Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Mazurka "tango"


  • Veuillez vous connecter pour répondre
38 réponses à ce sujet

#21 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 01 oct. 2009 - 17:27

Au fil de cette discussion... je suis moi aussi une tangueira, depuis quelques temps ! :] ^^U

Et cette envie est très certainement née des hybridation vécues en mazurkas...

Donc en tango, les bras et coudes devraient plutôt être très détendus.... en bas, quoi, l'enlacement est moins ferme qu'en mazurka, il me semble...

Bref, que c'est beau,
Moi je suis assez ok pour des expérimentation bien senties, et selon la musique, of course...

#22 + Partager Coronis

Coronis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 367 messages
  • Localisation: Lyon

Posté 24 nov. 2009 - 13:49

La danse a beaucoup à inventer!

Ces évolutions dans le folk viennent de l'ouverture des gens à d'autres danses. Pourquoi? soit parce que les gens s'intérèssent à d'autres danses, soit parce qu'ils souhaitent enrichir leur danse en folk, soit parce qu'ils aiment tout simplement DANSER.

On va puiser des influences dans ce qui nous plait et le bal folk a ça de bon qu'on peut vraiment s'E:xp:RIMER comme bon nous semble, avec autant d'imagination qu'il nous plait. Ce n'est pas aussi rigide et "réglementé" que le tango, la salsa ou le rock qui permettent moins de liberté dans le style. C'est mon avis sur le visuel global: les tangueiros vous diront le contraire.... On regardera moins de travers si on fait quelque chose de nouveau et décalé en bal folk qu'en soirée tango ou salsa.

Je ne pense pas qu'on puisse t'enseigner ce genre de choses. C'est du style, de l'improvisation, du ressenti, un lâcher prise.... c'est le reflet de ce que tu as à donner.

On peut néanmoins te suggérer, te faire ressentir un style...
Si tu sais suivre, fais toi mener, par pleins de personnes avec des styles différents. Tu y puiseras ce qui te convient. Pratiquer est la meilleure solution. Je ne pense qu'il faille essayer de détailler tout ce que tu vois en y collant des pas...
Même avec les détails (qui ne seraient surement pas suffisamment précis tant il y a d'éléments de posture, d'énergie, de gestion de l'équilibre, qui sont effectués sans s'en rendre compte), ce que tu en feras toi, te ressembleras et ne ressemblera probablement pas à ce que tu as vu chez un autre.

Chaque danse, chaque partenaire te fera interpreter la musique de façon tellement différente. A toi de trouver ce qui te sied le mieux! Trouve ton style! Qu'il soit d'influence tango, salsa, impro, techno ou ragga!

Message ajouté après : 11 minutes:

Du coup je n'y ai pas donné mon avis:

J'aime être surprise dans la danse et c'est valable pour toutes les danses que je pratique. On me surprends toutefois plus facilement en folk. Ces influences extérieures contribue au renouveau de ma surprise. Mot d'ordre: Innover!
J'aime changer de cavalier et changer en même temps d'univers, de repères, de posture, d'attitude, de style, de mode d'écoute.
J'aime devoir rester alerte pour mieux suivre et partager avec mon cavalier.
J'aime que le style s'adapte avant tout à la musique, que le cavalier écoute la mélodie, ses intonations, ses propositions, ses ouvertures...

J'aime DANSER, ça fait déjà 15 ans, toujours autant de belles surprises et j'espère ne jamais en manquer!

#23 + Partager mmmarie

mmmarie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: belgique
  • Instrument(s):clarinette

Posté 25 nov. 2009 - 10:56

La mazurka tango ça se voit beaucoup en belgique. depuis un an à peu près. C'est super agréable.

Pour la diffusion du phénomène, il y a eu par exemple Rémy de Boréale qui donne un atelier à Gennetines où il enseigne clairement des choses qui viennent du tango. Entre autres une façon de se déplacer, "horizontale" (par opposition à sautée). Aussi la façon d'amorcer le déplacement puis déplacer le poids du corps. Et il montre aussi des vrais pas du tango, pour la rotation par exemple. Il dit clairement les influences en fin d'atelier.

Il y aussi Koen qui forme la plupart des nouveaux danseurs belges depusi quelques années, et qui a aussi commencé a intégrer des pas de tango (pas dans ses cours mais quand il danse en bal). Et puis il y a Raphael, qui est argentin est qui enseigne le folk dans le nord de la belgique pour boombal.
Tous des super bons danseurs, de trad aussi. Comme ils sont tous les trois profs ça ne m'étonne pas que le phénomène aie vite été très présent sur les parquets.

#24 + Partager PiR

PiR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 910 messages
  • Localisation: Lyon ou Saint Marcel (71)
  • Activité(s):Ingénieur Qualité
  • Groupe(s):Arcadanse
  • Instrument(s):Flute traversiere - Cornemuse 16"

Posté 25 nov. 2009 - 11:12

Interessant cette discussion. C'est vrai que la mazurka se transforme en "slow du trad" de plus en plus ou devrais je dire en "tango du trad"?

Disons plutôt qu'elle devient une danse "chaude" ou plus politiquement correct, une danse "fusionnelle"... je ne sais pas quel terme employer...

A coté de ça, il me semble que la mazurka cascogne (qui est la forme que beaucoup font en bal) était déjà une évolution de la mazurka "sautée" (je ne connais pas le terme exact) que Emir maitrise parfaitement (c'est un des rares que j'ai plaisir à regarder quand il fait cette danse).

Du coup, coté musique, on a parfois tendance à oublier que la mazurka, c'est (ou c'était) tout ça, et surtout une danse assez gaie, vive...

Alors LA mazurka, oui mais LES mazurkas, je trouve ça encore mieux, qu'elles soient gascogne, tango, slow, sensuelle, chaude ou sautée (mais ça c'est souvent plutot en fin de soirée si les mazurkas se sont bien passées) :]

#25 + Partager emily

emily
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 145 messages
  • Localisation: Suisse

Posté 25 nov. 2009 - 19:13

Tout s'apprend. :whistle:
Le problème c'est de trouver les professeurs. re :whistle:
y'en a sur ce forum qui pourrait s'exprimer vu qu'ils en sont. :P
Le problème quand on apprend à faire des déplacements avec une position "tango", soit légèrement...euh... en résistance ? le haut du corps visant à s'écraser (enfin, pas, mais, presque) contre celui de son ou sa partenaire tout en gardant un certain espace avec les pieds de l'autre ? genre pyramide quoi ? Bef, v'voyez ? donc le problème c'est que ça tourne pas. Donc, faut alterner position tango et position "valse" (soit l'exact opposé, le dos légèrement en arrière, bref) pour faire une mazurka qui se déplace et qui tourne...
Pis je crois pas que c'est seulement parce que c'est sensuel mais parce que ça laisse de la place pour inventer et s'exprimer
Pis, j'aime beaucoup l'approche, très centrée sur la musique, de (argh, j'sais plus qui c'est et c'est d'ailleurs à eux que je pense au début du...) ceux qui sont venus en Suisse nous faire un super stage de mazurka...
Après, y paraît que c'est qu'une question d'intention, ouais... bon... enfin, disons que ça marche pas pour tout le monde.
Malheureusement, les filles on peut pas faire grand chose: soit on vous suit super trop de la balle mais du coup vous apprenez pas à être clairs avec celles qu'on besoin de plus...bon, voilà. Soit, on vous montre mais quand vous retournez à votre place vous êtes pas plus avancé qu'avant. Donc,on peut soit faire comme Tirno y dit, soit apprendre des trucs en terme de position du corps et de où qu'on met le poids et tout, on peut apprendre des trucs au niveau de l'écoute et de comment on peut faire quoi sur la musique, pis après faut trouver quelqu'un qu'est d'accord d'essayer avec nous... ça se tient ?
Bref. :letssin:
Vous croyez que j'ai mis assez de p'tits bonhommes pour qu'on me prenne pas trop au sérieux ?

#26 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 920 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Activité(s):instit
  • Groupe(s):La Tourmentine (du Massif C.) Andiamo trio (de partout)
  • Instrument(s):saxo, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 26 nov. 2009 - 12:02

Je suis pour la diversité parmi les mazurkas : du plus gluant au plus vigoureux (mais pas trop lent quand même).

#27 + Partager Coronis

Coronis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 367 messages
  • Localisation: Lyon

Posté 26 nov. 2009 - 12:15

Raphael, qui est argentin est qui enseigne le folk dans le nord de la belgique pour boombal. .


Rafael est chilien ;P
mais ca ne lui enlève en rien son immense talent de danseur créatif!

Pour info: Koen vient de créer des cours de Tangurka & Tangoscottish
Danser la mazurka et la scottish avec des éléments de tango, apprendre à s'arrêter, guider et suivre... variations...
Dimanche 13 december 11u - 17u30 organisé par Folk In Leuven

#28 + Partager mmmarie

mmmarie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: belgique
  • Instrument(s):clarinette

Posté 26 nov. 2009 - 13:15

Rafael est chilien ;P

ah merci j'ai eu un doute après l'avoir écrit.
En sachant que c'est une confusion à ne pas faire... espérons qu'il ne passe pas par là :P

je ne savais pas non plus que ça passait au niveau cours le tango-mazurka, merci pour l'info

#29 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 26 nov. 2009 - 22:33

Raphael, qui est argentin est qui enseigne le folk dans le nord de la belgique pour boombal. .


Rafael est chilien ;P
mais ca ne lui enlève en rien son immense talent de danseur créatif!

Pour info: Koen vient de créer des cours de Tangurka & Tangoscottish
Danser la mazurka et la scottish avec des éléments de tango, apprendre à s'arrêter, guider et suivre... variations...
Dimanche 13 december 11u - 17u30 organisé par Folk In Leuven


POURQUOI SI LOOOOOIIIINNNNNNNN!!!!!!!!!!!!

Je me meurs...

#30 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 119 messages

Posté 27 nov. 2009 - 23:53

...Tangurka ? Je sens que je vais me sentir... démuni la prochaine fois que j'inviterai une Belge, avec mon petit pas-de-mazurka-marche-marche-marche-pas-de-mazurka-marche-marche-marche quelque peu machinal...

#31 + Partager flash

flash
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 11 messages
  • Localisation: aurillac
  • Instrument(s):guitare de loin

Posté 28 nov. 2009 - 08:01

Mathieu, Mathieu, j'ai lu avec une attention relative (selon les posts ... trop long le matin je peux pas :) ) la discussion que tu as lancée sur les variantes. Et je rejoins tous ceux qui affirment que les variantes c'est bien (quelque soit la danse) mais que savoir se conduire correctement sur un parquet c'est mieux et effectivement balancer des mandales en envoyer virevolter sa cavalière sans se soucier des dommages collatéraux ... ben c'est nul ! (jette moi la 1ère pierre si je t'en ai déjà balancé une)
Cela dit les variantes c'est sympa, souvent sur les mazurkas douces et pas bourrinéees et évidemment avec une cavalière à l'écoute comme ça a déjà été dit ... ça se travaille ;)
Sinon, vu qu'on est proche tout les deux, géographiquement parlant (pour le physiquement on va voir...) et qu'on doit se revoir très très bientôt (une semaine ?). Je te propose qu'on se fasse un mini atelier pré bal si ça te tente.
Tiens moi au courant

#32 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 903 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 29 nov. 2009 - 21:47

Ma parole mais c'est une proposition ?!

Ok flash, je pensais justement venir tôt à Lafeuillade, notamment pour en partir pas trop tard vu que le lendemain : stage. Alors je précise mon emploi du temps et on voit comment se caler ça...

On pourra aussi réviser le pas d'été, hé ! Et que tous les Lafeuilladophiles nous suivent !

#33 + Partager flash

flash
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 11 messages
  • Localisation: aurillac
  • Instrument(s):guitare de loin

Posté 30 nov. 2009 - 21:48

oki, je te suis, tu me suis, on sera au moins deux ! ;)

#34 + Partager mara

mara
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 483 messages
  • Localisation: grenoble
  • Instrument(s):je debute la vielle à roue

Posté 12 févr. 2010 - 16:40

cela fait un certain temps que je n'ai pas posté mais ce sujet m'a légèrement interpellée...
mazurka-tango-salsa-danse contempo et petaouchnok...

c'est peut-être un constat pas forcément général, mais il me semble qu'à trop en demander et en vouloir, on oublie l'essence même de la danse, et le plaisir que l'on peut y prendre...
dernièrement plusieurs cavaliers m'ont dit ''j'en ai marre de danser, à chaque fois il faut toujours en faire plus, elles ne veulent danser qu'avec des danseurs qui font des improvisations, alors maintenant je viens en bal principalement pour écouter et boire des coups avec les potes..." certains même en sont venus à emmener un nounours en bal pour danser avec !!!( c'est véridique!!)
attention l'heure est grave! danser, oui mais pas jusqu'à s'en dégouter (et en plus ça laisse les nouveaux venu(e)s sur le banc de touche, qui du coup n'osent pas se lancer )!
messieurs (et mesdames-mesdemoiselles) une danse est un moment partagé avant tout, et pas une recherche constante de nouveauté...parfois, c'est dans les choses simples que l'on trouve le vrai bonheur!
une petite mazurka tranquillou, un bel air, c'est peut-être bien aussi non ?

#35 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 119 messages

Posté 13 févr. 2010 - 11:15

Il y a un moment, il faut se demander pourquoi l'on va au bal du coin, de son coin. Si c'est pour prendre son pied à chaque danse, cela peut devenir problématique. On commence à sélectionner ses partenaires, ses musiciens, puis à éviter les lieux où untel ne se rend pas, etc. S'ils ne sont pas nombreux, ces (émotifs) exigeants ont leur place en bal, comme certains Bretons qui ne dansent collectivement qu'entre eux.

Mais il se peut que dans ton coin, c'est tout un groupe de danseurs qui s'est constitué et qui s'est mis à écumer les festivals. Par festival, j'entends une importante concentration de bons danseurs et musiciens (relativement à ses attentes), où des modes "exo-tiques" peuvent se développer, et que, "généralement", on finit en sidération émotive, la libido à zéro. Arrivant difficilement ensuite à raccrocher à la réalité socio-culturelle du bal local, ces ex-festivaliers, marqués à vie (hi hi!), peuvent avoir tendance à former un noyau qui paraît exclure les autres ?

Ou bien il s'agit de débutants qui ne connaissent qu'un style, moderne mais malheureusement pas passe-partout, et qui ont tendance à vouloir corriger les autres, sous peine de ne plus savoir danser, comme tout bon débutant qui se respecte. (moi aussi j'ai tendance à fixer les règles, mais c'est plus au niveau du maintient du couple).

Maintenant, indépendamment des styles de prédilection de tes danseurs d'élite (mazurka-tango ou pas?), si ceux qui se sentent exclus sont systématiquement ceux qui ne cherchent pas à aller aux ateliers, il peut se creuser un écart technique très important, que seul un copinage préalable ou une intention prosélyte assumée (ou autre idée derrière la tête) peut faire oublier.

Mon coin ne correspond sans doute pas au tien: peu de festivaliers jusqu'à il y a trois à quatre ans, et encore; et beaucoup de bals locaux (apparemment). Nous avons donc eu largement le temps de nous pratiquer sur les parquets avant d'aller nous perdre dans les festivals ! Au retour, ce sont les retrouvailles, chacun rapportant les subtiles transformations qu'il a subies.

Mara, fais de la pub pour les bals à Vierzon ou Bourges, nous manquons de cavaliers, et il y a juste un arrivage de débutant(e)s (de 20 à 60 ans)(les plus jeunes aux bals des Tontons), de la fraîche, garantie sans festivals.

Message ajouté après : 43 minutes:

Cela me rappelle aussi ce que nous ont dit les professeurs suédois, lors des Rencontres de violon à Brétigny-sur-Orge, la semaine dernière: "changez souvent de partenaires, c'est en apprenant aux et des autres que l'on forge, petit à petit, son propre style". Et c'est également ce que préconise Paul James et Cie:
"The workshop are for people of all ages who enjoy playing, singing or dancing. We aim to encourage a mutually supportive atmosphere for people to learn from each other [...] Dance workshops are for anyone who wants to have a go."
Selon moi, cela s'applique aussi au bal.

Il y aura toujours suffisamment de festivals pour prendre son pied plus égoïstement.

#36 + Partager vincenzo

vincenzo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 167 messages
  • Localisation: Grenoble

Posté 13 févr. 2010 - 15:02

certains même en sont venus à emmener un nounours en bal pour danser avec !!!

et quel nounours ! :O

#37 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 903 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 17 févr. 2010 - 19:37

Ben oui : quel nounours ? On veut des photos nous !

#38 + Partager pat42

pat42
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 1 messages

Posté 22 févr. 2017 - 14:48

Bonjour à tous,

 

Désolé de déterrer ce très très vieux sujet, mais force est de constater que le phénomène de mazurka-tango ou "love-mazurka" ou "sex-mazurka" a pris de l'ampleur...

En effet, j'ai participé à un festival folk (folk-en-Royan) ce WE, et j'avais l'impression d'être le seul à danser la mazurka avec le temps en suspension (marqué par le "faux-sautillement..."). Tout autour de moi, ça dansait serré, collé, enlacé, assez improvisé... et je ne reconnaissais même plus les pas de mazurka.

Et j'ai découvert aussi les scottish-tango ou latino, et même les bourrées, cercles ... également dansés en couple façon "latino".

Tous ces danseurs dansaient super bien, ça en jetait, et ça me mettait pas très à l'aise (je danse régulièrement depuis un an seulement, après 1 stage...).

Je me suis demandé comment on apprenait à danser comme ça, est-ce que ça avait un nom...

En tapant sur google mazurka tango, je suis tombé sur ce sujet de forum.

Bon, ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas le seul intrigué par ce style de danse, et je l'avoue un peu jaloux, car les filles comme les garçons ont l'air de prendre leur pied ...

Vous me direz que des danseurs traditionnels aussi prennent leur pied...

Mais ce WE là, je n'en ai pas vu (ou je ne les aient pas vus !)

 

J'ai aussi trouvé ce site :

http://folk-lab.fr/l...urka-republika/

qui explique en partie ce phénomène.

 

J'ai vu aussi qu'un stage de mazurka-tango avait été organisé en 2015 à ce même festival (ceci explique un peu cela...)

 

Bon, ça va pas m'aider à prendre de l'assurance avec mes quelques bases techniques traditionnelles et ma petite expérience...

Je vais me renseigner pour des cours de tango ...


Modifié par pat42, 22 févr. 2017 - 14:49.


#39 + Partager ioionette

ioionette
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 25 messages
  • Localisation: Paris
  • Groupe(s):Les Conteuses de pas
  • Instrument(s):Chant, Tanpura

Posté 24 févr. 2017 - 08:48

Hum alors.
De Paris ou je vis et traine en bal folk je peux te dire qu'on est ici en train d'assister a une inversion de cette tendance. Il y a un ou deux ans on avait la moitié de la salle qui dansait tout en couple improvisé, genre même les pilé menu et les chapeloises. Aujourd'hui c'est en train de se calmer un peu et on arrive a avoir a nouveau que 3 a 6 couples dansant en couple sur des danse qui ne le sont pas. Je pense que c'est aussi du au fait que les gens ont progressés en danse. Car peut-on se dire qu'on est bon danseur quand on danse tout pareil quelque soit la musique ? Je ne crois pas personnellement. Tout danser en couple improvisé c'est facile car tu n'as pas a te casser la tete pour apprendre vraiment la danse, ça fait de l'esbrouffe et genre bon danseur mais souvent c'est un cache misère. Attention j'aime danser improvisé mais si mon partenaire propose ça pour dissimuler qu'il ne connait pas les pas de base en général c'est de toute façon mal fait.
  • loic, Segonzat et Septante huit aiment ça




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)