Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

L'essence des danses?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#21 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 17 juin 2007 - 15:33

Je pense que ça c'est surtout des questions pour les gens qui savent danser et qui ne trouvent plus rien actuellement dans ce qu'ils dansent, alors du coup, ils ce demandent comment faire pour transformer ou mieux vivre ce qu'ils dansent pour pas tomber dans une certaine forme d'immobilisme :)

#22 + Partager Maria

Maria
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages

Posté 17 juin 2007 - 20:28

En voilà, un sujet intéressant !

Ça me rappelle une conversation avec Carles Mas, danseur et musicien catalan, à l’issue de laquelle on était à peu près tombés d’accord pour une définition inédite des musiques et danses traditionnelles : des qualités, ou des couleurs d’énergie propres à des répertoires et des styles donnés. On ne l’avait peut-être pas formulé exactement comme ça, mais ce sont ces mots-là qui me viennent maintenant à l’esprit.

Cette énergie particulière, elle n’est pas liée à un instrument, ou à une mélodie, ou à une figure de danse précises. Et tout est donc possible, de nouveaux instruments, de nouvelles mélodies, de nouvelles façons de danser, si on arrive à restituer dans les "re-créations" les mêmes couleurs d’énergie que celles transmises par la tradition.

Ce qui peut donc éventuellement poser problème, ce n’est pas la création en elle-même, mais la connaissance ou non de la diversité des sources. La résistance, ou non, à l’uniformisation.
Pour reprendre l’exemple de la bourrée, un danseur qui aime profondément cette danse, qui y a consacré suffisamment de temps (et qui n'est pas maladroit, cela va sans dire) sait qu’il ne ressent pas du tout la même chose s’il danse à la façon de Glux (Morvan), de l’ouest de l’Indre (Berry), ou d’Aubrac ou d’Artense (Auvergne), ou des Monédières (Corrèze. Limousin), ou… etc. etc.

#23 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 438 messages

Posté 17 juin 2007 - 20:53

- Non, Serge tu ne râle pas... tu crie en corps 18 :xp: -

moi je me posais la question des échanges d'énergie entre danseurs : je m'explique
ce qui me frappe dans les chaines bretonnes surtout quand on est avec des "bons" danseurs, c'est l'impulsion qui se transmet par les mains mais aussi par les bras/coudes (laridés, Loudéac, etc)... sensations que je n'arrive pas vraiment à caractériser vu que je ne suis pas une très bonne danseuse

#24 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 18 juin 2007 - 07:43

En voilà, un sujet intéressant !


Pour reprendre l’exemple de la bourrée, un danseur qui aime profondément cette danse, qui y a consacré suffisamment de temps (et qui n'est pas maladroit, cela va sans dire) sait qu’il ne ressent pas du tout la même chose s’il danse à la façon de Glux (Morvan), de l’ouest de l’Indre (Berry), ou d’Aubrac ou d’Artense (Auvergne), ou des Monédières (Corrèze. Limousin), ou… etc. etc.



dis maria tu peux préciser stp la partie ouest de l'indre (berry), je vois vois pas ce que tu veux dire par là.

#25 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 18 juin 2007 - 08:52

Hm... intéressant tout ça Maria...

Mais cette couleur... le danseur peut tenter de la conserver, certes... mais il est quand même porté par la musique, non?
J'veux dire par là que la couleur d'une danse serait une coopération musiciens-danseurs, peut-être...

#26 + Partager Maria

Maria
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages

Posté 20 juin 2007 - 14:21

Gégé, Je faisais juste allusion, pour exemple, à une collecte filmée à Méobecq en 1988. Mais j’aurais pu citer aussi le sud de l’Indre (collecte filmée à Monchevrier en 1998)

#27 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 20 juin 2007 - 14:59

et c'était un collectage sur la bourrée? :.

J'avais pas le souvenir que la brenne avait une réputation au niveau de la bourrée du Berry ou en tout cas aussi représentative que le boischaud sud (La Châtre)ou le pays fort (La Borne)voire la champagne berrichonne (Issoudun).

Mais tu sais , plus j'avance et plus je m'aperçois que je sais pas grand chose. :)

#28 + Partager Margotte

Margotte
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: LOIRE
  • Activité(s):intervenante milieux scolaires

Posté 26 juin 2007 - 19:53

J'ai pensé envoyé ce message à Tirno seulement mais en fait comme tout le monde lit ce qu'il écrit, j'ai pensé que tout le monde devait lire la réponse que je lui fais !!


Tirno : tu indique dans ton message que tu as suivi les cours d'Edtih LOZANO. Bien, mais si tu la cites , fais le correctement, complètement, et ne déformes pas ce qu'elle affirme car alors tu mets sa parole en balance , voir en état d'être critiquée par des personnes tout autant, voire plus informée !! et la faire passer pour une enseignante qui ne sait pas ce qu’elle dit !!

• 1ere remarque : sur la dynamique de l'avant deux à 3 temps du berry :

Tu parles de « temps » (le premier temps s’élance, le 2e est sur place, le 3e revient, le 4e est sur place..). En l’espèce ce n’est pas le mot « temps » mais les mots « pas de bourrée » qui, lui, nécessite 3 posées de pied !! Edith ne parle pas de « temps » mais bien de « pas de bourrée ».

Par ailleurs, limiter l’avant deux à cette explication c’est pour sûr complètement oublié « l’essence » de la bourrée du Berry . Essence dont tu sembles défendre l’existence dans les paragraphes suivants de ton texte .

2eme remarque : « le deséquilibre » dans la bourrée . Tu dis que « la bourrée est un pas à mi chemin de la course et du marché : course car le centre de gravité devance souvent le corps, marche car celui qui ( …) danse la bourrée en courant n’est pas tout à fait « dedans » »

Il serait bon que tu te formes à la kinésiologie car :

• la marche est un déséquilibre constant !! Les épaules et donc l’ensemble du corps sont en situation, « en avant » dans la marche car il a transfert de poids . Essaie de marcher en gardant des épaules en arrière !!

• le pas de bourrée n’est pas un pas couru !! dans la course, il y a posé du pied en « déroulé » : talon en premier, puis le milieu du pied et enfin le devant du pied (orteils) qui donnent l’impulsion en poussant le corps en avant , chaque posé de pied reprend cette façon de faire ALORS qu’en pas de bourrée , ce n’est pas du tout cela : 1er temps on pose le pied à plat ( pied complet) , le 2eme temps correspond à un appui incomplet ou léger , c’est lui qui sert de balance pour le 3eme temps ( = 3eme appui) qui est lui aussi un appui complet .

Edith LOZANO n’a jamais dit autre chose que ceci !! Si tu comprends autre chose, si tu enregistre autre chose, si tu entend « déséquilibre » tu ne l’entends sûrement pas dans les cours d’Edith LOZANO !!

Ce qui m’interpelle c’est que tu parles de bourrée en expliquant ce que c’est (déséquilibre , essence de la bourrée ….etc) et que tu dis toi même que tu es très très très loin de maîtriser !!

Je reprends un exemple qui avait été donné sur le forum il y a quelques temps : Je ne parle pas russe !! Suis - je en mesure de parler de la grammaire russe, d’expliquer à ceux qui découvrent cette langue, ou qui l’ont entendu parlé ce qu’est cette langue, ce qu’elle véhicule comme esprit ..etc Bien sûr que je le peux mais ma crédibilité est plus que nulle !! Il n’y a que ceux qui ne savent pas parler russe qui vont dire « Tirno connaît beaucoup de chose, c’est un érudit, il dit qu’il ne connaît rien mais il dit quand même plein de truc !! Il est donc modeste » mais ceux qui savent parler russe , ils se disent « Tirno devrait tourner sa langue dans sa bouche 7 fois avant de dire des bétises !!! et surtout lorsqu’il dit reprendre des affirmations d’une personne : il devrait :
1 – Demander à la personne concernée son autorisation !
2 – Lui demander si ce qu’il a écrit est bien le reflet de ce qu’elle a dit !!

Ta remarque en ce qui concerne la gavotte et l’ensemble de ce paragraphe et principalement la dernière phrase « il est rare de danser une gavotte hors de bretagne » Ca veut dire quoi cette phrase !! En premier lieu « la gavotte » ça n’existe pas !! On ne parle pas de « la « gavotte mais plutôt de gavottes , avec un « s » car des gavottes il y en a pour tous les gouts !! Et heureusement qu’on danse « la » gavotte ailleurs qu’en bretagne !! car alors on danserait la bourrée que dans le centre France, les avant deux et les maraîchines qu’en Poitou ..etc Le REVIVAL a une fonction première me semble – t- il = c’est qu’il a permis que des danses uniquement régionales soient découvertes et dansées dans d’autres régions !!

Bien sûr on peut déplorer cette extension car elle peut sembler appauvrir les danses mais là n’est pas le sujet !!

Tu indiques aussi que si on se réoccupe que des figures ( dans les bourrées apparemment) on ne fait pas de la bourrée mais de la contredanse . La encore, il serait bon que tu définisse « la contredanse » à laquelle tu fais référence !!

Tu es parfaitement libre de danser une mazurka comme tu l’entends, une bourrée comme tu l’entends, et n’importe quelle autre danse . Tu indiques d’ailleurs, que ces » vérités sont intéressantes à savoir mais que pour « ta » danse, cela ne t’interesse pas !! Mais tu oublies une chose qui fait l’essence même des danses trad : c’est qu’il n’y a pas la danses de Tirno !! car Tirno ne danse pas seul !!! Tirno doit danser avec des partenaires !! Donc il doit obligatoirement tenir compte du partenaire car s’il n’en tient pas compte , c’est qu’il danse autre chose que de la danse trad, peut être du disco ?!!

Il ne suffit donc pas de « savoir » que la danse que l’on fait n’est pas la mazurka ( de samatan par exemple) encore faut il être capable de la danser ! car un savoir qui n’est pas utilisé , il sert à quoi !!! Imagine un homme de la préhistoire qui sait faire du feu avec deux pierres de pyrite mais qui décide que cette façon n’est pas intéressante et qu’il préfère attendre que la foudre enflamme un arbuste, un arbre … on en serait où ??

Pour répondre à la question que tu pose enfin de ton message « et vous qu’en pensez vous , » , je répondrais ceci : l'essence des danses est à mon sens primordial car dans ce cas tu risques de danser une mazurka du Centre France ( berry par ex) comme une mazurka du Sud Ouest ou une bourrée du Berry comme une bourrée du cantal et alors il y a fordément appauvrissement car la diversité disparait et quand la diversité devient uniforme alors la culture perd quelque chose !!

Par ailleurs, c'est la différence qui apporte de l'intérêt , qui apporte le plaisir . Soyons déjà capable de "reproduire" ce que nos anciens dansaient, essayons déjà d'arriver à leur niveau de compétence avant de penser à faire sa propre soupe. Même si la Vérité n''est pas de ce monde en danses trad. il y a tout de même des régions, des lieux , des familles qui ont conservé ce patrimoine .

Si on prend un artiste peintre, avant de créer ses propres tableaux, il va s'appliquer à copier les maîtres de sont temps ou d'antan. Il va apprendre la technique mais aussi il va tenter de comprendre les émotions , la faço, de ressentir la peinture d'un grand maître. Il va se nourrir de la diversité, des diiférences et des ressemblances avant de dégager sa propre personnalité .

margotte

#29 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 26 juin 2007 - 22:32

Aïe

#30 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 26 juin 2007 - 23:58

Ouille ! :/

#31 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 27 juin 2007 - 00:02

Il serait bon que tu te formes à la kinésiologie car :


Bien que Tirno, moi-même ainsi que beaucoup d'autres aient énormément de choses à apprendre, je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur conseil à suivre. Les dérives sectaires autour de la kinésiologie sont en effet de notoriété publique.

En tapant kinésiologie sur votre moteur de recherche préféré, vous trouverez sans problèmes de nombreuses références plutôt inquiétantes. Voici quelques liens pour les fainéants:

http://www.prevensec...ogie.htm#presse

http://www.prevensec...gie.htm#justice

http://www.antisecte...ogie-gemppi.htm

et puis faudra qu'on m'explique le lien entre la kinésiologie, son aspect psycho ésotérique new age et la danse traditionnelle...

#32 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 27 juin 2007 - 00:09

Certes, mais avoir une démarche de réflexion, la faire partager fait tout autant au moins avancer le schmilblick, que les jolis ouvrages où tout est consigné et figé....
Désolée, Margotte, mais tes explications me font toujours souffler, parfois bondir.

Aux cours d'histoire de l'Art, je préfère l'expérimentation... (même si un minimum est intéressant...)

A bons entendeurs....

#33 + Partager Margotte

Margotte
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: LOIRE
  • Activité(s):intervenante milieux scolaires

Posté 27 juin 2007 - 06:44

Bien sûr il y a kinésiologie et kinésiologie .

Les dérives sectaires sont évidentes mais je me place du côté du mouvement du coprs, comment , notre corps est construit et fonctionne dans un mouvement . Pour avoir moins peur de la kinésiologie , il suffit de se placer seulement sur le côté "construction " os, muscles .... jeux des uns et des autres en relation . Si on parlait osthéopathie, kinésithérapeute, on aurait moins "peur" !! On est dans l'étude du mouvement en général et dans le mouvement dansé en particulier . Dans les formations de danseurs, il y a une partie "médical" , non seulement pour que les danseurs apprennnent à ménager et ne pas faire souffrir leur corps mais aussi dans l'analyse du mouvement .

Et c'est bien sûr de ce côté que je me place uniquement !

margotte

#34 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 27 juin 2007 - 07:45

Je ne suis pas sûr que les danseurs d'une société encore traditionnelle pensaient à contracter leurs muscles ischio-jambiers ou leur triceps brachial lors de telle ou telle danse...J'avais parcouru quelques extraits du rapport mentionné en page d'accueil du site d'Edith Lozano et qui m'avait laissé perplexe quant à cet axe de réflexion kinésiologie/danse traditionnelle...S'il s'agit bien du même rapport...

#35 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 27 juin 2007 - 08:31

je suis d'accord avec toi margotte sur le fond (sauf la partie kinesiologie). ^^

Par contre sur la forme je la trouve un peu rigide, le pauvre Tirno s'en est pris plein la tronche, sans raison. :.

Mais je partage ton avis sur la décomposition des bourrées , la différentiation des mazurkas etc... :)

et puis j'aime bien Tirno.

#36 + Partager Margotte

Margotte
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: LOIRE
  • Activité(s):intervenante milieux scolaires

Posté 27 juin 2007 - 08:50

Evidemment que nos anciens ne se préoccupaient pas des muscles en jeu dans leur mouvement dansé mais là n'est pas la question .

Si j'ai fait référence à l'analyse du mouvement dansé c'est pour répondre à Tirno qui "explique" un mouvement, un pas, l'essence des danses . Nous sommes dans une scciété de loisirs dans laquelle la danse issue de la Tradition est un loisir comme n'importe quel autre loisir.

Il y a les amateurs du Dimanche qui font de la danse trad comme s'ils faisaient des mots croisés , une fois de temps en temps parce que c'est rigolo et les amateurs plus passionnés qui pris au jeu veulent savoir le pourquoi du comment !! Ceux là vont suivre des stages, rencontrés pleins de danseurs, danseuses, instructeurs de danses ....etc
Il ne s'agit pas de dire que la deuxième est mieux que la 1ere, Chacun voit midi à sa porte !! On est libre de danser comme on veut dans la mesure où comme cela a été dit à plusieurs reprises sur ce forum on ne gène pas les autres danseurs, où sa ou son partenaire existe et n'est pas seulement un faire valoir !!

Il s'agit d'être au clair avec ce que l'on dit .
Il me semble qu'il y a beaucoup de tradzonard qui cherchent dans ce forum des réponses à des questions importantes pour eux en ce qui concerne la danse ( entre autres). Si ceux qui répondent à ces questions disent des choses plus ou moins fausses alors les questionneurs sont trompés !! Il y a des gens extremement compétents en matière de danses, patrimoines ... même s'ils n'ont pas tous le même point de vue, ils ont des informations justifiées et justifiables .
Yvon GUILCHER dans un de ses livres intitulé " L'histoire de la danse, parent pauvre de la recherche" (qui traite de l'origine de la valse en grande partie ) un chapitre intitulé " De la crédibilité du checheur à la crédulité du lecteur " .
Je reprends donc ce titre de chapitre " Crédibilité de l'auteur d'un texte sur Tradzone et crédulité des lecteurs "

Je donne un ex : j'ai lu sur un des forum que le rond d'argenton commence du pied droit ?? !!
Là pour moi y a un hic !! Car il est vrai que le rond d'argenton en 6 impulsions musicales a reçu un témoignage d'une dame nommée MMe BARBOTIN , née en 1881 et dont le témoignage a été reçu par JM GUILCHER . Cette dame indiquait et executait devant M. GUILCHER ce rond en partant du pied droit au départ mais comme elle usait de phrases mélodiques de 8 temps, y avait forcément un décalage dans la mesure où l'accent majeur correspondait à un pas du Pied gauche

JM GUICHER indique qu'il ne lui a pas été permis de reperer dans le déroulement de ces gestes un commencement et une fin ; donc de choisir sûrement entre un départ Pied droit ou un départ Pied Gauche. Il existe dont différentes formules possibles .

mais attention , JM GUICHER parle pour des phrases de 6 impulsions musicales !! est ce que cela est idem pour des phrasés de 8 impulsions . A titre person, j'ai appris à danser le rond il y a ...... plus de 30 ans . et j'ai appris que l'impulsion majeur était du pied gauche dans un phrasé de 8 temps !! Le Revival pour le grand public n'était qu'à ses débuts ( il a débuté bien avant 1975 et principalement à partir de 1964 -1965 avec des ateliers de danses dès 1970 ) et donc l'impact de " déformation" soutenu aujourd"hui par quelques personnes était inexistant ! Si à cette époque j'ai appris que l'impulsion majeur était sur le Pied gauche , peut être que c'est juste !!

DONC je reviens à mon hic !! Je suis pas sûr de mon coup donc je vais chercher l'info auprès de personnes compétentes !! YVON GUILCHER, Hugues RIVIERE ..... etc ces personnes pourront me donner leur avis et surtout des informations claires et précises . Je poserai donc comme question :

Rond d'argenton ; quel pied au départ pour des phrasés de 8 et des phrasés de 6 ? Impulsion majeure où et comment ?

Quand j'aurais la réponse, je vous la transmettrai !!

C'est cela la "crédibilité de l'auteur "

#37 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 27 juin 2007 - 08:55

Hé bien quand tu vois une erreur sur le forum, ou même que tu as un doute sur quelque chose, fais en part dans le bon sujet, ça peut amener des gens qui ont l'information à en parler...

C'est le principe même du média participatif...

#38 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 27 juin 2007 - 09:03

Que de colère dans ces propos... Restons Zen! ^^

Je crois que certains des propos de Tirno ont été mal interprétés. Est-ce que ça en fait des erreurs? Je ne crois pas...

Quand on écrit quelque chose, spécialement sur un forum où parfois on écrit rapidement, c'est difficile de s'assurer que la formulation est correcte et qu'on sera bien compris de tous. C'est l'intérêt justement du média participatif, c'est un bon compromis entre l'immédiatement de l'oral et la perennité de l'écrit.

Finalement, je trouve qu'une réponse à moitié juste vaut mieux que pas de réponse du tout. Merci margotte pour les précisions et merci Tirno d'avoir démarré le débat. C'est comme ça qu'on apprend, *tous*, quelque chose!

#39 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 27 juin 2007 - 09:18

Par ailleurs, limiter l’avant deux à cette explication c’est pour sûr complètement oublié « l’essence » de la bourrée du Berry . Essence dont tu sembles défendre l’existence dans les paragraphes suivants de ton texte .


Qui a parlé de limites ? On propose bordel ! C'est tout !



2eme remarque : « le deséquilibre » dans la bourrée . Tu dis que « la bourrée est un pas à mi chemin de la course et du marché : course car le centre de gravité devance souvent le corps, marche car celui qui ( …) danse la bourrée en courant n’est pas tout à fait « dedans » »

Il serait bon que tu te formes à la kinésiologie car :

• la marche est un déséquilibre constant !! Les épaules et donc l’ensemble du corps sont en situation, « en avant » dans la marche car il a transfert de poids . Essaie de marcher en gardant des épaules en arrière !!

Ce qui m’interpelle c’est que tu parles de bourrée en expliquant ce que c’est (déséquilibre , essence de la bourrée ….etc) et que tu dis toi même que tu es très très très loin de maîtriser !!


C'est ce qu'on appelle l'humilité (par contre j'ai la forte impression que toi, tu ne maîtrises pas cette notion).



Je reprends un exemple qui avait été donné sur le forum il y a quelques temps : Je ne parle pas russe !! Suis - je en mesure de parler de la grammaire russe, d’expliquer à ceux qui découvrent cette langue, ou qui l’ont entendu parlé ce qu’est cette langue, ce qu’elle véhicule comme esprit ..etc
Bien sûr que je le peux mais ma crédibilité est plus que nulle !! Il n’y a que ceux qui ne savent pas parler russe qui vont dire « Tirno connaît beaucoup de chose, c’est un érudit, il dit qu’il ne connaît rien mais il dit quand même plein de truc !! Il est donc modeste » mais ceux qui savent parler russe , ils se disent « Tirno devrait tourner sa langue dans sa bouche 7 fois avant de dire des bétises !!! et surtout lorsqu’il dit reprendre des affirmations d’une personne : il devrait :
1 – Demander à la personne concernée son autorisation !
2 – Lui demander si ce qu’il a écrit est bien le reflet de ce qu’elle a dit !!


Alors là je me demande qui aurait dû tourner sept fois la langue dans sa bouche.
Il y a des gens comme ça, qui se croient bilingue alors qu'ils comprennent rien.
La réflexion que tu viens de lancer par rapport à ceux qui lisent les posts de Tirno et qui retiennent certains de ces mots, idées, ainsi que sa modestie, c'est vraiment du foutage de gueule.
Alors comme ça, il y aurait d'un coté ceux qui boivent les paroles de tirno en lui jetant des fleurs (ah, dis donc, ça je crois que t'aimes vraiment pas), et de l'autre côté, le clan intelligent vois-tu, celui qui dépasse et sublime ces réflexions de comptoir. Et bien excuse moi de t'accabler à mon tour de la sorte, mais ce que tu retournes aux posts de Tirno, je le comprends, et je trouve que ça ressemble à des poncifs lourdingues.




Bien sûr on peut déplorer cette extension car elle peut sembler appauvrir les danses mais là n’est pas le sujet !!

C'est vrai ça, l'ouverture consciente, ça casse un patrimoine



Tu es parfaitement libre de danser une mazurka comme tu l’entends, une bourrée comme tu l’entends, et n’importe quelle autre danse . Tu indiques d’ailleurs, que ces » vérités sont intéressantes à savoir mais que pour « ta » danse, cela ne t’interesse pas !! Mais tu oublies une chose qui fait l’essence même des danses trad : c’est qu’il n’y a pas la danses de Tirno !! car Tirno ne danse pas seul !!!


Il n' y a pas de danse de Tirno...
C'est pas parce qu'on n'est pas seul qu'on n'est plus soi.
Il est libre. Lui.



Tirno doit danser avec des partenaires !! Donc il doit obligatoirement tenir compte du partenaire car s’il n’en tient pas compte , c’est qu’il danse autre chose que de la danse trad, peut être du disco ?!!


Alors moralité : on ne peut pas danser " à la tirno" en prenant acte de sa (ou son) partenaire.
Non mais vous comprenez, là, c'est plus du trad, alors c'est mal
:666:



Il ne suffit donc pas de « savoir » que la danse qu e l’on fait n’est pas la mazurka ( de samatan par exemple) encore faut il être capable de la danser ! car un savoir qui n’est pas utilisé , il sert à quoi !!! Imagine un homme de la préhistoire qui sait faire du feu avec deux pierres de pyrite mais qui dé cide que cette façon n’est pas intéressante et qu’il préfère attendre que la foudre enflamme un arbuste, un arbre … on en serait où ??

Pour répondre à la question que tu pose enfin de ton message « et vous qu’en pensez vous , » , je répondrais ceci : l'essence des danses est à mon sens primordial car dans ce cas tu risques de danser une mazurka du Centre France ( berry par ex) comme une mazurka du Sud Ouest ou une bourrée du Berry comme une bourrée du cantal et alors il y a fordément appauvrissement car la diversité disparait et quand la diversité devient uniforme alors la culture perd quelque chose !!


C'est quoi cette contradiction pourrie ? Selon toi, l'écartement des codes est source d'appauvrissement.
Le métissage tue la diversité.
Il faut danser comme ça. Pas comme ça.
Tu sais, on peut avoir une connaissance très précise des mazurkas à travers les régions, sans faire du déballage.
C'est vraiment ce genre de définition de "l'essence" des danses sur laquelle je craignais de tomber. ça me met littéralement hors de moi.

Parfois, je me dis que ce n'est pas si triste de ne pas parler la même langue.



Par ailleurs, c'est la différence qui apporte de l'intérêt , qui apporte le plaisir . Soyons déjà capable de "reproduire" ce que nos anciens dansaient, essayons déjà d'arriver à leur niveau de compétence avant de penser à faire sa propre soupe.


Ah, tu as besoin de ça toi ?
Et je suis d'accord avec Diatoto, je ne pense pas que les "Anciens" en avait grand foutre de la kiniésologie.
Même si la Vérité n''est pas de ce monde en danses trad. il y a tout de même des régions, des lieux , des familles qui ont conservé ce patrimoine .

La vérité n'existe pas, sauf dans chaque région.:(



Si on prend un artiste peintre, avant de créer ses propres tableaux, il va s'appliquer à copier les maîtres de sont temps ou d'antan. Il va apprendre la technique mais aussi il va tenter de comprendre les émotions , la faço, de ressentir la peinture d'un grand maître. Il va se nourrir de la diversité, des diiférences et des ressemblances avant de dégager sa propre personnalité .


Si tu le dis.
Avant de "tenter de comprendre des émotions", c'est aussi pas mal de ressentir les choses. Au départ. :/

Je suis désolée mais ce genre de discours me donne envie de piétiner rageusement des machines à laver... modernes ou pas.

Tout ce que j'ai pu surligner en marron, ce sont les phrases limites démago qui m'ont fait bondir, des affirmations condescendantes, ou des comparaisons faciles et gratuites.


encore pardon.

Ekks-O : J'ai édité parce que c'était le bordel :)

Message ajouté après : 1 minutes:

merci :)

#40 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 27 juin 2007 - 09:33

Je donne un ex : j'ai lu sur un des forum que le rond d'argenton commence du pied droit ?? !!
Là pour moi y a un hic !! Car il est vrai que le rond d'argenton en 6 impulsions musicales a reçu un témoignage d'une dame nommée MMe BARBOTIN , née en 1881 et dont le témoignage a été reçu par JM GUILCHER . Cette dame indiquait et executait devant M. GUILCHER ce rond en partant du pied droit au départ mais comme elle usait de phrases mélodiques de 8 temps, y avait forcément un décalage dans la mesure où l'accent majeur correspondait à un pas du Pied gauche

JM GUICHER indique qu'il ne lui a pas été permis de reperer dans le déroulement de ces gestes un commencement et une fin ; donc de choisir sûrement entre un départ Pied droit ou un départ Pied Gauche. Il existe dont différentes formules possibles .

mais attention , JM GUICHER parle pour des phrases de 6 impulsions musicales !! est ce que cela est idem pour des phrasés de 8 impulsions . A titre person, j'ai appris à danser le rond il y a ...... plus de 30 ans . et j'ai appris que l'impulsion majeur était du pied gauche dans un phrasé de 8 temps !! Le Revival pour le grand public n'était qu'à ses débuts ( il a débuté bien avant 1975 et principalement à partir de 1964 -1965 avec des ateliers de danses dès 1970 ) et donc l'impact de " déformation" soutenu aujourd"hui par quelques personnes était inexistant ! Si à cette époque j'ai appris que l'impulsion majeur était sur le Pied gauche , peut être que c'est juste !!

DONC je reviens à mon hic !! Je suis pas sûr de mon coup donc je vais chercher l'info auprès de personnes compétentes !! YVON GUILCHER, Hugues RIVIERE ..... etc ces personnes pourront me donner leur avis et surtout des informations claires et précises . Je poserai donc comme question :

Rond d'argenton ; quel pied au départ pour des phrasés de 8 et des phrasés de 6 ? Impulsion majeure où et comment ?

Quand j'aurais la réponse, je vous la transmettrai !!

C'est cela la "crédibilité de l'auteur "



Il me semble que c'est moi qui avait fait cette déclaration sur le départ pied droit dans le rond d'Argenton.

Parce que je l'ai appris comme cela, et que c'est comme cela qu'on le danse dans la pluspart des bals.

Maintenant, quand à l'existence d'un rond d'Argenton en phrasé de 6 j'avoue ne pas en connaitre.

Mes sources , que l'on peut remettre en question sont des sources de 3 origines,:

La rabouilleuse d'ISSOUDUN (36) dans lequel j'ai dansé durant 4 années;

Le Berry Paris dans lequel j'ai dansé 5 ans,

Les thiaulins de lignères avec lequel j'ai fait de nombreuses soirées.

Hugues Rivières, dont j'essaie autant que possible de suivre les ateliers à Gennetines.

Tout cela pour te dire que bien que très agé et d'une expérience de la danse berrichonne qui date de 35 ans, que j'ai aussi enseigné à une époque, je n'ai aucune certitudes, je n'ai que des références.

J'ai vu certaines danses que j'avais apprises dans les années 70 être enseignées aujourd'hui d'une façon différente. (exemple:bourrée de Reuilly).

Pour ce qui est donc de la crédibilité de l'auteur elle peut exister mais c'est pas pour cela qu'il détient la vérité unique.

C'est ça la danse trad, c'est malgré ce que l'on a appris avoir suffisament de maitrise pour s'adapter aux autres et d'admettre en toute modestie qu'on ne detient pas la vérité unique.


M... il faut que je me relise , car je sais plus ce que j'ai marqué.

Désolé si il y a des redondances



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)