Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

Revernir soi-même une vielle, est-ce bien raisonnable ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 + Partager pierrotin

pierrotin
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages
  • Localisation: Epernon
  • Instrument(s):Vielle,épinette,guitare

Posté 13 avril 2013 - 23:18

Bonsoir où bonjour,

 

Voilà, à peu près l'essentiel de mon questionnement tient tout entier dans le titre du sujet.

 

La vielle en question est à fond plat et de forme trapézoïdale , dans le style des vielles dites "à colonnettes" mais sans les colonnettes. J'ai acquis cet instrument de facture allemande ( Reichmann) pour ma fille qui manifestait un bel enthousiasme à la pratique mais qui souhaiterait ne plus voir cette hideuse peinture verte sur les flancs et le fond de sa vielle.

C'est vrai que cette peinture est assez laide et difficile à oublier... j'aurais laisser de côté cette idée farfelue de vouloir refaire l'intégralité du verni si cette vielle ne sonnait pas aussi bien et que ma fille ne me harcelait pas autant pour que je me décide à agir.

Bref, 2 solutions s'imposent, soit de jouer les apprentis luthiers, soit de confier ce travail à quelqu'un de qualifié !

Avant de passer à la 2ème solution, peut-être la plus censée, j'aimerais être certain que ce travail n'est pas à la portée de quelqu'un qui ma foi est un bricoleur respectable et plutôt manuel ( j'ai travaillé 42 ans dans l'imprimerie )

 

D'autant que l'idée n'est pas de revernir "au tampon" où avec d'autres techniques réservées aux experts mais de réaliser un verni mat assez foncé avec un aspect "rustique" du type que certains luthiers réservent à leurs vielles de reconstitution.

Pour avoir interrogé le luthier Brian Tolley à propos d'une de ses vielles médiévales ( une expo de lutherie en Ardèche) , il m'avait confié qu'il utilisait une cire de finition pour obtenir cet aspect mat légèrement ciré.

Le rendu était parfait pour ce type d'instrument assez humble et c'est précisément ce que je souhaiterais obtenir.

 

Donc, mes questionnements seraient de savoir quelle méthode est la plus adaptée, qu'elles sont les grandes étapes pour réaliser ce travail et si il y a des écueils à éviter (par ex; l'application d'un dévernisseur qui peut dissoudre également la colle des jointures :O( accessoirement le type de produits le plus adapté ?

 

Pour le cas où il serait préférable de se tourner vers un luthier, quelqu'un saurait il le cout approximatif de d'une telle intervention et vers qui se tourner, mon budget est hélas assez modeste !

 

Bon weekend en musique et en danse !

Pierre

 

 

 

 



#2 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 15 avril 2013 - 08:09

 

 

Donc, mes questionnements seraient de savoir quelle méthode est la plus adaptée, qu'elles sont les grandes étapes pour réaliser ce travail et si il y a des écueils à éviter (par ex; l'application d'un dévernisseur qui peut dissoudre également la colle des jointures :O( accessoirement le type de produits le plus adapté ?

 

Pour le cas où il serait préférable de se tourner vers un luthier, quelqu'un saurait il le cout approximatif de d'une telle intervention et vers qui se tourner, mon budget est hélas assez modeste !

J'ai en projet de refaire le clavier de mon ancienne vielle d'étude, ce qui aura pour conséquence de refaire le vernis, qui a été très abimé par les nombreux prédécesseurs.

Je compte utiliser des agents mécaniques : papiers abrasifs, grattoirs, paille de fer... selon les endroits où enlever le vernis.

Je me méfie des agents chimiques (toxicité, permanence dans le bois, action sur le collage).

Pour réappliquer un vernis, j'ai bêtement (???) pensé à un produit en bombe, parce qu'aucun matériel supplémentaire n'est nécessaire.

 

Pour le luthier, il faut voir dans votre région. Sur Paris, il y a Monsieur Clément. Mais c'est un vrai luthier et il demandera peut-être plus d'argent que vous ne voulez y mettre.


Modifié par badaboum, 15 avril 2013 - 08:10.


#3 + Partager pierrotin

pierrotin
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages
  • Localisation: Epernon
  • Instrument(s):Vielle,épinette,guitare

Posté 15 avril 2013 - 17:44

Merci d'avoir pris la peine de répondre Badaboum ! Et bien je partage votre scepticisme concernant l'emploi de ces agents chimiques et notamment le "dévernisseur" , très efficace, on me l'a confirmé, mais qui diluera sans doute aussi toutes les colles utilisées par le luthier.

J'opterais pour la seule solution qui laisse le temps d'anticiper une maladresse, "l'huile de coude" !

Je connais très bien Christian Clément à qui je confie ponctuellement mes révisions et autres petits travaux de maintenance, rien à dire sur la qualité de ses interventions et son relationnel, rien, hormis peut-être la facture finale...ceci étant, qui s'étonnerait une fois le pied mis dans la capitale d'avoir à trop payer quelque chose...mais c'est une autre histoire.



#4 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 079 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 16 avril 2013 - 13:44

Un vernis ou une peinture se décape. Si vous poncez vos vielles, vous courez à la catastrophe!

 

Il faut connaitre la nature du produit à enlever, et agir en conséquence. Un vernis à l'alcool, un cellulo, un polyuréthane, une peinture Glycéro ou acrylique et j'en passe ne demandera pas le même décapent ou technique de décapage.

 

Renseignez vous auprès de luthiers ou d'ébénistes dont vous avez confiance.


Modifié par raph, 16 avril 2013 - 13:46.


#5 + Partager pierrotin

pierrotin
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages
  • Localisation: Epernon
  • Instrument(s):Vielle,épinette,guitare

Posté 16 avril 2013 - 14:24

...et bien merci de cette mise en garde, je ne pensais pas qu'un ponçage( raisonné) pouvait être risqué...heureusement, je n'ai rien entrepris et vais de ce pas m'en remettre aux conseils éclairés de monsieur Clément...



#6 + Partager baptiste schieberlein

baptiste schieberlein
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 7 messages
  • Localisation: Loire (42)
  • Instrument(s):Vielle à roue, guimbarde

Posté 07 août 2013 - 10:52

Pierrotin, je ne sais pas si tu t'es décidé depuis, en tout cas voici mes conseil.

 
Déjà le racloir est je pense l'outil le mieux adapté pour enlever le vernis d'un instrument ! Très rapide, très efficace et pas de trace ! Mais il faut savoir en utiliser un et surtout savoir l'affûter.

Pour la question de le faire soit même ou par un luthier : Tout est question de balance entre le fait de le faire faire par un luthier où tout sera nickel (normalement), et entre le fait de le faire soi même et de prendre le risque de faire une connerie ou que le rendu final ne plaise pas du tout.

 

Par contre si tu prend le risque de le faire et que tout est nickel alors t'aura économiser des sous et tu aura la fierté de avoir fait.

 





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles