Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * - 2 note(s)

Est-il besoin de dénigrer ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#21 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 28 janv. 2015 - 14:25

[HS]Cherche logement et travail en Suisse.[/HS]


  • Lanost aime ça

#22 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 28 janv. 2015 - 14:47

Tu cherche dans quoi? j'ai besoin d'une aide ménagére



#23 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 28 janv. 2015 - 22:54

Dans la musique plutôt, si t'y vois pas d'inconvénient. :yes:



#24 + Partager BodhGaïa

BodhGaïa
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 4 messages
  • Localisation: A la frontière de la Gironde et des Charentes
  • Activité(s):Ecrivain et Musicien
  • Instrument(s):guitares, claviers, percussions

Posté 30 janv. 2015 - 15:39

J'ai travaillé une douzaine d'années en Suisse, de 2002 à 2014. Jusqu'à 2008 environ, comme musicien pour une conteuse qui se produisait essentiellement... en France, dans les grands festivals. Mais elle était suissesse et nous vivions à Lausanne. En parallèle, comme écrivain et scénographe d'expo pour un musée, également en Suisse.Je travaille toujours pour ce musée, mais en "externe", depuis chez moi (merci internet !). C'est assez facile de gagner sa vie comme musicien, si on n'a pas peur de jouer dans la rue. C'est très organisé, il faut s'inscrire auprès d'un organisme qui délivre une "autorisation" de le faire (c'est quasi automatique). La seule contrainte est qu'il ne faut pas rester plus d'une heure au même endroit. Les suisses sont plutôt tolérants, et n'hésitent pas à donner un peu d'argent aux musiciens des rues. Il faut si posible jouer d'un instrument un peu original (je connaissais une jeune femme qui trimballait une harpe classique et avait énormément de succès) et n'être pas trop mauvais. Par contre pour le logement... C'est très cher et il y a une cruelle pénurie de logements, partout. L'idée est plutôt d'habiter en France, près de la frontière et d'aller travailler en Suisse (en voiture ou en transports en commun). Cela étant, le coût de la vie en Suisse est exhorbitant. A réfléchir, donc !


  • Lanost et teddy aiment ça

#25 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 24 mars 2015 - 09:07

@BodhGaïa : Teddy était ironique, il ne va pas lâcher, l'aligot pour de la fondue, il ne va pas quitter la campagne Lozéroise qui ce déserte déjà assez comme ça et qui fait baisser les loyer pour venir dans un pays qui fait en sorte de dégouter de la propriété personnelle tout.

Et je pense que il est si prêt de Nathalie Bernat que il ne va pas s'en éloigner.



#26 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 24 mars 2015 - 12:34

Lanost, tout le début de ton intervention n'est pas forcément vrai, en tout cas c'est discutable.



#27 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 24 mars 2015 - 16:35

Lanost, tout le début de ton intervention n'est pas forcément vrai, en tout cas c'est discutable.


Sans déconner ?

#28 + Partager AntoineL

AntoineL
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 384 messages

Posté 31 mars 2015 - 17:41

On peut comprendre le procédé du journaliste pour gagner du temps et de la place dans sa chronique... ce qui est lamentable, c'est d'alimenter un gros cliché plutôt que de le démonter. Et c'est d'autant plus un non-sens que Anne Niepold ne cache pas son admiration pour Richard Galliano, qui joue... du chromatique.

 

Oui, je suis d'accord que le commentaire de l'article est un contre-sens, puisque le disque de Anne Niepold est un hommage au musette.

 

Moi, ce qui me frappe, c'est l'opposition faite par l'auteur de cette brève entre "répertoire musette" et "ouverture au tango, au jazz et à la musique contemporaine" - qui serait une manière de revisiter.

 

Ça illustre bien que "musette" est, pour beaucoup, le synonyme d'une musique repliée sur elle-même et franchouillarde. Un répertoire associé à des clichés - au pire des cas, à un folklore nationaliste identitaire, ou au mieux, à l'image d'Epinal d'une France kitsch, pour touristes en quête de marinières, de vin rouge et de bérets.

C'est cruellement ironique qu'on en soit arrivé à ces clichés. Car les caractéristiques du musette en sont exactement aux antipodes !

D'abord, c'est une musique contemporaine du jazz, et qui lui est fortement liée. Il y a des emprunts de répertoire : une foule de foxtrot (c'est le rock'n'roll de l'époque !), et aussi de nombreux éléments communs de style, arrangements, harmonie... Plutôt que d'influence, on peut parler d'un "jazz à la française", avec une trajectoire contemporaine et parallèle. D'ailleurs ce sont souvent les mêmes musiciens (voir les parcours de Gus Viseur - tiens, un belge  :) ... - ou de Django...) Pour les musiciens et le public des années 30, la frontière entre musette, chanson, jazz, swing...  est surement beaucoup moins nette que pour l'auditeur moderne. Il suffit d'écouter un peu du "jazz manouche" joué actuellement pour avoir un aperçu du foisonnement stylistique de l'époque, dont il a beaucoup hérité.

Ensuite, c'est une musique viscéralement urbaine et croisée. Dans sa sociologie (voir le rôle des musiciens et facteurs italiens, des accompagnateurs gitans), dans son répertoire (hétéroclite et foisonnant), comme dans son aire historique de développement, et dans les clichés que convoquent les chansons (folklore de la zone, du "milieu", etc...)

Un parallèle peut être fait aussi avec la trajectoire du tango (aussi une musique urbaine, du tournant du siècle, influencée par les migrations). De plus c'est la mode du tango dans les années 20, et ce répertoire est omniprésent chez les accordéonistes de l'époque. Autant dire que suggérer une opposition "musette classique à papa"/"musette revisité avec du tango" serait une ineptie totale.

Bon, bref, en matière d'"ouverture aux musiques contemporaines" de son époque, le musette se pose là !

Enfin, et surtout, ce courant témoigne largement de l'esprit des années 20 : développement urbain, apparition de contre-cultures... et un remarquable relâchement des mœurs.

 

C'est pourquoi ça me désole de constater que ce genre a pris une connotation conservatrice.

Pour finir sur une note positive : je recommande chaudement le disque d'Anne Niepold. Le répertoire est super classe, l'interprète est totalement personnelle, et ça vaut vraiment le coup.

 

c'est dingue, entre Viseur et Privat y a même un morceau d'un certain TS ^^
 

Pourquoi toujours parler d'autre chose que ce qu'on fait pour parler de ce qu'on fait ? (surtout en racontant d'énormes conneries et pour le dénigrer) Qui y gagne ?

 

Pour me faire un peu l'avocat du diable : se définir par opposition, ça peut avoir un sens, pour un musicien soucieux d'originalité. Ce qui peut impliquer un peu de dénigrement de contre-modèles stylistiques.

En revanche (et là je te rejoins) : si c'est fait uniquement pour affirmer son appartenance à un autre courant, là, à mon sens, c'est plutôt sclérosant.

 

Lorsqu'un musicien éprouve le besoin de justifier sa musique en se revendiquant d'un courant, en général ce n'est pas un signe de qualité. C'est plutôt une manière de se rassurer....

 

Moi j'ai l'impression que, en général, les vraiment bons font rarement ça. Là en occurrence c'est une bonne artiste ! et c'est pas elle qui a écrit la brève ;D

 

Pour conclure, et en contrepoint, je trouve que c'est vraiment abusif de comparer "Moustique" à "Télé poche". C'est quand même un journal historique, et pas de la même qualité !

http://www.moustique.be

http://www.telepoche.fr


Modifié par AntoineL, 31 mars 2015 - 17:48.

  • Ludoman, Tiennet, -Y- et 3 autres aiment ça

#29 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 384 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 01 avril 2015 - 08:55

Bien dit AntoineL, tout ce que tu écris sur le musette est fort juste ! Mais je n'en attendais pas moins de toi. ;)

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce qu'était le milieu du musette à l'origine, il y a les livres de Claude Dubois : "La Bastoche" et "Jo Privat, le frisson de Paname". Le beau documentaire "Le Blues du musette" constitue une bonne introduction à cet univers souvent méconnu des folkeux (vers la fin, Jo Privat fait le parallèle entre musette, jazz et tango comme le suggère AntoineL).

 


  • Lanost, Ludoman, teddy et 1 autre aiment ça

#30 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 01 avril 2015 - 12:29

Il est vrai que je suis nostalgisque de cette époque musette, car aujourd'hui à part des gens qui use de leur image ou qui jouent en playback à la télé on a plus de vraies gueule du musette qui mettent la musique en avant et pas ce qui tourne autour.

Mais bon j'ai quitté ce milieu depuis bien longtemps pour pouvoir en parler.



#31 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 747 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 01 avril 2015 - 13:05

En revoyant ce documentaire, je viens de remarquer qu'il parle de "25 danses à l'heure", ça enchainait !



#32 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 384 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 01 avril 2015 - 14:09

En revoyant ce documentaire, je viens de remarquer qu'il parle de "25 danses à l'heure", ça enchainait !

 

Oui, moi aussi ça m'a frappé... Ca fait une durée moyenne de 2min24s par morceau !



#33 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 747 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 01 avril 2015 - 14:10

 

En revoyant ce documentaire, je viens de remarquer qu'il parle de "25 danses à l'heure", ça enchainait !

 

Oui, moi aussi ça m'a frappé... Ca fait une durée moyenne de 2min24s par morceau !

 

Annonce et passage de la monnaie compris en plus !


  • Tiennet aime ça

#34 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 01 avril 2015 - 17:33

Ça signifie forcément des bourrées en 3/8 si tu veux tenir le rythme.
  • Lanost et Ludoman aiment ça

#35 + Partager RV

RV
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 303 messages
  • Localisation: lanobre
  • Groupe(s):TrioDCA - DuoArtense- TRES
  • Instrument(s):accordéon

Posté 04 avril 2015 - 07:54

Ça signifie forcément des bourrées en 3/8 si tu veux tenir le rythme.

 

Et des vraies mazurkas ! et pas de Chapeloises !


  • teddy aime ça


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)