Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

apprendre à trouver des contrechants



  • Veuillez vous connecter pour répondre
44 réponses à ce sujet

#1 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 11 oct. 2007 - 12:32

Alors euh... vaste sujet. Et je sais pas trop par ou empoigner la bestiole.

Je sais qu'on peut harmoniser de manière super-théorique - mais la question que je me pose, est-ce que ca vaut la peine de passer par là?

Je sais que y'a des gens qui quand on leur joue une mélodie, "entendent" les accords qui vont dessus - moi j'en fais pas partie.

J'aimerais apprendre à improviser des contrechants - est-ce que ca vaut la peine de passer par la case "composer des contrechants"?

Ceux qui font des contrechants ou des harmonies (des fois j'ai l'impression que c'est toute la planète, sauf moi) comment avez vous appris. Est-ce que y'en à pour qui y'a les accords du morceau qui défilent dans la tête et qui vont piquer leur harmonie dans ces accords, ou est-ce que vous faites ca d'oreille?

J'ai lu un article sur internet qui conseille de partir du bourdon, genre un la pour un morceau en la mineur et d'abord de jouer tout le morceau avec le bourdon, puis progressivement de rajouter une note (un si par exemple) et alterner entre le la et le si. Appellant ces notes "ici" et "ailleurs", par exemple et de rajouter progressivement d'autres notes qui sont "ici" ou "ailleurs".

Une autre démarche serait de faire des arpèges sur les accords - mais vu que j'entends pas les accords, ca me fait une belle jambe...

Alors j'attends vos conseils - est-ce que je devrais m'acheter un instrument capable de faire des accords (melodica?) pour m'entrainer à entendre leur résultat sur un morceau. A supposer que c'est utilie d'intellectualiser, par quelle intellectualisation est-ce que je devrais passer?

Message ajouté après : 19 minutes:

l'article en question:

http://coyotebanjo.com/music-36.html

Et une autre question: y'a-t-il des morceaux plus "pratiques" que d'autres sur lesquels apprendre à harmoniser?

#2 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 11 oct. 2007 - 19:22

commence par bosser un truc qu'on appelle les gammes pentatonique et les modes, j'ai jamais trouvé mieux pour du contrechant.
Après, y'a l'excellent ( cité 20 fois sur Tradzone ) "La Partition Interieure" Edition Outre Mesure.
Vala

#3 + Partager OliVieR

OliVieR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 478 messages
  • Localisation: Niort
  • Activité(s):Assistant d'études (de l'informatique en fait)
  • Groupe(s):oulà... non
  • Instrument(s):Violon

Posté 11 oct. 2007 - 19:26

:O :O :S

suis déjà perdu...

#4 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 12 oct. 2007 - 09:23

Je sais qu'on peut harmoniser de manière super-théorique - mais la question que je me pose, est-ce que ca vaut la peine de passer par là? [...] J'aimerais apprendre à improviser des contrechants - est-ce que ca vaut la peine de passer par la case "composer des contrechants"? [...] A supposer que c'est utilie d'intellectualiser, [...]


Oui, oui et oui.
Je suis pour l'intellectualisation.
Ça n'est pas en contradiction avec le fait d'utiliser ses oreilles, les deux aspects sont complémentaires.

#5 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 12 oct. 2007 - 10:35

bien d'accord

#6 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 12 oct. 2007 - 19:16

bin moi je préfère l'inverse.
ecoute par exemple le trio Sautivet, et apres le trio Blanc/Soulette/Paris.
Pour moi le choix est vite fait.

allez, défoulez vous sur moi maintenant! :D

#7 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 12 oct. 2007 - 19:20

Bon Raph, t'arrêtes de dire n'importe quoi! :hihi:

#8 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 12 oct. 2007 - 19:56

quoi, j'ai pas le droit de dire n'importe quoi? :]

#9 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 12 oct. 2007 - 20:01

Ben moi, en ce moment, j'essaie d'apprendre ça.
Alors, pour ce que j'ai compris pour le moment, le truc c'est que ça dépend...
En gros, soit tu veux bien laisser ta mélodie sur le devant, soit pas. Ou bien tu veux un truc avec des parties bien complémentaires et c'est encore autre chose.
Avec ça, t'es pas mieux avancé, mais comme il faut que je lache le clavier d'urgence, je reviendrai un peu plus tard...

#10 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 15 oct. 2007 - 21:12

Les gars qui font de l'impro, ça a beau s'appeler "impro", ils intellectualisent tout : ils connaissent par coeur la grille d'accords, la composition des-dits accords (au moins 4 notes s'il vous plaît), ils savent nommer (et chanter s'il le faut) la note qu'ils vont jouer dans la seconde qui vient, ils savent comment cette note se positionne dans l'accord, l'intervalle que ça fait avec la tonique, etc.
Moi je crois pas au 100% feeling, ça a trop vite fait de partir en sucette...

#11 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 16 oct. 2007 - 06:53

Ouaip ! Autre problème : avec les instruments à bourdon, on est un peu "sur des rails" qui font qu'on est difficilement franchement à côté et du coup, on se retrouve à faire un peu toujours les mêmes trucs (qui vont, certes, mais qui sont toujours un peu pareils...) d'où l'intérêt de réfléchir un peu en amont... donc le 100% feeling... finallement, non...
En plus, l'impro, je pense qu'il faut, au moins un peu, sinon beaucoup. :puppyeyes:

(Viendez ! Viendez aux stages impros ! C'est toujours bon à prendre même si vous pratiquez un répertoire de terroire.) ;)

#12 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 16 oct. 2007 - 07:00

Il y a de la musique 100% intello (et ça c'est sûr ce n'est pas ce que je fait) et il y a la musique routinière...
Aller! mettre un peu d'intellectualisation me parait indispensable car on parle d'activité humaine avec un objet relativement complexe (instrument de musique) mais de là à définir tout ce que l'on fait avec des mots, avec un apprentissage de toute la structure de la musique et de son fonctionnement, je ne suis pas sûr que cela soit indispensable pour faire de belles choses et surtout donner du plaisir à un auditeur, Maintenant chacun prend le chemin qu'il souhaite pour aller où il pense trouver sa destination!
Surtout les musiqueux pro., ne découragez pas ceux qui souhaitent faire un apprentissage de plaisir... :]


Message ajouté après : 3 minutes:

L'impro c'est pour moi un culture qui se transpose à la technique de son instrument lorsque l'on veut esprimer quelque chose que l'on ressent ou que l'on veut faire ressentir à l'autre... Je ne suis pas sûr que cela s'apprend. Qu'un bon formateur aide à ouvrir des portes : Oui mais le reste... ^^

Message ajouté après : 1 minutes:

Euuuh je dirais plutôt unE culture... :hihi:

#13 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 16 oct. 2007 - 07:53

ouais, Peya2, y'a un message à faire passer dans l'impro, tout à fait d'accord. Et toi, quand tu veux dire quelque chose à quelqu'un, tu réfléchis jamais avant de parler ;) ?

#14 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 16 oct. 2007 - 08:09

Je ne cherche pas à faire passer de message lorsque je fais de la musique, tout au plus une émotion (enfin la mienne, je ne maîtrise pas celle de celui qui écoute).
Par ailleurs, il est certain que j'essais de réfléchir avant de parler, toutefois je ne fais pas une analyse approfondie de la phrase telle que je vais la dire avec syntaxe correcte, etc (tout en imaginant que je maîtrise correctement la langue dans laquelle je vais m'exprimer).

Je comprends parfaitement ta position mais attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas intellectualiser la musique, je dis simplement qu'il ne faut pas, non plus, dire le contraire et penser à terme qu'il n'est pas possible de faire de belles choses si on ne maîtrise pas le solfège et toutes ses finesses en profondeur. :)


#15 + Partager Erix

Erix
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 153 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):100

Posté 16 oct. 2007 - 08:37

... et penser à terme qu'il n'est pas possible de faire de belles choses si on ne maîtrise pas le solfège et toutes ses finesses en profondeur. :)

une impro genre keupon par exemple ?
Image IPBImage IPB

#16 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 16 oct. 2007 - 09:07

Pas sûr de comprendre...

Au départ, on est pas dans l'impro mais dans le fait de trouver un contrechant (ce qui ne me paraît pas être la même chose).

Ceci dit tous styles de musique est respectable, la suite est de trouver les auditeurs mais là je réagis par rapport au trad. :]


#17 + Partager Erix

Erix
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 153 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):100

Posté 16 oct. 2007 - 14:38

...J'aimerais apprendre à improviser des contrechants - est-ce que ca vaut la peine de passer par la case "composer des contrechants"?
...

il m'a semblé que l'idée était d'improviser des contrechants, désolé !
Image IPB
un contrechant keupon sur une mélodie trad, ça peut faire son effet.

#18 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 oct. 2007 - 14:42

Moi aussi il me semblait que c'était ça l'idée. Sinon qu'est-ce qu'on pourrait improviser d'autre? L'harmonie? Les variations (déjà plus dans le style trad, je suppose)

#19 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 16 oct. 2007 - 14:54

Je voulais juste dire que "faire" un contrechant n'est pas forcément une impro mais un truc que l'on a déjà joué (ou écrit) et qui fonctionne, donc on le refais avec éventuellement quelques changements.

L'impro est pour moi partir sur un truc que je n'ai jamais fait et que j'ai envie de faire (ou que je sent dnas l'instant) lors d'un boeuf ou une répét.
Faire un contrechant ou un variation que l'on a déjà fait n'est pas de l'impro, tout comme écrire un truc à l'avance à la note prêt.
Quoi qu'vous en dites? :puppyeyes:


#20 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 16 oct. 2007 - 14:58

Ah oui, c'est sur. Mais l'art de l'interprétation, que ce soit en danse ou en musique trad, à mon sens est de faire des variations "qu'on sent dans l'instant" - Evidemment, en pratique, y'a un nombre limité de variations - mais ça n'empeche que quand je fais trop souvent la même chose, je me sens frustré et répétitif.

Donc voilà, j'ai un vocabulaire "variatif" limité que j'aimerais étendre histoire de ne pas tomber chaque fois sur des trucs déjà connus et maintes fois répétés.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)