Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Faut-il avoir l'accent ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#41 + Partager MarieT

MarieT
  • Adhérent(e)
  • PipPipPipPip
  • 458 messages
  • Localisation: La Chabanne-Cusset-Clermont-Ferrand
  • Activité(s):éducatrice spécialisée
  • Instrument(s):voix!

Posté 02 févr. 2016 - 10:20

Bien d'accord. Là par exemple, je la chante mais  je n'imagine pas une seconde essayer d'imiter son accent, même si, du coup ça me paraît bien plat!!

 

 

Fichier(s) joint(s)


  • josette et Garrigauda aiment ça

#42 + Partager Mustradamus

Mustradamus
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 355 messages
  • Localisation: Limousin

Posté 02 févr. 2016 - 11:27

A comparer éventuellement avec le texte donné plus haut par Fadarle :


  • Ludoman, MarieT, josette et 1 autre aiment ça

#43 + Partager Garrigauda

Garrigauda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 260 messages
  • Localisation: Garrigue de l'Hérault, Occitania
  • Activité(s):Passeuse de danses
  • Groupe(s):ABRAÇEBRAÇ - Desaunay's Irish - ACCORDANÇA

Posté 02 févr. 2016 - 13:16

C'est marrant parce que Fernandel parlait un mélange de ponchut (pointu) et d'accent de Provence. Je retrouve cela chez pas mal d'Occitanistes qui lorsqu'ils parlent français parlent pointu, enfin du moins pour moi. C'est curieux...

L'accent est vécu comme un handicap social souvent. A mes débuts on voulait me le faire perdre pour cette raison, mais je n'ai jamais voulu.

L'accent reflète le chant de notre langue et notre langue le chant de notre âme.


  • Lanost aime ça

#44 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 917 messages
  • Localisation: S&L

Posté 02 févr. 2016 - 18:36

 

L'accent est vécu comme un handicap social souvent. A mes débuts on voulait me le faire perdre pour cette raison

 

çà dépend un peu des accents.......le brrrrressan est souvent moqué.......moi aussi à 12/14ans j'ai pris des baffes pour "causer" français et pas patois......



#45 + Partager Garrigauda

Garrigauda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 260 messages
  • Localisation: Garrigue de l'Hérault, Occitania
  • Activité(s):Passeuse de danses
  • Groupe(s):ABRAÇEBRAÇ - Desaunay's Irish - ACCORDANÇA

Posté 02 févr. 2016 - 18:47

j'ai l'accent du Midi et on me disait que je n'avais aucun avenir si je ne le perdais pas. Après, tout dépend du métier et puis on n'est pas obligé de céder.

J'entendais un avocat l'autre fois de vers chez moi qui disait qu'il n'avait jamais voulu perdre son accent et qu'au début de sa plaidoirie à Paris, les gens riaient mais que plus personne ne riait lorsqu'elle était bonne et qu'il gagnait.



#46 + Partager Mustradamus

Mustradamus
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 355 messages
  • Localisation: Limousin

Posté 03 févr. 2016 - 00:24

Petite anecdote (Vous saurez tout ! )

Dans une vie antérieure, j’ai passé le CAPES de musique et ai effectué ensuite à Aix-en-Provence les trois stages imposés pour obtention définitive, en compagnie de 2 Marseillaises qui avaient un accent (marseillais, cela va sans dire) à couper au couteau. Notre 1e tutrice, (au collège du Jas-de-Bouffan pour ceux qui connaissent), m’avait mis une note nettement inférieure à la leur, et à mes prévisions, d’ailleurs. Je me suis bien demandé ce qu’elle pouvait avoir à me reprocher, à moi et pas aux deux autres, jusqu’à ce que, en fin de parcours, j’aie accès à son rapport à mon sujet : une pleine page où elle détaillait mon accent stéphanois (les « et », les « ai », les « an », les « on », etc.) en affirmant avec force qu’il n’était pas possible de prétendre devenir prof avec un accent aussi impossible, et qu’il fallait que je corrige tout ça.

Mais à moi, elle n’en avait jamais parlé.


  • Lanost, loic, Ludoman et 2 autres aiment ça

#47 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 917 messages
  • Localisation: S&L

Posté 03 févr. 2016 - 01:52

Ha la vache ! lol



#48 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 778 messages

Posté 03 févr. 2016 - 09:01

Le mépris de l'accent et son corollaire inévitable, la fierté mal placée ou vice versa... Ca me fait forcément penser au grand Georges.

 


  • Ludoman, MarieT, -Y- et 3 autres aiment ça

#49 + Partager Garrigauda

Garrigauda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 260 messages
  • Localisation: Garrigue de l'Hérault, Occitania
  • Activité(s):Passeuse de danses
  • Groupe(s):ABRAÇEBRAÇ - Desaunay's Irish - ACCORDANÇA

Posté 03 févr. 2016 - 13:08

Petite anecdote (Vous saurez tout ! )

Dans une vie antérieure, j’ai passé le CAPES de musique et ai effectué ensuite à Aix-en-Provence les trois stages imposés pour obtention définitive, en compagnie de 2 Marseillaises qui avaient un accent (marseillais, cela va sans dire) à couper au couteau. Notre 1e tutrice, (au collège du Jas-de-Bouffan pour ceux qui connaissent), m’avait mis une note nettement inférieure à la leur, et à mes prévisions, d’ailleurs. Je me suis bien demandé ce qu’elle pouvait avoir à me reprocher, à moi et pas aux deux autres, jusqu’à ce que, en fin de parcours, j’aie accès à son rapport à mon sujet : une pleine page où elle détaillait mon accent stéphanois (les « et », les « ai », les « an », les « on », etc.) en affirmant avec force qu’il n’était pas possible de prétendre devenir prof avec un accent aussi impossible, et qu’il fallait que je corrige tout ça.

Mais à moi, elle n’en avait jamais parlé.

 

Pas surprise du tout, on m'a barré la route de certaines professions mais en me disant carrément pourquoi et c'était uniquement à cause de l'accent.

 

Diatoto, le corollaire inévitable n'est pas la fierté de l'accent. L'accent on l'assume, à la limite on peut le revendiquer énervé (et oui, j'ai l'assent et je vous e.... ) à force d'être confronté au mépris voire plus. Mais les imbéciles heureux sont les identitaires d'aujourd'hui et comme je l'ai déjà écrit je ne sais plus sur quel post, ras-le-bol qu'une poignée de crétins nous vaille les éternels discours dont les plus positifs sont de renvoyer dos à dos tout le monde.

 

L'accent, la culture, la langue, la couleur de peau et le reste, pour la majorité de ceux qui s'y intéressent c'est l'ouverture avec un grand O. Ne laissons pas les pauvres types fachisants de service jeter une ombre de suspicion permanente sur tout ça.


  • MarieT aime ça

#50 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 778 messages

Posté 03 févr. 2016 - 13:35

 Té, tu devrais réécouter la chanson de Brassens, en plus il la chante avé l'assent, ça devrait te plaire.

 

Et tu vas t'arrêter de rouméguer, peuchère!



#51 + Partager Garrigauda

Garrigauda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 260 messages
  • Localisation: Garrigue de l'Hérault, Occitania
  • Activité(s):Passeuse de danses
  • Groupe(s):ABRAÇEBRAÇ - Desaunay's Irish - ACCORDANÇA

Posté 03 févr. 2016 - 15:12

C'est rare mais ça m'arrive.... :D

N'y vois qu'une immense lassitude à faire face à ces suspicions  permanentes -je n'exagère pas- parce que j'ai le malheur d'avoir l'accent, de parler la langue que ma famille parlait et de m'intéresser à ma culture et à celles d'un tas de pays auxquels il ne fait pas bon s'intéresser ces temps-ci...

ça me rend un peu susceptible sur le sujet :shy:


Et cette chanson de Brassens, je l'aime suffisamment pour qu'on soit en train d'en faire quelque chose, à découvrir lors d'un de nos prochains bals  ;)



#52 + Partager Flo_mtp

Flo_mtp
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 68 messages
  • Localisation: prox. Montpellier
  • Activité(s):Vivant

Posté 24 mai 2016 - 10:38

Avoir l'accent local n'implique pas de savoir parler la langue locale. Personnellement quand je chante en français, je me pose pas trop de question, même si j'ai tendance a essayer de trouver une manière de chanter qui fasse bien ressortir certains aspects des mots.

Quand je chante en Occitan (ou que j'essaye), c'est variable, j'ai déjà l'accent, mais mon vocabulaire est encore pauvre, donc c'est pas toujours évident, et selon l'occitan en question j'ai plus ou moins de faciliter. Je sais par ex. que je me sens un peu plus proche parfois de l'occitan gascon, alors que mon accent n'est pas celui la. Du coup, je fais comme je peux.

 

Il y a aussi un accent dans la manière de jouer, pas que dans le chant. L'ex. des bourrées 3 temps, donné antérieurement me parle. Il y a des groupes qui en jouant au violent rendent bien cet accentuation dans la musique, d'autres pas. Et perso, je me sens plus porté dans ma danse, quand l'accent est la.


  • Lanost aime ça




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)