Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
Centre

[45] 6 décembre 2014 - Bal Féo/Multidelta/Firghone/Zurca - Ingré (Près d'Orléans)

événement ponctuel

  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 + Partager pitou333

pitou333
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 23 messages
  • Localisation: Orléans
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Zef, Aurélien Claranbaux Solo, FéO, Jeff Caresse, Duo Absynthe, Azilia, Clarx Quintet
  • Instrument(s):Accordéon diatonique

Posté 18 nov. 2014 - 00:49

A seulement 1h30 de Paris !

Bal à l'Espace Lionel Boutrouche (Ingré 45) avec:

Firghone
Après une longue gestation, il en sortit une mélodie étrange, un son hybride évoluant entre chant lyrique, musiques traditionnelles et influences néo presque modernes.

Multidelta
Quand Aurélien Claranbaux et Boris Trouplin font des pieds et des mains...

Ces deux protagonistes polyphoniques refont connaissance, 10 ans après Minuit Guibolles,
pour impulser un concert-bal fougueux et sensible où machines et pédales épaulent diato et cornemuses.

Ambiances trafiquées, fréquences étirées, musiques à danser...

c'est Multidelta en veux-tu en voilà !

FéO
Il n'existait pas... c'est fait!
Il a fallu que le hasard fasse se rencontrer un authentique laborieux, un danseur dépressif, un poussin d'envergure, un équilibriste arachnéen et un multipiste pulmonaire pour que le trad de là naisse!
Imprégnés de tradition et respirant l'air d'aujourd'hui... ces cinq mutants génèrent une énergie transgénérationnelle empreinte de sensibilité qui déridera les plus réticents.

FéO, le groupe qu'il vous faut (5 louches chaque soir après le dîner.) A vie!

Zurca
Par définition le mot couple désigne une paire de choses qui, ensemble, constitue une entité nouvelle. Ici l’entité se nomme ZURCA, la paire de choses : Laure Borettaz au violon et Fred Ferrand à l’accordéon. Au dire des deux intéressés, ZURCA est un duo de musique à danser mais pas uniquement. Eclaircissements. Ma première a la classe des classiques et d’entrée de jeu la poétique rigueur des musiciens qui roulent sur les autoroutes des conservatoires. Mais ce qui a retenu mon attention c’est le fait qu’elle a récemment eu l’audace d’emprunter les sentiers sauvages d’une musique plus libre. Aujourd’hui, harmonieusement ses parallèles se rejoignent. Mon second a l’élégance des officiers sortis du rang. Une sorte de self-made-man qui a travaillé dur ses gammes mais ailleurs que sur les parquets cirés et sous les ors des nobles institutions. Un touche à tout de talent. Jouer Galliano ne l’effraie pas et Bach n’a qu’à bien se tenir… Chez lui se sont les perpendiculaires qui se télescopent avec bonheur. Mon tout ? ZURCA ! A leur répertoire s’inscrivent déjà des œuvres peu accessibles aux enfants de chœur : La Manouche de Tony Murena, A French Touch de Richard Galliano, Chris du guitariste américain Pat Metheny ainsi que bon nombre de compositions de Fred Ferrand. J’ai dit (presque) tout le bien que je pensais de Borettaz et Ferrand alias ZURCA et comme je suis un honnête homme j’ajoute que ce sont mes amis, que la musique qu’ils jouent me plaît et que je ne suis pas objectif pour l’unique raison que l’objectivité me forcerait à faire abstraction de mes préférences. Ça, jamais ! Ils me plaisent. Je persiste.

Entrée: 9,5€
Gratuit pour les demandeurs d'emploi, - 16 ans et personnes handicapées.

Fichier(s) joint(s)


  • seby aime ça



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)