loin d'autant de page que cet interminable fil que, je trouve loin d'être inintéressant. D'ailleurs, je pense que je ne suis pas le seul, et je te soupçonne de n'être pas ici que pour défendre Yvon, même si tu le fais avec une abnégation qui peut susciter, même chez moi qui ne suit pas toujours un modèle de nuances, une certaine admiration. Évidemment tu connais Yvon, et donc toi tu veux nous parler de lui et de ce qu'il a pu te confier, mais que tu ne peux pas révéler. On y reviendra.

 

Donc oui, je suis parfois grinçant. Mais tes premiers messages l'étaient aussi, je t'en ai fait la remarque et je reconnais qu'ils se sont adoucis, tu noteras que les miens aussi. Je ne crois pas révéler de secrets inavouables en disant que deux des protagonistes de ce fil t'ont rencontré en chair et en os, et que forcément leur jugement s'est aussi un peu adouci (je l'ai compris comme ça, j'ai peut-être tort, ils me démentiront). C'est le problème de l'écrit, qui s'il permet de prendre du recul sur le sujet, mais maintient également l'interlocuteur à une distance qui limite les possibilités d'empathie. En même temps quand j'ai vu une page de réponse qui commençait par un pastiche de Cyrano de Bergerac pour un intervenant qui avait juste écrit "maintenant on sait qu'Yvon est un peu con", je dois t'avouer que j'avais qu'une envie, c'était te voler dans les plumes.

 

Quand je te lis, je devine, à tort peut-être, que Yvon n'est pas reconnu à sa juste valeur. Et là tu vas nous  reprocher de lui avoir accorder 13 pages et je ne sais combien d'heures? Ben oui il alimente un débat. Et si on additionne l'ensemble des attaques contre sa personne ou contre le personnage (j'ai pas fait latin), plus les posts à visée humoristique ou de baisse de la tension,on est quand même loin de couvrir tous les longs posts de discussion étayées. Ne t'en déplaise, écrire un billet d'espitémologix prend nettement moins de temps que d'avancer un argument et d'aller chercher des exemples sonores pour l'illustrer, de les reprendre dans Audacity, pour les mettre à une taille adéquate, ou pour en faire des extraits à partir de plages entières.

 

Pour te charrier un peu, si tu me trouves grinçant, c'est juste parce que tu ne me connais pas, puisque ça n'a pas l'air de te poser problème chez Yvon, Ah! Oui! Lui c'est du style.... ;) Et de même, si tu trouves, et tu as peut-être raison, que ce fil tourne en rond, que dire des billets d'Epistémologix. Pour le dernier je me suis retenu de commenter, "Mais vous l'avez déjà publié la semaine dernière. Et puis celle d'avant; Et puis...."

 

Quand à l'argument, "si ça vous plait pas, vous n'avez qu'à pas le lire", je t'invite à le mettre dans un autre contexte. D'abord si le débat nous a opposé à un Yvon, dont tu t'es faite l'avocate et la porte-parole (même si d'autres ont pu le faire comme Tiennet), il nous a opposé entre nous.Et une certain nombre de ses développements n'avaient qu'un lien lointain avec Yvon, et beaucoup à voir avec nos visions différentes, liées à nos vécus, à nos idéologies ou nos pratiques. Tu noteras que je n'ai jamais écrit, ni d'autres non plus à mon souvenir, "si ça te plaît pas casse-toi." Je trouverais ça idiot. Tu as un point de vue différent, tu l'exprimes, on te répond. Et si tu fais le point, chacun à un peu bougé sur ses positions initiales. Forcément si tu attends que chacun d'entre nous partage la même admiration inconditionnelle que tu portes à Yvon, tu vas forcément être déçue. Comme si d'autres ici attendaient que tu portes des dread locks avec un sarouel et que tu danses des mazurkas klandestinas chaud patate et des bourrées tribales. Ou que j'attende que tu t'enfiles des litres de rouge en braillant l'internationale sur un parquet à Gennetines. :D

 

Oui, Yvon a vécu enfant des choses que peu d'entre nous ont vécu. Ca ne signifie en rien que les conclusions qu'il en tire sont justes, et en tout cas pas indiscutables. Tout ce que je propose, c'est, quand je trouve un point du discours ou du discours sous jacent discutable, de mettre en illustration des éléments concrets, que chacun pourra vérifier par lui-même afin de se faire une opinion. Je ne m'interdis pas de donner la mienne.

 

Y a raison de me dire qu'un contre-exemple ne suffit pas à invalider une thèse. Par contre, une affirmation non étayée, même par quelqu'un pouvant s'abriter derrière une autorité légitime, peut-être contestée. C'est à celui qui affirme d'apporter la preuve il me semble. C'est de l'épistémologie, non?

 

Dernière chose, tu peux difficilement dénoncer des attaques ad-hominem, ou ad-personam (faites chier les lettreux classiques, je suis anti clérical d'après Vatican II) et écrire "Pas encore assez morflé dans la vie pour comprendre de quoi il s'agit ? Tant mieux pour vous ! "

 

J'ai pas forcément envie de te raconter ma vie, mais j'élève aussi des jeunes enfants, certes à mi-temps. Bon je prends quelques liberté sur le ménage :D.

 

Bon voici pour la forme.  :D

Joann MASUYER

 

PS : tout ce que j'ai écrit je peux le dire à la personne intéressée. Les remarques sur les looks exceptées. Maintenant, je vous vois mal aller sur la scène de Camille pour faire votre bourrée en disant en face "voilà une bourrée des loups bien menée". 1 partout la balle au centre, non?


Modifié par Docteur Masu, 12 sept. 2018 - 22:33.


#267 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 12 sept. 2018 - 23:10

Bon pour l'interview. Le problème avec Yvon, c'est que le discours (quand il ne s'exprime pas par paraboles) est toujours assez séduisant au premier abord. Le discours implicite, l'idéologie qui l'anime me séduit moins. Je vois aussi des trucs que je trouve un peu manipulateurs, peut-être à son insu.

 

Il dit à un moment, "en 1949 à Scrignac". Il avait 8 ans. Mais ça tombe bien, c'était 5 ans avant que Ropars organise son premier concours de kan ha diskan à Poullaouen. Il parlerait de la période de 55 à 62, je dis pas, il aurait eu 14 à 21 ans. J'ai l'impression, peut-être fausse, qu'il veut remonter le plus loin possible par souci de légitimité.

 

Après son analyse sur les influences extérieures des jeunes est intéressante. Mais je lui oppose toujours Yves Menez, qui non seulement était accordéoniste mais aussi chanteur, et qui pour son Jâze composa des gavottes, reprises par d'autres. Bizarre pour une danse soit-disant quasi éteinte à cette époque. Il faudrait étudier, mais je pense que des chanteurs ont pu être influencé par son style à l'accordéon. J'ai d'ailleurs du mal à penser que les chanteurs n'aient pas du tout été influencés par les pratiques instrumentales, comme ça pu être le cas dans le massif central.

 

Mais ma principale opposition vient de sa descritpion en creux du monde du fest-noz (du bal aussi )d'aujourd'hui qu'il dit pourtant ne pas l'intéresser et que visiblement il en fréquente plus.

 

Je vous propose des vidéos de chanteurs de gavotte des années 80, 90, 2000. J'attends qu'on me dise quels chanteurs anciens ils imitent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://soundcloud.c...masuyer/s-s9Lsm


Modifié par Docteur Masu, 12 sept. 2018 - 23:11.

  • diatoto et Ludoman aiment ça

#268 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 790 messages

Posté 12 sept. 2018 - 23:40

Je ne crois pas révéler de secrets inavouables en disant que deux des protagonistes de ce fil t'ont rencontré en chair et en os, et que forcément leur jugement s'est aussi un peu adouci (je l'ai compris comme ça, j'ai peut-être tort, ils me démentiront).

paik.jpeg

😆😘
(J’ai déjà dit que ça avait été plutôt sympa..😉)
  • loic, Ludoman et Docteur Masu aiment ça

#269 + Partager Anne Achronique

Anne Achronique
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 36 messages

Posté 13 sept. 2018 - 05:42

Diatoto : Pas le temps de créer un Jpeg façon Charlie, mais lisez ce qui suit en blanc et gris sur noir : "Il est Horrible..."   :P

(Je confirme donc en clair : c'était vraiment sympa.)

 

Dr Masu : Pour le nom, c'était pas la peine. (Mais c'est louable.) J'avais deviné depuis longtemps, au printemps déjà, pour toi comme pour les autres...Pas très compliqué de croiser qq données....  T'inquiète...   J'avais pas l'intention de dévoiler ça.

D'ailleurs, soit dit en passant, il y a des choses dans la verve du versant Fcbk du Dr Masu ou de ce qui est publié sur IciBal qui ne déparerait pas trop, à peine modifié, sous la plume ici incriminée sur 5Plnt... 

 

Sinon, j'aime beaucoup tes deux derniers longs posts (serait-ce contagieux ?), pour leur ton, leur honnêteté.

 

Ah ben tu vois, c'est ben qu'est-ce que je disais : y avait bien un peu de préjugé dans l'air, puisque dès mon premier post tonitruant qui voyait tout rouge qu'on traite ainsi mon ami, t'avais en quelque sorte l'intention de nous mettre la tête au carré.   :letssin:   :thumbup:

Tu as raison pour le pb de l'écrit qui bloque toute l'empathie, qui cache le sourire qui tempère le propos ou le reste... (parce qu'on va pas mettre des smileys à tout bout d'ligne non plus.)

D'où ma lourde insistance pour vous inviter à le rencontrer...

Sinon, pour les billets, on l'a déjà dit. C'est, comme pour beaucoup d'artistes qui écrivent toujours le même livre ou peignent tjs le même tableau, des variations infinies sur le même thème. C'est quelqu'un qui écrit énormément, qui compose énormément, qui travaille énormément. C'est pas la peine de réagir à tel "nouveau", car ce n'est pas lui qui fait le choix de publier tel ou tel à tel ou tel moment...

Ce ne sont pas des réactions récentes, ce sont des méditations lointaines, un fonds à écouler, si vous voulez...

 

Pour tes vidéos, elles sont chouettes. Oui, ce répertoire peut être encore bien vivant en tant que répertoire, y compris par transmission familiale, ponctuellement (d'ailleurs, qu'est-ce que j'envie ceux qui ont eu la chance de tomber dedans quand ils étaient petits, moi qui n'ai découvert ça que si tard !), mais cela ne me semble pas invalider les éléments que je propose comme définition d'une société traditionnelle, dans la mesure où cet art n'a pas de pouvoir normatif sur l'ensemble des pratiques culturelles de notre société. Ce n'est pas ainsi que se déroulent les modalités de la sociabilité habituelle aujourd'hui, en termes de masse... Nan ?

 

Allez, bonne journée, je me sauve.



#270 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 13 sept. 2018 - 06:19


Dr Masu : Pour le nom, c'était pas la peine. (Mais c'est louable.) J'avais deviné depuis longtemps, au printemps déjà, pour toi comme pour les autres...Pas très compliqué de croiser qq données....  T'inquiète...   J'avais pas l'intention de dévoiler ça.

D'ailleurs, soit dit en passant, il y a des choses dans la verve du versant Fcbk du Dr Masu ou de ce qui est publié sur IciBal qui ne déparerait pas trop, à peine modifié, sous la plume ici incriminée sur 5Plnt... 

 

Oui je me doute bien que tu avais croisé, je n'aime pas publier sous pseudo, et Masu étant mon surnom habituel, c'est assez facilement reconnaissable. D'autant qu'effectivement, la page du Dr Masu est reliée à ma page perso. Donc je ne me cache pas. Pas plus quand j'écris des choses qui concernent mon métier, puisque ça m'arrive encore....

 

Pour la verve, ce n'est pas ce que je reproche à Yvon. C'est bien le fond. Mais on ne peut pas utiliser un ton, réclamer un droit à la satire, et refuser de se les voir opposer.

 


- sur le plan des arts : costumes, mobilier, danses, chants,.... Ils fabriquent ce qui leur plaît, selon des critères de beauté qui leur sont propres. Ils chantent ce qu'ils composent (plus ou moins collectivement... vaste question) ou ce que l'un des leurs compose, au sein d'une petite communauté, et dansent la danse de leur patelin.

(alors que nous, dans notre société médiatique, on (la plupart des gens, mais pas nous, folkeux privilégiés...) on écoute ce que la radio nous vend entre deux pubs, ce que les magasins et les fast-foods considèrent comme des musiques qui donnent envie de consommer, etc... ; on achète ce que les catalogues ou les pubs nous imposent comme envies...

 

 

C'est vraiment là-dessus qu'on est pas d'accord. Ce que tu décris ce sont des populations qui seraient entièrement soumises à un déterminisme social

 

 

. C'est ce que j'ai essayé de faire comprendre, maladroitement sans doute, en parlant de mythe du "bon sauvage" ou en faisant le parallèle (peut-être sur le fil Ruptures et continuités) avec le discours de Guaino sur l'Homme africain..... Je n'ai pas les références en terme de sciences humaines, mais je crois qu'au fond c'est le regard ethnologique, même participant (il me semble que ce "participant" est une fumisterie, un écran de fumée pour essayer de dissimuler l'origine colonialiste de la matière) qui me dérange.

 


 

c) quand ce qui est transmis est aussi imposé par le groupe ; quand on ne choisit ni son look, ni son groupe, ni sa "tribu", mais qu'on intègre le groupe où l'on est né, sans alternative possible, sauf à passer pour l'original du village. Car la tradition est aussi contrainte, même si elle est souvent tellement intériorisée qu'elle n'est pas vécue comme telle.

 

 

 

Pour le coup, un certain nombre de ses chanteurs, et notamment Catherine Guern, étaient des "originaux".



#271 + Partager Gabpipes

Gabpipes
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 49 messages
  • Activité(s):musicien
  • Instrument(s):cornemuses

Posté 13 sept. 2018 - 21:05

Après son analyse sur les influences extérieures des jeunes est intéressante. Mais je lui oppose toujours Yves Menez, qui non seulement était accordéoniste mais aussi chanteur, et qui pour son Jâze composa des gavottes, reprises par d'autres. Bizarre pour une danse soit-disant quasi éteinte à cette époque. Il faudrait étudier, mais je pense que des chanteurs ont pu être influencé par son style à l'accordéon. J'ai d'ailleurs du mal à penser que les chanteurs n'aient pas du tout été influencés par les pratiques instrumentales, comme ça pu être le cas dans le massif central.

Dans l'article "Le kan ha diskan, à propos d'une technique vocale en Basse-Bretagne" de Yves Defrance

Évoquant Manuel Kerjean, un fameux chanteur de kan ha diskan des environs de Rostrenen (Côtes d’Armor), le jeune Eric Marchand nous confesse : « Il a écouté les sonneurs. Il a analysé le style de ces sonneurs pour le retransmettre dans le chant. »

Ici le lien pour l'article: https://journals.ope...usicologie/1582

 

Wikipedia: "Manu Kerjeann...À travers ses interprétations de kan ha diskan (« chant et contre-chant »), il a transmis un savoir, une technique, un répertoire. Avec une connaissance des subtilités liées aux territoires, il pouvait jouer sur le rythme, les intonations et les lignes mélodiques. Reconnu par tous pour son style et sa technique personnelle d'ornementation très largement inspirée du jeu des sonneurs."

Mais quels sont les sonneurs à qui Manu a été inspiré? Erik Marchand peut-il répondre? ... ou peut-être toi aussi, Docteur Masu?

 

Quant à Yvez Menez, j'ai trouvé un article dans le numero 76 de Musique Bretonne (http://www.dastumedi...fonds=&cid=3349) avec de partitions aussi. Dans les notes Bernard Lasbleiz rapporte: "Yves Menez cotoyait notamment une fameuse chanteuse de "kan ha diskan" originaire de Scrignac: Mme Marrec, qui faisait des ménages chez lui avant-guerre"... étant donné la proximité, pourrait elle être influencée dans la façon de chanter par Yves Menez? il faudrait demander à Yvon directement s'il y a des informations sur Mme Marrec e Y. Menez dans les fiches de son père (environ 1400).

B. Lasbleiz écrit: " ... avec la forte concurence des vedettes parisiennes du musette, Y. Menez arretera sa carrière en 1948 et retournera définitivement dans la capitale peu après". Peut-être que JM. Guilcher et Y. Menez n'étaient pas à Scrignac dans la même période  et qu'ils ne se sont pas croisés pour faire connaissance...

 

B. Lasbleiz dans son article cite un autre célèbre accordéoniste du sud-Finistère: Yves Richard.

Ici pour l'écouter:

https://musikebreizh...e-yves-richard/


Modifié par Gabpipes, 13 sept. 2018 - 21:07.

  • Docteur Masu aime ça

#272 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 13 sept. 2018 - 21:31

Salut Gabpipes, pour Manu Kerjean je ne pourrais pas te donner de noms de sonneurs, mais sa femme,Marie Cann était de Plouray en pays pourlet, voisin du pays fisel, et terre de sonneurs binioù/bombarde. Les fiseloù et les pourlet se fréquentaient vu le nombre de piques qui sont réservés au "gwenedourien" dans les chansons du secteur.

 

Si on parle de la même Mme Marrec, je pense à Catherine Poyet, femme de Francis Marrec, elle était originaire de Poullaouen mais vivait à Scrignac d'où était originaire son mari. Je l'ai pas en tête, mais je ne pense pas qu'elle soit très influencé par le jeu d'Yves Menez.

 

A la fin de la série des vidéos de mon post précédent, il y a un lien soundcloud. Le kaner (celui qui mène) c'est Jean-Yves Le Roux. Je trouve que dans sa façon de chanter, assez brillante, on retrouve une influence de la bombarde.

 

Un film proposé par War 'l leur, sur une fête en pays pourlet en 1979, avec toutes les réserves que j'ai sur war 'l leur et que j'aborderai à l'occasion.

 

 

 

Manu Kerjean dans ses oeuvres, je pense bien que c'est le style des sonneurs pourlet qui l'a influencé

 

 

 



#273 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 910 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 26 sept. 2018 - 13:43

QUOI ? Aucun message depuis 15 jours sur MON* fil classé POPULAIRE par tradzone, fil qui fu l'incontournable feuilleton de l'été ?! L'essoufflement guetterait ? Le sujet serait-il clos ? Les débats seraient-ils achevé ?

 

Je ne le souffrirais point !...

 

 

* je dis ça parce que j'ai créé le sujet, c'est tout hein !!


  • Ludoman aime ça

#274 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 380 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 26 sept. 2018 - 13:47

feuilleton de l'été 

 

C'est l'automne, voilà tout.


  • loic, Ludoman et MathieuBb aiment ça

#275 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 910 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 27 sept. 2018 - 08:25

C'est l'automne, voilà tout.

 

Oh -Y- ta remarque colle tellement bien à ton avatar, ce matin !...



#276 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 652 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 27 sept. 2018 - 14:06

QUOI ? Aucun message depuis 15 jours sur MON* fil classé POPULAIRE par tradzone, fil qui fu l'incontournable feuilleton de l'été ?! L'essoufflement guetterait ? Le sujet serait-il clos ? Les débats seraient-ils achevé ?

 

Je ne le souffrirais point !...

 

 

* je dis ça parce que j'ai créé le sujet, c'est tout hein !!

Ca peut repartir très vite, avec un message bien placé :D



#277 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 859 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 27 sept. 2018 - 22:35

Epistémologix a un petit zizi



#278 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 28 sept. 2018 - 11:59

Si ça vous manque, dites le moi, je vous ferai une petite lecture critique du dernier Ethnotest :D

 

https://www.5planete...ethnotests-xxii

 

 



#279 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 380 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 28 sept. 2018 - 13:44

Si ça vous manque, dites le moi, je vous ferai une petite lecture critique du dernier Ethnotest :D

 

https://www.5planete...ethnotests-xxii

 

Les analogies alimentaires (au premier rang desquelles figure le terroir) ont encore de beaux jours devant elles...


  • Docteur Masu aime ça

#280 + Partager Docteur Masu

Docteur Masu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages
  • Localisation: Le Puy en Velay
  • Activité(s):Bûcheron
  • Instrument(s):Chant trad

Posté 28 sept. 2018 - 14:53

https://www.facebook...06527143118246/


Modifié par Docteur Masu, 28 sept. 2018 - 14:55.

  • loic aime ça




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)