Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

quand la danse Trad/folklorique fait dans le social


  • Veuillez vous connecter pour répondre
38 réponses à ce sujet

Sondage : Le milieu du trad est-il si acceuillant que ça?

Le milieu du trad est-il si acceuillant que ça?

Vous ne pouvez pas voir les résultats du sondage tant que vous n'avez pas voté. Veuillez vous connecter et voter pour voir les résultats.
Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 mai 2008 - 14:29

Pas plus tard qu'hier soi encore, l'on m'a encore fait une reflexion

"c'est trop cool le trad vous acceptez tous le monde et vous êtes tous gentils"

Alors je me demande à la suite de ce genre de réflexion, pourquoi plus nous que les autres?

Qu'est-ce qui fait que l'on à l'air plus acceuillant que les autres types de danses?

Avons nous autant une image de gens trop bon ayant le coeur sur la main, ne jugeant personne ?

Ce pourrais t'il que nous ayons tous un sourire chaleureux et souriant qui dit de suite "venez pauvres moutons égarés, nous vous acceptons dans le troupeau"

En voyant le sujet Potins zone, sachant les reflexions que j'entend ou même que je fais certaines fois, connaissant par coeur l'entendue de ma bonté, voyant la gueule d'enterrement des gens, je me demande vraiment pourquoi on à l'air si acceuillant, sommes nous tous fait pour le social, en sachant que c'est bientot la mort annoncé du social à cause des nouvelles lois :)

#2 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 23 mai 2008 - 14:34

On est surtout très fort pour se passer de la crème mutuellement.
Si un gars se pointe en costard-cravatte ou une nana en talon et robe de soirée échancrée dos-nu, je rirais bien jaune de voir tous ces bisounours jeter des regards de travers outrés.

#3 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 mai 2008 - 14:36

oui mais moi je me suis fais fussillé alors que j'offrais des chamallow tout doux au gens, c'est doux et mouelleux et super bon. alors les gens chaleureux et acceuillant ils ont des limites :)

#4 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 23 mai 2008 - 14:39

Quand un nouveau débarque, que ce soit en bal ou en atelier, il y a souvent des gens qui font l'effort d'aller lui parler, de danser avec lui (ou elle, plus souvent...). Dans ce sens là, p'tet bien qu'on est plus ouverts que d'autres milieux?

#5 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 23 mai 2008 - 15:02

J'aurais répondu oui, j'en suis sûr, avant de connaitre Tradzone, sans hésitation.
Maintenant, ce serait plutôt oui, il paraît. Parce que maintenant que j'ai parcouru pas mal d'évènements en France, ben j'en suis moins sûr !

Message ajouté après : 1 minutes:

Et puis je pense qu'il faut distinguer la danse trad, qui se pratique en bal, de la danse folklorique, qui se pratique en groupe. Le phénomène social n'est pas le même.

#6 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 23 mai 2008 - 15:04

Pour être un peu plus précis : à mon avis c'est effectivement un milieu plus acceuillant que beaucoup d'autre, mais c'est très différent de plus ouvert et très loin de "vous acceptez tout le monde"...

#7 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 mai 2008 - 15:04

je sais pas j'ai mélangé les deux mùais finalement je n'en connais qu'une partie et c'est celle du trad je pensais (naïvement) que dans le folklore c'était plus ou moins le même truc :)

#8 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 23 mai 2008 - 15:07

Je dirais que le milieu du trad paraît accueillant, car effectivement dans l'ensemble les gens sont plutôt ouverts d'esprit, et vont peut-être effectivement facilement danser avec des inconnus et des gens qui découvrent. Toutes les danses "mixers" facilitent aussi cette impression d'ouverture.
Cependant, le milieu trad' répond lui aussi à des règles communes (rien que l'apprentissage des pas par exemple !) des délires bien particuliers. De plus, c'est un milieu pas si grand que ça et rapidement on connait untel qui connait un autre etc. En cela, je pense que le milieu peut aussi paraître fermé à des novices. Il faut quand même du temps pour y entrer vraiment je pense.

En conclusion, c'est un peu comme le sud, les gens paraissent chaleureux de prime abord, mais pour intégrer vraiment le milieu, il faut du temps.

(Hou, quelle démonstration !)^^U

#9 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 23 mai 2008 - 15:14

je sais pas j'ai mélangé les deux mùais finalement je n'en connais qu'une partie et c'est celle du trad je pensais (naïvement) que dans le folklore c'était plus ou moins le même truc

Non, perso je pense que c'est différent le trad et le folklore.

Ce qu'on vit dans un groupe, on ne le vit pas dans le trad et vice-versa. Moi qui suis dans les 2, je peux te l'affirmer.
Je n'ai pas du tout les mêmes liens avec des gens de mon groupe qu'avec des gens du trad. Les expériences ne sont pas du tout les mêmes.

Après dire si l'un est plus accueillant que l'autre, c'est comme partout, cela dépend des gens, des groupes.
Mais c'est vrai que pour les groupes du moins, le but est le partage de la culture, et sa transmission. Le moins que l'on puisse faire, c'est de bien accueillir les gens qui s'y intéressent !

Message ajouté après : 43 secondes:

Entièrement d'accord avec ta démo Madras !

#10 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 625 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 23 mai 2008 - 15:31

interessant ce sujet ! :) c'est vrai que j'ai souvent entendu "le mileu trad c'est génial, c'est super ouvert vous accueillez tout le monde etc.Image IPB "

c'est à nuancer... je suis assez d'accord avec ce qu'écrit Madras.

Je dirais que le milieu du trad paraît accueillant, car effectivement dans l'ensemble les gens sont plutôt ouverts d'esprit, et vont peut-être effectivement facilement danser avec des inconnus et des gens qui découvrent. Toutes les danses "mixers" facilitent aussi cette impression d'ouverture.


je pense qu'en plus le milieu trad est moins élitiste que d'autres : on a tous été débutant (sauf certains qui dansaient avant de marcher mais ils sont tout de meme plutot rare... ;)), voire on EST tous débutant à chaque fois qu'on apprend une nouvelle danse.

Et puis je pense que pour s'interesser au trad, étant donné son caractère très confidentiel, il faut etre assez ouvert d'esprit (puisqu'il faut avoir fait l'effort d'aborder cet "univers", là encore il y a ceux qui sont nés dedans... ;) ), donc effectivement de ce point de vue ce milieu là est plus ouvert que d'autres miliu plus "main stream" (cette reflexion est valable pour plein d'autres milieux peu connus bien sùr).
En général on est toujours content de faire un nouveau converti ! :=

Cependant, le milieu trad' répond lui aussi à des règles communes (rien que l'apprentissage des pas par exemple !) des délires bien particuliers. De plus, c'est un milieu pas si grand que ça et rapidement on connait untel qui connait un autre etc. En cela, je pense que le milieu peut aussi paraître fermé à des novices. Il faut quand même du temps pour y entrer vraiment je pense.


Exact, c'est un microcosme qui comme tous est par certains aspects (et comme tu dis "délires" entre personnes) a ses codes et ses règles. Là enore ce n'est pas spécifique au trad.

En conclusion, c'est un peu comme le sud, les gens paraissent chaleureux de prime abord, mais pour intégrer vraiment le milieu, il faut du temps.

mouais pas sùr que le Sud soit un "microcosme' ou un milieu confidentiel ;)
par contre c'est vrai que ma propre expérience confirme ce que tu dis du Sud ! ;)

#11 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 23 mai 2008 - 15:40

Et puis je pense que pour s'interesser au trad, étant donné son caractère très confidentiel, il faut etre assez ouvert d'esprit


Bof. Là encore y'a de tout, y compris les certe "marginal" puisqu'il font du trad, mais qui ne s'intéresse et ne s'interresserons jamais à rien d'autre, quand ils ne le dénigre pas.

Pour moi le coté rare et confidentiel explique plutôt la quasi absence de phénomène d'éllitisme. (on est déjà pas nombreux, alors quand on trouve un p'tit nouveau on fait attention à lui...).
Mais si ça devenait "à la mode" et qu'il y avait une explosion du nombre de pratiquant, on y ferait peut-êtremoins attention.

#12 + Partager Chapillon

Chapillon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 119 messages
  • Localisation: dijon
  • Activité(s):etudiante

Posté 23 mai 2008 - 16:30

Pour moi le coté rare et confidentiel explique plutôt la quasi absence de phénomène d'éllitisme. (on est déjà pas nombreux, alors quand on trouve un p'tit nouveau on fait attention à lui...)..


je suis assez d'accord avec ca

les danses en groupe ca aide beaucoup aussi
et puis, un debutant, ya toujours quelqu'un pour danser avec lui

et franchement, pour avoir frequenté pas mal de milieu, dans le trad on se prend pas trop la tete... (si si jvous jure!!)

#13 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 23 mai 2008 - 17:00

Ce que je vois dans le monde de trad - qui peut expliquer un sens d'amitié prêt-à-porter! - c'est qu'on n'est pas souvent "pur". Il y a tant des danseurs qui joue aussi, des musiciens qui danse, et les deux qui ne connaissent pas la danse/le morceau du moment.

Il y a donc un lien entre ceux qui danse et ceux qui ne danse pas à n'importe quelle moment. Le nouveau, la nouvelle, il/elle n'est pas forcement hors du groupe, même s'il/elle ne participe pas tout de suite.

#14 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 23 mai 2008 - 18:40

Ce que dit maitiu sur notre faible nombre me parait juste. Je suis nettement plus ouvert vers un débutant dans un atelier que dans un bal, dans un bal que dans un festival, dans un festival qu'a gennetines. On est peut etre aussi acceuillant que n'importe quel milieu avec peu de jeunes et des novices qui vont rapidement progresser ou intégrer une communauté (y'a quoi? 200 folkeux réguliers sur Lyon?)

Sinon, y'a peut etre la distinction trad/folk (comme courants de bal, par opposition au folklore, courant de "spectacle").

Dans le folk, c'est les gens qui adorent toute l'idée du communautarisme, du partage, de l'ouverture aux différentes cultures et aux gens. Ils vont etre ouverts parce que ca fait partie de leurs valeurs.

Dans le trad, c'est plus ceux qui sentent une appartenance à une culture qu'ils aimeraient défendre et valoriser. Ils sont peut etre un peu plus "blasés" et attendent qu'un nouveau "fasse ses preuves" que c'est pas seulement un de ces djeuns qui a envie de se trémousser sur de la musique roots, mais quelqu'un qui a envie de perfectionner son approche, de découvrir la culture (musique, instrumentation, nourriture) d'un endroit.

(merci à Lolo qui m'a présenté "sa" distinction trad/folk, que j'espère ne pas avoir trop écorché - le lien vers l'acceuil c'est moi qui suppose, rien à voir avec lui)

#15 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 23 mai 2008 - 18:41

Ouverture...oui et non.

Ca dépend des endroits. J'ai constaté que l'ambiance n'est pas partout la même.
Mais, dans l'ensemble, tout le monde est gentil, et que si on débarque et qu'on connait personne, en général il y a toujours quelqu'un qui vient vous parler, danser,...

Après, d'un point de vue purement extérieur, c'est quand même très ouvert. Un type qui ne connait rien au trad et qui débarque trouveras toujours, chez nous du moins et je l'ai observé partout quelqu'un qui lui expliquera, qui tentera de lui faire partager les valeurs du trad et tout le tintouin.

#16 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 625 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 23 mai 2008 - 18:58

qui tentera de lui faire partager les valeurs du trad et tout le tintouin.

les quoi ??? on a pas du me les expliquer alors...

#17 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 28 mai 2008 - 08:17

Moi qui connais toujours rien au Trad et qui est en pleine tourné nationale, je voudrais remercier, tout les gens qui ont su m'acceuillir le coeur et les bras ouverts car sans eux, je me serais retrouvé à dormir sur des banc de gare et seul dans les bals.

Je me retrouve pas dans vos réponses, pour moi tout le monde est assez ouvert, et aussi beaucoup à l'écoute et parle aussi beaucoup, alors est-ce parceque ces rencontres avec moi sont faites dans un moment particulier, si j'habitais la même région cela ce passerait t'il pareil? j'en sais rien
moi ce que je reconnais c'est cette facilitée d'approche des gens cette biodiversité dans les bals, et que tout les gens sont interressant de 3 à 99 ans, que je lis tout plein de joie et de bonheur dans les bals ou festivals, et quie je m'en fout de ce qui ce passe aprés car ce qui compte réellement c'est le moment present. Peu être on m'aime pas tellement que ça et que c'est que de l'apparat, mais je m'en fout si on me souris et que l'on fait trés bien semblant ça me va :)

#18 + Partager Jan-Lu

Jan-Lu
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 35 messages
  • Localisation: somewhere in Vendée
  • Activité(s):étudiant, prof de zic et zicoss
  • Groupe(s):Evadézinn
  • Instrument(s):Veuze et diato

Posté 28 mai 2008 - 13:36

Perso, je pense que cet esprit d'ouverture vient en partie du fait de la convivialité naturelle du trad'folk. Je m'explique : qu'on soit "tradeux" ou "folkleux", le but final (à savoir prendre le flambeau que nous tendent les anciens, et faire de notre mieux pour le faire vivre avant de le transmettre à d'autres) et les racines de ce qu'on fait sont plongées dans le même terreau, même si des fois les façons de faire peuvent diverger.

Et on a beau dire ce qu'on veut, ce terreau est bien sûr ancré dans le passé, même si on le fait vivre à la mode actuelle. Il est assez flagrant de voir que la société d'aujourd'hui est avant tout une société individualiste, et je pense que le fait de s'intéresser à ses racines nous pousse nécessairement à nous intéresser aux autres.

Et puis, il y a les danses. Je pense que tout le monde ici a déjà vu les premiers pas d'un danseur dans un bal, un grand dégingandé qui fait six pas à droite et quatre à gauche pendant un an dro et du coup donne un effet d'accordéon à toute la file... On voit souvent ce genre de cas de figure, pourtant j'ai absolument jamais vu en 10 ans de trad' quelqu'un se foutre de la gueule d'un nouvel arrivant (même si parfois on peut en sourire, c'est jamais bien méchant :] ).

De plus, faut bien se dire que chaque bal a son lot de danses "simples", qui peuvent servir d'introduction aux nouveaux venus, et que ces danses sont bien souvent en cercles, donc il est facile de venir s'y mélanger avec les autres, même si on ne les connait pas.

C'est sûr qu'un débutant qui arrive pour danser dans une fête de rock acrobatique n'aura sans doute pas le même accueil, si on reprend tous les critères exposés dans cette discussion et ceux que j'ai rajouté au dessus. C'est sans doute de là que vient cette réputation de milieu ouvert.

#19 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 28 mai 2008 - 14:04

j'ai vu des dizaines de fois des "anciens" soit disant connaissant "la" bonne manière de danser se foutre, au mieux, mais souvent carrément dénigrer un nouveau qui au bout de la 15ème bourrée en a marre et part en live sur une danse à faire le fou.
J'ai vu autant de fois les même personne me regarder de travers car je ne danse pas la mazurka de samathan, et en plus je fais des pas de tango au milieu... (bouh, el diablo!)

J'ai vu bien plus souvent encore des tradeux ou des folkeux, dénigrer les rockeurs, les salsieros, les tangeros, bref, tout les autres quoi... bonjour l'ouverture d'esprit...

Dêpuis le début de ce sujet, on lit ce qu'on entend de partout : on est ouvert d'esprit, puisqu'on accepte les nouveau et qu'on leur tend la main!
C'est pas de l'ouverture d'esprit ça, c'est un milieu ouvert à ceux qui veulent adhérer à la même chose que nous, y'a pas de quoi s'en gargariser.

Message ajouté après : 12 minutes:

(dans le lot on aime bien aussi dénigrer les partoches, les zicos et danseurs classique, la danse contemporaine, on trouvera normal une tisane/tofu habillée d'une serpillaire mais on regardera de travers une fille en talon minijupe etc etc.
Je dis pas que c'est mieux ailleurs, mais on est pas des anges d'ouverture non plus...ni plus ni moins, on est juste ouvert à ce qui nous ressemble, exactement comme partout ailleurs.)

#20 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 28 mai 2008 - 14:32

Est-ce qu'on ne serait pas plus pret a accepter que quelqu'un qui fait l'effort de venir à un de nos lieux de pratique est "des notres" que d'autres milieux?


C'est clair qu'on est pas plus ou moins dans l'ouverture et le tolérance que d'autres.

Pis t'as vu la place que tu prends avec tes pas de tango!!!!! :P


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)