Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

besoin de témoignages pour TPE


  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#21 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 14 déc. 2007 - 15:10

- Les attentes sont elles les mêmes lorsque vous allez voir un concert ou un bal amateur que lorsque vous allez voir du professionnel?


Je dirais non. Si je vais à l'Opéra Bastille et que la cantatrice chante faux là, je ressortirais furieuse ...

Si c'est l"asso d'accordéon du coin qui joue deux airs à un fest-noz, on va surement leur pardonner leurs petits couacs, et même en rigoler gentiment en les encourageant ...

- Préférez-vous la musique amateur ou professionnelle ou les deux? Pourquoi?


Même réponse que tous : la musique

En tant que musicien:
- Musiciens amateurs, quelle image avez-vous du musicien professionnel et de l'activité professionnelle?
- Musiciens professionnels, quelle image avez-vous du musicien amateur et de l'activité amateur?


Je ne vais pas redire des choses déjà bien exprimées : simplement, pour moi, derrière des musiciens "pros" il y a un véritable projet musical, une intention de "donner du sens".
Ce sont eux qui montrent des directions, qui ouvrent les horizons ...

Les musiciens "amateurs" forment la base, dont a besoin le "pro" pour soutenir sa musique, la base a besoin du "pro" pour s'ouvrir à de nouvelles approches. Et entre les deux, un réseau interactif et permanent d'échanges..

Autant pour les musiciens que le public:
- Pour vous, qu'est ce que la musique amateur?
- Pour vous, qu'est ce que la musique professionnelle?


Simplement, si le ministère de la culture avait la réponse à ces questions il serait bien content...
pace que justement... Il y a un projet de loi ...

#22 + Partager Stefano

Stefano
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 426 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Activité(s):Musicien

Posté 14 déc. 2007 - 16:11

Bouzeux d'accordéoniste va !


Argumentaire un peu léger
Répondez-vous à la question posée?
quel est le plan de votre copie?
Où sont les citations?
Travail baclé

2/20

Message ajouté après : 8 minutes:

Je dirais non. Si je vais à l'Opéra Bastille et que la cantatrice chante faux là, je ressortirais furieuse ...
Si c'est l"asso d'accordéon du coin qui joue deux airs à un fest-noz, on va surement leur pardonner leurs petits couacs, et même en rigoler gentiment en les encourageant


Moi je vais pas a l'opéra bastille lol, mais ta différence d'attente Kalon à ce moment là vient elle de la qualité pro/amateur des artistes sur scène ou du prix des places?

Simplement, si le ministère de la culture avait la réponse à ces questions il serait bien content...
pace que justement... Il y a un projet de loi ...


Oh que oui, et là la vision pro ou amateur se retrouve au coeur de la tourmente parce que là on risque de pas avoir la même…
Sheepy ca pourrait être cool pour ton TPE que tu jettes un coup d'oeil sur ce projet de loi…

Stefano

#23 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 14 déc. 2007 - 18:00

Je dirais non. Si je vais à l'Opéra Bastille et que la cantatrice chante faux là, je ressortirais furieuse ...
Si c'est l"asso d'accordéon du coin qui joue deux airs à un fest-noz, on va surement leur pardonner leurs petits couacs, et même en rigoler gentiment en les encourageant


Moi je vais pas a l'opéra bastille lol, mais ta différence d'attente Kalon à ce moment là vient elle de la qualité pro/amateur des artistes sur scène ou du prix des places?


Je disais l'Opéra Bastille pour faire plus de relief.
J'y suis allée une seule fois.

Mais j'ai été impressionnée. C'était le Faust de Gounod.
J'ai tout aimé.
Si le décors n'avait pas été aussi rupin et gens aussi blasés/coincés j'aurais applaudi comme un concert de rock ou de trad !

Je dirais qu'à ce niveau là, TOUT est pro.
Pour moi, pékin de base, j'ai été esbrouffée

Oui la qualité des artistes y était. J'ai le sentiment que les artistes "y allaient vraiment" ils se donnaient à fond, et de manière beaucoup plus risquée que je pensais, vraiment dans leurs rôles.
Par contre j'avais trouvé le public affligeant, du genre des deux messieurs qui n'arrêtaient pas de dire que la cantatrice n'était pas ceci, pas cela ...

Bon je bavarde, je réponds pas vraiment ...oups !

Si musicalement j'avais été déçue, cela aurait été grave ...
L'attente était largement une attente de qualité musicale et son garant, l'image de marque de l'opéra ...

Donc, la différence d'attente vient de la qualité de programmation qui peut amener à un tarif plus élevé, qu'on accepte par motivation.

Ouf !

#24 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 764 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 17 déc. 2007 - 10:39

Quelqu'un sait comment ça se passe dans d'autres pays, pour ce qui concerne le rapport amateur/professionnel? Par exemple, en Irlande?


Personne ne sait?

#25 + Partager benfiddle

benfiddle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 161 messages
  • Localisation: Rennes
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Les Round'Baleurs - Poppy Seeds - Kilkash - Majan
  • Instrument(s):Violon

Posté 17 déc. 2007 - 11:01

Je serais moi aussi intéressé pour savoir comment cela se passe dans d'autres pays...
En Irlande c'est relativement facile de trouver des p'tits plans payés au black pour jouer dans des pubs (même pour un français..) mais je ne suis pas sur que l'on trouve beaucoup de plans déclarés...
J'ai l'impression que la plupart des musiciens en Irlande vivent de leur musique en jouant seulement au black, sans aucune sécurité derrière...

#26 + Partager el macil d'Urbaia

el macil d'Urbaia
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 97 messages
  • Localisation: Dardenac
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Faburden, La Forcelle, Duo Bibonne Raibaud
  • Instrument(s):Violon/guitare

Posté 03 févr. 2008 - 16:10

Hello,
le tout c'est de savoir s'ils ont besoin ou s'ils doivent se déclarer en Irlande... J'en suis pas sûr. Je vais me renseigner, j'ai une copine dont c'est le taf là bas...
C'est vrai que c'est un exemple, mais un exemple de système très libéral... J'aimerais bien savoir comment ca se passe en Europe du Nord...

C'est curieux ce clivage entre amateurs et pros, je suis ok pour dire que la différence c'est que pour les pros, c'est devenu l'activité principale... Ca devient un centre de préoccupation, mais chacun développe ca comme il a envie...
Y en a qui investissent dans du matos de qualité: avoir un bon instrument, du matériel de son pour de super prestas...
Y en a qui bossent leur instrument à fond, et qui parfois perdent un peu de vue qu'il faut trouver des dates pour vivre!
Y en a aussi qui passent leur temps pour des démarchages, des démarches administratives, et qui délaissent un peu la musique...

Y a sûrement d'autres cas de figure; mais c'est vrai que quand t'es pro, t'as du temps pour te préoccupper de ton activité, et chacun le gère comme il peut ou il veut...

J'ai souvent entendu des musiciens pros, intermittents, cracher sur des musiciens amateurs en disant qu'ils piquaient le boulot, que les bars et les festivals en profitent pour avoir des prestations moins chères etc..

Je voudrais juste dire qu'à mon avis y a deux problèmes principaux:

-le premier c'est le manque de thunes, y a pas beaucoup d'argent dans la musique, encore moins dans le trad; les gens sortent de moins en moins (habitués à avoir des spectacles gratuits à la télé, ils ont du mal à payer cher une place de concert). S'il y avait plus d'argent, y aurait plus de place pour tout le monde.
(ne perdons pas de vue que si on facturait la totalité du temps passé à la création d'un spectacle aux organisateurs, le prix des spectacles serait hors de portée pour tout le monde!- merci les Assedic!)

-le deuxième, c'est que je me rends compte que beaucoup de programmateurs dont c'est sensé être le métier (services culturels, responsables culturels), ne sont pas formés pour être exigeants sur la qualité des spectacles qu'ils programment. Donc pour un même budget, ils vont préférer prendre plus de groupes amateurs, et moins de pros... Après quand tu as un nom c'est différent, tu représente un potentiel commercial donc ca vaut souvent l'investissement...

Bref, en aucun cas l'activité amateur elle même n'est remise en question. Je pense que dans l'idéal il ne devrait pas y avoir d'amateurs, car tout le monde devrait l'être. On devrait apprendre la musique à l'école comme on apprend à lire ou a écrire, pareil pour la danse.

Est pro celui qui en fait son activité principale, et qui choisit de se rendre disponible et mobile pour assurer des plans, plutôt que de rester avec un boulot fixe en CDI par exemple.

maintenant que j'ai tartiné, je vais répondre aux questions de manière brève et concise! (désolé, j'ai du mal à faire court!)

- Les attentes sont elles les mêmes lorsque vous allez voir un concert ou un bal amateur que lorsque vous allez voir du professionnel?


oui, en fait pro ou pas, c'est normal: plus la place est chère, plus la renommée est grande, plus je suis exigeant

- Préférez-vous la musique amateur ou professionnelle ou les deux? Pourquoi?


Pareil, j'ai du mal à comprendre cette question, qu'elle soit faite par des amateurs ou des pros, la musique reste la musique, c'est pas ca qui détermine mon adhésion!

En tant que musicien:
- Musiciens amateurs, quelle image avez-vous du musicien professionnel et de l'activité professionnelle?
- Musiciens professionnels, quelle image avez-vous du musicien amateur et de l'activité amateur?


Je suis musicien, c'est mon métier, et y a des gens dont c'est pas le métier, c'est parfois un choix, parfois une contrainte, je respecte beaucoup les musiciens amateurs qui font vivre la musique, qui la partagent souvent généreusement (surtout dans le trad).
C'est une façon de vivre la musique qui est simple, avec peu d'engagement, qui est naturelle... Je redis; tout le monde devrait être amateur!
Après je grince parfois des dents quand je vois des groupes amateurs prendre la place de groupes pros à moitié prix, si y a un respect mutuel, c'est super.

Autant pour les musiciens que le public:
- Pour vous, qu'est ce que la musique amateur?
- Pour vous, qu'est ce que la musique professionnelle?


Je redis: amateur, c'est quelqu'un qui vit simplement sa passion comme un extra. Ca fluctue, des fois il est à fons, d'autres fois il arrête pendant une période + ou - longue... Il joue quand il veut où il veut, au prix qu'il veut. C'est parfois un choix de liberté, souvent un choix de sécurité.

Le pro, il choisit d'injecter de la contrainte dans sa passion et d'en devenir dépendant, le rapport à la musique est différent, je trouve. C'est un peu plus complexe.
Par contre on choisit d'aller au fond des choses, y a plus de limites... On bosse ce qui doit être bossé, on joue où et quand on veut... En + on gagne des sous pour ca!!
Y a une forme de liberté géniale, mais bon, il faut savoir gérer (l'intermittence et/ou le stress!)

voili, bon c'était hyper long, désolé, fallait pas lire!!!
à+

Camille


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)