Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

concours de musiques trad'.... pour quoi faire


  • Veuillez vous connecter pour répondre
33 réponses à ce sujet

#21 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 18 mars 2008 - 21:36

Et celle-ci c'est pour moi :
Le concours de circonstance!


#22 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 18 mars 2008 - 22:20

merde trop tard

#23 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 18 mars 2008 - 23:07

moi je rêve de gagner le prix Concourt.

#24 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 436 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 18 mars 2008 - 23:18

.. et le Juste Prix !!!

#25 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 19 mars 2008 - 07:43

comme peya.
J'ai d'ailleurs écrit un petit truc qui s'appelle Cercle de circonstance qui doit trainer quelque part dans un coin...
http://pagesperso-or...constance4b.pdf
(Oula, la grille est à revoir...)

#26 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 19 mars 2008 - 07:44

Pour ma part, j'ai toujours aimé les concours car d'une part, c'est une occasion de jouer devant un auditoire silencieux et respectueux de ce que tu fais. Je ne dis pas qu'en bal ce ne soit pas le cas, mais l'écoute des danseurs est bien plus passive, car ils doivent écouter la musique tout en se concentrant (un minimum) sur leur danse. En plus, le bruit dans la salle ne favorise pas une écoute attentive de la musique. Quant au concert, on sait qu'il s'efface peu à peu au profit du bal unique dans le milieu, mais je ne vais pas revenir là-dessus car il y a déjà un topic à ce sujet.

D'autre part, sauf quand on s'inscrit à un concours à l'arrache, l'intérêt d'un concours est que tu présentes ton travail, tes heures de répèt, enfin quelque chose qui est censé tenir la route,quoi. Et lorsque tu passes devant le jury, tu as ce sentiment excitant d'impatience, mêlé à de l'angoisse et de la fierté. C'est un sentiment fort que tu as du mal à maîtriser et qui tu apprends ainsi à gérer ton stress, ce qui, quand on est jeune, ne peut être que positif.

Par ailleurs, le fait qu'il y ait une récompense, qui peut être de type financier, est, je trouve, très motivant, surtout pour les jeunes musiciens, qui ont soif de progresser et qui, lorsqu'ils se voient attribuer un prix, même s'il ne s'agit que d'un modeste CD, voient leur motivation monter en flèche. Je parle en connaissance de cause, je me souviens du premier concours que j'ai fait il y a une dizaine d'années à Gannat (il a d'ailleurs lieu dimanche prochain, petit coup de pub en passant), j'avais remporté deux disques dont un de mon groupe préféré, le trio Bouffard. Pour moi, ces disques étaient des trésors...

Enfin, depuis ma "défaite" l'an dernier au concours d'accordéon d'Etang sur Arroux, je ne sais pas si je me réinscrirai à un concours. Non pas parce que Lucas m'a battu, mais parce qu'avant de monter sur scène, j'ai failli faire caca dans ma culotte tellement j'étais angoissé.

#27 + Partager Isa

Isa
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: 03
  • Activité(s):développeuse culturelle

Posté 19 mars 2008 - 10:51

[quote name="Yannick"]en bal l'écoute des danseurs est bien plus passive, car ils doivent écouter la musique tout en se concentrant (un minimum) sur leur danse. [/quote]

Dire que l'écoute des danseurs est passive, je ne suis pas d'accord... En concert, on est assis et on peut penser à n'importe quoi d'autre que la musique... se laisser bercer jusqu'à être très loin de ce qu'on écoute.

Quand tu danses, tu vis la musique, tu l'écoutes avec tes oreilles mais aussi avec tes pieds et tout ton corps... Rien de plus actif qu'une écoute en dansant.

Se concentrer sur la danse ne se fait pas au détriment de l'écoute de la musique. Sauf si on débute et qu'on en ait encore à compter ses pas... mais ce n'est pas tout le monde. Passer ce stade, la danse se fait en osmose avec la musique.

Et puis le plaisir du jeu entre le musicien et les danseurs, car l'écoute fonctionne dans les deux sens et le musicien peut répondre aux danseurs ... à ce sujet, il y aura un atelier très intéressant ce week-end à Gannat sur la relation danse-musique dans la bourrée, et j'invite non seulement les danseurs mais aussi et surtout les musiciens, notamment ceux qui jouent pour la danse, à venir y participer.

A bon entendeur... [/quote]

#28 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 19 mars 2008 - 13:27

isa, de mon expérience ( toute petite ici ) c'est pas toujours le cas. cf. tout ce quie a trait avec les transes, et aussi qu'en concert, on est pas toujours assis ;)

ch'uis le seul à le penser ? ( c'est possible en même temps )

#29 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 19 mars 2008 - 16:44

Oui, Isa, tu as sans doute raison, s'agissant d'un danseur confirmé. Mais je persiste à croire que lorsque l'on assiste à un concert ou à une presta de concours, on a une écoute beaucoup plus globale de la musique car on se concentre uniquement sur celle-ci, après, bien sûr tout dépend de l'écoute musicale que l'on a: certains vont rêvasser tandis que d'autres vont faire attention au moindre petit détail dans la musique. Et puis tout dépend aussi dans un bal du nombre de danseurs qu'il y a, de la grandeur de la salle, de la qualité de la sono... Enfin, il y a plein de paramètres qui font que...

#30 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 25 mars 2008 - 13:20

Apres re-lecture de tous les messages, et apres le concours de musique de gannat passé, il me semble que ce topic marche sur une jambe en faite.

Nous avons effectivement le question personnelle adressée directement aux musiciens sur le fait de savoir qu'elles est leurs motivations à participer ou pas à un concours de musique.
Les quelques réponses données sur le sujet sont diverses et respectables car elles n'engagent que de simples réflexions personnelles en rapport a une situation vécu.
Ces reflexions ont peux les interpréter comme le fruit sensationnel restant d'une participation à un concours.

Pour aller plus loin dans la reflexion et toujours en relation avec le ressentis des musiciens mais également en terme de portée communicative d'un tel évènement, quelle est la vrai importance d'un concours de musique d'un point de vue de mise en valeur, ou non, du mouvement traditionnel.
Quelle est l'intérêt, et que prouve-t-il ou démontre-t-il au sein même de son mouvement ?
Comment créer l'ouverture et la mise en valeur d'un point de vue général, vis a vis des participants,du public, des instances politique,et surtout d'un point de vue populaire, car plus ce sera populaire, plus ce sera médiatisé.

J'ai bien entendu un avis sur la question, mais plus tard...j'ai grillé toutes mes neurones restantes sur la question, c'est aussi çà le "fruit sensationnel restant "quand tu sort de 3 jours de fêtes de pâques à gannat !!

#31 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 25 mars 2008 - 14:30

Etant d'origine "trad des années 70-80" j'ai été complètement contre les concours jusqu'à très récemment.

C'est en cherchant à analyser pourquoi les musiques et danses traditionnelles "marchaient" mieux en Bretagne que dans le reste de la France que j'ai réalisé l'importance des concours.

Les concours sont importants car, lorsqu'ils sont bien faits, il permettent à des musiciens ou des danseurs de se rencontrer, d'échanger, de comparer des techniques, interprétations ...

Ils forment pour beaucoup de personnes une motivation et une consécration importante.

Si je participe un jour à un concours, ce sera dans un état d'esprit de modestie et de partage, pas pour gagner... C'est au jury de ne pas encourager les musiciens trop brillants, mais ceux qui placent la musique ou les danses "avant eux", y amènent d'une part ou d'une autre une contribution sans les dénaturer, même en se permettant une interprétation importante..

Le public est important lui aussi : il soutient, encourage, récompense, vient assister à ces rencontres. Et il applaudit tout le monde, gentiment !

Pourquoi ne pas demander à Stéphane (M) qui a été membre de jury à St Chartier son avis sur le sujet ?

#32 + Partager goupil

goupil
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 114 messages
  • Localisation: Rennes
  • Activité(s):musicien
  • Instrument(s):violon

Posté 28 mars 2008 - 22:55

Etant breton (désolé ^^U ) je peut dire qu'en Bretagne ,les concours même si ils n'en portent pas le nom , sont de véritables tremplins : un musicien qui veut plus ou moins être 'connu' (j'aime pas cette expression !...) se doit de participer à de nombreux concours comme La Bogue d'Or à Redon , le Kan Ar Bobl à Pontivy , le Trophée Roue Waroch à Plescop ,ect .

Malgré cet aspect de compétition que je n'aime pas trop , tout ces concours sont l'occasion de rencontre et d'échange avec d'autres musiciens , les danseurs et les organisateurs d'évennements (festivals ,fest-noz ,ect) .
Et puis la participation à un concours permet de situer son niveau par rapport aux autres participants , et par la même occasion , d'avoir un bilan de son niveau musical et technique ce qui est quand même intéressant .

Mais le plus important dans ce genre d'occasions est de ce faire plaisir et de donner du plaisir à son auditoire evel just !.

#33 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 29 mars 2008 - 10:05

Je fais le fainéant, c'est un paragraphe que j'ai posté sur un autre topic, mais il y a tres peut de temps !!!
Je crois que cela va exactement dans le sens de ce que dit goupil.


Concernant le concours de danses, il me semble que c'est le meme probleme que pour les concours de musiques, cela dépend de quoi on veut en faire.
Si c'est juste le truc sympa, restons comme cela.
Maintenant si on veux apporter une vrai qualité à l'affaire bougeons.
Il y a une disparité énorme de niveau entre les concurrents dans un concours dit pour confirmer que ce soient en musiques comme en danses.
C'est ce que j'ai pus constater a gannat, et je pense que cela nui a l'évolution global de ce genre de concours, et que cela générè donc une stagnation d'un point de vue qualitatif.
Il faudrait que les confirmés soient de vrai confirmés. Mais pour cela il faut par avance déterminer qui est confirmé ou pas.
Pourquoi ne pas imaginer un pré-concours de manière a répartir les concurrents par catégorie : débutant, moyen, confirmer.
Pour le concours principal, ne pas faire des passages a heures différentes selon les catégories,mais juste annoncer avant chaque passage dans quel catégorie concours le participant en place.
Cela de dénaturera pas l'aspect sympa du concours tout en y apportant une qualité supérieur, et par là, les concours serons tirés vers le haut.

Et cela pourrait devenir une vrai reconnaissance du milieu, d'etre primé à tel ou tel concours que l'on soit débutant, moyen ou confirmé.
De plus, le fait d'etre "nominé" dans telle ou telle catégories peut etre déjà une récompense à elle toute seule .

#34 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 29 mars 2008 - 11:37

Bon eh bien voilà, maintenant que j'ai fait un concours, je peux m'exprimer en connaissance de cause...
Pour moi, le concours n'a rien à voir avec d'autres prestations comme le bal, et n'a pas le même enjeu.
Déjà, il y a des pressions supplémentaires en concours : un jury à séduire, un public dans l'ensemble silencieux et attentif.
Pour un groupe (ou un musicien) de bal, c'est difficile : pas de danseur devant, donc pas de base pour savoir vraiment si ce qu'on fait est bon, un stress énorme (dans mn cas) qui nuit énormément au tempo, etc...
Au final pour moi c'était une expérience que je ne réitererai pas je pense, c'est trop difficile.

Pour ce qui est du reste, le concours dépend de beaucoup de choses.
Déjà, les membres du jury ont un avis subjectif : celui qui est plutôt "conservateur" sera peut-être moins réceptif à un changement de rythme au milieu du morceau (polka en valse, ou autre...), bref...De plus il me paraît important qu'il y ait un spécialiste de chaque instrument proposé au concours dans le jury.
Par exemple, dans le jury de Gannat, il n'y avait pas d'accordéonniste. Pour moi, c'est gênant, même si les membres du jury connaissaient l'accordéon, cotoyaient des accordéonnisteset pouvaient se forger un avis sans difficultés. Il manque toujours quelque chose, surtout si une note de technique instrumentale est accordée. La preuve, le jury a dû faire appel à d'éminents accordéonnistes dans la salle pour consulter leur avis sur les prestations.
Ensuite, toujours pareil, la marge d'appréciation du jury est importante : un groupe qu'on aurait pensé dernier pour x ou x raisons (ce qu'ils ont fait n'était pas très arrangé, ce n'était pas du trad, ce n'était pas dansable...) peuvent arriver premier en émouvant le jury, parfois, et c'est mérité puisqu'ils ont ému le jury, et cela, je l'ai observé dans plusieurs concours.

Au final, pour moi, le concours est vraiment dépendant de trop de choses : stress, membres du jury, état d'esprit, autres concurrents évidemment.
Je compends que certains puissent aimer, et je suis heureux d'en avoir fait un pour voir ce que c'était.
Mais mon truc, je crois, c'est le bal, et je ne referai pas de concours (à moins que je change d'avis d'ici là).


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)