Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Adhérents à la SACEM, combien touchez vous


  • Veuillez vous connecter pour répondre
35 réponses à ce sujet

#1 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2007 - 00:53

Allez, hop, un petite question indiscrete...

La grosse majorité des compositions des adhérents à la SACEM du monde trad ne sont joué que par leurs compositeurs en bal. L'intuition me dit que ce système n'est pas forcément avantageux. Mais comme on dit... mieux vaut se renseigner avant de débiter des aneries.

Est-ce que les adhérents SACEM qui viennent par ici voudraient bien me rendre service en répondant aux questions suivantes (en MP si vous voulez rester anonymes):

- combien avez-vous touché en juillet dernier (date de répartition la plus récente) (consultable en ligne)
- quelle est la durée des morceaux que vous avez déposé (une bourrée peut facilement etre jouée en 30s et sera bouclée 5-10 fois - est-ce que vous touchez pour les 30s ou pour 5mn?)
- combien de vos morceaux ont été déclarés comme ayant été joués (nombre total et durée totale - ca devrait etre sur la feuille de paie, si j'ai bien compris)
- combien avez vous joué de bals pendant le semestre pour lequel vous etes rémunérés

(en bref, combien êtes vous rémunérés pour une soirée de bal - sachant que l'organisateur paie un forfait d'environ 200euros pour la soirée?)

#2 + Partager GEGE

GEGE
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 276 messages
  • Localisation: GRENOBLE
  • Activité(s):formateur AFPA
  • Groupe(s):Transhumances, Zones Frontieres, Ensemaille
  • Instrument(s):cornemuses du centre, flutes, diato, chant ....

Posté 30 oct. 2007 - 08:38

Euh ! C'est quoi l'objectif? :ehh:

#3 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 30 oct. 2007 - 08:42

bonjour Dirno

:] la SACEM, pourquoi cela vous intrigue tant, bon moi je suis sociétaire depuis le milieu des années 90, je ne sais plus la date exacte, et je le dit bien à tout le monde, je n'ai pas vraimnet à me plaindre, car je fais trés peu de dates (moins de 5 par an actuellement), et je gagne entre 400 et 800 euros par an à la SACEM et en plus je suis édité c'est à dire qu'une partie va à l'éditeur (qui lui au passage fit l'administratif pour que les choses se passe bien).

Quand aux organisateurs, les sommes payées sont entre 38 euros et ...280 euros (mais il doit y avoir bien plus haut), avec une moyenne de 120 euros, si ils font les démarches avant, ils peuvent avoir des réductions.

Bon quand on s'inscrit et que l'on est accepté, il faut payer une adhésion de 107 euros environ.

Sachant que certains sociétaires du trad gagne des sommes bien plus haute à la SACEM, cela leur fait un 13ieme, 14ieme voir un 15ieme mois.

Est ce que cela te convient comme réponse ?

#4 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 30 oct. 2007 - 09:09

Euh ! C'est quoi l'objectif? :ehh:


Satisfaire sa curiosité en premier lieu, et éveiller la notre au passage... (c'est ça?) merci Tirno! :]

#5 + Partager OliVieR

OliVieR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 478 messages
  • Localisation: Niort
  • Activité(s):Assistant d'études (de l'informatique en fait)
  • Groupe(s):oulà... non
  • Instrument(s):Violon

Posté 30 oct. 2007 - 09:15

bonjour Dirno


C'est qui ce Dirno?! :rotfl:

#6 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 30 oct. 2007 - 09:18

c'est un gus qui va trop vite en écrivant

Bonjour Tirno, c'est bien mieux tu as raison

:eek:

#7 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2007 - 09:45

Pourquoi ca m'intéresse? Je conçois que le systèm SACEM est un système qui fonctionne plutot bien. Mais j'ai bien l'impression qu'il fonctionne mieux pour certains que pour d'autres... Je cherche à savoir dans quelles conditions un musicien compositeur aurait avantage à négocier ses droits d'auteur avec les organisateurs du bal, plutot que d'adhérer à la SACEM. Notons que je ne dis pas "c'est une grosse arnaque, la SACEM c'est des méchants". Je dis "adhérer à la SACEM n'est pas forcément la solution la plus avantageuse - voyons les avantages et inconvénients - voyons aussi comment profiter au mieux du système tel qu'il est"

Merci de ta réponse, BOSS, mais je me rends compte qu'elle ne m'avance pas à beaucoup dans mon questionnement.

Tout d'abord, quelques "vrais chiffres" - cette moyenne de 120 euros par exemple:

Bal gratuit: 40,72 €
Jusqu'à 4€: 68,97 €
De 4,01 à 6€: 103,52 €
De 6,01 à 8€: 138,07 €
De 8,01 à 12: 207,03 €
De 12,01 à 16: 276,00 €
(inclus réduction de 20% pour déclaration à l'avance)

Je n'ai jamais été à un vrai bal qui paie les vrais frais dont le tarif d'entrée est inférieur à 8 euros. Supposons, généreusement que les entrées sont en moyenne comprises entre 6 et 12 euros, ca nous fait une moyenne de 170 euros environs (20% de réduction incluses).

De ces 170€, la SACEM va reverser (légèrement plus de) 80% aux artistes, soit environ 136€. Elle ne le fait pas au bal par bal, mais en totalisant les recettes sur un semestre (trimestre?) et en totalisant la durée des morceaux joués (selon les déclarations qu'elle a reçues). Supposons qu'en moyenne, les organisateurs d'un bal paient 136€ de droits à la SACEM. J'aimerais savoir, en moyenne, combien touchent les compositeurs de ces musiques de bal.

entre 400 et 800 euros... ça fait une grosse incertitude ;) Si tu fais 5 dates, que tu ne joues que tes compositions et que chacune de ces dates, l'entrée est à 8 euros et que personne d'autre n'interprète tes compos... Les organisteurs de tes dates auront "cotisé" 550€ pour les droits d'auteur de tes compositions. Si tu touches 800€, tu en sors largement gagnant. Si tu touches 400€, tu en sors plutot perdant. (Notons que, si j'ai bien compris, ton editeur et toi touchez moitié-moitié? c'est un tiers un tiers un tiers entre auteur-éditeur-compositeur. Peut etre qu'en fait tu sors largement gagnant?)

Je ne doute pas que Gilles Chabenat (pour prendre un exemple connu) est plutot content de son affiliation à la SACEM. Pour lui c'est sans aucun doute un systeme qui fonctionne. Meme s'il devait en sortir un peu perdant par rapport au montant cotisé pour l'interprétation de ses compos, il récupère de l'argent pour ces interprétations qui ne pourrait etre récupéré autrement que via la SACEM. Ce n'est cependant peut etre pas le cas pour Le Quintet à Claques, par exemple: la difficulté de ses morceaux est telle qu'ils ne seront pas forcément repris par d'autres groupes... Et par conséquent, suivant combien ils touchent par bal en moyenne, peut etre qu'ils en sortent largement gagnants, peut etre qu'ils en sortent légèrement perdants.

#8 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 30 oct. 2007 - 10:15

bon là pas facile

Pour commencer, le cas simple, je dirais que la SACEM touche (en reprenant ton exemple 170 euros) donc les organisateurs auront cotisé 850 euros (pour 5 dates) -22% de charges de gestion et oui il fau tpayer le personnel, les écrans plat, le chauffage, et les locaux, les délégations, l'électricité et d'autres choses que nous pourrions discuter des heures et des heures sans faire changer grand chose, là il est plus simple de le faire de vis à vis (car crois moi c'est vraiment long) donc il reste à répartir 663 euros dans le cas où tu as bien ecrit les titres sur la fiche jaune (il est préférable de faire un programme ACI si tu as toujours le meme prgramme que tu joues), que tout soit bien déposé mis en place au répertoire général.

Donc moi perso je trouve que entre rien et 663 euros je prefere la deuxieme solution.

Quand a l(éditeur les repartiton sont fixe soit : droit mécanique 50 % pour l'éditeur, le reste à partager entre les copositeurs et les auteurs, dans le cas d'une execution publique 33 % pour l'éditeur, le reste pour les compositeurs, les arrangeurs (sachant que leru par ne pourra jamais dépasser 2/12 si il ya un compositeur)et les auteurs. Si tu as un vrai éditeur ces taux ne sont pas usurpés, mais si tu as un vrai éditeur, quellqu'un qui se bat pou ts droits

Par contre je ne conseille pas à un compositeur de ce mettre à la SACEM si c'est pour faire 1 bal dans l'année et comptr avoir des droits comem cela, c'est trop peu, il faut utiliser la protection notariale ou celle du recommandé. La SACM est à caractere professionnalisant et international

@+

Ps je suis l'éditeur de Gilles CHABENAT et non tu en n'auras pas plus d'info sur ce que je gagne avec la SACEM, mais crois moi sachant que mes morceaux sont éditer c'est trés bien pourle peu de bal ou concert que je fais aujourd'hui,ainsi que ce que gagne les compositeurs que je defends :) :) :)

ps désolé pour les fautes de frappe

#9 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2007 - 10:49

Ralala... difficile de se faire comprendre. Oui, je suis critique de la SACEM, mais pas en tant qu'institution rapace qui est méchante et garde tout pour elle. Tes réponses sont super-utiles, mais la moitié du temps tu défends des critiques que je n'ai pas faites.

Pour commencer, le cas simple, je dirais que la SACEM touche (en reprenant ton exemple 170 euros) donc les organisateurs auront cotisé 850 euros (pour 5 dates) -22% de charges de gestion et oui il fau tpayer le personnel, les écrans plat, le chauffage, et les locaux, les délégations, l'électricité et d'autres choses que nous pourrions discuter des heures et des heures sans faire changer grand chose, là il est plus simple de le faire de vis à vis (car crois moi c'est vraiment long)


Je n'ai rien dit contre les charges de gestion, c'est parfaitement normal! Pas besoin de défendre le droit de la SACEM de garder des charges de gestion :)

donc il reste à répartir 663 euros dans le cas où tu as bien ecrit les titres sur la fiche jaune (il est préférable de faire un programme ACI si tu as toujours le meme prgramme que tu joues), que tout soit bien déposé mis en place au répertoire général.

Donc moi perso je trouve que entre rien et 663 euros je prefere la deuxieme solution.


Il y a une 3e solution, mais je ne sais pas exactement comment elle se fait admisitrativement.

Je ne suis pas adhérent SACEM, je fais 5 bals dans l'année, uniquement sur mes propres compos pour lesquelles j'ai retenu tous les droits. Je suis le seul à jouer à ces bals, je suis donc le seul compositeur interprété. A chaque organisateur, j'explique qu'il ne doit pas payer 170€ à la SACEM dont je n'en toucherai pas un sou, mais que mon cachet est majoré de 100€ (ou 150€) pour couvrir mes droits d'auteur (mais alors que doit il dire à la SACEM? PAI? DP?).

J'ai gagné 500€ (ou 750€)..., les organisateurs ont économisé 350€ (ou 100€, suivant comment :D).

Si tu as un vrai éditeur ces taux ne sont pas usurpés, mais si tu as un vrai éditeur, quellqu'un qui se bat pou ts droits


J'ai rien dit contre les éditeurs ;) Merci pour ces détails. (Je suis "rassuré" de voir que la part de l'éditeur est au maximum de 33% :))

Par contre je ne conseille pas à un compositeur de ce mettre à la SACEM si c'est pour faire 1 bal dans l'année et comptr avoir des droits comem cela, c'est trop peu, il faut utiliser la protection notariale ou celle du recommandé. La SACEM est à caractere professionnalisant et international


Euh... ok - a partir de quel moment est-ce que tu conseillerais à un compositeur de se mettre à la SACEM? :P

Ps je suis l'éditeur de Gilles CHABENAT et non tu en n'auras pas plus d'info sur ce que je gagne avec la SACEM, mais crois moi sachant que mes morceaux sont éditer c'est trés bien pourle peu de bal ou concert que je fais aujourd'hui,ainsi que ce que gagne les compositeurs que je defends :) :) :)

T'inquiète. D'ailleurs... avec le nombre de fois que certaines des compositions de Gilles sont jouées sans payer de droits d'auteur... ca doit en faire des sous perdus ;)

#10 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 30 oct. 2007 - 11:51

Euh euh oui mais moi il ya des fois où je ne suis pas d'accord avec la SACEM ;D , et oui, mais c'est plus sur desmodes de fonctionnement internes qu'ils sont entrain d'ailleurs de résoudre, donc ce n'est pas sur des critiques que aurai ditmais celle qui sont de mon coté. :eek:

Poru els droits de gestion c'est pour expliquer à toutle monde d'ou cela vient

Pour ta 3ieme solution il faut que tes morceaux soit déclarés à ton nom, c'est normal, mais que tu ne sois pas sociétaire sacem, comme cela l'organisateur ne payera rien. Aprés à toi d'avoir une société d'édition non affiliée à la SACEM qui peut percevoir à ta place les droits, et tu signeras un contrat de cession avec cette société (le taux tu pourras le choisir avec eux car elle ne répondera pas aux taux statutaires de la SACEM) par contre pour etre dans le droit social français elle te reversera tes drois en fonction de tes % en passant par l'AGESSA qui fera les reversements sociaux en regle, voici pour une solution,

La deuxieme solution, c'est effectivement d'avoir une majoration sur ton cachet de musicien, mais l'organisateur devra payer plus de charge sociales au taux salariale, et non aux taux droits d'auteurs

il ya peut etre d'autres solutions mais je ne les connais pas


quant à l'éditeur, tu n'imagines pas comment certains de mes confreres ne sont pas sympa, ils montent leur boite d'édition sns faire leur travail, juste pour toucher certains droits.

Je conseille d'étre à la SACEM un compositeur qui va faire des concerts (+4), qui va vendre des disques (au moins un à plus de 500 exemplaires), des bals (+5) et surtout d'avoir un vrai catalogue de morceaux car avoir 5 morceaux et devenir sociétaire c'est trés juste. C'est plus un esprit de dévélloppement, avec une notion professionnelle derriere. Je connais des musciens dans le morvan qui tournent bien, fond de bonnes compos mais ont décidé de faire cela juste pour leur plaisir et donc ne sont pas inscrit à la SACEM, leur démarche est d'une cohérence absolue. Faut juste savori ce que l'on veut

qaund au nombre de morceaux joués et non déclarés pour Gilles et Frédéric PARIS et touts les autres, et ben...... :lol-above:

entre ceux qui change les noms des morceaux, ceux pas déposé !!!, ceux qui oublie volontairement, ceux qui oubli involontairement car ils en s'en sont jamais préoccupé et plein d'autre situation....t'imagine meme pas

MAis il faut aussi penser à ceux qui font les choses bien et cela est de mieux en mieux

#11 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2007 - 11:58

Merci pour ces infos :D J'aurais une objection à ta façon d'opposer professionnel et amateur (par rapport à l'adhérence ou non à la SACEM - même si je suis "amateur" qui fait ça pour le plaisir, je ne vois pas pourquoi je ne réclamerais pas les droits d'auteur sur mes morceaux - autant dire qu'un amateur ne devrait pas toucher de cachet/défraiement pour le bal), mais c'est pas le sujet de discussion ;)

#12 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 30 oct. 2007 - 12:04

non non non c'es pas une opposion, c'est une démarche

tu peux etre "amateur" et etre professionnelle dnas ta démarche de faire de la musique

une démarche, pas un statut

Message ajouté après : 1 minutes:

de plus je suis pour que tout les "amateurs soit payé pour jouer dans un bal, bon sauf si c'est une association qui représente le bal. Moi par exemple quand je joue je ne suis pas intermittent mais je me fais paye comme si j'ne étais un, hors ce statut ne m'interesse pas, mais je cotise pour eux

#13 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2007 - 12:12

Ah, ok :D

#14 + Partager camille

camille
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 597 messages
  • Localisation: Lyon (69)
  • Activité(s):étudiant
  • Groupe(s):le Quintet à Claques, Musical Kinematic Factory, Rakya Quintet
  • Instrument(s):trompette

Posté 31 oct. 2007 - 11:42

Tiro a écrit :

Ce n'est cependant peut etre pas le cas pour Le Quintet à Claques, par exemple: la difficulté de ses morceaux est telle qu'ils ne seront pas forcément repris par d'autres groupes...


Sniff... Enfin bon, c'est pas tout difficile non plus, pis y a des groupes qui en bossant un peu leur gamme pourrait y arriver ... genre Djal, il pourrait faire un effort... :lmao: :lmao:

Heu... moi j'ai reçu mon premier relevé Sacem y a pas longtemps, et j'ai reçu 90€... ce qui en soit n'est pas un 13 e mois, mais c'est un début...

Ceci dit je serai incapable de dire pour combien de bals j'ai touché car les feuilles sacem sont très peu clair pour un gars qui y connait rien comme moi... donc voila....

En tout cas j'ai remarqué que certains vieux morceaux qu'on a joué une fois y a très longtemps m'ont fait gagné 5€, et les nouvelles compos n'y étaient pas , donc peut être que c'est seulement la répartition pour des bal bien passé dans le temps , et que la prochaine se sera plus... j'en sais rien...

Ceci dit, faut préciser que le quintet joue pas tous les 2 jours non plus, donc bon...

#15 + Partager Vidian

Vidian
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 219 messages
  • Localisation: Toulouse

Posté 31 oct. 2007 - 12:00

un conseil, ça serait bien qu'au moins les artistes qui cotisent à la SACEM sachent vraiment comment cela fonctionne et surtout combien ils doivent toucher, c'est vraiment dommage car en tant qu'organisateur, on sait à qui on donne des sous, à la SACEM mais on ne sait pas vraiment pourquoi..

Et pour tout vous dire, il faut batailler pour savoir vraiment ce qu'on doit payer, ils ont vite fait de nous demander le max alors qu'en fait on doit payer la moitié et voir moins !

D'ailleurs, ça serait bien qu'on partage des infos sur ça entre organisateur de soirée, un nouveau post : Les organisateurs de bal trad et la SACEM.

ne parlons même pas de la CNV...

j'ai quelques infos si ça vous intéresse sur le calcul de la SACEM....

#16 + Partager camille

camille
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 597 messages
  • Localisation: Lyon (69)
  • Activité(s):étudiant
  • Groupe(s):le Quintet à Claques, Musical Kinematic Factory, Rakya Quintet
  • Instrument(s):trompette

Posté 31 oct. 2007 - 12:38

si je voulais vraiment savoir combien je dois touché, ça veut dire qu'il faudrait que je calcul pour chaque bal, ce que l'organisateur doit payer à la sacem et déduire la part de la sacem, et les morceaux qui sont pa de moi...


C'est pas gagné !

#17 + Partager Vidian

Vidian
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 219 messages
  • Localisation: Toulouse

Posté 31 oct. 2007 - 13:11

c'est si obscur que ça même de votre côté ?

#18 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 31 oct. 2007 - 14:57

si je voulais vraiment savoir combien je dois touché, ça veut dire qu'il faudrait que je calcul pour chaque bal, ce que l'organisateur doit payer à la sacem et déduire la part de la sacem, et les morceaux qui sont pa de moi...


C'est pas gagné !


C'est bien ces informations que je cherche à compiler. Tu peux trouver plus haut dans ce post ce que les organisateurs ont vraisemblablement payé ainsi que ce que la SACEM a retenu. Il faudrait ensuite voir combien de tes morceaux vous aviez joué ce soir là, etc. etc.

Si j'ai bien compris, la SACEM est plutot transparente, BOSS a proposé de m'expliquer en détail ce fonctionnement :D.

Mais de ca, j'aimerais bien faire un document à l'intention des organisateurs de soirée ainsi qu'à l'intention d'artistes.

Vidian, biensur, toutes les infos que t'aurais sont utiles :)

#19 + Partager camille

camille
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 597 messages
  • Localisation: Lyon (69)
  • Activité(s):étudiant
  • Groupe(s):le Quintet à Claques, Musical Kinematic Factory, Rakya Quintet
  • Instrument(s):trompette

Posté 31 oct. 2007 - 15:40

ben oui sauf que y a pas de détail sur les feuilets de répartitions... c'est juste indiqué les sous que ça rapporte pour chaque morceau... pas le nombre de fois qu'ils ont éé joué et encore moins la date ou le lieu... donc c'est impossible de calculer pour moi... mais peut etre que d'autres savent faire...

#20 + Partager Vidian

Vidian
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 219 messages
  • Localisation: Toulouse

Posté 31 oct. 2007 - 16:29

voici le post en espérant que ça fasse avancer le shmilblic :
http://www.tradzone....opic.php?t=2490


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)