Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

musiciens qu'attendez vous des stages sur un week end


  • Veuillez vous connecter pour répondre
84 réponses à ce sujet

#41 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 avril 2007 - 11:28

Euh... réel interet. C'est cool d'avoir des gens comme Thomas, Marie et Yannick sur ce forum <3

Message ajouté après : 21 secondes:

(et y'en a beaucoup d'autres hein :D)

#42 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 14 avril 2007 - 11:31

Tirno, je sens que tu vas te mettre au diato!.. :)

#43 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 avril 2007 - 11:36

Ca va pas?! (c'est vrai que j'ai cité 3 diatos, mais faut pas pousser le bouchon non plus). Surtout que je suis peut etre plus bosseur que certains, mais j'ai franchement pas le courage de m'essayer a cette histoire de faire des basses et des accords :D (Par contre, si tu veux me preter ton concertina.... J'aimerais bien essayer à l'occas)

#44 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 14 avril 2007 - 11:45

ah ah, un amateur de concertina...ça change tout!....Pas de problème pour te faire essayer l'engin à l'occasion. Mais le monde du concertina est varié (nombreux systèmes...) Si tu n'es pas branché par la désynchronisation des mains (accompagnement main gauche, mélodie main droite), renseignes -toi sur le ce qu'on appelle le système Anglo ou Anglo/german (celui utilisé en musique Irlandaise notamment) où tu ne fais que de la mélodie (répartie sur les deux mains...)

Si tu as d'autres questions, n'hésites pas mais par mp, histoire de pas flooder le topic.

Scusez-moi pour cette parenthèse... retour au stage et à la pédagogie. :)

#45 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 14 avril 2007 - 13:18

:O Yannick, d'où tu connais mon niveau? Tu m'as déjà entendu jouer? :O

Pis moi, j'suis plutôt à la recherche de discours différents sur la musique et l'instrument, pour appréhender la manière dont je joue d'un autre point de vue. Après ça entrouvre des portes en moi que je peux défoncer avec allégresse! lol

Mais sinon pour ce stage, ouais, pourquoi pas, ça m'tenterait bien!

#46 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 15 avril 2007 - 16:39

Oui, en fait, je t'ai entendu jouer au PUB de novembre quand vous étiez venus avec une troupe d'arcadanseurs. Je me souviens notamment d'une valse à 5 temps que tu jouais avec Romaibn Ekks-o et qui était très chouette.

#47 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 16 avril 2007 - 12:14

Bien d'accord avec Diatoto sur la façon d'aborder l'animation de stages ou ateliers et sur le travail perso, je me retrouve parfaitement dans cette philosophie et cette expérience.

Je suis par contre pas tout à fait ok avec Tiphaine (en page 1). Il ne faut surtout jamais considérer que son niveau technique est suffisant. Ça voudrait dire que l'on arrête d'évoluer. Or quand on aboutit à quelquechose, à l'objectif qu'on s'était fixé (si on considère que l'on peut l'atteindre, en ce qui me concerne, il me semble que mes objectifs ne sont jamais atteints), il faut s'en fixer de nouveaux, et ces nouveaux objectifs impliquent l'apprentissage de nouvelles techniques.

Par rapport à l'envoi préalable des morceaux avant le stage, je trouve ça plus risqué qu'autre chose dans la mesure où le stagiaire peut tout aussi bien apprendre correctement le truc que pas du tout, ce qui peut poser d'énormes problèmes pendant le stage pour rattraper les bourdes. Comme le fait remarquer Yannick, il faut aussi une certaine honnêteté ou une bonne auto-évaluation de la part des stagiaires pour que ça fonctionne (si les morceaux hyper simples que j'ai prévus comme supports de travail sont trop compliqués pour le stagiaire, c'est que sa place n'est pas dans cet atelier ; il n'y là pas de jugement, c'est pas dit méchamment, c'est juste une incompréhension entre le stagiaire et l'animateur, entre le contenu proposé dans l'atelier et l'attente du stagiaire).

L'oralité étant une composante essentielle de la musique traditionnelle, on attend aussi de la part des stagiaires, à partir d'un certain "niveau", de pouvoir choper une mélodie simple à l'oreille relativement rapidement. Si ça n'est pas le cas, c'est qu'il y a dans le parcours du stagiaire une petite lacune à laquelle il doit remédier (et là, on pourrait aussi lancer une nouvelle discussion sur l'apprentissage à l'aide de tablatures !)

Quant aux différentes tonalités, c'est vrai qu'on joue tout le temps avec des bourdons, qui sont une composante de notre musique, mais qui nous enferment aussi. Si on a envie de passer à autre chose, on a le droit de les couper. Comme on a le droit de ralentir un rythme de bourrée si on veut en faire sortir autre chose que la mélodie à danser (à condition de ne pas le faire pendant un bal évidemment !) Je crois qu'on a trop de carcans dont il faut qu'on apprenne à s'affranchir.

Pour finir, je sors de deux jours de stage extraordinaires ce week-end. On ne m'avait envoyé aucun morceau à l'avance, d'ailleurs je n'ai appris aucun morceau lors de ce stage. Par contre, on a parlé de théorie musicale (notamment construction et renversements d'accords), on a fait plein d'exercices rythmiques, on a fait des "tentatives musicales" qu'on a essayé d'analyser à chaud... J'ai du boulot technique à faire chez moi pour plusieurs mois, et aussi de nombreuses pistes pour faire avancer mon "projet musical". Bref, je suis ravie, tout comme les 16 autres stagiaires. Pour moi, ça, c'était vraiment un bon stage.

#48 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 16 avril 2007 - 13:24

Complètement d'accord avec ta vision des choses C3c1L, notamment lorsque tu dis "je crois qu'on a trop de carcans dont il faut qu'on apprenne à s'affranchir" (je reprends ta phrase parce qu'elle me plaît bien). La musique trad n'est pas une musique figée, elle est en perpétuelle évolution, et je trouve que c'est dommage de la réduire à l'unique facette de "musique à danser" bien qu'il est vrai que c'est ce qui fait sa force à la base.

#49 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 16 avril 2007 - 13:34

Intéressant, ça, C3c1L, qui étaient les intervenants?

#50 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 avril 2007 - 13:43

A ce sujet, je crois que la facette musique à danser est ce qui permet de faire des choses très "osées" qui sont acceptées et mises sur le compte de goûts et couleurs plutot que "c'est pas trad".

C'est à dire que cette facette permet de fixer un cadre très large qui n'existe pas dans les musiques qui se sont divorcées depuis longtemps de leur danse (oui, je pense à l'irlandais).

En gros, la danse est un juge indéniable du mérite d'une exploration musicale. On regarde le nombre de gens qui veulent bien danser sur une musique ou une autre.

(pas que "c'est pas dansable" soit un mauvais jugement, ça dit simplement ce qui est).

Je sais pas si je suis très clair :shy:

#51 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 16 avril 2007 - 13:51

Pour répondre à Seb, l'intervenant était Denis Colin (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un jazzman qui joue, entre autres mais surtout, de la clarinette basse).

Et, euh... Tirno, j'ai rien compris à ce que tu as dit... Image IPB

#52 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 avril 2007 - 14:01

C'est bien ce que je craignais...

#53 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 16 avril 2007 - 14:04

Merci C3c1L

#54 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 16 avril 2007 - 16:24

Mais je t'en prie, Seb. ^^

J'ai ressayé de décrypter le message de Tirno et j'ai l'impression que je pense le contraire.
Pour un musicien, la danse est une contrainte. Je ne le dis pas dans un sens péjoratif, ça signifie juste que le musicien est obligé de rentrer dans des clous pour que le danseur puisse danser (pas de parties bancales, un certain tempo, etc.)
Comme la musique traditionnelle est avant tout une musique à danser, les musiciens trad restent naturellement dans ces clous. Pas question, par exemple, de tourner une bourrée avec un tempo hyper lent puisque ça ne serait pas dansable.
Or, si on veut explorer de nouvelles facettes, et qu'on n'a pas de danseur en face de soi, on peut se permettre de sortir de nos clous.
Mais en fait, on s'éloigne du sujet, là...

#55 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 avril 2007 - 16:49

Yes! Je crois que t'as compris.

Mon hypothèse est que s'affranchir de cette contrainte n'es pas forcément une bonne chose - prenant par exemple la musique irlandaise. On ne trouve pas autant de variété dans les jigs et dans les reels que dans les bourées ou les scottischs par exemple. On trouve - sur internet en tout cas - des discussions interminables sur le tempo, sur l'interprétation, sur le respect de la tradition, sur la place des percus, sur la place de l'accompagnement harmonique, sur la place de nouveaux instruments.

Le musicien qui essaie d'explorer de nouvelles idées peut soit dire "vous me faites chier, je prétends pas faire de la musique trad" mais je pense que c'est difficile de rester insensible à de telles critiques - il tentera alors d'argumenter ou au moins de se satisfaire lui-meme qu'il va dans la "bonne direction".

Ceux en france qui font de la musique à danser, tant que y'a des gens qui dansent dessus, ils peuvent être surs qu'ils se plantent pas de direction :D Et aux critiques, ils peuvent dire "regardez tous ces gens qui dansent!"

Mais c'est sur que s'affranchir un moment des contraintes de musique a danser, pour "voir ce que ca donne", y'a surement des choses à faire.

Sur un forum irlandais, y'en a toujours un à dire "n'oublions pas que c'est de la musique à danser" alors qu'il n'a jamais joué pour des danseurs. La plupart des tradeux français connaissent la dance et y'a pas ce risque - je pense que c'est au moins autant un avantage qu'un inconvénient

#56 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 16 avril 2007 - 19:02

Ça dépend...

Dans la musique trad, il y a une grande partie de musique à danser, mais il n'y a pas que ça non plus. Il n'y a qu'à voir tout le fonds collecté par Millien, il y a plein de complaintes, donc absolument pas prévues pour danser dessus, et aussi un grand répertoire de chansons qui ne sont pas forcément des chants à danser à la base, mais qu'on a tendance lors de leur exploitation à transformer pour que ce soit dansable (puisqu'on est toujours, presque inconsciemment, dans notre carcan "musique à danser").

Donc quand on joue de la musique trad, au sens le plus large, on peut s'orienter vers la musique à danser, avec les contraintes que l'on sait, ou vers autre chose où les contraintes liées à la danse n'existent plus.
Rien ne nous empêche de faire tout ça en parallèle.

Et du coup, on s'éloigne vraiment du sujet...!

#57 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 16 avril 2007 - 19:40

Généralemnet ce que j'attends d'un stage d'un weekend c'est de repartir avec au moins deux morceaux tout beau tout neuf mais aussi de travailler la technique . Je me rappelle avoir fait un stage avec Norbert Pignol et Stephane Milleret sur un weekend et ils nous avait fait bosser des gammes des accords de la rythmique ! Le pieds total ! :clap:

je m'en souviens aussi, quand c'est Stéphane Milleret qui était passé à Troyes, avec son morceau appris en une journée et demi (Maxime au parasol), + la technique rythmique, et mélodique.

#58 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 17 avril 2007 - 06:54

Peut être que ce qui serait bien aussi ca serait d'avoir un stage poly-instruments sur le découpage de la danse et le respect des point d'appui pour rendre la danse plus entrainante et reconnaissable à l'oreille? :)

#59 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 18 avril 2007 - 07:53

Ouais! Ca êut être vachement intéressant! :flower:

#60 + Partager Marie

Marie
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 153 messages
  • Localisation: La Lozère profonde !
  • Activité(s):prof de diato
  • Groupe(s):Drôles de groles + Duo/Trio La Chanforgne
  • Instrument(s):diato et un peu de violon quand ça me prend

Posté 18 avril 2007 - 12:34

ben ça existe dans l'autre sens ( mais c'est rare )
Je m'explique : le we qui arrive, à Brioude (43) ya un stage de danse avec les musiciens de la Fabrique, et le but est, si j'ai bien compris ( mais faudrait que je retrouve l'intitulé exact ) que les danseurs écoutent et comprennent ce qui se passe sur scène pour pouvoir "s'adapter" et improviser dans la danse ( et vlan, on retombe dans le sujet sur le freestyle .... )


bon, j'ai retrouvé le texte de présentation, il explique mieux que moi j'ai pu le faire ......:)


Rencontre-Dansée entre Vous et "La Fabrique" !

Dimanche 22 Avril
Halle aux Grains de Brioude (43)

Une expérience très enrichissante pour les danseurs de tous niveaux : relation musique-danse.
Le trio vous proposera sa version des airs à danser et sa façon d’en interpréter les richesses.
Propositions de « pistes » pour conduire sa danse vers plus de liberté.





(en même temps ça fait de la pub, je crois qu'il reste quelques places si y a des danseurs intéressés....)




Mais je suis d'accord avec ce qui a été dit auparavant, c'est un truc à développer le rapport "danse/musique"


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)