Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Saint-Chartier vu partiellement de l'intérieur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 + Partager bounard

bounard
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 67 messages
  • Localisation: Le Berry

Posté 03 août 2007 - 14:07

[Message re-posté ici car il semblait mériter son sujet à lui tout seul -- Tirno (p.s. j'ai fait un peu de mise en page)]

Saint-Chartier, puis boulot et Gennetines dans la foulée.
Je prends juste connaissance de vos questions mais « vieux motard » que jamais.
Je vais être long en cherchant à vous faire une réponse globale.
C’est sympa que tout le monde ait un avis sur Saint-Chartier car ça nous concerne tous.
Encore une fois, je vais parler de ce que je connais sans être le porte parole du festival.

Les tarifs :
Que Saint-Chartier semble cher, c’est évident comparativement à d’autres organisations folks. On fait souvent la même remarque aux Brayauds pour leurs stages de danse. Leur association gère et entretient un superbe patrimoine immobilier mais ça génère des coûts très importants. A Saint-Chartier, on doit tout monter et tout installer sans pouvoir s’appuyer sur des équipements existants. Pour vous recevoir dans le cadre bucolique du Château, nous devons aussi louer le parc aux chatelains. Globalement, seuls les locaux de la mairie de Saint-Chartier ont été mis à disposition en 2007.

Dans le même temps, Parthenay bénéficie d’un palais des congrès déjà construit, Bernard Coclet nous accueille dans sa propriété à Génnetines, les Musicalies disposent d’une salle existante, Lorient s’appuie sur le stade du Moustoir et sur bon nombre de locaux en dur… etc

De plus, nous sommes classés dans les « grands rassemblements » et c’est loin d’être un honneur. En fait, ça entraîne beaucoup de contraintes de sécurité incontournables qui ont un coût élevé. Si on n’est pas dans les clous, la commission dite de sécurité, au terme d’un contrôle minutieux de toutes les installations, peut nous empêcher de lancer le festival

Enfin, tous les intervenants professionnels sont effectivement payés comme des pros, charges comprises.

Tout cela génère de fait des tarifs plus élevés.

Le forfait souscription à 73€ (20€ d’économie) me semblait valoir vraiment la peine mais ça ne concernait bien sûr que les gens présents 4 jours.

L’entrée parc à 13 euros incluait le concert en après midi et l’apéro concert à la trinquette, ouverte pour le « off » seulement en fin de concert. Quand on faisait une entrée parc sans concert à 6 €, les luthiers se plaignaient du trop de monde dans le parc. Il y avait trop de badauds à leurs yeux qui perturbaient leur business. A vous lire, j’ai l’impression qu’on a retrouvé une super ambiance en journée dans le parc. Pas simple, le choix …

Pour le concert du soir, au même prix qu’en 2006, l’accueil plus basique était toutefois compensé par un bal en plus.
Mon point de vue : il faudrait vraiment faire des remises plus significatives pour les jeunes : lycéens ou étudiants. J’en parlerais au CA lors d’une réunion « à chaud » début Août.

De vous à moi, si tout l’argent perçu dans le village arrivait dans les caisses du festival, ça pourrait changer la donne sérieusement. Vous devriez interpeler le comité des fêtes sur leur bénéfice de l’année, ça pourrait être « rigolo » de le savoir au risque d’en avoir la nausée !!!

Les campings :
Pour le camping festivalier, il a fallu mettre la main à la poche (5 €) parfois avec regret.

Avant cette année, les porteurs de bracelets qui ne campaient pas payaient indirectement pour ces installations puisque ce camping était gratuit.

Pour le camping off, ceux qui trouvent les 10 € pour 4 jours trop cher m’inquiètent beaucoup. D’ailleurs, un seul forfait journée permettait d’avoir 5 euros remboursés pour retomber sur un pied d’égalité avec les campeurs du « In ». Sachez qu’en 2006, sur 5 000 campeurs « off », environ 4 500 n’ont pas déboursé un euro pour le festival. Cette année, les 10 euros par tête de pipe couvrent juste les frais de ces mêmes campings « off » (location de champs, installation de sanitaires, surveillance …)

Pour les protestataires face à ces 10 euros, la seule réponse à faire me semble être : « Si c’est trop cher, surtout ne venez pas au camping …voire, ne venez pas tout court, personne ne vous y oblige ». Ce n’est pas un droit acquis et l’organisation ne demande pas mieux que ceux-là organisent eux-mêmes leur hébergement en allant négocier avec les paysans du coin. Ca, c’est une idée à mûrir. Ceux qui ne veulent que du « off » devraient totalement s’autogérer …

Quand on va aux « vieilles charrues », on ne peut entrer dans aucun camping sans être détenteur d’un billet d’entrée au festival.

Au fait, tous les stands de vente (bouffe, boissons, fringues …) dans ce camping n’étaient pas autorisés. Ils ne reversaient donc rien du tout au festival et la marée chaussée, pourtant bien présente, devait intervenir pour les déloger. On attend toujours son intervention …

La grande scène :
La jauge n’était pas de 1 500 personnes mais d’un peu plus de 3 000 (soirée Bratsch), moins que les 4 000, voire presque 5 000 dans le passé. Par contre, on n’a jamais accueilli 7 000 personnes.

Côté son, je partage l’avis d’une sonorisation moins performante qu’en 2006. Le volume était trop « light » pour les irlandais. Quel Gâchis !
Nous avons fait corriger le tir le lendemain et ça nous a semblé mieux ensuite.

L’organisation se met vite au travail pour tenter d’améliorer cet accueil basique mais ce n’est pas si simple. Il y avait 500 places assises dans les gradins.

Au fait, le fait de changer chaque année la configuration de la grande scène (et du reste) est directement lié aux finances du festival en excluant toute volonté de changer pour changer.

La Trinquette :
Nous ne sommes pas mécontents de la disposition de cette scène et de son contenu.

Les retours sont bons même si on s’entassait un peu comme des sardines.

Au fait, en payant les 10 € du camping « off », on avait quand même droit à la fin de la programmation apéro concert et à la scène ouverte sonorisée en soirée. Pas si mal, non ?

Conclusion :
Le festival devrait s’équilibrer cette année et commencer à boucher le trou de 2006.

Du coup, il ne fait pas de doute que Saint-Chartier vivra en 2008.
Merci d’être venus, on en pleurerait de ne plus pouvoir vous accueillir …

Désolé de ne pas être plus concis mais je tenais à être précis …

Bisous à tous et n’oubliez pas la belle fête des Chavans ce week end
Bounard

#2 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 04 août 2007 - 16:49

Merci de toutes ces explications !

Cela pourrait être sympa de présenter l'équipe de St Chartier, car pour les festivaliers le côté organisation reste obscur,
que ce soit le fonctionnement de la structure, son histoire, ses intervenants...

Une grande photo avec des noms et des rôles ?

Une présentation sur scène avant un concert d'au moins une partie de l'équipe ?

Et, puisque le trou pécunier "se bouche", alors on peut dire :

"Longue vie à St Chartier '"

#3 + Partager AccordéonisteFlou

AccordéonisteFlou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 449 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Télévision
  • Groupe(s):Blurry & Smoky
  • Instrument(s):Accordéon Diatonique

Posté 06 août 2007 - 11:01

Merci

je trouve sa tres interressant de faire circuler l'avis de l'intérieur de l'organisation.

#4 + Partager Erik

Erik
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Prof de zique, altiste.
  • Groupe(s):Qu'importe la jument, Duo Astragale
  • Instrument(s):alto, mandole, bouzouki, basse, percussions

Posté 06 août 2007 - 13:03

Au fait, en payant les 10 € du camping « off », on avait quand même droit à la fin de la programmation apéro concert et à la scène ouverte sonorisée en soirée. Pas si mal, non ?


Ah ok, dommage que cela ait été oublié d'être précisé lors de la vente de ce bracelet à 10€ ; il n'est fait mention que de la réduction auquel ce bracelet donne droit sur les entrées des concerts "in", pas du reste...

#5 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 07 août 2007 - 21:38

ouais...

:/

moi je sais pas si je reviendrai l'an prochain...
1-je suis pas crésus :shy:
2-je ne retrouve plus la singularité et le charme de mes éditions passées...

ça m'emmerde drolement de dire ça mais... je suis un peu déçue quand même...

trop de flics, trop de gens qui viennent là comme à n'importe quel festival, trop de stands, trop de tunes...

bah.
caca.
:cry:

#6 + Partager Romino el zebro

Romino el zebro
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 261 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):Graphiste
  • Groupe(s):Origamys
  • Instrument(s):Cornemuses, accordéon, percussions

Posté 07 août 2007 - 21:43

Je suis bien d'accord !

#7 + Partager PlarN

PlarN
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 267 messages
  • Localisation: Bord de l'eau

Posté 08 août 2007 - 02:02

Je suis mois aussi de plus en plus déçu au fur et à mesure des années.
Malgré tout, je suis conscient du travail qu'implique ce festival.

Merci aussi de nous éclairer sur détails du fonctionnement du festival, ce serait pas mal de publier un bilan annuel pour éviter "les bruit de chiottes"...

J'ai aussi quelques remarques à faire :

- je peux comprendre le fait de payer 10€ pour le camping, mais au moins que les infrastructures (WC, douches, lavabos) soient dimensionnés pour recevoir tout ce monde.

- le fait de cloisonner le IN et le OFF me semble aller à l'encontre de l'esprit (tel que je me le représente) de ce festival, on ne peut quasiment plus se retrouver pour les boeufs sur le camping (ceux du OFF ne peuvent accéder au IN, ceux logés à l'extérieur n'ont pas accès aux campings)

- j'ai eu l'impression que le public du OFF n'était pas le bienvenue. Je trouve un peu facile de dire "si vous êtes pas content du camping, démerdez vous ou ne venez pas", le problème est certainement ailleurs... et pourrait venir de l'incapacité à gérer cette faune qui n'a rien à faire à ce festival. Mettre les danseurs et les musiciens du OFF dans le même panier que les "punks à chien" à quelque chose de méprisant.

- bien que vous ne trouviez pas d'accords avec le comité des fêtes, n'oubliez pas que les planchers du OFF contribuent à la renommée et à l'esprit du festival.

- je vous retournerez aussi la même remarque désobligeante : si le comité des fêtes, le château, l'organisation des campings, la passivité des autorités ne vous conviennent pas, changez de site...

- le principe de la Trinquette est plutôt bon, mais le plancher était bien trop petit et pourquoi avoir mis des barrières autour (les 2 accès étaient continuellement encombrés par les gens qui ne dansaient pas)

J'aime ce festival et c'est pour cela que j'y revient depuis 12 ans, j'aurais de la peine de le voir disparaitre.
Vous faites tout de même un travail remarquable, mais délaisser le public OFF et pratiquer une sélection par les tarifs entrainera une baisse d'affluence des tradeux.

Pourquoi ne pas ouvrir plus largement des "consultations" (sur ce forum par exemple) afin de prendre en compte l'avis du public qui participe à ce festival?

#8 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 08 août 2007 - 06:36

ou alors stopper un an ce festival, les Drogué sa à la mémoire courte, et deux an c'est trop loin pour eux :P ils ne ce s'en souviendront plus et voila, le tour estjoué, ou alors faire une sensibilisation plus forte sur le fait que c'est un pur festival TRAD et essayer de faire consommer que du trad, et expliquer que c'est trad trad ettrad, enfin je sais pas je pense pas qu'il y aient de solutions magiques, sa ce passe comme ça et c'est tout on a qu'à pas être si ouvert que sa :)

#9 + Partager Valentine

Valentine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 105 messages
  • Localisation: Massif Central

Posté 08 août 2007 - 09:34

Oui, c'est vrai que je me suis posé cette question aussi : ne faudrait-il pas arrêter un an ?
Mais je n'y crois qu'à moitié. Parti comme ça me semble l'être, j'ai l'impression que ça ne gênerait pas des tas de gens de venir quand même de façon sauvage.
Et il me semble qu'on ne peut pas vraiment reprocher aux organisateurs de ne pas assez prendre en compte le “Off”. Moi, l'impression que j'ai eue, c'est que le “Off” avait bouffé le “In” aux 3/4. Est-on responsable quand on se fait manger ? Peut-être un peu, oui, mais quand même, le problème est d'abord du côté de celui qui mange ? (non) ?

Et je redis ce que j'ai noté ailleurs : voir une tribune de seulement 500 personnes quand on a connu les immenses tribunes d'époques révolues, ça fait très bizarre.
Quant au chiffre de 7000, je ne l'ai pas annoncé au hasard : il m'avait été donné par des personnes qui m'avaient paru dignes de foi pour le passage Tri Yann, il y a longtemps, je ne sais plus quand.
Mais on a peut-être tort de vouloir trouver des responsables à une situation qui reflète avant tout un changement de public, et plus généralement de société.

En tous cas merci Bounard pour avoir pris le temps de noter toutes ces infos.
Et bravo pour tout le boulot bénévole accompli.
Et encore merci, quoi qu'il en soit.

#10 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 08 août 2007 - 13:07

J'ai envie de dire : repartons de la base ?

Pourquoi le Festival de St Chartier s'est développé au point de figurer comme l'un des plus anciens et des plus importants en France,
avec ce côté résolument européen ?

Pourquoi revenons-nous, quelles en sont les raisons profondes ?

Si l'on est clairs sur le pourquoi d'un événement, on sera clairs sur son avenir et les tournants à prendre ...

Ce sont le luthiers qui me semblent être le moteur de ce festival.
L'ambiance musicale, si particulière et tout le côté "petits bals"
Le cadre y est très important, et je passe beaucoup de temps à admirer le chateau et les fortifications ...

Personnellement, ce ne sont pas les concerts qui me motivent, même si je reconnais qu'ils peuvent être remarquables.

#11 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 08 août 2007 - 16:08

Ce sont les luthiers qui me semblent être le moteur de ce festival.
L'ambiance musicale, si particulière et tout le côté "petits bals"
Le cadre y est très important, et je passe beaucoup de temps à admirer le chateau et les fortifications ...
Personnellement, ce ne sont pas les concerts qui me motivent, même si je reconnais qu'ils peuvent être remarquables.


Je suis tout à fait d'accord, le cadre, l'ambiance, , lors de mes premières éditions, tout cela venait nourrir mon désir de revenir.

Pourquoi revenons-nous, quelles en sont les raisons profondes ?


Pour moi, ces raisons profondes ont été bouffées par tout un tas de choses, de valeurs, que je fuis, ou encore que je peux exécrer.
Je suis vraiment, mais vraiment déçue.



:(

#12 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 08 août 2007 - 17:52

Ouai ! Z'avez raison en 78 c'était quand même autre chose ! J'vous l'fais pas dire !
1. En ce temps là j'étais plus jeune qu'Armelle !
2. A cette époque il n'y avait qu'une trentaine de luthiers : c'était plus facile de faire le tour alors que maintenant ça prend des plombes !
3. On roulait en deuches nous aussi mais certains en 4L et même en combi WW !
4. On avait droit à des chaises pliantes bois et ferraille individuelles.
5. Il y avait aussi de beaux défilés folkloriques avec de chouettes costumes...
6. Les campings étaient plus mieux répartis dans la campagne et plus intimes aussi.
7. Et puis, on était entre nous, y avait pas tous ces "prends l'air" du dimanche qui venaient encombrer le parc.
8. C'était le temps du système D : on se demandait bien à quoi pouvait ressembler une chabrette entière, bien content de trouver une cabrette en état de marche avec bagues en plastique fondu de seau hygiénique (authentique).
9. etc.

Bon j'arrête d'ironiser : je vous trouve sévère. C'est vrai que l'édition 2007 c'était pas le top, cette manifestation est devenue trop polyvalente. Pour moi, c'est quand même ce qui se passe dans, devant et autour des stands qui compte vraiment.

#13 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 08 août 2007 - 18:28

Je vais à St Chartier depuis 1997, époque où les musiques trad m'ont suffisament perverti pour devenir l'esclave (et non l'hémiole ha ha ha!) que je suis aujourd'hui. Donc 10 ans. Je sais, c'est une chiquenaude pour les plus anciens d'entre nous.

Depuis cinq ans environ, j'ai la certitude à chaque fin de St Chartier que je ne reviendrai pas l'année prochaine. Du genre: "l'année prochaine, y m'auront pas!" Et pourtant, l'été arrivant, une douce nostalgie m'envahit à chaque fois...Le désir de fouler la boue ou la poussière du parc et de revoir tous les potes prend le dessus sur la déception de l'année dernière et me revoilà sur cette autoroute que je commence à connaître par coeur.

Au début, je dévorais tous les concerts. Je prenais le forfait millenium et je me tapais tous les concerts de l'espace plus et de la GRANDE scène. Je soignais mes escarres la nuit et je recommençais le lendemain.
Depuis quelques années, je lis à peine le programme et je ne prends plus que le parc où je rencontre les copains. Pour moi, St Chartier continue de vivre grâce (uniquement?) aux luthiers. S'il n'y avait que la programmation, je pense que ça ferait longtemps que le festival aurait mis la clef sous la porte. Je dis peut-être une grosse connerie mais c'est vraiment comme cela que je le ressens.
En même temps, je suis bien conscient que si tout le monde fait comme moi, les recettes ne pourront pas soutenir une programmation digne du festival...c'est le serpent qui se mord la queue...Mais que voulez-vous...c'est difficile d'oublier cette scène gaston Guillemain, la chouette, les avions en papier...

Et puis même si ça fait Sarkozy, je trouve que le Off s'est vraiment dégradé. Enjamber les mecs complètement cuités pour aller d'un trottoir à l'autre, ça me saôule (hohoho!).
Le lundi qu'a suivi St Char, j'ai tapé sur google: photos st Chartier 2007. Je suis tombé sur un forum de fondus de camions qui étaient effectivement bien à St Chartier. Inutile de préciser que la plupart ne savent même pas l'origine du festival. Et ça se termine en disant "vivement l'année prochaine avec nos nouveaux camions!" Un bel exemple de phagocytage de festival quand même?

#14 + Partager Jean-Philippe

Jean-Philippe
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 76 messages
  • Localisation: Tours

Posté 08 août 2007 - 19:13

Pourquoi revenons-nous, quelles en sont les raisons profondes ?


C'est la vraie question !

-Plus qu'un festival, Saint-Chartier ce sont des rencontres. Certains l'on déjà dit et c'est vrai pour moi : j'y rencontre des gens, certains que je ne vois que là-bas, des vieux amis avec qui on se retrouve à cette occasion, des rencontres nouvelles, qui se poursuivent ou non...
Voilà ma "raison profonde"...

-La programmation musicale est de qualité. C'est aussi vrai pour cette année. De plus à chaque édition j'ai droit à une surprise à laquelle je ne m'attendais pas. Cette année, Wang Li...

-C'est un festival mixte : pour les musiciens, pour les danseurs, pour ceux qui viennent "juste" aux concerts, pour les promeneurs du dimanche et autres novices du trad... et à mon avis, ce serait un grand tort que d'oublier ces derniers !

-Le parc est un endroit unique au monde (?), pour les musiciens comme pour les autres. C'est un endroit de découvertes, un endroit vivant mais aussi de repos. C'est bien le coeur du festival et je suis d'accord avec les posts précédents, on pourrait uniquement s'en contenter

-C'est un festival populaire, ce qui pour le "folk" me semble primordial. Et ça concerne aussi le off (et surtout les parquets du soir), je regrette l'oposition in/off mais si j'ai bien compris c'est une longue histoire et pas drôle. Je précise ce que j'ai dit plus haut : comme tout microcosme le monde trad/folk a forcément besoin de s'ouvrir et le off, l'ouverture du parc au "promeneurs", etc... y contribuent. On a bien tous commencé le trad par quelque chose ? Comme Diatoto, je suis tombé sur le forum des camions... C'est vrai que ça fait drôle, mais si on lit jusqu'au bout on s'apperçoit qu'ils ont été aux concerts, de l'après-midi et du soir...
Bon je suis bien d'accord, Saint-Chartier n'est pas une opération de communication et il y a d'autres "outils" pour ça.
Allez... le côté populaire n'est pas une "raison profonde", mais...

-J'y ai plein de souvenirs.

Après, il faut bien avouer que la soûlagraphie me fatique (même si je ne bois pas que de l'eau), que j'ai peur des chiens (et oui !), qu'il faut que je me souvienne que je trouvais ça cher quand j'étais étudiant, que je ne vais plus au camping off pour pouvoir dormir et je n'ai pas apprécié du tout les douches en plastoc...

Quelle solution ? J'entends beaucoup de gens dire qu'une fermeture d'un an pourrait aider... Est-ce une bonne idée pour le festival, pour les luthiers ???? Je crois que Cléguerec a opéré un changement àprès une petite coupure, mais je ne suis pas sur le l'info.

Mais malgrès tout c'est pour moi un moment important de mon calendrier trad : félicitations au comité Gorges-Sand, merci, bon courage et tout ça !

#15 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 08 août 2007 - 20:20

Un truc bien aussi à StChar : dans les gens qui jouent devant les stands, y a des modestes (je veux dire techniquement parlant...) mais y a aussi des pointures qui jouent comme ça, sans ostentation... et ça, même si les conditions ne sont pas toujours très confort, c'est souvent du "moment rare".

Ma seule vraie nostalgie, ce sont feu les concerts à l'église, parce que là aussi, du moment rare on en a eu et des chouettes.

#16 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 08 août 2007 - 23:50

Depuis cinq ans environ, j'ai la certitude à chaque fin de St Chartier que je ne reviendrai pas l'année prochaine. Du genre: "l'année prochaine, y m'auront pas!" Et pourtant, l'été arrivant, une douce nostalgie m'envahit à chaque fois...


Oui...
Je comprends ce ressentiment mon petit diatocaca...
Ben peut-être que je reviendrai quand même hein...
:/ :. :shy:

Je suis déçue, c'est un fait. Mais j'avais ce même goût amer l'an dernier et il y a deux ans déjà...
mais bon... cette année j'avais mon accordéon-hero à aller chercher... :P

#17 + Partager numa

numa
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 18 messages
  • Localisation: españa
  • Activité(s):grouillot
  • Instrument(s):diato

Posté 11 août 2007 - 01:04

salut,
mon avis:
*camping:+ cher, moins de chiottes, moins de douche-en tout cas situation dans les champs pas equilibrée...
*securite: qui demandent des vigile paye +/- 150€ la nuit pour fumer clopes sur clopes?
*parc:rien a redire!

*Scene: foutage de gueule complet.
-pour le meme prix on nous fais valoir un bal en plus, mais on dit pas un groupe en moins...
-le plan precisé sur le livret n'est pas du tout a l'echelle et laisse entendre que le cimetiere est inclus.
-assis/debout,assis/debout(au moins avec le chapiteau...)
-sono de merde.
-capacite surcharge-2 concerts sans vu directe sur la scene

Bilan: vous allez droit dans le mur saint chartier!
vous voulez de beaux livres de compte ou de belles editions?
brefs apres 10 ans sans interuption, l'annee prochaine c'est sans nous...a moins d'une programmation extra et surtout une orga completement revue.

#18 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 11 août 2007 - 21:42

Il faut peut être aussi voir ce festival avec d'autres yeux

J'y suis allée avec mon petit garçon Benjamin, 11 ans (je sais je l'ai déjà dit ! :shy: ).
Après le festival de Pierrefitte il a voulu absolument jouer de la cornemuse du Centre ...

Je me suis dit : ça va lui passer, ne nous affolons pas ... ^^

Mais il s'est accroché et je lui ai trouvé une prof et une cornemuse en location. Et puis je me suis dit : ça va faire comme sa grande soeur, Cécile qui a abandonné le diatonique au bout de deux ans - parce qu'elle n'avait personne avec qui jouer - (à part maman et ses potes)

Alors, j'ai joué "quitte ou double" : je l'ai enmené à St Chartier

Et là je l'ai vu heureux comme jamais je ne l'avais vu ...
Et à Gennetines
Puis à Brest (au Faou) : on a joué une bourrée à un fest-noz avec les Potes flor' , notre Benjamin à la cornemuse ...

Alors qu'on soit nous déçus ou pas de cette édition, si le festival réussit encore à faire découvrir un "nouveau monde" à un petit pourcentage de personnes, c'est l'essentiel, non ?

Et puis, s'il y a un concours de sonneurs l'an rpochain, j'irais bien, moi avec le Benjamin, histoire de rigoler : en duo vielle à archet-cornemuse !

Bref : j'en mets trop long, comme d'habitude, mais il y a des personnes qui ont vécu un grand bonheur, une sensation intense et inconnue autour des musiques, des danses cette année, et plutôt que de voir ce qui ne va pas et réclamer, par exemple que St Chartier "saute une année", ce serait mieux que les personnes d'elle-même "fassent un break" et prennent du recul, n'aillent pas une année au festival !

#19 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 11 août 2007 - 23:40

oui je suis d'accord.
mais je ne vais pas non plus en festival toute l'année, et si je dois faire un break pour mieux apprécier l'édition suivante, je pense qu'il y a quand même un problème. :)

#20 + Partager numa

numa
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 18 messages
  • Localisation: españa
  • Activité(s):grouillot
  • Instrument(s):diato

Posté 12 août 2007 - 02:32

et plutôt que de voir ce qui ne va pas et réclamer, par exemple que St Chartier "saute une année", ce serait mieux que les personnes d'elle-même "fassent un break" et prennent du recul, n'aillent pas une année au festival !

ce serait mon cas...mais vu la tournure des evenements je suis pas sur le festoch puisse se priver de ces habitués de X années, c'est bien eux qui remplissent la bourse...et s'y eux viennent pas?
Cette année, on a craché comme d'hab notre pass et au final on a eu vraiment la sensation de s'etre fait avoir...on est vraiment pas les seuls dans ce cas la! Imaginez 1/4 des spectateurs qui viennent pas... -je pense etre dans la bonne tranche-.
Je suis pas madame soleil, mais encore une fois, si l'orga est pas revue c'est mort!


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)