Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

"Comment furent réinventées les musiques traditionnelles"

livre

  • Veuillez vous connecter pour répondre
26 réponses à ce sujet

#1 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 912 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 10 déc. 2014 - 11:43

510 pages sur notre passion : "Les Musiques du Massif-Central : Héritage et création" avec le sous-titre évoqué en tête de sujet : de quoi titiller les tradzonards. On en parle ?

 

Qui l'a lu ? Quand est-ce paru ? Qui sont les auteurs ? Comment ont-il travaillé ? Y a marqué "épuisé" sur le site d'Auvergne diffusion ?


Ah, j'ai posté trop vite, je viens de trouver que ça date de juin 2014 et les auteurs sont que des débutants inconnus ( :D) : Eric Montbel, André Ricros, Caroline Darroux, Olivier Durif et JF Vignaud...

 

Vivement Noël quand même !  :D



#2 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 10 déc. 2014 - 12:13

Pas encore lu, mais je ne l'ai pas donc c'est normal.


  • MathieuBb aime ça

#3 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 912 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 10 déc. 2014 - 12:50

La grande forme Teddy ce matin, hum ?


  • teddy aime ça

#4 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 10 déc. 2014 - 13:09

Le lien : http://www.auvergned...t-creation.html



#5 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 378 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 02 janv. 2015 - 20:10

Je fais remonter ce topic...

 

Pas encore tout lu, mais une bonne partie quand même. Bon évidemment, il y a du boulot : beaucoup d'articles et d'interviews, beaucoup de documents iconographiques intéressants... Ce (très) gros livre manquait dans le paysage bibliographique des musiques du Massif Central. Donc ça y est, il est écrit et publié, et c'est déjà une bonne chose ! Sans avoir tout lu, j'ai déjà beaucoup appris.

 

Pourtant, je ne peux m'empêcher d'exprimer ici une certaine déception quant à l'équilibre des différentes parties de l'ouvrage. La partie sur les cornemuses, rédigée en grande partie par Eric Montbel, est très bien documentée et fort intéressante ; celle sur le violon, rédigée par Olivier Durif, est remarquable (quelle synthèse de la pratique du violon en Massif Central !!!) ; en revanche, celle sur l'accordéon est très incomplète. Ca me choque peut-être d'autant plus que je joue de l'accordéon chromatique, mais quand même : dans la partie "violon", Olivier Durif rédige des biographies pour tous les violonistes marquants alors que, dans la partie "accordéon", des musiciens majeurs "historiques", comme Joseph Aigueperse, ne sont même pas cités. Et pour ceux qui sont cités (Momboisse, Pradal, Plane, Bras...), rien n'est dit sur eux : ils sont juste cités ! Quant aux grands accordéonistes chromatiques de l'Aubrac contemporains des collectes des années 70-80 (Jean Pons, Jean Perrier, Marcel Pelat...), ils ne sont pas mentionnés. Jean Vaissade est tout de même évoqué, et Roger Vaissade a le droit a une photo (mais avec une mauvaise légende : "Jean Vayssade"...). Par contre, gros article sur Jean Ségurel, le plus médiatique des accordéonistes chroma mais pas le meilleur interprète malheureusement.

 

Passé l'étonnement, il est bien sûr facile de comprendre ces manques. Ce gros livre a essentiellement été rédigé par les acteurs du revivalisme des années 70-80, ce qui est souvent gage de rigueur, de qualité et de vérité (par exemple, quand Montbel détruit l'image de la cabrette comme la cornemuse emblématique du Massif Central alors que cette hégémonie masque la présence d'autres cornemuses plus anciennes sur le territoire) ; ça devient problématique quand il s'agit de parler de l'accordéon car, on l'a déjà rappelé plusieurs fois sur Tradzone, les folkeux détestaient le chromatique, à tel point qu'il n'y a pratiquement pas eu de collectage de joueurs d'accordéon chromatique en Massif Central à cette époque. Cette guéguerre diato / chroma est présente partout dans les pages concernant l'accordéon : je me suis amusé à compter le nombre de diatos en photo par rapport au nombre de chromas... sans surprise, les diatos sont largement gagnants ! On ne va pas revenir sur l'image que se coltinait le chroma dans les années 70-80, et le mépris du chroma à cette époque est compréhensible ; mais qu'il n'y ait quasiment rien d'écrit sur la pratique du chromatique en Aubrac dans un ouvrage rédigé en 2014... plus de 40 ans après les premières collectes........ C'est ça le pire je crois : aucun mea culpa, aucune autocritique, nulle part. J'aime quand Olivier Durif admet et écrit qu'il y a eu des zones de jeu de violon où les collecteurs ne sont pas allés, pour des raisons multiples, et que c'est fort dommage. J'aurais aimé que quelqu'un écrive quelque chose d'équivalent pour rendre hommage à tous les accordéonistes chroma non collectés par les revivalistes, juste parce qu'ils ne jouaient pas le "bon système".

 

Voilà, ceci étant dit... je vais continuer à lire ce livre !!!


  • Lanost, loic, Ludoman et 3 autres aiment ça

#6 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 02 janv. 2015 - 20:24

Fichier joint  IMG_20150102_201445.jpg   192,82 Ko   2 téléchargement(s)

 

Je viens de l'avoir (une petite heure)

Je l'ai juste feuilleté, je n'ai pas eu le temps de le lire encore. Un peu le même sentiment que l'ami Tiennet sur l'accordéon.



#7 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 02 janv. 2015 - 20:47

(Josette remets ton écran à l'endroit, je vais tourner la photo.)


  • Lanost, Ludoman, saladzézé et 2 autres aiment ça

#8 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 02 janv. 2015 - 22:44

Sur les quelques rares vieux 78 tours de musique auvergnate que j'ai retrouvé au grenier, aucune bourrée jouée au diato, rien que du chroma, ça serait bien que les auteurs du livre nous trouve des galettes 78T avec des bourrées au diato pour étayer leur histoire, que je n'ai pas lu, mais dont les synthèses ci-dessus semblent unanimes !... ;)



#9 + Partager Segonzat

Segonzat
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 410 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Prof
  • Groupe(s):Costauds de la Lune, Flor de Zinc
  • Instrument(s):Cabrette, Violon

Posté 02 janv. 2015 - 23:46

Dans la pile de disques que tu as retrouvé il y a certainement des enregistrements de la marque "Le Soleil" avec Martin Cayla et Adrien Bras.

Ce dernier jouait avec un système mixte ( clavier diatonique et basses chromatiques) comme Emile Vacher. 

Beaucoup de musiciens auvergnats ont débuté au diatonique et l'ont par la suite abandonné pour le chromatique.

Adrien Bras et François Vidalenc ont toujours joué avec ce système, ils sont les rares contre-exemples de cette évolution.


Modifié par Segonzat, 02 janv. 2015 - 23:59.

  • Lanost et Ludoman aiment ça

#10 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 03 janv. 2015 - 10:00

Effectivement j'ai souvenir avoir joué dans les années 80 à Paris avec un ancien accordéoniste du Sud Massif Central qui jouait sur système mixte, mais de mon point de vue cet instrument ressemblait plus à du chroma qu'à du diato !....

De toute façon un diato ayant plus de 2 rangées, est il encore vraiment un diato ?... :ehh:

Fichier(s) joint(s)


  • Mustradamus et Ludoman aiment ça

#11 + Partager Segonzat

Segonzat
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 410 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Prof
  • Groupe(s):Costauds de la Lune, Flor de Zinc
  • Instrument(s):Cabrette, Violon

Posté 03 janv. 2015 - 10:51

C'est Victor Vammale de Montgros près de Nasbinals.

Il venait souvent à la MJC de Ris Orangis.


  • Ludoman aime ça

#12 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 03 janv. 2015 - 10:51

Saladzézé, tu veux dire un diato ayant plus d'une rangée...?
  • Lanost et Ludoman aiment ça

#13 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 03 janv. 2015 - 12:08

Oui Segonzat, c'est bien Victor et il venait bien de Lozère, et là il venait jouer avec les musiciens de MC91 à Juvizy, ce sont de bons souvenirs Massifs Centraliens ! :yes:

Es tu allé jeter un coup d'oreille sur le sujet collectage bourrée 78T, car comme tu parles de la marque "soleil" avec M Cayla et A bras, le premier extrait que j'ai mis les concerne justement !...

 

Oui Jérémie, je suis content que l'on se comprenne à 1/2 mot, mais pour ceux qui auraient plus de mal:

 

- en dessous de 2 rangs il s'agit d'un mélodéon, qui comme son nom commence par un M synonyme de Mono donc = 1

 

- pour les 2 rangs qui sont des diatoniques puisque comme leurs noms commencent par un D synonyme de Duo donc= 2, on est donc bien dans le diato pur et dur et authentique voir incontournable !

 

- au dessus de 2 rangs, on arrive dans une espèce de catégorie fourre tout, qui va du  2 rangs et demi batard à l'ordinateur en passant par le 3 rangs "pseudo-intello" et le chroma souriant.

 

Avec une démonstration aussi limpide et incontestable, je pense qu'il va y avoir pas mal de boutons sur le bon coin ! :moon:

 

 



#14 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 03 janv. 2015 - 13:39

[HS]Je pensais (en simplifiant) :

 

mélodéon venait de mélodie

accordéon venait d'accords

diatonique => gamme de 7 notes

chromatique => gamme avec 12 notes

bi-sonore => une note différente dans chaque sens du soufflet

uni-sonore => la même note dans les deux sens du soufflet

 

Et surtout qu'il y avait des abus de langages bien ancrés dans les habitudes qui n'aident pas à se comprendre.

[/HS]


Modifié par teddy, 03 janv. 2015 - 14:50.
J'ai rajouté les balises HS

  • Tirno, Ludoman, ekinoted et 1 autre aiment ça

#15 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 03 janv. 2015 - 13:54

Je suis d'accord avec les définitions de teddy. Moins avec celles que tu avances saladzézé.
Celles de teddy me semblent plus justes dans la mesure où cela permet d'utiliser deux termes pour décrire précisément un accordéon. Par exemple, "chromatique bi-sonore" pour un accordéon diatonique composé de 3 rangs et 18 basses.
Un détail quand même pour le mélodéon. A vérifier mais je crois que nous sommes les seuls (nous les français) à utiliser le terme "mélodéon".
Je crois que le reste du monde appelle ça un accordéon.
Mais nous sommes un peu hors sujet là...
  • teddy aime ça

#16 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 433 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 03 janv. 2015 - 14:31

[HS]

Et un accordéon irlandais en si-do ou do#-ré, ça a les 12 notes de la gamme chromatique, pourtant ça a deux gammes diatoniques comme sur un deux rangs continental, ça a exactement les mêmes caractéristiques physiques que n'importe quel deux rangs du coin. Comment on fait ? Plus que l'uni- ou la bi-sonorité, j'ai tendance à faire la distinction par organisation selon s'il est organisé en gamme(s) diatonique(s) ou chromatique. 

Deux rangs sol-do : diatonique bi-sonore ; deux rangs si-do : diatonique bi-sonore ; trois rangs système Heim/Corgeron : diatonique bi-sonore ; trois rangs Milleret/Pignol : chromatique bi-sonore ; 5 rangées : chromatique uni-sonore, etc.

Il me semblait que les anglais appellent aussi les accordéons diato melodeon, mais ça vaut pour tous les types, non ?

[/HS]


  • Mustradamus, Ludoman et teddy aiment ça

#17 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 03 janv. 2015 - 15:16

Oui, ça marche bien aussi ton système de classement. Mais le système pignol milleret a conservé quand même une rangée avec une gamme diatonique... Comme sur un mélodéon. c'est donc un mélodégnol pille-sonore chromatique.
  • Mustradamus, Ludoman, saladzézé et 2 autres aiment ça

#18 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 378 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 03 janv. 2015 - 15:39

Sur les quelques rares vieux 78 tours de musique auvergnate que j'ai retrouvé au grenier, aucune bourrée jouée au diato, rien que du chroma, ça serait bien que les auteurs du livre nous trouve des galettes 78T avec des bourrées au diato pour étayer leur histoire, que je n'ai pas lu, mais dont les synthèses ci-dessus semblent unanimes !... ;)

 

Pour revenir un peu au sujet... et pour compléter la réponse de l'ami Segonzat, la grande période des 78 tours c'est les années 20-30, et à cette époque c'était le chroma (=unisonore) qui était à la mode. Le diato (=bisonore) était déjà désuet, même si Bras ou Vacher continuaient à jouer du mixte (=bisonore à droite). Mais si on remonte avant 1914, on a les enregistrements de Géraud Sudre et surtout des cartes postales et des articles de journaux qui témoignent d'une pratique de l'accordéon diatonique chez les Auvergnats dès la fin du XIXe siècle. En comparaison avec le chromatique, le diato sera très majoritairement pratiqué jusqu'en 1914 dans la communauté auvergnate (le système chroma italien n'apparaît qu'en 1897 et reste très marginal jusqu'à la veille de la Grande Guerre).


Modifié par Tiennet, 03 janv. 2015 - 17:28.

  • Mustradamus et Segonzat aiment ça

#19 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 705 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 05 janv. 2015 - 00:32

Reçu à Noël aussi.

C'est parti pour la lecture !


  • MathieuBb aime ça

#20 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 06 mars 2015 - 21:13

.. ah oui , j'ai reçu le livre , et c'est vrai Tiennet que l'accordéon chromatique est un peu le parent pauvre du bouquin...j'ai pas tout lu , mais bon , vu son importance , c'est dommage qu'il soit aussi peu représenté ou analysé... La(les) cornemuse(s) y ont la part belle ( bon , ça me ravit , en tant que cabrettaire... ) , ce qui est bien représentatif comme un peu l'emblème du "revival"... mais c'est bète pour le chromatique. Il a toujours été bien plus vivant que tous les autres instruments folk, il me semble.


  • Ludoman aime ça



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : livre

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)