Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Comment être une bonne danseuse?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
48 réponses à ce sujet

#1 + Partager Telenn

Telenn
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages

Posté 11 janv. 2012 - 20:26

Bonjour tout le monde! Je suis toute nouvelle, c'est mon premier post sur le forum :D
Ma question fait un peu cruche comme ça, je vais m'expliquer: je débute en danse trad et danse tout court (quelques mois) et j'aimerais avoir vos conseils. Ma question concerne surtout les danses de couple. Bien danser je sais bien que ça dépasse les pas qu'on peut apprendre, il faut que ça soit fluide, léger gracieux :] ... Et en fait je me demande vraiment comment font ces danseuses qui semblent si légères, si à l'aise et ont tellement la classe :sweet: .
Il parait que ça dépend beaucoup du cavalier, mais pour moi ça n'a pas l'air de marcher, car les fois où j'ai dansé avec de très bons danseurs j'ai plutôt eu l'impression d'être perdue, de ne plus reconnaitre la danse et de m'emmêler les pieds en lui marchant dessus quand il voulait tourner trop vite :D
Du coup est-ce juste une question d'entrainement, ou d'être doué(e) naturellement? Sans doutes un mélange des deux, mais dans quelles proportions? Est-ce-qu'il y a des cas désespérés?
J'ai aussi entendu dire récemment qu'il fallait faire très attention à la position du haut du corps, à garder le dos bien solide, rester bien en face de son cavalier... On ne m'en avais jamais parlé avant, peut-être que ça doit couler de source ou que comme je fais plutôt de la danse bretonne on a moins de danses en couple qu'en folk et du coup on insiste moins dessus... En tous cas je suis preneuse de ce genre de conseils!
Voilà désolée pour cette question un peu simpliste par rapport aux autres sujets que j'ai pu voir ici ^^"
Merci d'avance pour vos réponses :)

#2 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 12 janv. 2012 - 17:05

pour moi, ce qui fait la bonne danse de couple, c'est le dialogue entre les deux partenaires

comme il y a la musique, on dialogue pas avec la voix
comme il y a pas forcément beaucoup d'éclairage, et qu'on est proche, on dialogue pas non plus avec les yeux
pour moi, on dialogue via le guidage

à mon sens, l'essentiel du guidage se passe au niveau de la main dans le dos (de la main, du bras, etc... ne jouons pas sur les mots). chaque fois que je danse avec une nouvelle cavalière, je commence la danse un peu plus tard que la musique, pour me garder un temps pour "faire connaissance", ou pour dire les choses moins élégamment "tester les boutons de la télécommande" :rotfl:
avancer, reculer, des petits mouvements de main, pour voir comment ma cavalière est à l'écoute de ma main

pour ça, je place la base de mon index au niveau de l'attache de soutien-gorge, et je maintien une petite pression. la cavalière répond à cette pression. comme ça, elle sent ma répartition de poids (sur quel pied je suis), et si je relache de la pression, c'est que je veux la faire reculer. et si j'augmente, c'est pour la faire avancer vers moi. si j'augmente la pression des doigts (mais pas de la paume), c'est pour faire tourner dans un sens, et vice versa

l'autre main servira pour faire tourner, par exemple

je suis tombé l'an dernier sur cette video de guidage de danse blues. la danse n'est pas de la danse trad, mais j'ai assez apprécié la démonstration (même si j'aime pas mettre le bout des doigts au niveau de la colonne vertébrale)


#3 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 122 messages

Posté 12 janv. 2012 - 17:56

je débute en danse trad et danse tout court (quelques mois) et j'aimerais avoir vos conseils. Ma question concerne surtout les danses de couple.

Je te souhaite de ne pas faire fausse route. Après tout, plusieurs chemins existent. Tu verras de toi même d'ici quelques années.

#4 + Partager Evolie

Evolie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 21 messages
  • Localisation: Nice
  • Activité(s):Etudiante

Posté 12 janv. 2012 - 19:11

Je suis d'accord avec Rodrigue, rien ne vaut l'habitude. Et pour rejoindre deniis c'est vrai qu'en danse de couple il "suffit" d'écouter le partenaire.
Mais ça, ce n'est vraiment possible que quand tu n'as plus besoin de penser à tes pas.
Une fois qu'ils te viennent machinalement, tu peux vraiment être concentrée sur ce que fait le mec, voir te lâcher totalement et te laisser guider.

Donc continue les bals trad, ça va venir!!
  • Lanost aime ça

#5 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 13 janv. 2012 - 09:39

Et pour compléter les propos de Denis, qui à mon sens ne sont pas suffisant, c'est effectivement tout le haut du corps qui fait que tu vas suivre ou pas ton partenaire.
A toi donc également de voir où placer ta main gauche : certains conseillent de la placer sur l'épaule, moi je préfère un peu décalée sur l'omoplate de mon partenaire.
Mais effectivement, le haut de ton corps est la partie la plus importante pour les danses de couple : c'est par là que transite toutes les informations de déplacement. L'idée est d'être effectivement solide (se tenir assez droite notamment) pour que tu ressentes ce qu'il veut te faire faire mais surtout pas raide, parce que ton partenaire n'arrivera pas à te "bouger". C'est le truc à comprendre qui peut être difficile, et qui est difficilement explicable par écrit... :D

Dans les danses bretonnes aussi, tu peut retrouver ça et donc le "travailler" (dans le sens le comprendre, le ressentir) en dehors des danses de couple... Sur des danses en chaine où on se tient par les bras, une chaine fonctionne vraiment quand le haut de ton corps est suffisamment solide pour que tu ressentes l'énergie de la chaine passer à travers les bras. Tes bras sont comme "verrouiller" et se déplace avec tout le haut du corps.

Allez courage, ça prend un peu de temps ! Mais quoiqu'il arrive, amuse-toi ! :) :)

#6 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 13 janv. 2012 - 11:11

pour moi, la main gauche de la danseuse est pas fondamentale. en tout cas, sa place ne l'est pas

sur mon avatar, je suis la cavalière, et ma main est dans le dos. parfois c'est sur l'épaule... peu importe
par contre, je déconseille de la mettre sur le bras, car dans ce cas, la main ne peut que repousser le cavalier, et du coup lui compliquer le guidage (mais s'il se colle trop, faut pas hésiter à remettre de la distance!)
en dehors de ça...bof


dans quel coin es tu, telenn ?

#7 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 13 janv. 2012 - 11:36

Rapelle-toi qu'un bal n'est pas un stage - tu as le droit de (sou)rire, de se détendre, de tromper les pas. Se perdre dans la musique et l'amitié c'est d'alléger l'esprit et les pieds! :)

#8 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 13 janv. 2012 - 12:31

parcequ'en stage, tu as pas le droit de (sou)rire, de te détendre, de te tromper dans les pas?

j'irais pas à tes stages :D

#9 + Partager cara

cara
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 91 messages
  • Localisation: 08 (Ardennes)
  • Groupe(s):Sabots d'érable
  • Instrument(s):violon

Posté 13 janv. 2012 - 17:12

un conseil (peut-être simple mais bien utile) pour les danses de couple :
le mieux c'est de fixer ton regard par dessus l'épaule droite de ton cavalier (donc en fait devant toi et non sur ta droite)
cela te donne plus d'équilibre pour tourner, et, une fois ton regard calé, tu peux plus ressentir la danse !

et bien sûr, de prendre du plaisir (même en se trompant :D )

#10 + Partager Telenn

Telenn
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages

Posté 13 janv. 2012 - 23:40

Merci beaucoup pour vos réponses très intéressantes et vos encouragement :) je compte bien persévérer! En fait la manière de se tenir a encore plus d'importance que ce que je pensais...
Deniis à te lire je vois vraiment ce que tu appelles "dialogue"! Mais quand tu l'appliques avec une nouvelle cavalière elle le comprends tout de suite de manière instinctive? Merci pour la vidéo! Je suis rennaise :]
Madras tes explications répondent bien à la question que je me posais sur "le degré de solidité" à adopter, c'est vrai que pour le comprendre il doit mieux valoir le sentir, et ça doit prendre du temps, mais je ferais bien attention à ça maintenant!
Pour les danses bretonnes ça me parait plus facile, mais j'ai l'impression que c'est un peu plus "raide" enfin c'est rare de voir quelqu'un qui donne l'impression de bouger tout son corps (se déhancher un peu par exemple) dans une chaine alors que c'est beaucoup plus fréquent dans les danses de couple! Peut-être aussi que c'est un peu plus intimidant de danser en couple que dans une chaîne, parce-que là l'énergie se crée à travers tous les danseurs, alors que dans un couple on est que deux, du coup c'est plus intime et ça devient vite gênant si on a l'impression de danser de travers :D !
J'avais entendu parler du truc de fixer son regard par dessus l'épaule cavalier, merci pour le conseil, c'est vraiment un bon truc pour éviter le tournis! Et puis j'ai remarqué que ça a tendance à m'aider à rester plus en face de mon cavalier, moins "en V".
Donc il faut se détendre, de la patience, bien connaitre les pas et prendre du plaisir! On va essayer :D

#11 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 14 janv. 2012 - 00:13

Moi j'ai envie de poser la question "qu'est-ce que c'est, un bon danseur?" Quel est le critère qui le définit? Des critères esthétiques externes? L'accumulation d'enchaînements techniques et impressionnants? La sincérité du ressenti? La capacité à saisir et exprimer l'essence d'une danse?
Un couple qui danse tout simplement, sans se faire remarquer par des tas de figures compliquées n'est pas forcément constitué de mauvais danseurs. Je pense qu'il ne faut pas mélanger danseur technique et bon danseur. Il y a des danseurs techniques qui sont bons, mais ce n'est pas une condition nécessaire et suffisante.
Et je pense qu'un *vrai* bon danseur doit aussi être en mesure de s'adapter à sa cavalière. Si tu t'es retrouvée "perdue" avec certains cavaliers c'est qu'ils devaient manquer d'une des qualités primordiales pour un danseur de danse de couple : l'écoute. La danse, tout du moins la danse traditionnelle, n'est pas un plaisir autiste et égoïste, mais bien un acte communautaire. Prendre en compte l'autre et les autres me paraît un point décisif pour reconnaître un bon danseur.

Je ne pense pas qu'il y ait un archétype du bon danseur de danses trad. Il ne faut pas se laisser impressionner par les demoiselles aux jupes virevoltantes - qui au demeurant peuvent effectivement être de bonnes danseuses, mais qui ne sont pas un modèle absolu :)
  • Docteur Masu aime ça

#12 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 122 messages

Posté 14 janv. 2012 - 11:58

Voilà, je n'ai pas été clair, mais je ne voulais pas être désagréable. Je ne voulais pas dire non plus "dém* toi, tu verras bien dans quelques années".

Pour moi, ta démarche est précipitée, mais encore une fois, il y a plusieurs chemins.
Avant de chercher à bien danser en couple, tâche de danser tout court.
Patience, pratique et humilité. Et pratique.
Si ça se trouve tes dieux et tes déesses, ils ont quelques milliers d'heures au compteur, et ce n'est pas avec un atelier hebdomadaire que tu vas les approcher. (heureusement que si, en fin de compte, parce que les apprentissages sont asymptotiques).

Tu es musicienne et tu commences par danser des rondes bretonnes: tu pars donc avec des atouts. Le meilleur conseil qui me vienne à l'esprit est d'aborder la danse comme tu abordes la musique. En danse, ton instrument est ton corps.
Tu apprends d'abord à en jouer seul, puis en ensemble, et enfin de concert. Comme tu travailles toutes les facettes d'un instrument, et bien travaille ce que mobilise la danse dans ton corps, surtout si tu n'as pas beaucoup l'occasion de pratiquer : l'oreille et le muscle.

Sérieusement, tu es encore à un âge où ça peut valoir le coup d'investir dans une activité sportive qui fasse travailler ton sens de l'équilibre, ton repérage spatial, ta coordination, ta musculature (membres inférieurs et dos) et ta résistance. Je dis ça parce qu'il y a des débutants qui paraissent avoir été dispensés d'EPS depuis l'école primaire. (et tu as vu la musculature de deniis ?)

Pour l'oreille, il faut écouter et ré-écouter de la musique à danser, de la bonne si possible et "s'imprégner". Le but n'est pas seulement d'apprivoiser son corps, et d'apprendre des danses, mais d'en jouer en même temps que les musiciens jouent de leurs instruments. Chacun sa partie. Je suis sérieux là. Le danseur doit sentir le défilement des mesures, les cadences (ponctuations), les phrasés, les effets, etc, exactement comme si il était un musicien de plus et qu'il prétendait accompagner la musique (ou jouer avec / se jouer de).

Voilà pour toi petit scarabée.
  • Lavirgule aime ça

#13 + Partager dédé

dédé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 727 messages
  • Localisation: En Gâtine (79)
  • Instrument(s):violon

Posté 14 janv. 2012 - 18:08

Sérieusement, tu es encore à un âge où ça peut valoir le coup d'investir dans une activité sportive qui fasse travailler ton sens de l'équilibre, ton repérage spatial, ta coordination, ta musculature (membres inférieurs et dos) et ta résistance.


:O

Pour résumer, va sonner chez Philippe Lucas!

#14 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 14 janv. 2012 - 18:29

(et tu as vu la musculature de deniis ?)

Chut ! En fait, c'est juste parceque mon bras repose sur l'épaule de Cécilia... Mais laissons les croire ! :]


Les danses bretonnes font déjà pas mal de sport et de coordination. À mon sens, rien ne vaut la pratique, donc danser en couple pour apprendre les danses de couples. Danser sans se prendre la tête, avec des danseurs qui se prennent pas non plus la tête. Demander conseil à des bons danseurs ou des bonnes danseuses sympas, et faire des stages. Plein de stages, avec plein de gens différents.

Si tu viens à damada, je me ferais un plaisir de danser avec toi, et faire quelques exercices de guidage

#15 + Partager Telenn

Telenn
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages

Posté 14 janv. 2012 - 23:11

Lureley tu as raison, d'ailleurs ce que tu dis correspond tout à fait à ta signature :P! Tout ne passe pas uniquement par la technique, mais je pense que c'est un peu comme en musique, il n'y a pas besoin d'être un dieu de l'instrument pour donner une âme à un morceau, mais être à l'aise techniquement permet quand-même de faire plus de choses et une plus grande liberté d'interprétation... Je vais essayer de moins me laisser impressionner par les demoiselles aux jupes virvoltantes!
Je crois que je vais vraiment avoir besoin de Philippe Lucas! Parce-que Rodrigue m'a percé à jour, je suis bien dispensée d'EPS depuis l'école primaire ^^U à cause d'assez gros problèmes de santé, du coup niveau musculature et pire résistance physique c'est zéro. Mais bon même si je suis assez fragile et que je n'ai pas l'endurance de tout le monde ça me fait plaisir de danser, et peut-être qu'avec l'entrainement elle se développera un peu!
Merci pour tes conseils Rodrigue (vieux scarabée :P?) que je vais essayer d'appliquer pour avancer sur le chemin initiatique de la danse trad. Et je suis désolée si je t'ai donné l'impression que j'avais ressenti ce que tu avais dis comme désagréable ce n'est pas du tout le cas!
Deniis tu viens de signer l'arrêt de mort de tes pieds! Je n'ai jamais fais de stages ou de festivals, ça doit être vraiment intéressant... C'est très gentil de proposer de m'aider à apprendre un peu en tant que "bon danseur sympa qui ne se prend pas la tête" :)! J'ai été voir sur le site damada ce n'est pas trop loin de chez moi je pourrais peut-être y aller! Ca se passe comment là-bas ?

#16 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 14 janv. 2012 - 23:27

Telenn, juste pour préciser et rendre à César ce qui lui appartient, la phrase que j'ai en signature est une des choses que nous a dites Yvon Guilcher lors d'un stage de bourrées du Berry à Lyon il y a de ça quelques années.
Un danseur et chorégraphe breton que je connais répète aussi souvent que "se déplacer en rythme sur de la musique, c'est de la gymnastique. La danse c'est autre chose". il m'a aussi dit un jour, à la fin d'une répétition (là je parle de spectacle, mais ça peut se transposer pour la danse traditionnelle en général) : "sois moins appliquée et moins soucieuse de bien faire. Laisse un peu s'exprimer toute cette passion que tu as pour la danse traditionnelle et tu rayonneras tellement que ce ne sera pas grave si tu es 3cm à côté de la place prévue".
Je suis quelqu'un de très "scolaire" et parfois l'application et la volonté de bien faire ont leur effet inverse!

Sinon, je rejoins parfaitement tout ce qui vient d'être dit sur les questions de musculature, notamment du dos. Mais les danses bretonnes sont une excellente école pour ça ainsi que pour l'endurance.

#17 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 122 messages

Posté 16 janv. 2012 - 00:24

Alors je ne peux que rebondir sur ces paroles d'or.

En atelier de danse bretonne, on apprend à marcher en rythme. Mais il y a, je pense, un cliquet qu'un an d'atelier ne suffit pas forcément à franchir, et qui peut ralentir les progrès. C'est dommage, car les rondes bretonnes sont là encore excellentes pour passer ce cliquet.

Je vais arrêter de donner des conseils à l'aveuglette, mais en gros, de même que la musique continue entre deux temps forts, la danse continue entre deux appuis. Un archet entre en mouvement avant de frotter, la main idem.
Une fois le rythme marqué, le pied posé, il faut libérer son corps de la tension, le démobiliser brièvement, le rendre à la danse, le rendre disponible (prêt à suivre un guidage par exemple...).
Pour résumer, ne danse pas comme l'animatrice frappe des mains sur cette vidéo.
http://www.ehow.com/... ... ythms.html
(Que montre t-elle aux enfants ? Frapper en rythme, garder les mains jointes et attendre.)
Dans la vidéo, elle devrait séparer les mains immédiatement après le frappé, pour les rendre prêtes à l'action suivante. Là, je pense qu'elle en demande trop à des débutants. Sur les rondes bretonnes, par exemple, dès que tu poses un pied, l'autre est libéré, par déplacement du centre de gravité, bascule du bassin, etc, prêt à accompagner cette dynamique pour finir bien entendu à être posé à temps (à T). Il ne s'agit pas d'un pas marché impulsé à (T - D), où D serait le temps minimum nécessaire pour bouger le pied d'une empreinte à l'autre. En danse, le pied se pose là où il est se trouve, et quand tu es dans la danse, comme par hasard, le pied qui a suivi la jambe qui a suivi le bassin qui a suivi ton corps, se trouve là ou il faut. CQFD.
Travaille cette attitude, et tu risqueras moins le contre-pied (ou le marché de pied) à Damada avec Deniis.

Tu vois Dédé, il faut faire de la mécanique en plus ! ;) (Attends! Je ponds un algorithme...)

Et surtout, comme le dit Lureley, ce qui est bien en danse, c'est que quelque soit son niveau, il y a moyen de prendre du plaisir. Dès qu'on s'oublie en fait.


Deniis, ta Cécilia, elle a l'air pas mal découplée elle aussi.


#18 + Partager eltoniodelavega

eltoniodelavega
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 555 messages
  • Localisation: Roubaix (59), Troyes (10)
  • Activité(s):Etudiant
  • Instrument(s):Accordéon dit « atomique », voix basse

Posté 16 janv. 2012 - 16:26

Pour résumer, ne danse pas comme l'animatrice frappe des mains sur cette vidéo.

Super non-exemple, oui.

Et surtout, comme le dit Lureley, ce qui est bien en danse, c'est que quelque soit son niveau, il y a moyen de prendre du plaisir. Dès qu'on s'oublie en fait.

True that. ;)

#19 + Partager nathalie

nathalie
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPip
  • 359 messages
  • Localisation: aveyron

Posté 22 janv. 2012 - 18:38

je me permets d'utiliser ce thème pour vous poser moi aussi une question qui je l'avoue m'empêche assez souvent de profiter pleinement d'une danse à deux, c'est l'effet de tournis !!!!!
dès que une valse par exemple ou une mazurka prend de l'amplitude, je perds totalement le nord :] et malgré les solutions proposées, je n'arrive pas à empêcher cet effet de tête qui tourne .....du coup je dois dire qu'une danse peut tourner à l'horreur pour moi débutante .
merci pour vos expériences et peut-être enfin la vraie solution!!!! :D

#20 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 22 janv. 2012 - 18:42

Pour ma part quand je valse, je regarde toujours là où je vais. Je n'ai pas le regard fixe au dessus de l'épaule de mon cavalier, mais mon regard suit toujours la direction du mouvement (donc forcément ma tête accompagne le mouvement). Et jamais de problème de tournis sur une valse. et comme sur la mazurka il y a souvent des changements de sens de rotation, ça coupe l'effet tournis.


1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)