Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

Plutôt du neuf ou plutôt de l'occasion ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 + Partager Willy

Willy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 839 messages
  • Localisation: Auvergne

Posté 23 avril 2008 - 16:12

A prix égal, vous préférez acheter un instrument neuf de facture normal ou bien un instrument d'occasion mais associé à un "nom" ou une grande marque ?

Je sais bien que selon les instruments, on aura pas les mêmes critères. N'hésitez donc pas à donner votre réponse et surtout nous expliquer pourquoi ?

#2 + Partager oliv'

oliv'
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 801 messages
  • Localisation: Nantes
  • Instrument(s):banjo ténor, mandoline

Posté 23 avril 2008 - 17:29

Pour ma part, c'est le "son" qui a joué dans le choix de ma mandoline.
J'en ai essayé plusieurs des neuves et des anciennes, et c'est une vieille que j'ai choisi. Le son chaud et les basses bien présentes du à la forme de la caisse et table d'harmonie (système de double table) ainsi que les essences de bois. Après c'est vrai que la forme et le fait que l'instrument soit ancien on joué en sa faveur, mais c'est avant tout une histoire de "couleur" de son et de confort de jeu, plus que d'ancienneté ou de nom de luthier ... Pour le même prix il était possible d'en avoir une de bonne qualité fabrication en série ou entrée de gamme de luthier (encore vivant).
Mais comme tu dis, ça dépend du type d'instrument voir de l'instrument lui même.

Je crois que pour un autre instru j'aurai la même démarche : en essayer plusieurs et voir le son que je préfère ainsi que le confort de jeu.

#3 + Partager dédé

dédé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 727 messages
  • Localisation: En Gâtine (79)
  • Instrument(s):violon

Posté 23 avril 2008 - 17:53

En ce qui me concerne, pour le choix d'un violon, je priviliegerai toujours le son. Peu importe que le violon date de 1800 ou qu'il ait été fabriqué par mon luthier.

Un son chaud, profond hum... :sweet:

#4 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 437 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 23 avril 2008 - 18:10

ah ben ça dépend du type d'instrument...
en général , j'ai eu beaucoup de chance , des coups de fusil ! ma cabrette , une perle , pas cher du tout ...
si possible , je préfère un instrument de luthier... ( ma harpe , mon whistle , mon kozh , mon technopipe... )
comme je pratique pas mal d'instrument des autres continents , aussi j'essaye de demander à ce qu'on m'en ramène sur place par des amis qui voyagent ( j'ai peu de moyens... ) ex: mon Ney de Syrie , flute du Népal ,etc...
mais , depuis peu il m'arrive de commander.. ( j'ai récemment fait faire un Dan Bau à Saigon )
c'est aussi par le hasard , je flashe sur un gars qui fait des super instruments ( ex : guimbarde papou , flute Jean-Pierre Poulin "programmable" ,etc... )

bref , je vais en général , là ou me porte le vent !!!
:]

#5 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 433 messages

Posté 23 avril 2008 - 19:04

je peux te répondre en ce qui concerne les flûtes traversières, je me suis posé la même question que toi.
le probleme c'est l'humidité à laquelle elles sont soumises

- en métal c'est plutot délicat, si tu cherches une flute haute de gamme flûtes de concert ont généralement pas mal servi.
A toi de voir avec un commerçant ou un luthier de confiance.
Moi, je me suis renseignée auprès d'un luthier indépendant nantais qui répare des instruments des écoles et du Conservatoire (c'est pour ça que je l'ai choisi ;)).
Sur son conseil, je lui ai fait reviser ma vieille yamaha d'études (je ferais des éconocroques pour plus tard). Heureusement, pas besoin de la retamponner sinon c'était trop cher. Au moins lui ne confond pas retamponnage avec révision et cela m'a couté bien moins cher que le forfait révision-retamponnage que me proposaient d'autres magasins (les escrocs... :O ).

- en bois c'est bien pire, il y a 10 ans, j'avais consulté un antiquaire de la Place des Vosges, qui m'avait conseillé d'acheter une flute neuve.

#6 + Partager Berry Ralet

Berry Ralet
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 24 messages
  • Localisation: Ardennes Belgique
  • Activité(s):éducateur

Posté 23 avril 2008 - 20:32

Je me suis acheté il y a 12 ans un saxe Soprano Yamaha d'occase et il y a 10 ans un ténor d'occase Selmer...c'est l'idéal ils sont bien "dégommés" avec un son bien "lisse"...mieux que des neufs.
Evidement, je me suis fais conseiller par des pros.

Pour une cornemuse...je serais plus sceptique : pression personnelle, étanchéité...sauf s'il s'agit d'un instrument d'un "King" (Blanc, Dubois, Jacquemin, Jeannin...ou Maitre) révisé par ses mains.

#7 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 437 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 23 avril 2008 - 21:42

oui , pareil pour les cornemuses
l'occase ça craint sauf si t'es conseillé par quelqu'un d'aguérri...
c'est de toute manière de passer par un luthier dans ce cas , pour le suivi , l'entretien , la réparation ,l'anchage....
t'as vu , Raph , t'es un KING !!!!!!!!! :sweet: :sweet: :sweet:

#8 + Partager oliv'

oliv'
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 801 messages
  • Localisation: Nantes
  • Instrument(s):banjo ténor, mandoline

Posté 24 avril 2008 - 08:31

en bois c'est bien pire, il y a 10 ans, j'avais consulté un antiquaire de la Place des Vosges, qui m'avait conseillé d'acheter une flute neuve.


Je crois que je vois sa boutique. C'est tout petit et il y a plein d'instruments anciens, de mandolines super particulières, quelques cuivres. Le tout ayant besoin de macérer dans son jus une cinquantaine d'années minimum pour pouvoir figurer dans sa boutique. Les instrus sont aussi accrochés au plafond non ?
Il est luthier ou seulement antiquaire ce marchand ?

#9 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 433 messages

Posté 24 avril 2008 - 14:24

il s'agit d'André Bissonet, il est expert en antiquités, spécialisés dans les instruments de musique. Il est réputé et son magasin c'est la caverne d'Ali Baba, tellement c'est trop beau :)
(Moi j'avais repéré des traversières allemandes dans un coin)

#10 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 633 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 25 avril 2008 - 08:06

bizarre Elfi, pour les flutes en bois on m'avait conseillé le contraire : à savoir qu'il faut 5 à 10 ans pour que la flute se "fasse" et que le son se stabilise, rapport justement avec le bois et ses qualités (ce qui implique un entretien beaucoup plus soigneux en début de vie de l'instrument qu'après, ce qui pourrait sembler paradoxal).

après évidemment ça ne fait pas toute la qualité de l'instru (loin de là).
De plus entre une flute de 10 ans et de 50 ans le prix ne sera pas le meme... ;)

#11 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 433 messages

Posté 25 avril 2008 - 11:41

je ne pense pas que ce soit si bizarre. en fait les flutes que j'avait vues avaient bien plus de dix ans. AMHA quand on achète un instrument d'occasion - un bois peut etre encore plus qu'un cuivre, c'est qu'il faut avoir confiance dans le vendeur, savoir si il a entretenu sa flûte bien comme tu le dis toi même, en particulier s'il a correctement nourri le bois .

#12 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 26 avril 2008 - 11:12

En ce qui me concerne, cela dépend d'un peu de tout.

Si c'est un diato avec lequelle je jouerais longtemps dessus, et qu'il faut de la pêche et de l'attaque dans certains, je me tournerais vers un diato plutôt neuf (en me renseignant sur les prix que font les vendeurs, et comparant avec les prix que propose mon réparateur, avec ses conseils sur certaines marques).

Sinon les diatos d'occase, je vois ça sur Ebay en général, en demandant d'abord l'état général de celui-ci, et du soufflet, puis je demande sa tonalité.

#13 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 26 avril 2008 - 13:26

Oui, pour les diats, je pense pas qu'on puisse affirmer qu'un neuf vaut mieux qu'une occasion.
Tout dépend de ce qu'on veut en faire, entre autres. Par exemple, après avoir essayé plusieurs B.Gaillard, moi, je sais que je n'en achèterai pas un neuf, à moins qu'il change sa fabrication. Je préfère de loin ses diatos d'avant 96, tant au niveau du son que du toucher.

#14 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 633 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 27 avril 2008 - 18:08

AMHA quand on achète un instrument d'occasion - un bois peut etre encore plus qu'un cuivre, c'est qu'il faut avoir confiance dans le vendeur, savoir si il a entretenu sa flûte bien comme tu le dis toi même, en particulier s'il a correctement nourri le bois .

amha pour le cas d'un instrument en bois (une flute en tout cas) ça se voit tout de suite à l'état du bois s'il a été bien nourri ou pas...

#15 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 433 messages

Posté 27 avril 2008 - 19:28

d'accord avec toi mais mieux vaut mettre en garde les gens qui débutent ?



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)