Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

L'ancrage de la Culture trad à travers Tradzone


  • Veuillez vous connecter pour répondre
35 réponses à ce sujet

#1 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 18 mai 2007 - 22:18

Bonjour à tous,

Suivant les conseils de Lanost (parce que moi j'osais pas ramener ma fraise :shy:) je soulève une petite interrogation en me basant sur la représentativité de Tradzone à travers les régions.

Je m'explique:
Tradzone étant visible sur internet, pour tous de la même manière et que les personnes y viennent parce qu'elles aiment la musique et la danse traditionnelles, pourquoi il y'en aurait beaucoup dans l'une et presque pas dans l'autre? En tenant compte bien sûr de la densité de population. A mon avis le fait qu'il en ait pas ou pas beaucoup dans un coin est dû à la méconnaissance de ces activités.
C'est là que c'est interéssant. Si notre but à tous est de promouvoir cette culture pour qu'elle ne se perde pas (ce qui serait vraiment domage), comment faire pour la faire connaître partout, avec quelle dynamique?
-S'arranger que des associations s'impliquent plus dans les endroits où elle reste méconnue?
-Créer des manifestations même bénévoles dans ces endroits?

Et voilou! Que de questions!

#2 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 19 mai 2007 - 09:48

Vaste question !...

Pour commencer, je dirais qu'un forum comme tradzone ne peut pas être représentatif du public qui apprécie les dances et musiques trad. A cela, plusieurs raisons:
- tout le monde n'a pas accès à Internet, cela suppose l'achat de matériel et une connexion qui n'est malheureusement pas encore correcte dans toutes les régions de France,
- Internet est un moyen de communication très utilisé par une population "jeune", les retraités par exemple ne s'y mettent pas toujours facilement, et pourtant beauoup de personnes plus âgées apprécient le trad,
- enfin, les traditions ne sont pas aussi vivantes dans toutes les régions de France, elles sont plus ou moins présentes et entretenues.

Dans les endroits où le trad est peu présent, on a peut-être manqué de personnes passionnées pour faire vivre cette culture et la faire perdurer jusqu'à aujourd'hui. Cela suppose donc des recherches, des rencontres, bref, un travail poussé pour les faire redécouvrir.

Pas si simple... :)
  • Lanost aime ça

#3 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 19 mai 2007 - 12:44

Une autre raison de la non réprésentativité de Tradzone dans le public qui aime la danse et la musique traditionnelle (terme générique?) est qu'il suffit de parcourir ce forum pour se rendre compte que tout le monde ne fait pas le même trad (Je sais je vais me faire bousculer mais j'assume - toutefois je ne fais pas de hiérarchie dans les différences que je constate!).
En effet, je pense que métisser à l'infini les musiques de nos régions avec celles d'autres contrées (ce qui est logique, dans la mesure ou l'accès facilité que nous avons aux médias nous fait rentrer dans les oreilles nombres de sources) fini par servir la "mondialisation" : Donc, ne faut t'il pas un peu de rigueur pour éviter que dans quelques décennies on ne sache plus d'où vient la bourrée ni un laridé?
Voir ces gens (qui voudrait les en empêcher) danser (voir les vidéos de Génnetines) la bourrée comme il y a quelques temps un disco, ne nous emmene t'il pas à une uniformisation d'un style : " j'm'éclate su de la bonne musique, et alors?"
Alors faire des choses ponctuelles, chacun dans sa région (comme celà est fait depuis quelques dizaines d'années maintenant - et le passage des groupes folkloriques à servi à quelque chose), que certains se déplacent d'une région à l'autre par l'échange d'informations (avec un média comme tradzone), que d'autres fassent des échanges de musiques, de danses, de techniques, de recettes, de manières de vivre (sera-ce toujours transposable à sa propore région?), que d'autres encore, discourent sur ce que tout cela peut produire, je dis OUI! mais pas d'une façon trop uniforme pour (de mon point de vue) faire en sorte que la mondialisation ne soit pas quelques choses à combattre dans notre "monde de traditions"!
J'arrête ici mon propos mais d'autres choses sont à dire! :(

Bon courage à tous les organisateurs.


#4 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 19 mai 2007 - 14:12

En réponse aux précédentes interventions:

En effet, je n'ai pas pensé à ça. C'est vrai que Tradzone (encore trop jeune) ne peut pas traduire vraiment la representativité. Pour exemple: Les vosges. où 'il y'a beaucoup de folkeux, je ne les vois pas beaucoup sur tradzone mais je suis sûr que c'est par manque d'information.
Une idée m'est venue à l'esprit. Tradzone pourrait organiser des bals folk dans différentes régions pour faire coup double: réveiller les folkeux qui dorment, faire découvrir tradzone. A mon avis ça peut se faire à moindre frais. On a les danceurs, les musiciens, ... On n'a pas forcément besoin de faire jouer des groupes au complet. Des espèces de podiums libres avec quelques micro d'ambiance et des musiciens qui se succèderont sur scène. Le groupe Idyl faisait déjà ça chez nous et ça marchait très bien.

D'autres idées?

#5 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 19 mai 2007 - 14:43

Organiser un bal, c'est assez facile et ça peut effectivement être une idée pour faire connaitre Tradzone et créer une dynamique dans un endroit où il se passe peu de choses au niveau trad.
Mais peut-être qu'il n'y aura que des gens qui connaissent déjà le trad qui se rendront dans ces bals !

Ce qui est génial pour faire connaitre le trad, c'est de mettre en place des choses dans les écoles. Les enfants (re)découvrent une culture qui n'est pas si lointaine (souvent, ils ont entendu les grands parents parler patois, fredonner des airs trad ou parler des bals d'autrefois). Si les enfants accrochent, ils en parlent aux parents et ça peut faire effet "boule de neige".
Je l'ai constaté à plusieurs reprises dans mon travail, même sur des sujets assez difficiles comme l'art contemporain, ça marche.

#6 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 19 mai 2007 - 15:12

Tu sais M-ly que ton idée de musique trad dans les écoles a été exploitée à la nuit du folk à Toul? J'y ai même participé et je peux te dire que c'est une très bonne expérience et que les écoles à Toul en redemandent. Cela prouve en tout cas que ton idée est excellente. A reproduire ailleurs?

Tu as raison. Pour faire perdurer, il faut toucher les jeunes. Je suis d'ailleurs très content de voir qu'on a beaucoup de jeunes (Lord Pingouin n'a que 13 ans et Agathe 14). Reste à créer les occasions pour ce genre de manifs.

Toutes les idées seront les bienvenues

#7 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 19 mai 2007 - 22:09

Faire des animations musicales dans les écoles, c'est pas une idée à moi, hein, y'a un bout de temps que ça se fait ! :shy:

On a un bel exemple dans le Morvan, où un instituteur de Saulieu a appris à danser la bourrée à tous les CM1 qui sont passés entre ses mains pendant des années.
Résultat : un groupe folklorique - les Jeunes Morvandiaux de Saulieu - a été créé, qui s'est produit régulièrement un peu partout, les parents participaient, des instruments ont été achetés pour initier les gamins à la musique, plusieurs d'entre eux sont d'ailleurs aujourd'hui intermittents du spectacle.

A plus petite échelle, j'essaie chaque année d'initier mes élèves aux danses trad et de leur faire écouter de la musique trad (en plus, ça rentre dans les programmes scolaires !). La cerise sur le gâteau, c'est d'organiser un bal trad avec des musiciens du coin à la fin de l'année pour la fête de l'école, et les gamins peuvent danser un peu. Certains accrochent vraiment, et on les revoit plus tard dans d'autres bals...

#8 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 24 mai 2007 - 23:21

Bon, le sujet ne passionne pas vraiment les foules. Je remercie peya2 et M-Ly pour leur participation et pour avoir apporté ces éclairages importants:

-Faire des choses ponctuelles, chacun dans sa région ….. mais pas d'une façon trop uniforme pour (de mon point de vue) faire en sorte que la mondialisation ne soit pas quelques choses à combattre dans notre "monde de traditions"! (par peya2)

-Ce qui est génial pour faire connaitre le trad, c'est de mettre en place des choses dans les écoles. Les enfants (re)découvrent une culture … Si les enfants accrochent, ils en parlent aux parents et ça peut faire effet "boule de neige". Je l'ai constaté à plusieurs reprises dans mon travail (par M-Ly)

Donc il n’y a pas lieu de s’inquieter. :)

#9 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 25 mai 2007 - 07:23

Un petit supplément :
Dans les écoles, ce n'est pas toujours facile d'y rentrer quand ce n'est pas l'instit qui fait lui même de la musique ou danse trad (blocage des inspections, contrats de certains profs qui se réservent l'exclusivité, ...) c'est plus facile dans les campagnes que dans les villes.
Une expérience très valorisante,c'est de faire danser des gosses des quartiers qui n'ont pas du tout cette culture (plutôt étrangère) et ça c'est super car ont sent que ce qui fonctionne est au fond de l'humain, dans les vibrations naturelles... Et effectivement c'est tant mieux il faut juste un peu de relais!


#10 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 25 mai 2007 - 08:05

Pour mettre en place ces actions chez les jeunes, il faut déja les mettre dans un certain etat d'éveil, parcequ'il existe un age Critique où c'est la loi du groupe qui est au dessus de tout, alors si vous on veut initier toute une classe c'est avant 13 ans, voir même 11 ans je vois mon frére qui il y 2 ans (à 11 ans) trouvais sa bien et génial qui maintenant à 14 ans, et trouve honteux que j'ecoute ma musique de "vieux" et que je danse, alors je lui rappellle les bons souvenirs qui vont bien, mais il fait un blocage là dessus en disant que c'est parceque il étais petit et qu'il voulais juste me suivre :S

#11 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 25 mai 2007 - 08:11

Je pense qu'ici on parle bien d'écoles "primaires" c'est à dire 6 à 10 ans (11 ans maxi!) ^^

#12 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 25 mai 2007 - 14:05

Donc l'idée principale c'est de préparer les générations futures, c'est à dire des enfants avant l'adolessence (avant 12 ans) car c'est là qu'ils sont curieux et gouttent à ce qu'on leur offre sans préjugés et sans l'influence de l'entourage. Bref, "avant l'âge bête":P.
Ne pas laisser ce travail qu'aux instits car ces derniers butent sur la rigidité administrative.

Il y'a de l'idée, on avance.

#13 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 25 mai 2007 - 14:58

Je ne sais pas où tu veux nous emmener Hamid, mais une idée serait peut-être que des associations et organisations comme Tradzone puissent être réprésentées dans les IUFM pour sensibiliser les futur profs à la culture régionale/populaire/traditionnelle... :/

#14 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 25 mai 2007 - 15:33

Il existe déjà des choses de ce genre...
En Bourgogne 2 journées de formation IUFM sont consacrées à la découverte du patrimoine culturel local, et l'association Mémoires Vives, qui collecte le patrimoine oral du Morvan, y participe. On propose donc aux futurs enseignants une approche de l'utilisation des musiques, danses et contes trad dans le cadre scolaire.

#15 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 25 mai 2007 - 15:40

Bon j'ai un métro de retard! :(
Je ne pense pas que cela se fait chez nous, je vais me renseigner.


#16 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 26 mai 2007 - 00:30

Bonjour à tous,

Là où je voulais qu'on aille tous ensemble, c'est à la collecte d'idées pour garder la pratique de la musique et de la dance traditionnelles toujours vivantes. Vous voyez, si on laisse des préjugés, on entendra toujours "Oh la musique folk c'est un truc de vieux, ringard, ..." et les rumeurs ont la vie dure. Et quand on connaît la réalité, ce serait presque le contraire. Nous trois avec plus de 30 ans, on fait figure de vieux (en âge mais pas dans la tête naturellement. D'ailleurs quand on fait de la musique on est éternel(le)^^ ), comparé à la moyenne d'âge des inscrits à Tradzone.
J'aime autant dire que j'apprécie votre collaboration, car en plus de faire avancer les choses concernant la collecte d'idées, j'apprend moi même des choses sur ce qui se fait ailleurs qu'en lorraine et dans dans des milieux spécifiques.

Je suis toujours preneur des bonnes idées :)

Message ajouté après : 32 minutes:

Hello,

Je voulais rajouter quelque chose. Qu'importe que ce ne soit pas suivi des faits tout de suite, ce qu'on dit dans ce topic. L'important est que ce soit lu et que chacun pense que rien n'est jamais acquit. C'est vrai que ça marche pas mal le folk en ce moment. Mais pour combien de temps? Si on n'entretient pas la flamme?
Vous savez? En arrivant en France en 1980 (beaucup des inscrits ici ne sont même pas nés), je faisais mes études à la fac de sciences de Vandoeuvre à Nancy et j'ai été par hasard avec les copains dans une mjc où j'ai découvert le folk pour la première fois. Je ne savais pas danser et on m'a tout de suite "tiré" gentiment pour m'integrer dans une danse de groupe. un branle si je me rappelle bien. J'étais aux anges en découvrant cette convivialité et cette ambiance chaleureuse. Depuis elle ne m'a jamais quitté. Et je voudrai que ça profite aux autres. Auparavant j'ai été dans des boites et j'ai vu la différence.
Une petite histoire pour l'anecdote:
On a été faire un bal folk à Talange recemment et les organisateurs, qui ont vu un bal folk pour la 1ère fois m'ont dit ceci à la fin de la soirée:
"On ne connaissait pas avant mais on est frappé par plusieurs choses:
-On dirait une grande famille
-Les dances sont structurées et agréables à regarder
-La buvette n'a pas beaucoup fonctionné mais quelle ambiance et quelle convivialité
-Le service de sécurité n' a servi à rien
"

Je leur ai retorqué que le service de sécurité sert en fait à protéger ces personnes d'agression extérieure. Sinon eux ne créent jamais de problème.

"S'il n'y avait que des personnes avec la mentalité qu'on trouve dans le milieu folk, le monde serait peut être meilleur?"

#17 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 26 mai 2007 - 11:00

"On ne connaissait pas avant mais on est frappé par plusieurs choses:
-On dirait une grande famille
-Les dances sont structurées et agréables à regarder
-La buvette n'a pas beaucoup fonctionné mais quelle ambiance et quelle convivialité
-Le service de sécurité n' a servi à rien
"

Je leur ai retorqué que le service de sécurité sert en fait à protéger ces personnes d'agression extérieure. Sinon eux ne créent jamais de problème.

"S'il n'y avait que des personnes avec la mentalité qu'on trouve dans le milieu folk, le monde serait peut être meilleur?"


Euhh, je serais légèrement plus nuancée sur ces points !
- La grande famille (comme toute famille d'ailleurs) connait des désaccords, des disputes, des antagonismes, des querelles de clocher...
- Il y a des coins où la buvette fonctionne très très bien, ce qui joue aussi sur l'ambiance - bonne ou mauvaise.
- Le service de sécurité ne sert pas seulement à protéger des agressions extérieures; j'ai déjà vu des grosses bastons dans des festivals, et qui étaient provoquées par des gens du milieu folk.
Le monde du folk n'est à mon avis ni meilleur ni pire qu'un autre... ;)

#18 + Partager Hamid

Hamid
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: NANCY
  • Activité(s):Informaticien

Posté 26 mai 2007 - 14:35

"Euhh, je serais légèrement plus nuancée sur ces points !
- La grande famille (comme toute famille d'ailleurs) connait des désaccords, des disputes, des antagonismes, des querelles de clocher...
- Il y a des coins où la buvette fonctionne très très bien, ce qui joue aussi sur l'ambiance - bonne ou mauvaise.
- Le service de sécurité ne sert pas seulement à protéger des agressions extérieures; j'ai déjà vu des grosses bastons dans des festivals, et qui étaient provoquées par des gens du milieu folk.
"


Rassure-moi M-Ly. C'est des cas très rares non? Depuis que je vais dans des bals je n'ai heureusement jamais assisté à une soirée qui a dégénéré.
Il faut dire que j'ai rarement été dans les grands festivals où il y'a beaucoup de monde. C'est souvent des bals dans des salles où ça c'est toujours très bien passé.

J'idéalise peut être trop? Ce qui explique mon souhait que ça perdure et que les gens connaissent ce que moi j'ai connu.

#19 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 26 mai 2007 - 15:02

Je pense que tu idéalises effectivement un peu, il faut relativiser !

Dans un bal trad, c'est vrai que l'ambiance est souvent bonne, mais ni plus ni moins que dans un bal musette du dimanche après-midi ou que dans le concours de belote du comité des fêtes. Et dans ce type d'événement, un service de sécurité est effectivement superflu.

Dans un festival trad, tu retrouves les mêmes problèmes que dans un festival de rock ou une rave.

Le côté "grande famille", c'est vrai qu'il existe dans le monde des musiques trad, et c'est sympa, mais il y a toujours un revers de la médaille. Il faut faire attention à ce que la grande famille ne devienne pas un microcosme qui s'autosclérose.

Donc voilà, il y a du bon, il y a du moins bon... comme dans la vraie vie, quoi !

#20 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 26 mai 2007 - 15:09

microcosme qui s'autosclérose


Moi je pense que le problème (si problème il y a) est là...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)