Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Danses bretonnes : lesquelles vous intéressent ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#1 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 08 déc. 2011 - 16:57

Je vous soumets une question que je me pose...
Animant des stages de danse bretonne, la question se pose souvent de savoir quoi proposer et enseigner à un public folk/trad (typiquement en festivals...).
En effet, dans ces festivals, on trouve plusieurs types de public :
- Les danseurs "confirmés" cherchant à approfondir la danse par des danses plus compliquées ou des variantes de ces danses.
- Les danseurs débutants à qui il faut enseigner les quelques danses bretonnes qu'on danse "partout" ou presque ;)
- Les danseurs qui pensent être au point sur les danses "communes" alors qu'ils dansent quelque chose qui ressemble vaguement à ces danses.
- Les danseurs curieux qui cherchent à apprendre des danses spécifiques même si elles sont peu voire pas dansées en bals.

Alors parmi lesquels êtes-vous ?
Que recherchez-vous dans un stage de danses bretonnes ? Y allez-vous ?
Si vous n'y recherchez rien, qu'est ce qui pourrait vous y attirer (me dites pas "Des filles à gros nichons" hehe) ?
Si rien ne peut vous y intéresser, quelles en sont les raisons ?

Allez hop... à vos claviers !

#2 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 08 déc. 2011 - 17:15

personnellement, je ne vais pas aux ateliers de danse bretonne, car je n'ai pas encore trouvé les danses bretonnes que j'aime danser; pour le moment, ça me parait un peu trop répétitif

(et à chaque fois qu'on m'y traine de force, je repense à la fois où mes voisines de gauche papotaient comme si elles étaient chez le coiffeur. ragots, commérages, fringues, coucheries.... vraiment horrible. au début, je pouffais de rire avec ma voisine de droite, mais à la fin, j'en avais vraiment marre)

en bal, les danses bretonnes sont l'occasion d'aller boire ou manger un morceau (puisque je n'aime pas non plus danser les andros en scottish, par principe)

#3 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 08 déc. 2011 - 17:25

Question conne... lesquelles connais-tu ? :)

#4 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 122 messages

Posté 08 déc. 2011 - 18:00

Je ne me vois dans aucune de ces catégories!

- Les danseurs "confirmés" cherchant à approfondir la danse par des danses plus compliquées ou des variantes de ces danses.

Je crois que tu t'es mal exprimé. Faire compliqué ou varié n'a pas d'intérêt en soi dans ces danses répétitives et colectives. Apprendre un pas différent qui permet d'être mieux ensemble et avec la musique, c'est autre chose.
Par exemple, apprendre une variante de kaz a barh présente autant d'intérêt qu'apprendre une variante de chapeloise: tout au plus pour s'amuser à deux et faire le coq;
Apprendre une autre forme du pas de l'andro permet parfois d'avoir de meilleures sensation sur certains airs (j'ai failli écrire "les airs les meilleurs");
Mais changer de pas à tout bout de champ sans écouter la musique, c'est comme multiplier les ornementations dans un branle sans autre intention que de déballer sa virtuosité: il manque quelque chose qui rendrait l'exercice pertinent.

Le plaisir de ces danses (et d'autres) est d'autant plus grand que le collectif est bon et la musique juste; mais pour le reste, ces danses supportent la sobriété et l'humilité.
Du côté des danseurs, donc, il y a une "science" du collectif à acquérir. En principe, ça commence par savoir danser sans gêner ses voisins directs, puis par danser avec eux (si possible sans mener... ^^U), et enfin avoir conscience de participer à quelque chose de plus grand (un peu comme des enfants dans une farandole).

Cette "humilité" n'empêche pas une certaine exigence d'énergie, au contraire!
Plus la ronde est petite, plus l'énergie et la cadence des bras (et de ce qui y est rattaché) deviennent essentielles, parce que tous sont dans le champ de vision, et même dans le champ de sensation corporelle.
  • Gwen Kivijer aime ça

#5 + Partager TiTiX

TiTiX
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 10 messages
  • Localisation: Huy - Belgique
  • Instrument(s):accordéon

Posté 08 déc. 2011 - 18:07

Ce que j'aime le plus dans les danses bretonnes c'est de pouvoir danser en connexion avec les autres, et pas seulement avec un seul partenaire... Et quand cette connexion est top je rentre dans une espèce de "transe". C'est une sensation vraiment très agréable. :sweet: Je retrouve souvent cette sensation quand j'ai l'occasion de danser du Poitou! Je ne peux rentrer dans cette "transe" qu'en maîtrisant assez les mouvements sans avoir à réfléchir en dansant. C'est le cas avec beaucoup d'autres danses, communément dansées en bal folk.
Malheureusement, en bal folk, ou en festival en général (j'ai rarement l'occasion d'aller en Fest-noz) je ne ressens que très rarement cette émotion, cette sensation car je pense que les gens soit ne maîtrisent pas assez les danses que pour pouvoir se laisser aller complètement pour arriver à cette transe, soit ils s'en fichent et dansent breton comme ils dansent généralement des rondeaux :D soit ils ne sont pas intéressés par ces danses; très souvent à cause d'un cliché qui tourne autour des danses bretonnes et qui dit que c'est répétitif, et, disons "chiant" à danser.
Du coup, je pense que un bon stage de danses bretonnes doit être donné par des gens qui se rendent parfaitement compte de ces difficultés! ^^U
Ces même personnes devraient apprendre aux intéressés l'histoire de ces danses pour leur donner envie d'en savoir plus et leur faire comprendre à quel point ces danses sont riches. Pour les débutants, je pense qu'il est préférable de leur apprendre d'une manière enthousiasmante les danses bretonnes habituellement dansées en bals et festivals folk, et surtout pour leur prouver par A+B que ces danses sont loin d'être chiantes... ;)
:]
Bref, j'espère ne pas m'être embrouillée... :D
En espérant avoir bientôt la possibilité de faire un stage de danses bretonnes que j'ai envie de suivre jusqu'au bout! :)
  • Gwen Kivijer aime ça

#6 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 08 déc. 2011 - 19:16

Ce qu'il manque c'est de faire comprendre aux gens le réel plaisr qu'on peut prendre à pas danser un kost ar c'hoad ou un plinn (ou une gavotte, ou une ridée, ou un rond de saint vincent - argh, merde) n'importe comment (en même temps faudrait expliquer pareil aux musiciens en bal folk, donc on est pas sortis de l'auberge).

(je fais partie de la 3e categorie, mais chut, faut pas me dire, j'ai un ego fragile).

Et j'ai envie de dire que y'a bien trop de gens qui connaissent "l'histoire des danses" sans pour autant savoir les danser.

Et Deniis tu me fais toujours autant marrer :) ("par principe, je danse pas les andro en scottish" :D)

#7 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 122 messages

Posté 08 déc. 2011 - 19:25

Mais ça se fait de plus en plus, et pas qu'à Paris ou en Belgique.

Des Bretons semblent en effet être en mal de danses de couple... ou bien allergiques aux contacts auriculaires.

Et pourtant, un bel auriculaire, ça peut avoir du bon.

#8 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 09 déc. 2011 - 00:09

- Les danseurs "confirmés" cherchant à approfondir la
danse par des danses plus compliquées ou des variantes de ces danses.

Je crois que tu t'es mal exprimé. Faire compliqué ou varié n'a pas
d'intérêt en soi dans ces danses répétitives et colectives


Je parle bien de danses plus compliquées et non de complexifier une danse... tu m'as mal compris ;) Il y a énormément de danses, certaines étant plus difficiles ou physiques que d'autres, c'est tout ^^
Les variantes peuvent permettre entre autres, comme pour le laridé-gavotte, de varier les points d'appui.
Les variantes enseignées ne sont pas des variantes inventées...

L'exemple des variantes sur l'andro, j'avoue que j'ai du mal à voir... C'est quelque chose qui ne se fait simplement pas. La musique de cette danse ne prête pas à interprétation, elle prête à la répétition, la transe. (Tout comme danser l'andro en scottish... jamais vu en Bretagne, ceux qui font ça fréquentent autant festoù-noz que bals folk ^^)

L'intérêt pour une danse ne passe-t-elle pas pour la musique ?
Si les musiciens qui co-animent le stage, ça donne surement pas envie d'être attentif...

(Je tente d'éviter le troll ^^)

#9 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 597 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 09 déc. 2011 - 10:38

Attention nid à trolls ce sujet !!! :hihi: :hihi:

Deniis tu trouves les danses bretonnes "un peu trop répétitives" : c'est normal, c'est voulu et c'est ça qui est bon !!! :] :] :]
Sinon assez d'accord avec ce que raconte Rodrigue, les variantes n'ont d'interêt que si elles "collent" mieux avec la musique, et si le collectif le permet... deux conditions pas souvent rencontrés en bal folk hélas !

Les stages de danses bretonnes que j'ai pu faire, hormis quand j'étais débutant, c'était sur des terroirs ou des danses assez spécifiques (trégor, fisel, famille des gavottes, etc.), sur souvent des danses que je n'ai pas eu l'occasion de redanser depuis (et que j'ai donc immanquablement oublié ! :) )

Pour moi 2) et 3) c'est la même chose, de même que 1) et 4).

Tu devrais te mettre en relation avec PY de Torr-Penn (qui intervient de temps en temps sur le forum), il a animé plusieurs fois des stages de danses bretonnes en festivals folk, il pourra être de bons conseils m'est avis !

#10 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 869 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 09 déc. 2011 - 11:02

Si vous n'y recherchez rien, qu'est ce qui pourrait vous y attirer (me dites pas "Des filles à gros nichons" hehe) ?


Des filles à petits nichons

#11 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 09 déc. 2011 - 11:22

pour répondre au sujet, moi j'aime celles où on court en agitant un gros drapeau.

#12 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 09 déc. 2011 - 11:40

Tu devrais te mettre en relation avec PY de Torr-Penn (qui intervient de temps en temps sur le forum), il a animé plusieurs fois des stages de danses bretonnes en festivals folk, il pourra être de bons conseils m'est avis !


Hehe merci, je connais Pierre-Yves, je lui en toucherai un mot la prochaine fois que je le crois à une buvette !

Néanmoins, après avoir lu vos posts, ce qui m'intéresse particulièrement c'est de savoir comment intéresser ceux qui ne vont plus en stage de danses bretonnes.
Je pars du principe que si quelqu'un se désintéresse d'un terroir ou un style de danse, il y a une raison. Et pour chaque raison, on doit pouvoir trouver une approche différente, un moyen d'intéresser les sceptiques ;)

Si on arrive à intéresser ce public-là et leur transmettre de bonnes bases en breton, peut-être que par exemple le kost ar c'hoat ne sera plus dansé n'importe comment en bal folk, que les danseurs seront plus exigeants vis à vis de la musique et que ça poussera les musiciens à jouer "mieux".

Je ne crois pas que cela soit utopique, je suis sûr qu'il ne faudrait pas grand chose :)

Alors ? des idées ? :)

#13 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 09 déc. 2011 - 11:52

pour répondre au sujet, moi j'aime celles où on court en agitant un gros drapeau.

Encore un qui a regardé la Grande Battle... :lmao: :lmao:

En tout cas, je suis globalement assez d'accord avec tout ce qui a été dit. Tant qu'on a pas ressenti réellement l'énergie qu'une chaine qui fonctionne bien peut transmettre, on ne peut pas comprendre l'intérêt des danses bretonnes.
Et ça a du m'arriver... UNE fois en tout et pour tout en bal (j'ai jamais fait de fest-noz).
M'est avis qu'il est donc important d'insister là-dessus au stage. Et sur la manière de faire passer cette énergie par le haut du corps.

Message ajouté après : 1 minutes:

Et l'exemple de Denis est typique de cette problématique de "je m'en fous, je comprends pas l'intérêt des danses bretonnes mais je les danse quand même, sans réfléchir à ce qu'il faudrait comprendre et ce que je pourrais améliorer"
Attention, ce n'est pas une critique (je me vois déjà me faire descendre en flèche...), ya des fois où moi aussi j'ai envie de danser un andro et de discuter avec ma voisine (en général quand la musique est pas non plus très "portante").

Message ajouté après : 1 minutes:

Ha et du coup, pour revenir à cette histoire d'énergie, à mon avis, ça vaut le coup de commencer par un hanter-dro, parce que c'est vachement plus facile à faire comprendre sur cette danse je pense. Le pas est hyper simple, du coup on peut se focaliser sur le haut du corps.

#14 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 706 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 17 déc. 2011 - 10:15

Deniis:

personnellement, je ne vais pas aux ateliers de danse bretonne, car je n'ai pas encore trouvé les danses bretonnes que j'aime danser; pour le moment, ça me parait un peu trop répétitif

(et à chaque fois qu'on m'y traine de force, je repense à la fois où mes voisines de gauche papotaient comme si elles étaient chez le coiffeur. ragots, commérages, fringues, coucheries.... vraiment horrible. au début, je pouffais de rire avec ma voisine de droite, mais à la fin, j'en avais vraiment marre)

en bal, les danses bretonnes sont l'occasion d'aller boire ou manger un morceau (puisque je n'aime pas non plus danser les andros en scottish, par principe)


20 dioux qu'est ce que je suis bien en Bretagne, et je m'y éclate bien mieux en Fest Noz que dans les certains bals folk "molassons" aux rythmes impairs !....

Deniis, surtout résiste si quelqu'un veut te trainer de force en Bretagne, ça serait dommage que tu fasses du choléstérol ou une cyrhose !... ;D

http://www.myspace.com/wopatrice

#15 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 17 déc. 2011 - 15:11

pour répondre aux réactions à mon post, effectivement, je connais très peu les danses bretonnes. c'est un genre de cercle vicieux qui fait que je n'aime pas parceque je ne connais pas, et que je ne veux pas connaitre parceque je n'aime pas :O


tirno, qu'est ce qui te fait rire dans cette phrase, ne pas vouloir faire de scottish ou tout autre danse tango-like sur ce qui devrait se danser en andro ?
c'est pas parceque j'aime pas ce type de danse que je doit vouloir qu'il disparaisse. ne pas aimer n'est pas incompatible avec la volonté de sauvegarder la tradition

saladzézé, la nature est bien faite, si les bretons aiment les danses bretonnes :]
j'ai de la famille a vannes, donc peut-être que je serait amené à gouter aux vraies danses bretonnes, un jour ;)

#16 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 706 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 17 déc. 2011 - 16:11

deniis:

saladzézé, la nature est bien faite, si les bretons aiment les danses bretonnes


je suis forézien, donc du Massif Central Oriental, mais c'est avec grand honneur que j'accepte ton appellation de "breton" car je vis en Bretagne depuis bientôt 20 ans.

Comme disait le poète breton Xavier Graal: "on ne nait pas breton, on le devient" et de mon point de vue grâce, notamment, à l'ouverture d'esprit des bretons, qui contrairement à ce qu'on peut lire fréquemment sur certains forums de danses trad ne sont pas repliés sur eux mêmes, mais au contraire très ouverts aux autres cultures, y compris danses et musiques trad d'ailleurs !... :nerd:

#17 + Partager Hervé Dréan

Hervé Dréan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 82 messages
  • Localisation: Bretagne
  • Activité(s):musicien et collecteur
  • Groupe(s):Mad Tom
  • Instrument(s):flûtes à bec, whistles

Posté 23 déc. 2011 - 19:45

C'est vrai que dans certains fils de discussion, les Bretons se font traiter d'un peu tout et particulièrement d'être des rustres hermétiques ! Enfin quelqu'un d'honnête ! :)

#18 + Partager breizhlander1

breizhlander1
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 388 messages
  • Localisation: lorient
  • Activité(s):musicien
  • Groupe(s):sinn
  • Instrument(s):cornemuse écossaise, smallpipes,uilleann pipes, flute traversiere irlandaise, tin et low whistle, flute baroque, bodhran

Posté 23 déc. 2011 - 22:07

les bretons ont toujours été ouvert du fait qu'ils sont géographiquement ouvert sur la mer donc il y a toujours eu du commerce avec d'autres peuples et d'autres cultures...

#19 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 753 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 02 janv. 2012 - 20:34

Les bretons sont ouverts aussi sur les auvergnats :hihi:

#20 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 597 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 02 janv. 2012 - 22:01

Les bretons sont ouverts aussi sur les auvergnats :hihi:

J'en connais qqs uns (moi le premier ! :] ) de là à dire qu'on est nombreux, c'est bien hatif...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)