Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Mazurka


  • Veuillez vous connecter pour répondre
90 réponses à ce sujet

#81 + Partager vincenzo

vincenzo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 167 messages
  • Localisation: Grenoble

Posté 14 sept. 2009 - 15:08

on est en train de dire que pour danser agréablement il faut toujours danser extrèmement proche la, non ?
je suis pas d'accord : il y a des cavalières avec qui je préfère danser à distance "normale" et avec d'autres plus proche... et je trouve intéressant de modifier cette distance pendant la danse, que ce soit en se rapprochant ou en s'éloignant (enfin j'ai jamais testé séparé non plus, ça perdrait de son sens !).

pour revenir au rapport meneur/mené, je trouve que le concept du meneur-qui-n'écoute-pas-sa-cavalière est autoritaire, machiste et sans intérêt : c'est embétant et difficile de mener quelqu'un qui n'a aucun répondant !

#82 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 14 sept. 2009 - 15:19

et je trouve intéressant de modifier cette distance pendant la danse, que ce soit en se rapprochant ou en s'éloignant.


Peut-être qu'on tient là un des secrets de la danse jalousement gardés par ceux qui savent? ^^U

#83 + Partager Cassy

Cassy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 60 messages
  • Localisation: Centre France
  • Activité(s):infirmière
  • Groupe(s):Valsaviris - Ghatan
  • Instrument(s):violon, accordéon chromatique, et vivement que j'ai ma Nyckelharpa!

Posté 14 sept. 2009 - 20:46

je ne pense pas qu'on parle forcement de minimiser la distance physique pour obtenir le plus de sensations... il serait plus judicieux de parler de proximité psychique...parce que je trouve que le meneur (quand il se prend au jeu) montre beaucoup de lui-même vu qu'il donne son point de vue d'interprétation de la musique, et en fait c'est assez intime... donc qu'il soit à distance "normale" ou rapproché physiquement ça n'enlèvera rien à l'intimité. Mais bon, étant adepte de danses éloignées et collées je constate kan mm que quand c'est collé il y a plus de probabilités pour induire "d'autres circonstances de la vie" ;D
enfin ,je n'ai à aucun moment dis que la cavalière ne devait pas répondre au cavalier! en + si tu remarques, mon premier message disait que ce qui est sympa c'est quand la fille mène et que le gars est mené donc ce n'est en rien une vision machiste (en plus c'est une fille qui parle). Donc la personne menée ne doit pas ne pas avoir de répondant mais plutôt savoir répondre dans le sens adéquate du meneur (mais je sais tout le monde n'est pas de cet avis, c'est pas grave, c'est la vie!) :D
Et les objectifs communs dépendent du couple de danseurs... c propre à l'ambiance unique d'une danse et de 2 personnes... pfff c'est dur cette réflexion pour une blonde soyez indulgents!!! :xp:

#84 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 15 sept. 2009 - 10:03

Cassy, faut me réserver la prochaine danse :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :love: :love: :love:
(si je peux commencer le guidage :chillout: )

Cependant tu n'as pas répondu à la question : c'est quoi un objectif de danse commun (pour toi).

#85 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 15 sept. 2009 - 10:35

il serait plus judicieux de parler de proximité psychique...


tout ce qui compte, c'est la proximité pshit-hic.

#86 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 15 sept. 2009 - 11:01

il serait plus judicieux de parler de proximité psychique...


tout ce qui compte, c'est la proximité pshit-hic.


Traduction: Ne vous éloignez pas trop de la bouteille.

#87 + Partager Cassy

Cassy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 60 messages
  • Localisation: Centre France
  • Activité(s):infirmière
  • Groupe(s):Valsaviris - Ghatan
  • Instrument(s):violon, accordéon chromatique, et vivement que j'ai ma Nyckelharpa!

Posté 15 sept. 2009 - 18:31

oulalalala quelle folie Sebaba! :lil-lol: bon d'accord, je te réserve la prochaine danse! :heart: mais pour ça faut que tu viennes à Eco Festibal!!! ;D
Et pour répondre à ta question ce qu'est un objectif de danse commun pour moi ben je me creuse les méninges depuis 5 minutes sans réussir à le formuler donc on va se marrer : avant toute danse "pure" avec un danseur que je ne connais pas, l'objectif c'est déjà de savoir s'il mérite une deuxième danse ou si j'ai les pieds en compote et le dos ratatiné... ceci est bien évidemment une notion réciproque ! en l'occurence l'objectif commun c'est de savoir lequel n'est pas en rythme et lequel se plante monstrueusement (ou tout simplement apprend à danser! ce n'est pas une tarre!) et dans ce cas la, essayer de lui apprendre les bases (ou vice versa ;-) ) après si j'ai la chance de tomber sur quelqu'un qui ne porte pas atteinte à mon organisme, l'objectif commun c'est de passer un bon moment à partager une musique à 2 (savoir écouter l'autre pour lui répondre adéquatement, quand on est guidé et quand on guide savoir montrer correctement à l'autre ce qu'on a en tête, le guidage quoi!), l'objectif c'est le plaisir, c'est s'amuser à 2 sans se prendre la tête avec ce qui nous entoure (je dis ça car la plupart des salsero que je connais sont plus intéressés par l'effet visuel qu'ils veulent donner aux danseurs assis sur les chaises à côté, qu'au plaisir simple de partage avec leur partenaire). Donc pour moi l'objectif c'est bien la création d'une intimité, d'un partage que nulle autre personne que les 2 protagonistes ne peuvent imaginer. c'est pour ça que chaque danse est unique et c'est ça qui est si bien! Après, quand tu as trouvé un interlocuteur qui te fait oublier que tu es au milieu d'un parquet plein de danseurs (mais plutôt loin de la terre) :new-toy: , l'objectif est de savoir si la sensibilité dont il fait preuve et qui semble si bien te correspondre ne peut pas s'étendre à un peu plus qu'une danse... et là, paf, ça fait des chocapic! tu te fais des super amis ou comme certains exemples que j'ai en tête, tu te trouves un compagnon de route c booooo. :angel: Mais bon c'est rare aussi... Je m'égare un peu dans mon raisonnement là... l'objectif d'une danse je pense c'est le partage, le plaisir, l'écoute de l'autre, le respect, la création d'une intimité, d'une proximité,c vivre la musique à 2, c'est un peu comme si tu joues d'un instrument et que tu te met à improviser avec un autre musicien, j'ai l'impression quand je danse qu'en fait le couple fait partie des musiciens. Les musiciens initient un mouvement mais les danseurs le font vivre...c'est un tout. Et c'est ça qui est géant! Bon bein dans tout ce méli mélo j'espère que j'aurai répondu à ta question! Mais à toi maintentant! quel est ton objectif de danse commun???:D

Maïtiù et Chroi : :heart: :heart: :heart: je vous aime! on dirait les blagues à ma soeur c'est énorme!
mais le souci c'est qu'à trop avoir de la bouteille on finit par vieillir!!! :rotfl: (pffff ça c'était une remarque bien pertinente Cassy, mais tais toi!) :hmm:

#88 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 16 sept. 2009 - 09:25

j'ai l'impression quand je danse qu'en fait le couple fait partie des musiciens.


On est vraiment dépendant de la musique quand on aime la danse. C'est terrible quand la musique ne nous inspire pas.

Bon en fait, si je t'ai posé la question, des objectifs de danse, c'est que je n'avais jamais vu les choses sous cet angle. Alors je vais essayer de m'interroger avec autant de sincérité que tu l'as fait :

Objectif : je n'aime pas ce mot, ça veut dire qu'on sait déjà où on va et j'aime l'imprévu. Tout est tellement prévisible dans nos vies. Si je devais avoir un objectif dans ma danse ce serait d'apprendre à discuter la liberté.
D'abord, il faut que la fille te fasse confiance pour s'abandonner. Il n'y a pas mieux que les fins de soirées, car là les filles, fatiguées, baissent plus facilement la garde, elles tombent dans nos bras. Il faut qu'une fille se laisse tomber pour qu'on puisse l'emmener quelque part. Mais il faut qu'elle ait encore envie de danser sinon, on a un bout de viande morte dans les bras :lil-lol: . Alors où va-t-on après ? La liberté à deux. Souvent il arrive que des filles coincées soient prises d'une crise de rire dans mes bras. Elles se demandent où je les emmène et c'est vrai, que parfois j'exagère. En tout cas ça décoince quelque chose en elle. Mais ce n'est toujours pas là que je veux en arriver. Entre la fille coincée et celle qui se laisse entièrement faire, il y a une fille avec laquelle on peut discuter dans la danse. Ma meilleure théorie pour l'instant, c'est la fleur. On a une fleur dans les bras, et j'essaie de penser à une fleur en dansant. Il faut beaucoup d'attention pour faire pousser une fleur qu'on a dans les bras. Quand deux personnes se respectent, elles grandissent. C'est une forme d'amour que le respect. Voilà : j'essaie de grandir dans la danse. J'essaie de devenir quelqu'un de meilleur, de plus respectueux des autres. J'ai du mal à danser avec des filles blasées qui n'ont pas su préserver en elles une part d'espérance. Nous vivons dans un monde où nous n'avons foi en rien, où toute confiance en l'autre est perdue. La danse à deux, ou en groupe est un mouvement politique et révolutionnaire d'apprentissage de la foi et de la confiance en l'autre.
Voilà pourquoi il n'y a pas mieux que les danses israéliennes.

#89 + Partager Cassy

Cassy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 60 messages
  • Localisation: Centre France
  • Activité(s):infirmière
  • Groupe(s):Valsaviris - Ghatan
  • Instrument(s):violon, accordéon chromatique, et vivement que j'ai ma Nyckelharpa!

Posté 16 sept. 2009 - 16:59

Sebaba, faut me réserver la prochaine danse! :heart: :heart: :heart:
:D
j'aime beaucoup ta version mais en y réfléchissant bien elle n'est pas tellement incompatible avec la mienne, tu ouvres la réflexion différemment c'est tout (ou alors j'ai rien compris!). Quand je disais que l'important c'était de créer une intimité je pensais à ce que tu disais à propos de la confiance en l'autre. Parce que le meneur dévoile une bonne part de lui même mais si le mené ne se lache pas à son tour, l'effort initial n'aura pas servi à grand chose. Défois il faut plus de confiance pour recevoir, que pour donner... Même si c'est loin d'être évident de dévoiler une part de son jardin secret... donc le mot est bien trouvé : la confiance... et tu m'avais demandé des objectifs mais je te rassure, quand je danse je pense pas, je danse! là, c'est qu'on est en plein milieu d'une réflexion!
Et les danses israéliennes je connais pas, faudra que tu m'apprennes si t'es courageux!
En ce qui concerne la fin des bals pour mieux soudoyer les innocentes et naïves jeunes filles :letssin: , je te conseille de prendre garde parce qu'à la fin des boeufs, je vois plus souvent des filles debout que des gars(elles dansent même entre elles parce que la gente masculine, trop fatiguée est partie faire dodo :xp:). Donc en fait c'est peut être nous qui cachons bien notre jeu! :whistle:
et en ce qui concerne la fleur, ça me fait penser à ma prof de violon quand j'étais petite, un jour elle m'a dit : ton archet est comme un oiseau, si tu le serres trop, tu l'étouffe, il ne peut plus chanter mais si tu ne le serres pas assez il s'envole et ne chantera plus pour toi. C'est un peu comme la philosophie bouddhiste du "si tu tend trop la corde elle casse si tu ne la tends pas assez elle ne sonne pas". Donc en gros c'est un partage ou chacun est une moitié d'un tout, un respect indispensabe... c'est le juste milieu : que serait l'archet sans le violoniste? mais que serait le jardinier sans sa fleur? et il est difficile à une fleur de s'épanouir dans une seule danse, comme on peut difficilement apprendre à jouer du violon avec un seul morceau! c'est pour ça que je pense qu'il n'y a pas que "la fille coincée" et "la fille qui se lache". Je pense pas que même une fille qui a appris à se lacher ait pu le faire dès sa 1ère danse...ça se travaille sur la longueur! :flower:

#90 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 16 sept. 2009 - 19:00

Je ne crois pas qu'on se voit au festibal. J'aurais vraiment aimé y aller, seulement j'organise aussi quelque chose

http://www.tradzone....opic.php?t=6766

sauf si j'ai le courage de partir le samedi... on verra mais ça m'étonnerait. En tout cas, si je n'avais rien organisé, c'est sûr que j'y allais. Ca à l'air vraiment très bien. Amusez-vous bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

#91 + Partager Cassy

Cassy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 60 messages
  • Localisation: Centre France
  • Activité(s):infirmière
  • Groupe(s):Valsaviris - Ghatan
  • Instrument(s):violon, accordéon chromatique, et vivement que j'ai ma Nyckelharpa!

Posté 17 sept. 2009 - 18:49

je t'enverrai des vidéos pour que tu y sois un peu allé toi aussi ! :dance:
bon courage pour l'organisation en tout cas! et plein de mazurkas!!!
P.S : t'as remarqué comme on a écrit des romans sur le forum !!! waaaaaa mé kel folie!!! : :eek:


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)