Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Autodidacte


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 + Partager Lanost

Lanost
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 juin 2007 - 08:29

Peut on apprendre encore aujourd'hui à danser sur un bout de parquet tout seul?

à l'heure ou des Festivals, tel que Gennetinnes et Damada (pour ne citer que ceux là) font le plein dans les ateliers de danses, existe t'il des gens qui veulent encore ap^prendre seul, des gens qui ne préfére pas passer par des cours?
Moi j'apprend toutes mes danses dans une démarche de rencontre et passation de savoir, "tu m'apprend un truc et je t'en apprendrais peut être aussi"
j'aime pas trop ces cours ou tout est quasio aséptisé, et où l'on ôte la partie intimité de l'apprentissage, où disparait, ce phénoméne curieux d'être prof alors qu'on ne le souhaitait pas, où l'on tisse avec la personne qui nous à appris (pas dnas tout les cas) un lien unique, car il reste à l'origine de ce que l'on danse.

alors je pose la question ---> les atelier valent t'ils mieux qu'un cours donné vite fait sur le coté, et enléve t'il cette notion de partage et de rencontre que l'on a avec un prof d'un soir?

#2 + Partager P'tite Julie

P'tite Julie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Echirolles ou Lans
  • Activité(s):chargée de communication

Posté 23 juin 2007 - 08:44

Perso, je pense que les deux ont du bon. Il suffit de pouvoir s'approprier la danse.
Changer de partenaires c'est déjà s'enrichir, car chacun a sa manière de danser. Mais il est vrai que certaines danses peuvent demander plus de détails qu'un mini cours improvisé sur le bord du parquet.
Par exemple, pour mon cas personel, j'adorerai savoir danser une belle mazurka mais comme je suis encore en cours d'apprentissage, je ne suis pas super à l'aise et ça peut refroidir les cavaliers. Je pense qu'une explication bien détaillée au cours d'un stage m'aiderai bien !!!

Tu peux avoir peur de la standardisation des danses, mais le but du jeu, c'est bien de mettre un peu de soi quand on danse. Ca rassure d'avoir appris au cours d'un stage, pour pouvoir après vraiment se lâcher.

#3 + Partager Zaou

Zaou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 273 messages
  • Localisation: Reims

Posté 23 juin 2007 - 16:09

Moi je préfère clairement apprendre sur le tas ! D'ailleurs c'est comme ca que j'ai appris quasi toutes mes danses.
En revanche il faut trouver quelqu'un de sympatoche qui connait bien la danse pour te montrer (pas toujours facile), par exemple pour le tour de la polska ben je suis bien content d'avoir eu un atelier :)

#4 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 23 juin 2007 - 23:37

apprendre sur le tas, comment dire mieux ? :)

#5 + Partager Tirno

Tirno
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 986 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 24 juin 2007 - 15:30

Tant qu'on apprend avec les bonnes personnes, rien ne vaut apprendre sur le tas!

Mais quand on sent qu'on est pas dans le coup, les ateliers peuvent aider à passer plus facilement les obstacles et apporter de nouvelles idées. J'ai besoin d'un atelier bourrée d'auvergne :(

#6 + Partager Maïwenn

Maïwenn
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 334 messages
  • Localisation: Voie Lactée, Bras d'Orion, caillou paumé en orbite autour d'une étoile naine, Europe, Angers
  • Activité(s):lycéenne
  • Groupe(s):Gwennili (ou Les Loffet-sisters qu'on nous appelle)
  • Instrument(s):diatoooo !

Posté 24 juin 2007 - 16:58

Moi aussi j'ai quasiment tout appris sur le tas, en essayant de suivre la foule ou guidée par mes parents.

Pourtant, les ateliers, c'est bien aussi, ne serait-ce que pour s'occuper au lieu de errer au milieu des parquets de gennetines. (c'est comme ça que j'ai appris la valse à 10 ans sans savoir ce que c'était que ce truc). pour la mazurka et la polska, ou les variantes marrantes de bourrée, ou les danses des autres pays, c'est vrai que les ateliers c'est bien aussi, comme c'est pas des danses très fréquentes (dans les festou-noz) on n'a pas beaucoup l'occasion de les apprendre sur le tas.

Donc je pense que les deux sont complémentaires.

#7 + Partager Nannanere

Nannanere
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 81 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Etudiante
  • Instrument(s):Accordéon diatonique

Posté 24 juin 2007 - 18:42

Je pense qu'il y a des danses que l'on peut apprendre sur le tas, mais d'autres pour lesquelles c'est un peu plus difficile, si l'on veut maitriser les subtilités (je pense au fandango par exemple, aux différents congos ou bien à la dans Kef, pour les bretons !) Moi aussi, j'ai appris sur le tas, et puis quand lors d'un bal il y avait une danse que je n'avais pas réussi à faire, je demandais à mes parents de me l'expliquer le lendemain, et je la dansais jusqu'à y arriver à peu près. Donc je pense que les ateliers sont parfois très utiles.

#8 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 24 juin 2007 - 19:34

C'est pratique d'avoir un atelier danse à domicile. :P

#9 + Partager Lanost

Lanost
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 24 juin 2007 - 19:44

"Stroumph grognon" j'aime pas les ateliers

#10 + Partager maudinette

maudinette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 443 messages
  • Localisation: Bordeaux... mais poitou 4ever !
  • Activité(s):étudiante

Posté 24 juin 2007 - 20:26

C'est vrai que les ateliers ca peut être tès utile pour bien appréhender une danse et pas rester dans l'approximatif. Parce que bon desfois les explications de danse du genre "ben tu avances, pis tu recule, et la tu tournes..." ca reste assez vague.

Pi c'est une fois qu'on maîtrise bien les pas de base qu'on peut s'en affranchir et laisser place a l'improvisation, tout en restant dans le"cadre" de la danse.

#11 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 24 juin 2007 - 20:40

Peut on apprendre encore aujourd'hui à danser sur un bout de parquet tout seul?


La question est bizarrement posée...
On peut apprendre en autodidacte sans être tout seul sur un coin de parquet !
Il suffit de rentrer dans la danse, dans un bal, et puis d'essayer de suivre. Au début c'est n'importe quoi, on se trompe sans arrêt, puis on comprend mieux, on affine... En général, les danseurs "confirmés" sont suffisamment patients pour permettre ce genre de démarche.
C'est comme ça que j'ai appris à danser, je n'ai jamais fréquenté d'ateliers.
Idem pour la musique, on apprend plein de choses en jouant ce qu'on peut au fond de la scène (d'ailleurs, c'est comme ça que ça se passait "avant" !)

En même temps, je trouve que la mise en place d'ateliers est positive si elle répond à une demande. L'inconvénient est peut-être que cela pourrait entraîner une démarche de "consommation" de la part des demandeurs...

#12 + Partager Lanost

Lanost
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 04 juil. 2007 - 03:02

Quand je parle d'apprendre seul sur un bout de parquet, je parle surtout de gens qui viennent par hasard dans un bal folk, mais qui par peur de ce mélanger tout de suite au public, test sur un coin comment on fait, alors je vais leur montrer mais ces gens ne le souhaitent pas toujours, et puis quoi de mieux pour sa satisfaction personelle, d'arriver seul à le faire ?

Les ateliers pour moi, ne me donne pas le sentiment d'y arriver par moi même, car on me donne tout de suite les clés pour y arriver, et dans ma demarche de la danse, je veux explorer les danses les comprendre en ecoutant et en aprennant vite fait, de quoi ilen ressort, le reste vient avec la pratique, comme ça, je me laisse le temps de la decouverte avec elle. On prend le temps de ce decouvrir l'un comme à l'autre, comme dans une relation amoureuse, d'amitié.

Je ne sais pas si ça vous plairais, que quelqu'un arrive et vous disent "pour aimer c'est comme ça" "et voila c'est comme ça qu'elle marche cete personne, tu n'a plus beaucoup de secret à découvrir"

Mais bon cela reste ma vision personelle de la chose.

#13 + Partager klerb

klerb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 408 messages
  • Localisation: Cusset/Dijon/Clermont/Gannat
  • Activité(s):étudiante

Posté 04 juil. 2007 - 06:58

ce qui se passe avec le pracipe de cours, s'il l'on est nombreux, celui qui ne comprend pas tout direct ou qui loupe un truc ne peut pas se sentir à l'aise. Si tu perds le fil il est difficile de se rattraper. A quand les ateliers avec pas plus de 10 apprentis??
Pour ma part je n'ai jamais était en atelier, je me suis retrouvée en bal et voilà! avec des gens motivés pour m'apprendre maintenant je penss danser assez bien pour ne pas me sentir gêner de danser meme avec de très bons danseurs. Et souvent c'est la personne en face qui t'aide sans t'en rendre compte