Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

"La danse traditionnelle en France" d'Yves Guilcher


  • Veuillez vous connecter pour répondre
138 réponses à ce sujet

Sondage : Qui a lu "La danse traditionnelle en France" d'Yves Guilcher ?

Qui a lu "La danse traditionnelle en France" d'Yves Guilcher ?

Vous ne pouvez pas voir les résultats du sondage tant que vous n'avez pas voté. Veuillez vous connecter et voter pour voir les résultats.
Vote Les invités ne peuvent pas voter

#21 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 852 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 28 août 2009 - 01:13

Le caractère à danser ne passe pas au second plan, il existe en même temps, en parallèle. Il est un des éléments de la recherche, et il y en a d'autres: la rencontre musicale, le mariage de timbres, l'arrangement, la scène...C'est comme ça aujourd'hui. Le musicien à danser n'est plus le messager d'une communauté. Quand je compose un kost ar c'hoad, j'ai évidemment en tête l'architecture de la danse et du thème, et le tempo. Mais j'ai aussi en tête ce que savent faire (et ne savent pas faire, ou ne veulent pas) les gens avec qui je vais le jouer. Yvon est le premier à expliquer justement que la musique à danser, pour ce qu'on en connaît, a subi une complexification. Elle continue aujourd'hui (là il y a vraiment évolution), pour d'autres raisons. Et c'était l'apanage du mouvement folk, dont il a justement été l'un des inventeurs: la prise en compte de la perte des racines, et sa mise en actes et en discours !! On comprend qu'il ait été malheureux dès le départ: ses créatures lui ont échappé ! C'est cela qu'il n'assume pas.
  • Docteur Masu aime ça

#22 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 28 août 2009 - 07:42

En plus, y a rien à faire, on échappe pas à soit-même.

C'est le cas aussi pour tous les gens qui se planquent derrière l'aspect patrimonial de la question tout en faisant du boulot de qualité : ce qu'on entend en fin de compte, c'est bien EUX et pas "la tradition". (Ex j'aime bien la Chavannée parce qu'ils ont "un son" plaisant bien à eux, Mélusine j'aime bien parce que ça me rempli d'une douce nostalgie (de mes années folk justement...) etc. et pas parce que ces groupes-là (et d'autres) seraient les garants d'une, je ne sais pas quoi ? pureté ? label trad ? connaissance sacrée ? (Ces deux groupes n'étant bien entendu pas du tout pris au hasard...)

Après, ce qui est dommage, c'est la distribution de bons et mauvais points, parce que quand on regarde l'ensemble du paysage culturel national sinistré, y a vraiment pas la place pour le chicanage.

D'autres part, le chorus peut être dansable aussi et y a pas de raison de s'en priver apriori.

Message ajouté après : 40 minutes:

Ce que tu dis là, ce pourrait être la définition parfaite du néotrad : voir la musique traditionnelle comme un matériau musical ordinaire, une expression artistique à part entière, en faisant passer le caractère de la danse au second plan.


un matériau musical ordinaire ? une expression artistique à part entière ?

Il y aurait quelque chose de mieux que la musique dans l'univers ?
Première nouvelle...


Sinon, des airs à danser y en a plein, c'est certain.
Vachement dans la carrure, avec appuis et suspensions et tout et tout.
Les danseurs ont-ils besoin d'autres airs que ce qu'y est déjà traditionnellement en stock ? C'est pas sûr. On peut très bien danser toute sa vie sur des vieilles choses sans problème.

Mais le musicien, s'il n'a pas d'airs nouveaux en tête, il est moralement mort. Et ses airs nouveaux, il les trouve à partir de tout le bagage musical qu'il a engrangé ni plus ni moins. (et ce bagage là, par les temps qui courent, c'est hyper plus varié que dans ces temps mythiques où les musiciens étaient traditionnels à leur insu de leur plein gré.)


En plus néotrad, c'est quoi ? Ou plutôt c'est qui ?
Parler par étiquette ça facilite pas la tache. A mon sens, c'est mieux de parler des gens.

#23 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 28 août 2009 - 08:53

Wah, cette discussion est super intéressante!

Pour avoir l'air de répondre à la question initiale : j'ai le dit bouquin dans ma bilbi, jamais lu in extenso encore, juste feuilleté. Je l'ai acheté après avoir rencontré Yvon Guilcher à Lyon pour un stage de bourrées du Berry.

Je remercie Tof Sacchettini de sa longue analyse, parce que y'avait des choses que j'avais bien du mal à cerner dans le personnage Yvon, et je retrouve assez bien ce qui me "gêne" dans ce que tu dis. Gasp, je tutoie Tof Sacchettini... j'ai encore du mal à m'habituer à cette proximité que permet Tradzone :) passons
J'ai donc rencontré Y. Guilcher lors d'un stage de bourrées. Il n'a cessé, tout au long des deux jours, de mettre à mal les groupes folkloriques (je suis d'abord danseuse folklorique), les anciennes danseuses classiques qui n'ont aucun sens des appuis traditionnels (je suis ancienne danseuse classique), et les danseurs folk tendance hippie avec des grandes jupes qui tournent (je sais pas si je suis tendance hippie mais je porte des grandes jupes qui tournent). C'est vous dire si j'ai senti passé comme un petit malaise au dessus de moi... du coup je me suis appliquée tout le week end pour pas faire remarquer tous mes défauts.
Je me suis donc longuement demandé "mais quelle pratique considère-t-il comme valable???". Puis j'ai aussi arrêté de me poser la question, parce que ce type est tout simplement génial, que ce stage m'a permis d'enfin commencer à comprendre quelque chose à la bourrée, qu'il a une façon d'enseigner vraiment chouette et que c'est un puits de science.
Et que, en fin de compte, ce côté cynique qui écharpe un peu tout, ça fait complètement partie de son charme. Je m'étais même demandé dans quelle mesure ce n'avait pas été qu'une façon de mettre à mal la pratique habituelle de chacun pour défaire les assurances et pouvoir enseigner sur un terreau neuf.

Après, sur le domaine musical, je suis beaucoup moins apte à me prononcer!

#24 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 616 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 28 août 2009 - 09:16

Mais le musicien, s'il n'a pas d'airs nouveaux en tête, il est moralement mort.


Oh la généralité... :eek:

#25 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 374 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 28 août 2009 - 13:05

D'autres part, le chorus peut être dansable aussi et y a pas de raison de s'en priver apriori.

Oui mais là j'ai envie de différencier dansabilité et plaisir de la danse... Certains danseurs ont plus de plaisir à danser sur un thème qui porte, qui transporte, que sur une impro.

un matériau musical ordinaire ? une expression artistique à part entière ?

Je persiste : les néotradeux revendiquent le droit (le devoir ?) de s'emparer des mélodies / danses traditionnelles pour les transformer, les « actualiser », les « métisser »... Et tout le monde n'est pas d'accord avec cette vision des choses parce que le trad est une musique à danser ; s'il y a actualisation et métissage avec des musiques qui ne se dansent pas, inévitablement les appuis traditionnels s'estompent... C'est ce qui gêne certains danseurs. Ce ne sont pourtant pas des incapables, comme j'ai pu le lire parfois... Juste une histoire de goût.

En plus néotrad, c'est quoi ?

C'est un travail de musicologue ça ! Je suis pas le mieux placé pour écrire le « manifeste » du néotrad... En plus je pense que tout le monde voit à peu près de quoi on parle non ? Bon je me lance et à vous de compléter / modifier. [mode :nerd: on]
Le néotrad est une évolution du folk qui apparaît, grosso modo, à la fin des années 80.
A mon sens on peut parler de néotrad dès lors qu'on a ces deux critères réunis :
- Une prépondérance de compositions faisant appel à des modes non utilisés dans les airs à danser traditionnels français (modes orientaux par exemple), à des modulations, à des chromatismes, à des découpages rythmiques qui cassent le caractère binaire (grosse présence du 3-3-2 par exemple) ;
- Des arrangements qui vont largement puiser dans le jazz, l'électro ou la musique expérimentale / improvisée (abandon du thème par moment, afin d'insérer des chorus, des riffs, des boucles...). [mode :nerd: off]

Ou plutôt c'est qui ?

Dédale (le groupe qui a posé les bases du néotrad à mon avis), Djal, Milleret/Pignol, Minuit Guibolles, Zef, Dites 34, TNT, etc...

Je serais curieux d'avoir l'avis de Guilcher sur un groupe comme Hamon-Martin Quintet par exemple...

Message ajouté après : 8 minutes:

Le caractère à danser ne passe pas au second plan, il existe en même temps, en parallèle. (...) Quand je compose un kost ar c'hoad, j'ai évidemment en tête l'architecture de la danse et du thème, et le tempo.

Ok mais on ne peut pas en dire autant d'un morceau comme "Ivoirine" par exemple... qui a été une musique avant d'être une "gavotte de l'Aven grenobloise" si je ne m'abuse ! ;D

#26 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 568 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 28 août 2009 - 14:17

Le néotrad est une évolution du folk qui apparaît, grosso modo, à la fin des années 80.
A mon sens on peut parler de néotrad dès lors qu'on a ces deux critères réunis :
- Une prépondérance de compositions faisant appel à des modes non utilisés dans les airs à danser traditionnels français (modes orientaux par exemple), à des modulations, à des chromatismes, à des découpages rythmiques qui cassent le caractère binaire (grosse présence du 3-3-2 par exemple) ;
- Des arrangements qui vont largement puiser dans le jazz, l'électro ou la musique expérimentale / improvisée (abandon du thème par moment, afin d'insérer des chorus, des riffs, des boucles...).


pour le modal ça se discute beaucoup : cf. par ex les gammes non tempérées utilisés (notamment) par les luthiers vannetais, ou par les chanteurs de Kan Ha Diskan. Même en france il y a du repertoire traditionnel qui sort de la dichotomie majeure/mineure.
cf. par exemple tout les travaux d'Erik Marchand (que je ne qualifierais pas de "néo-trad").
Pour les arrangements "moderne" c'est peut être plus caractéristique de ce "mouvement". Mais comme toi j'aimerais avoir l'avis de Guilcher sur HMQ.

Ok mais on ne peut pas en dire autant d'un morceau comme "Ivoirine" par exemple... qui a été une musique avant d'être une "gavotte de l'Aven grenobloise" si je ne m'abuse ! ;D

[HS]Tiens avec des amis on a trouvé un nom à toutes ces gavottes de l'Aven "fille de ivoirine" qu'on trouve pas mal en bal folk, qui sont souvent sympa à danser mais qui ne ressemble plus trop à de la gavotte de l'Aven.
On appelle ça "Gavotte de l'Alzen', Alzen étant un petit village des Pyrénées réputée pour ses bals et où la gavotte de l'Alzen est souvent dansée... :)[/HS]

#27 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 374 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 28 août 2009 - 15:10

pour le modal ça se discute beaucoup : cf. par ex les gammes non tempérées utilisés (notamment) par les luthiers vannetais, ou par les chanteurs de Kan Ha Diskan. Même en france il y a du repertoire traditionnel qui sort de la dichotomie majeure/mineure.

J'ai pas dit le contraire... Pour le vannetais, je pense que tu veux parler du mode koh en particulier (quasiment jamais utilisé en néotrad !). Mais aucun mode français ne comprend dans sa gamme un intervalle d'un ton et demi entre deux notes, comme on peut le trouver dans le mode zidane de la musique arabe / orientale par exemple... Il y a dans certains modes bretons des intervalles de 3/4 de tons (ceux utilisés par Marchand il me semble) mais jamais d'un ton et demi. Et c'est précisément cet intervalle qui sonne très "oriental" pour nos oreilles occidentales !

#28 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 29 août 2009 - 10:13

Alors, juste comme ça en passant, je viens de passer la semaine précédente dans un super stage où un des ateliers était consacré à "appuis et suspensions" et dont l'objet (enfin un des objets) était d'échanger entre musiciens et danseurs autour des aspects rythmico-mélodiques etc. Pas tout à fait une classe d'interprétation (trop court pour ça) mais de bonne prise de conscience autour de certaines choses. (Atelier animé par Daniel Gourdon, tout en rigueur musicale quant à l'accompagnement du danseur, méticuleux dans le répertoire irlandais et par ailleurs un des grands pourvoyeurs de compos chez... Djal...)



Par ailleurs, je trouve quand même fort dommage cette tendance à vouloir à tout pris étiqueter : ça bloque pas mal de chose et ça avance à que dalle. Heureusement qu'il y a du monde qui se balade entre tous ces petits mondes sans s'occuper plus que ça de ces considérations somme toutes secondaires...


(Alors juste pour infos, Tiennet, quand je pose la question Néotrad c'est quoi ? c'est qui ? c'est pas pour mon info personnelle. Je commence à connaître un petit peu une partie des gens en question et la façon dont tu décris leur travail est quelque peu sommaire, ça donne l'impression d'un travail purement spéculatif, abstrait alors que non. En plus, ils ont pas fini de chercher, d'évoluer, de peaufiner et d'inventer et je pense que tout cela nous réserve encore de très bonnes surprises.)


"Ivoirine" n'est plus la seule de son espèce, il y en a une autre... (encore plus chouette : y a des paroles, disons-le c'est carrément une chanson...)

#29 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 374 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 29 août 2009 - 11:00

Bon on est plus vraiment dans le sujet initial là... :nerd: :nerd: :nerd:

Par ailleurs, je trouve quand même fort dommage cette tendance à vouloir à tout pris étiqueter

J'ai bien compris que tu n'aimais pas les étiquettes... Moi, les gens qui refusent d'être étiquetés me font un peu marrer ! D'autant que "ceux-qui-font-évoluer-le-trad" sont les premiers à s'en mettre (néotrad, trad urbain...). Toute démarche artistique est étiquetable, car il y a toujours des éléments caractéristiques. Nier qu'il existe une approche du trad, une esthétique qui fédère les groupes dont j'ai parlé, c'est être de mauvaise foi...
Après, dire qu'étiqueter bloque la créativité... bof. Celui qui veut évoluer et/ou créer le fera de toute façon, avec ou sans étiquette.

... la façon dont tu décris leur travail est quelque peu sommaire, ça donne l'impression d'un travail purement spéculatif, abstrait alors que non.

:O J'ai jamais voulu dire ça... Encore une fois je suis pas le mieux placé pour cet exercice et si quelqu'un veut faire mieux que moi, je suis preneur...

#30 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 779 messages

Posté 29 août 2009 - 11:54

fdbhsbjwhdfhk

#31 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 119 messages

Posté 29 août 2009 - 12:51

Il monte au créneau lorsque les gens, non contents de faire ce qu'il veulent, commencent à dire ce qu'ils pensent (ou pas).

J'aime bien quand il monte au créneau pour expliquer la différence entre une scottish et un an dro, quand il raconte les débuts de la danse bretonne de scène, ou quand il écrit qu'un branle, même des chevaux, devrait se danser en ronde, ou en chaîne (est-ce bien lui qui l'a écrit ?). Puisque personne d'autre ne le fait, pourquoi pas lui ? D'ailleurs, ses contributions dans Trad'Mag ne me semblent ni péremptoires ni dogmatiques: ce sont des conjectures ou des conclusions, dont les prémices et preuves me semblent clairement exposés. J'espère qu'il continuera encore longtemps car ça change des "j'aime bien" et des "il était une fois". J'espère aussi qu'il y aura une relève, mais ça demande du boulot.

Quant au fait qu'il semble ignorer dans ses propos (en stage) la contribution d'un R. Pearron au sauvetage du patrimoine berrichon, cela ne me navre pas. Il ne parle peut-être que de ce qu'il connait, en n'exploitant que le fonds familial. Il a été homme de terrain. Amen. Je relativise. Il n'est pas le Bouddha ni le Gandhi du folk, et la non omniscience n'empêche pas d'être un scientifique, au contraire!

Un scientifique, dans les contes de fées, c'est honnête, bienveillant, humble et utile. Et ça charge sur les dogmes irrationnels. Tant pis pour eux.

#32 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 29 août 2009 - 16:47

- Je crois bien que Tiennet a dit que t'étais de mauvaise foi un peu plus haut...
- Ah bon ?
- Il a même dit que ça le faisait marrer les gens qui refusaient les étiquettes...
- Ah, c'est vrai ?
- Et même que tu pouvais pas nier qu'il y avait une esthétique qui fédérait dans les groupes par lui cité plus haut...
- Ah ouai...
- Et t'en dit quoi ?
- Je dis qu'il a vu juste.
- Ah ?
- Pour ma mauvaise foi c'est sûr, je l'avais fait exprès même que...
- Et ?
- Ben, c'est surtout que le trad il a pas tellement besoin de qui que ce soit pour avancer...
- T'es pas très progressiste alors ?
- C'est pas ça : c'est les gens qui avancent dans leur démarche... ou pas...
- Et Guilcher dans tout ça ?
- Je viens juste de ripper mes vieux 30cm de Mélusine que j'avais pas écouté depuis... oula...
- Tu rippes des 30cm ?
- ça m'arrive...
- Et ça fait mal ?
- C'est surtout long.
- Alors Mélusine ?
- C'est cool : c'est plein de polyphonies sur des chansons qui traditionnellement ne l'étaient pas.
- C'est pas conforme à la tradition alors ?
- Pas du tout...
- Et ?
- C'est beau. C'est tout.

#33 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 374 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 29 août 2009 - 17:22

:]

#34 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 034 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 31 août 2009 - 19:34

(Psst, Cham, des gavottes Aven-mode-grenobloise, y'en a pas seulement "une" autre... moi qui ne connais que fort peu de choses j'en ai entendu au moins 4 ou 5 sans compter celle que tu évoques... ??)

#35 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 02 sept. 2009 - 10:16

(Psst, Cham, des gavottes Aven-mode-grenobloise, y'en a pas seulement "une" autre... moi qui ne connais que fort peu de choses j'en ai entendu au moins 4 ou 5 sans compter celle que tu évoques... ??)


C'était par rapport à Ivoirine qui est quand même celle qu'on joue toujours en boeuf (même si souvent la deuxième voix, c'est pas toujours ça... en boeuf.), il y en a une autre à assimiler d'urgence (voir cd Toctoctoc) car, à mon avis, largement aussi chouette (avec des paroles en plus).


fdbhsbjwhdfhk


ça serait pas plutôt : pftjmmfhhsjz ?

#36 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 119 messages

Posté 02 sept. 2009 - 17:05

C'est cool : c'est plein de polyphonies sur des chansons qui traditionnellement ne l'étaient pas.
- C'est pas conforme à la tradition alors ?
- Pas du tout...
- Et ?
- C'est beau. C'est tout.

Tu as oublié de préciser qu'il chantait aussi exagérément avec le nez, très folk song; tous choix d'interprétation dont il critique aujourd'hui sans problème l'adéquation à la tradition.
  • Docteur Masu aime ça

#37 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 03 sept. 2009 - 12:01

Avec le nez ?... Moui, peut-être bien...
Mais il faut reconnaître que le choix des chansons est pas mal du tout.

Non, ce qui me surprend le plus, c'est de voir débouller des morceaux renaissance en plein milieu du bazar. Je vois pas trop comment ça se justifierait autrement que par "on les joue parce qu'on aime ça, et voilà". Un peu comme quand (et ça m'arrive avec mon groupe) on fait "après cette scottish, on va vous jouer un madison". (Minuit sonne...)

Que le plaisir reste la règle principal, personnellement ça me rassure.

#38 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 852 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 07 sept. 2009 - 23:05

Je persiste : les néotradeux revendiquent le droit (le devoir ?) de s'emparer des mélodies / danses traditionnelles pour les transformer, les « actualiser », les « métisser »...


Mais le trad est déjà une musique métissée de partout ! Aujourd'hui il n'y a plus que la danse qui intéresse tout le monde (c'est quand même emblématique quand tu prétends que "le trad est une musique à danser") mais dans les années 70 c'était le contraire et les musiciens ne pensaient qu'à écrire, assembler des versions, chanter et pondre des arrangements...Il est quand même frappant qu'un groupe comme "Le Grand Rouge" ait décidé à la fin des années 70 d'arrêter de faire du bal face à l'ambiance réac et puriste qui commencer à régner, et qui leur semblait aller complètement à l'encontre de ce qu'ils avaient observé dans les campagnes quelques années plus tôt...
Un droit, un devoir? On n'en est plus là, camarade Tiennet. Peut-être quand on avait 20 balais, on se la jouait un peu, mais faut dire qu'à la fin des années 80, il n'y avait pas grand chose de bandant dans le paysage: Sédéloc en Morvan, en Bretagne Gwerz, Bleizi Ruz, Skolvan et surtout Ti Jaz, Le Gop en région parisienne, tout ça nous a montré la voie jusqu'à la découverte de Blowzabella qui nous a éblouis, et puis c'est tout ! On n'imagine pas ça aujourd'hui !
Nous autres n'avons jamais voulu révolutionner ni "évolutionner" quoi que ce soit, on a fait ce qu'on avait envie de faire, point. Si on a fait du nouveau, tant mieux, il reste toute la vie pour faire ce que tout le monde fait déjà ! En tout cas moi ce que je voulais faire ça existait déjà, à l'époque on appelait ça du "folk progressif" et mes modèles c'était Tri Yann, Malicorne, Stivell et Gwendal. Alors oui, quand on travaille son instrument et qu'on s'intéresse à la composition, et qu'on fait du bal parce que c'est bien plus marrant de jouer devant 200 personnes qui bougent plutôt que devant 10 qui écoutent, on écrit des mélodies à danser et on fait des conneries, parce qu'à cet âge-là on pense "harmonie" et "arrangement" avant tout. Mais encore une fois, dans un groupe, entre un qui compose d'abord et décide ensuite en quoi ça va se danser, et un autre qui essaie de faire le contraire, il faut satisfaire tout le monde. Je ris toujours en pensant à ce propos d'Yvon G. qui dit quelque part que dans Mélusine, personne n'a jamais fait vraiment ce qu'il a voulu parce que la rencontre, c'est à un carrefour que ça se passe ! Je n'ai pas d'autre ambition. Il m'a fallu des années pour revenir à la mélodie comme support principal de la danse et pour me mettre à écouter des mélodies traditionnelles dont à 20 ans je me foutais totalement (moi j'écoutais Bashung, Kate Bush et Mike Oldfield, alors...)
Et puisqu'enfin tu proposes une liste de groupes fort intéressante représentant le néo-trad, je t'en remercie (tu dois être le premier à le faire), et tu peux y ajouter Pain d'Epices, Le Gop, le Quintet à Claques, (ex-) Vachin'ton.G et dans une moindre mesure Toc Toc Toc, Frères de Sac et Les Doigts de Carmen...bref la plupart de ceux qui en France aujourd'hui font du bal "standard" !! Je note quand même dans les trois derniers groupes un retour à un mélange de compos ET de mélodies trad...Et des arrangements moins lourds, imputables à des formules musicales plus légères voire à cet accès de maturité qui précède sans doute de peu le tombeau.

Quant à l'étiquette, je ne la refuse pas mais je rappelle que ce sont moins des rapports esthétiques qui nous relient tous, qu'avant tout le fait que nous soyons tous potes...Tu vas me dire, ceci explique peut-être cela...
Et surtout, que ça n'est pas nous qui avons inventé l'étiquette de "néo-trad". Elle a été proposée en 2003 par ce gros malin de Thierry Laplaud, suite à la lamentable polémique qu'il a lancé via Trad Mag avec la complicité de Gérard Godon, sur tous ces groupes de djeuns qui jouent n'importe quoi que c'est plus comme avant, scrogneugneu. Et je trouve que l'étiquette ne nous va pas si mal.

En tout cas, j'ai déjà entendu des danseurs tenir des propos scandaleux sur ce qu'il faut jouer et comment il faudrait le jouer, mais moi, en tant que danseur, la seule limite que je vois à l'"évolution" c'est mes pieds qui me la montrent...

Ah, et puis j'aime bien ta définition aussi:
"modulations...chromatismes...jazz...découpages rythmiques qui cassent le caractère binaire" (depuis quand c'est binaire le trad breton ?? C'est noté binaire mais ça se joue swingué, chez nous on dit "bernaire"...)

....................C'est tout Blowzabella ça !!!!!!!..................
Hi hi hi :D

Quant au 3 3 2, ça n'est pas nous qui l'avons inventé non plus, c'était la tarte à la crème de l'accompagnement en musique bretonne dans les années 70...Nous on utiliserait plutôt le 3 3 3 3 2 2, cf la magnifique gavotte finale du CD de Toc Toc Toc, intelligente superposition de deux thèmes trad...

Et pour finir avec Hamon-Martin, mes dieux, je suis bien persuadé qu'Yvon s'en contrefout, comme il se contrefout d'Erik Marchand et de toute la génération qui va avec, tellement il est éloigné de cette recherche d'"énergie rock" qui caractérise la plupart de ceux qui font du trad depuis les années 80. Le fossé qui l'en sépare est de la même nature que celui qui sépare Pierre Boulez du jazz: radical et infranchissable.

...Pas mal d'attaquer un débat sur Yvon Guilcher et de déraper sur le néo-trad, non ?! :rotfl:

Amitiés.
  • Docteur Masu aime ça

#39 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 977 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 08 sept. 2009 - 00:04

super intéressant de lire ca...

Je sais meme pas quoi en penser.

Pour moi, le néo trad se caractérise par une absence (ou une incompréhension, ou un rejet) des cadences trad. Et mes "cadences" sont définies par mes petits pieds qui ont une façon de danser certains morceaux qui fait qu'une musique en dehors de la cadence est désagréable, brusquante ou impossible à danser selon mes habitudes.

Mais ce qui est intéressant/étonnant la derrière c'est que j'ai un temps de danse limité dans le pattes - et que cette danse s'est forgée sur toutes sortes de musiques. Comment se fait-il que je gravite *déjà* vers ces "musiques à cadence" lorsque j'ai envie de danser? (je veux dire que je suis danseur avant tout - et j'ai pas l'impression d'etre du genre à ne pas essayer pleinement qqch avant de le rejeter, ni d'avoir tellement dansé sur les musiques dans une esthétique "trad" que je suis plus capable de danser sur autre chose).

Bref... est-ce que c'est juste que je suis réac', intolérant, et intégriste (ca serait dommage hein, je suis un peu jeune pour ca)? Ou est-ce que je suis tombé, comme tant d'autres avant moi, sur le fait qu'il faut s'emparer entièrement des raccourcis à l'invention que nous propose la tradition, si on veut proposer des choses intéressantes et durables en matière de musique se disant inspirée de cette tradition. (Evidemment on peut aussi ne pas revendiquer de faire des choses intéressantes ou durables)

C'est d'ailleurs le chemin que prend un peu les doigts de carmen qui ont l'air de vouloir faire, avant tout, une musique à danser (meme si c'est difficile à savoir, vu qu'on veut tous rester potes, si les petites remarques genre "on fait du post-néo-trad" sont du premier, second ou 3e degré)

Bizarrement, après avoir écrit tout ça, je sais toujours pas de quoi on parle :)

#40 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 852 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 08 sept. 2009 - 07:40

ET SI ON ARRETAIT DE DECONNER, LES AMIS, ET SI ON COMMENCAIT A POSER LES BASES DE LA GRANDE FRATERNITE UNIVERSELLE ??

...Et si on commençait à estimer les gens à l'aune de leurs actes, et non pas en fonction du groupe auquel ils appartiennent ?

EST-CE QUE CA NE SERAIT PAS MIEUX POUR LA PAIX DANS LE MONDE ?? HEIN ?? HEIN ?


Est-ce que je me balade partout en répétant que le folklore c'est nul, ringard, et de droite ??

...Que la droite et l'UMP mènent le pays à sa perte avec la complicité d'une grande partie de la gauche ??


...Que la CFDT n'est qu'une bande de malheureux qui ont perdu dans le trou de leur cul le stylo avec lequel ils signent tout ce que leur propose le Medef ??


:eek:



Alors hein, bon. C'est vrai, quoi.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)