Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

L'essence des danses?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#1 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 15 juin 2007 - 12:34

Bonjour, c'est encore moi avec mes questions bizarres.

La je suis un peu dans une phase réflexion "authenticité", "collectages", "folklore", "bal folk", "transmission".

J'ai suivi toute cette année un atelier avec Edith Lozano (qui est une enseignante formidable, une danseuse qui fait plaisir à voir, ainsi que quelqu'un qui a visiblement une énorme connaissance des danses ainsi qu'un grand degré de rigueur sur les danses qu'elle se permet de transmettre - en plus, elle aime pousser des cris quand elle danse... ceux qui me connaissent verront le parallèle :D).

Je retiens nombre de ses "affirmations" au sujet de la danse Ces affirmations ne correspondent pas aux propos exacts d'Edith et correspondent à ma compréhension de ses propos:

- La dynamique de l'avant deux en 3 temps du berry (le premier pas s'élance, le 2e est sur place, le 3e revient, le 4e est sur place - je caricature, bien sur) Edité pour remplacer "temps" par "pas"
- Le pas à ressort sur la demi semelle pour les sauts du béarn
- La position des bras dans les danses comme les bourée d'auvergne ou le carnaval de lantz

Mais d'autres... je veux bien que ce soit des "vérités", mais ca m'intéresse pas pour "ma" danse:
- les chaines bretonnes sont toujours menées et fermées par un homme
- marquer une pause au milieu des traversers en 3 temps du berry pour regarder son partenaire est une invention des groupes folkloriques

Tout le reste de ce post est en rapport avec mon expérience personnelle de la danse et ne reprend que très indirectement des éléments que j'aurai pu apprendre chez certains enseignants. Il n'est que le fruit de mon imagination fertile et ne peut pas être pris comme source fiable. (a l'exception des propos de Pierre Corbefin pour lesquels s'appliquent la meme remarque que celle que j'ai fait au sujet d'Edith)

Je me demande donc si on peut parler d'éléments qui font partie de l'essence d'une danse et qui, s'ils sont absents, font qu'on est en train de danser, mais autre chose. Ou si vraiment, tout est relatif et on peut seulement dire "moi, cette facon me plait et celle la me plait pas"

Par exemple, la bourrée (sujet vaste que j'avoue etre tres tres tres loin de maitriser) est, pour moi essentiellement une question de desequilibre, de dynamisme, je comparerais ca a un elastic qu'on tend: on tire on tire on tire et HOP, ca bouge. La bourrée c'est aussi un pas spécifique à mi chemin entre le marché et le couru: couru car le centre de gravité dévance souvent le corps, marché car celui qui (comme moi), danse la bourrée en courant, n'est pas tout à fait "dedans"

La dessus, y'a plein de figures qui sont souvent le sujet de stages et ateliers, mais pour mois ca fait pas partie de l'essence d'une bourrée. Celui qui fait les figures sans etre dans l'essence de la bourrée, il fait de la contredanse.

Autre exemple, la gavotte. La gavotte est pour moi essentiellement une question de solidarité, de rythme entre danseurs, de déplacement relativement libre sur un pas avec l'obligation de tenir compte de tous ses voisins. Autant dire que je pense que c'est rare de danser une gavotte hors de bretagne :D

Dernier exemple, atelier mazurka avec Pierre Corbefin. Il explique l'importance de marquer le 1er des 3 temps et montre une mazurka sur laquelle il y a apparence de 3 temps mais qui est en fait un pas marché sur 2 temps. Il dit "si vous faites comme ca, vous etes plus dans la mazurka [de samatan], mais dans la scottish".

Je pense qu'il a raison de de positionner comme ca. Rien ne m'empeche de danser comme je veux ma mazurka, et ca peut etre très agréable, mais autant savoir qu'on est plus dans la mazurka de Samatan. (Ensuite, pourquoi on voudrait etre "dans la mazurka de Samatan"... chacun ses motivations)

Et vous, qu'en pensez vous?

(d'ailleurs l'essence de danses me rappelle les idées d'Eric Thézé sur la fonction des danses: l'ivresse, l'hypnose de la valse, l'hésitation de la mazurka, le jeu de la scottish, etc)

#2 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 15 juin 2007 - 13:40

je veux pas faire mon existentialiste de merde, mais pour moi il y a existence de la danse (en soi) lorsque l'essence est puisée dans le corps (en soi).
Il n'y a pas véritablement pour moi d'essence de la danse à strictement parler (si l'on prend, comme tu sembles l'envisager, des danses très codées).

#3 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 15 juin 2007 - 13:50

Oula, un sujet qui pique la tête :)

Le déséquilibre de la bourrée, oui, la codification de la position des bras mouais, c'est plus une chose qui vient avec le temps, moi je sais que l'équilibre dans la trois temps tend à me faire mettre mes bras comme je les mets... Mais je peux aussi danser la 3 temps les bras ballants.

A l'inverse, la 2 temps ne nécessite pas de rééquilibrage du haut du corps, enfin je cause pour moi :/

Sinon toutes les codifications du genre "les chaines bretonnes sont toujours menées et fermées par un homme " on s'en tamponne non ?

#4 + Partager nounoune

nounoune
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 104 messages

Posté 15 juin 2007 - 15:14

pour ma part je m'en tamponne :P

#5 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 15 juin 2007 - 15:22

Mais alors, qu'est-ce qui fait que je danse une mazurka et pas une scottish?

J'ai récemment dansé avec une partenaire qui aime tanguer à l'extrême dans les valses et sautiller comme une puce dans les mazurka. Après une danse pendant laquelle j'ai proposé autre chose, je me suis fait "reprocher": "Pour moi si c'est pas comme ça c'est plus une valse/une mazurka"

Je dirais que l'essence de la danse prend sa source dans un corps et se concrétise dans le couple ou quelque chose comme ça...

#6 + Partager nounoune

nounoune
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 104 messages

Posté 15 juin 2007 - 15:23

Oula, un sujet qui pique la tête :)

Le déséquilibre de la bourrée, oui, la codification de la position des bras mouais, c'est plus une chose qui vient avec le temps, moi je sais que l'équilibre dans la trois temps tend à me faire mettre mes bras comme je les mets... Mais je peux aussi danser la 3 temps les bras ballants.

A l'inverse, la 2 temps ne nécessite pas de rééquilibrage du haut du corps, enfin je cause pour moi :/

Sinon toutes les codifications du genre "les chaines bretonnes sont toujours menées et fermées par un homme " on s'en tamponne non ?



j'suis d'accord

#7 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 15 juin 2007 - 17:56

Non mais la question n'est pas de savoir si on s'en tamponne ou pas!
On ne s'en tamponne pas! C'est ce qui existait à des endroits, c'est ce qui a existé! C'est bien d'le savoir, j'pense, c'est pas à jeter!

Après, libre à chacun de faire comme il veut dans sa danse, ça, c'est une autre histoire...

La question est de savoir... pourquoi on s'en tamponne pour le fait que les hommes ouvrent et ferment les chaînes bretonnes, mais pourquoi on ne s'en tamponne pas, du déséquilibre et de la force de la bourrée?

#8 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 439 messages

Posté 15 juin 2007 - 18:30

parce qu'il ya eu la libération de la femme, très cher, et pas celle de la bourrée
Libérez la bourrée Libérez la bourrée...


Les femmes qui n'ont pas le droit de sauter les bourrées en Auvergne, qui regarde les pieds ou presque en Berry, ou, qui font des minipas et des mini mouvements avec leur jupe pendant que leur cavaliers ont des super pas techniques et spectaculaire en Bretagne, ca suffit bien, hein

y a ce qui reste et ce qui est lié au contexte social

#9 + Partager armelle la groupie

armelle la groupie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 276 messages
  • Localisation: normandie
  • Activité(s):prof des écoles

Posté 15 juin 2007 - 21:47

j'adore quand elfi explique on comprend tout :flower:
on dirait albert jacquard

#10 + Partager luce

luce
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Jouy en Josas

Posté 15 juin 2007 - 22:08

je suis assez d'accord avec SEb un peu comme l'histoire qu'on apprend en cours l'histoire de la danse est trés intérressante.

Après tout le monde danse comme il le sent du moment qu'il ne raconte pas "je danse comme on le dansait et c'est comme ça qu'il faut faire"
ya pas de problème

ceux qui veulent en savoir plus peuvent se renseigner ou rechercher les profs qui maîtrise vraiment le sujet

après ceux qui pense que la bourrée n'est qu'un rapport de force entre 2 gars et que les filles ne servent que de potiche c'est qu'ils n'ont jamais eut un pur rapport de séduction en dansant (au fait certaine femmes peuvent aussi danser la bourrée avec un rapport de force avec leur partenaire)

#11 + Partager Charlotte

Charlotte
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 960 messages
  • Localisation: Paris/Berry
  • Activité(s):Chargée de production - Scène nationale
  • Instrument(s):accordéon

Posté 15 juin 2007 - 22:51

Bein moi, je trouve que c'est bien de partir du théorique et du traditionnel pour ensuite arriver à s'en libérer !

Oui libérons nous de ses chaines qui nous opressent ! et exprimons nous ! ;)

Vive la république ! Vive la France ! :)

#12 + Partager Sidonie

Sidonie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 226 messages
  • Localisation: Jura
  • Activité(s):peinarde à ce niveau là!
  • Groupe(s):Herbe folle'K
  • Instrument(s):Flûte traversière; accordéon diato

Posté 15 juin 2007 - 23:09

:) Tirno, alors là vraiment!!! Tu peux me rentrer dedans quand je fais des posts longs!!! Tu t'es pas regardé!!! mdr
Et à part ça, pour moi, la danse, c'est simple: kan je sens que je suis bien dedans, en phase avec l'autre ou les autres, c'est le bonheur :shy:
L'authenticité et tout, kes ce ke ça veut dire? Ce kon danse dans les bals folks le samedi soir après une semaine de boulot dans un bureau ou à un bureau, c'est à des années lumières de ce ke dansaient nos aïeux dans leurs campagnes kan ils avaient fini leurs dures journées de labeurs aux champs.
Je rappelle ke le folk est un loisir revivaliste, dixit JM Guilcher. :flower:

#13 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 juin 2007 - 07:41

elfi: prenons un autre exemple. pourquoi est-ce que je m'en fous de mes déplacements sur le traverser d'une bourrée (c'est à dire que je marque volontiers une respiration au milieu pour regarder ma cavalière), mais je m'en fous pas du pas de bourrée en lui même?

Luce: qui a dit qu'il/elle pensait que la bourrée était qu'un rapport de force entre 2 gars?

Sidonie: t'as lu le forum? Je fais *que* des longs posts! Moi je te rentre dedans pour tes k partout :P ;P :flower: Mon orthographe et ma grammaire sont pas si terrible que ca :P

Et pourquoi c'est important l'authenticité? (mais moi je parle d'essence, ce qui fait qu'une danse n'est pas une autre).

- Parce que quand je fais aller mon hanter dro en rond et que les gens autour n'aiment pas, je peux au moins me consoler en me disant qu'en Bretagne ils approuveraient :D (2e degré hein)
- Pour éviter que toutes les danses se confondent et se ressemblent. (genre y'a des gens qui croient que y'a *une* bourrée 3 temps ou *une* gavotte montagne). Et si y'a des différences entre les danses, c'est que y'a des frontières, pas des rigides, biensur. Et que peut etre y'a une zone "no man's land" entre deux danses qui fait qu'on danse ni l'une ni l'autre. Et j'ai rien contre, mais je pense que c'est important de savoir ou se situe ce que l'on danse par rapport a ses sources.
- Parce que j'assume entièrement mon "c'est comme ca que j'aime bien danser cette danse", mais que comme beaucoup de gens, j'aime bien avoir "raison". Et si y'a une majorité de gens (compétents) qui diraient "elle est jolie cette danse, mais c'est pas une bourrée", autant y adhérer
- Parce que j'ai l'impression que y'a des gens qui ont appris des danses et sont complètement passés à coté de l'essence de la danse. Et si c'est le cas, c'est un problème de transmission... (ok, j'arrete, je sais que vous en avez marre de mes histoires d'enseignement et tout ca).

Et parce que je suis en train de réfléchir a comment *moi* je ferais une initiation à la danse de bal folk. Et que transmettre l'essence, l'esprit de la danse est bien plus intéressant que transmettre le pas ou le déplacement, etc.

(un exemple, ca serait 1) expliquer la variété des bourrées, leurs grandes "catégories" 2) faire écouter la musique de la bourrée 3)expliquer comment une bourrée peut etre rapport de force, de seduction, de jeu, comment ca s'appuie sur le deséquilibre, autant pour se déplacer "dans les règles de l'art" que pour communiquer ce qu'on va faire à son partenaire, 4) expliquer le pas de la bourrée, ce qui est et ce qui n'est probablement pas un pas de bourrée 5) expliquer une forme simple de bourrée ("auvergne" ou "berry"). Je pense que ca serait "mieux" que d'aller direct à l'etape 5 (en passant par l'etape 4, eventuellement). Je m'attends aussi a ce que cette méthode ne convienne pas à la majorité des gens :D)

#14 + Partager nounoune

nounoune
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 104 messages

Posté 16 juin 2007 - 13:13

Bein moi, je trouve que c'est bien de partir du théorique et du traditionnel pour ensuite arriver à s'en libérer !

Oui libérons nous de ses chaines qui nous opressent ! et exprimons nous ! ;)

Vive la république ! Vive la France ! :)


j'suis d'accord c'est bien de connaitre l'histoire des danse trad' mais c'est bien de s'en détaché et de revisiter les danses tout en garder l'esprit d'origine (quand même ^^)
mais je comprends ce que veut dire seb ^^( et je suis d'accord aussi pour sa théorie ^^)
je ne sais pas si j'ai été bien claire mais tanpis :P

#15 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 17 juin 2007 - 01:35

Euh... attention, hein, c'est des pensées en vrac, comme elles viennent, pas une théorie... :P

Juste par exemple, j'me rappelle quand j'savais pas danser la gavotte des montagnes et que j'voulais m'y essayer... Tu regardes les autres, et c'que tu retiens, c'est : 1-2-3et4-5-6-7-- en commençant du gauche...

Je rends l'antenne!

#16 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 17 juin 2007 - 09:06

Et en gavotte (dans la limite de ma compréhension actuelle de cette danse), y'a 20 autres façons de faire dans la même chaine qui ne generont personne. Ce qui est "important", c'est le 7-- et la dynamique du 1-2, ensuite, la cohésion du groupe et enfin le reste des pas.

A la grange rouge, y'avait une gavotte... on entendait si fort le 3et4 que j'a cru qu'ils dansaient un plinn :D

#17 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 17 juin 2007 - 12:10

Pour la Grange-Rouge, si j'me rappelle bien à ce moment la t'aurai du écouter autre chose que des pieds sur un parquet... naméo respect!!

Sinon, t'aurai dû viendre à l'atelier rondeau de Daniel à Damada... je crois qu'il a très bien réussi à faire passer le message (et un message qui marque.. n'est-ce pas Cerise? boing? boing?)

Finalement, je pense que c'est pas seulement une question de danse, de mouvement mais aussi de musique et d'interprétation (aah, le rapport musique-danse ^^). Puisque la danse c'est l'expression de ton inteprétation de ce qui est joué, est-ce que c'est plus important de coller à ce qu'on sait de la danse qui a été annoncée par les musiciens ou est-ce que c'est plus important de coller à l'instant et de réagir aux libertés qu'ont prises les musiciens sur la construction rythmique ou mélodique du morceau?

#18 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 17 juin 2007 - 13:03

Sidonie dit:

"Je rappelle ke le folk est un loisir revivaliste, dixit JM Guilcher."

Le revivalisme est de l'histoire ancienne et commence réellement à appartenir au passé... :whistle: :whistle: :whistle:

Ou très bientot!!! :P :P :P


Il faut qu'on se le dise... mdr mdr mdr

De plus c'est vous les jeunes qui portés ces changements!!! :!: :!: :!:


Pensez tous à chercher un nouveau terme qui comme revivalisme désignera tout ce que vous apportez...!!!... :flower: :flower: lol lol :flower: :flower:


#19 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 439 messages

Posté 17 juin 2007 - 13:05

tiens Serge est réveillé (euh crie pas comme ça, on va t'entendre jusqu'à Roquebilière et puis tu dérègles mon Sonotone :xp: :flower: )

#20 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 17 juin 2007 - 13:20

En fait je ne crie pas du tout et Roquebilière n'est pas très loin de chez moi... :whistle: :whistle:

Si tu vas à Roquebilière passe à la maison c'est sur le chemin :!: :!: :!:

Message ajouté après : 8 minutes:

Et en continuant comme cela tu vas me faire passer pour un râleur de base :whistle: :whistle: :whistle:

Mais parfois pour avancer, il faut dire (sans pour cela dire que l'on râle) ce que l'on pense!!! :flower: :flower: :flower:


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)