Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

Travailler la rythmique de la vielle avec des logiciels libres



  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 août 2011 - 19:18

Comment mémoriser la valeur (rythmique) des notes d'un morceau ?
Voici un bref exemple, peu développé, d'usage d'un logiciel de "boum-boum" pour intérioriser la rythmique d'une bourrée connue: La Bergère de Coulandon.
http://lerautal.laut...et/journal/mao/
Si le sujet vous intéresse et que vous souhaitez aller au-delà, m'écrire directement ou utiliser le forum (si cela présente un intérêt plus général).

#2 + Partager Tirno

Tirno
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 986 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 15 août 2011 - 08:47

C'est curieux comme idée... Pourquoi ne pas faire boucler un enregistrement? Sans compter que celui qui joue une bourrée avec *précisément* cette rythmique là, c'est plus une bourrée qu'il joue, mais une partition.

#3 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 15 août 2011 - 10:29

C'est curieux comme idée... Pourquoi ne pas faire boucler un enregistrement? Sans compter que celui qui joue une bourrée avec *précisément* cette rythmique là, c'est plus une bourrée qu'il joue, mais une partition.

Remarques pertinentes.
En fait, ce que j'aime dans la musique, ce sont les sons, les "timbres" et je suis venu à la vielle à roue à cause de ses sons "malpropres" et "pas habituels".
Le rythme m'em... et j'ai peu de goût et de facilité pour la danse.
Seulement, pour jouer avec d'autres une bourrée ou tout autre air à danser, il faut bien mettre en place une rythmique. Utiliser un outil tel que celui de l'exemple est un moyen d'intérioriser ce qui ne vient pas de façon naturelle. Et cela permet de le faire à différentes vitesses. Dans le cas des coups de poignet, on peut s'assurer que l'on a mis en place les "bons gestes", ce qui ne m'est pas toujours facile avec des enregistrements.
De toutes façons, depuis les lois qui favorisent outrageusement les éditeurs phonographiques, je n'achète plus de musique enregistrées (et n'en vole pas).

Ta remarque, fine, sur le fait de jouer une partition me paraît exacte, mais à nuancer : à moins d'être un mécanicien pur et dur on finit toujours par varier (ne serait-ce que parce qu'on se trompe).
Pour le reste, on fait avec ce qu'on est.

#4 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 460 messages

Posté 15 août 2011 - 22:30

il me semble que travailler la rythmique sous la forme numérique, n'est pas forcément la meilleure solution.

moi j'ai une autre vision des choses (qui n'est que la mienne ;))

Prenons une valse, simple non ? Trois temps en boucle et hop... ;D

Eh bien, pas tant que ça, à mon avis...

Est ce que le logiciel va te faire sentir l'accentuation du premier temps, celui sur lequel moi flûtiste je triche un petit peu en le faisant très très légèrement durer ??? parce que ça tourne mieux comme ça
J'adore danser la valse et mon premier pas traîne toujours un peu plus

Pareil pour la bourrée et je ne te parle même pas du balancement de la mazurka

Alors je me disais, pluôt que d'essayer de chercher un logiciel
pourquoi ne pas échanger avec un danseur qui pourrait te donner la rythmique telle qu'elle est dansée et non seulement telle qu'elle est écrite sur la partition ???


Et qu'en pensent mes camarades ??? :)

#5 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 16 août 2011 - 08:21

moi j'ai une autre vision des choses (qui n'est que la mienne ;))
Prenons une valse, simple non ? Trois temps en boucle et hop... ;D
Eh bien, pas tant que ça, à mon avis...
Est ce que le logiciel va te faire sentir l'accentuation du premier temps, celui sur lequel moi flûtiste je triche un petit peu en le faisant très très légèrement durer ??? parce que ça tourne mieux comme ça
J'adore danser la valse et mon premier pas traîne toujours un peu plus


De mon point de vue, la valse est "à part"... En particulier parce que c'est la seule danse que je ressente. Cette impulsion dont tu parles, je la comprends... et à la vielle je la cale assez facilement. En plus je préfère le ternaire au binaire.

Alors je me disais, pluôt que d'essayer de chercher un logiciel
pourquoi ne pas échanger avec un danseur qui pourrait te donner la rythmique telle qu'elle est dansée et non seulement telle qu'elle est écrite sur la partition ???


Pour ce qui est des logiciels que j'ai pu approcher, deux remarques rapides :
- certains permettent d'introduire des nuances sur l'intensité du son pour chacune des notes (Hydrogen, Rosegarden par exemple)
- certains permettent d'introduire "un peu d'erreurs" dans la perfection mécanique de la rythmique.
Ce qui ne répond pas à la suite de ta réponse : la demande du danseur, si elle peut varier d'un danseur à un autre, est déterminée : il veut CECI

Le côté pervers des logiciels étant qu'avant de parvenir à modifier ces paramètres il faut lire la doc, comprendre comment cela marche... et que l'on change de "boulot".

Pour ce qui est de tes camarades... je n'ai pas la compétence requise ':]'

#6 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 460 messages

Posté 16 août 2011 - 12:18

Le rythme m'em... et j'ai peu de goût et de facilité pour la danse.
Seulement, pour jouer avec d'autres une bourrée ou tout autre air à danser, il faut bien mettre en place une rythmique.


J'entends bien ta réticence par rapport au rythme et à la danse :puppyeyes: , mais quand tu joue avec d'autres, c'est dans quel cadre ?
parceque peut être qu'en jouant des airs à danser, "les autres" jouent justement pour des danseurs ou si c'est en boeuf, suivant ce qu'ils ont appris en bal ou avec des musiciens de bal.

En plus si tu prends un standard suivant les musiciens, l'interprétation ne sera sûrement pas la même. Alors que faire ?
soit tu joues toujours avec les mêmes, et alors tu peux peut être les enregistrer
sinon ??? comment intégrer le rythme de façon assez souple pour pouvoir la partager avec le plus grand nombre ??? (ce n'est pas un jugement juste une question que me/te pose...)

quant au danseur qui veut çeci :P
le problème c'est qu'il n' y a pas qu'un danseur et que souvent ils ne sont même pas d'accord entre eux :lmao:

Alors je dirais plutôt
"les musiciens proposent et les danseurs disposent" :flower: :flower: :flower:

#7 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 16 août 2011 - 15:50

Je pense que notre ami Badaboum confond le rythme et la métrique... mais ce n'est pas grave, même des étudiants chevronnés musiciens de conservatoire ne font pas la différence...

Donc pour alimenter le débat, il ne faut pas abstraire avant de pratiquer ; il faut déjà et avant tout ressentir le rythme dans son corps, puis - s'il y a difficulté d'acquisition - travailler un segment de manière systématique (ralenti, métronome). Isoler la difficulté puis assez rapidement, la replacer dans le contexte de la pièce à interpréter.

Ainsi, je ne vois qu'un seul conseil : pratiquer soi-même la danse pour ressentir les différences métriques (mesures à 2, 3 temps et leurs combinaisons - "rythmes" binaire ou ternaire c-à-d mesures simples ou composées) puis les rythmes (valse, menuet, mazurka, scottish, bourrée à 2 ou 3
temps, etc...)

#8 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 16 août 2011 - 16:51

... le rythme et la métrique... mais ce n'est pas grave, même des étudiants chevronnés musiciens de conservatoire ne font pas la différence...

Je vais réinterpréter ce qui précède tel que je le comprends :
1. La métrique, c'est "des maths" : le coup de deux irrégulier, cela devient alors : 3/4 de tour puis 1/4 de tour...
2. Le solfège est une succession de conventions qui s'efforce de coder une chose beaucoup plus complexe : la musique.
3. En conséquence, le rythme, qui est dans le registre de la musique, du ressenti n'est pas réductible à la convention mathématique (la métrique).

Jusque là, cela va ?

Seulement, là, pour moi, il y a un problème : le "rythme" m'est antipathique, alors que les sons me sont agréables. Le ramener à ce que tu as défini comme étant une métrique me le rend interprétable : c'est une convention mathématique.
Ayant mis en place des valeurs de notes et étant capable de chanter et rejouer l'air, je peux me mêler à d'autres pour jouer la musique... même si je perds le fil parfois.

Ces propos peuvent sembler, ici, paradoxaux.
En fait, j'aime le son de cet instrument. J'aime le pratiquer malgré (ou à cause de) sa complexité et son côté aléatoire. J'aime la fonction sociale de la musique que l'on peut produire avec. Une bonne partie du reste m'est étranger.

On aboutit là à un autre thème de discussion : quelles bonnes (et mauvaises) raisons a-t-on de jouer d'un instrument de musique ?
A un dîner, un vieux camarade me disait qu'il avait appris à jouer de la guitare pour "plaire aux jeunes filles" (j'ai cherché des termes moins vulgaires...).
Et puis il a arrêté : pendant qu'il jouait de la guitare aux feux de camps, des couples s'écartaient et il se retrouvait seul avec sa musique.

#9 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 17 août 2011 - 17:33

Bon, en gros ... pour comprendre la différence (en fait la complémentarité) entre rythme et métrique :

le chant grégorien (les hommes chantant a cappella en latin au cours d'une liturgie ...) n'est pas mesuré (= il n'y a pas de mesure, c-à-d de durées de notes proportionnelles les unes par rapport aux autres), il n'y a pas de pulsation non plus (mais il y a une arsis et une thesis) MAIS il y a du rythme !

Et on n'a parlé ni du tempo ni de l'agogique...

Mais Mozart a dit que le plus difficile dans la musique c'est le tempo... justement

#10 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 18 août 2011 - 21:20

J'entends bien ta réticence par rapport au rythme et à la danse :puppyeyes: , mais quand tu joue avec d'autres, c'est dans quel cadre ?

Avec d'autres vielles, mais pas avec des danseurs.
Avec des musiciens de hasard (accordéon, piano, violon...).
Avec un guitariste chanteur.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles