Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

Une perle signée CHARASSE --y'a du boulot !--


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 + Partager sidious

sidious
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 7 messages
  • Localisation: étoile noire

Posté 26 août 2009 - 16:13

Statut des langues locales 13 ème législature
Question écrite n° 09883 de M. Michel Charasse (Puy-de-Dôme - RDSE)

* publiée dans le JO Sénat du 06/08/2009 - page 1914

http://www.senat.fr/... ... 09883.html

Monsieur Michel Charasse signale à M. le Premier ministre les vives inquiétudes qui se manifestent actuellement au sud de la Loire en ce qui concerne les privilèges exorbitants reconnus à l'occitan que beaucoup ne connaissent ni ne parlent tandis que des langues très employées et encore très vivantes, parlées dans les régions de Nice, du Béarn, de la Gascogne, de l'Auvergne, du Limousin et de la Provence, continuent d'être ignorées par les pouvoirs publics qui tentent d'imposer par la force l'occitan qui, pour la plupart des amateurs et des connaisseurs des langues locales, est une pure création intellectuelle parfois accompagnée d'arrière-pensées politiques. Les personnes originaires des régions précitées où se parlent encore des langues bien vivantes et très appréciées, comme les langues bretonne, alsacienne, basque, catalane, picarde ou corse... ne demandent rien d'autre que d'être reconnues avec le même statut. Il lui rappelle en outre que trois langues pratiquées en France sur les huit parlées par les Croisés puis ensuite au sein de l'Ordre de Malte, sont le français, l'auvergnat et le provençal et qu'il n'y a pas d'occitan dans la liste. Il lui demande donc de bien vouloir lui faire connaître quelles mesures il compte prendre pour faire cesser l'injuste traitement discriminatoire établi entre langues locales reconnues ou non reconnues et pour mettre un terme aux pressions visant à imposer contre toute Histoire et toutes traditions populaires l'occitan inconnu à la place d'autres langues encore couramment parlées.

En attente de réponse du Premier ministre En attente d'une réponse ministérielle



Faut attendre la réponse du ministre maintenant.

#2 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 27 août 2009 - 07:33

Les Croisés ? :O
L'Ordre de Malte ???? :wow:
L'Auvergnat et le Provençal pas l'Occitan ????????? :eek:
Et le Gaga ? Qui défendra le Gaga ? :puppyeyes:
Fouilla, beauseigne... ^^

#3 + Partager Lucas

Lucas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 902 messages
  • Localisation: Poitiers

Posté 27 août 2009 - 09:16

:O
euh ... aux dernières nouvelles l'Auvergnat et le Provençal sont des dialectes occitans ... non ?

#4 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 27 août 2009 - 09:47

ou, dit autrement, l'occitan est un supra-dialecte du provencal, languedocien, gascon et auvergnat/limousin.

Au meme titre que le français est un supra-dialecte standardisé des différents dialects d'oc (particulièrement inspiré d'un dialecte particulier, mais quand meme).

Un autre façon de le dire serait que tous les locuteurs d'occitan peuvent se comprendre (après un éventuel petit temps d'adaptation).

Bel exemple de diviser pour mieux reigner.

#5 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 602 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 27 août 2009 - 10:04

Effectivement, la question de Charasse est des plus saugrenu, en particulier dans la forme.

Un point pertinent cependant dans sa question c'est la place des "régionalismes" et autres particularismes locales dans l'enseignement de l'occitan, car il est bien évident qu'on ne parlait -et qu'on ne parle toujours pas- le même occitan à Tarbes, qu'à Marseille, Montepellier ou Clermont-Ferrand.

Imposer une "langue unique", si celà a pour avantage de grandement favoriser l'intercompréhension et par celà "populariser" la langue, se fait au détriment d'un fort appauvrissement de celle-ci et accentue le fossé entres apprenant et "anciens".

C'est un peu ce qui c'est passé pendant un temps en Bretagne, où on a voulu imposer un breton unique "universitaire" au dépends des bretons reelles. Heureusement les choses sont en train de changer...

#6 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 27 août 2009 - 11:10

euh... je ne connais pas grand chose sur l'occitan , mais part ça , puisqu'il est parlé , il est donc une langue vivante du coup ?
Donc , ne pas reculer , mais avancer ! Reconnaitre et accepter ce qui a été fait pour l'occitan , ce qui me semble bien , et faire de meme et/ou mieux avec toutes les autres ...
L'occitan aidé par l'état ? C'est parce qu'ils se sont manifestés activement qu'ils ont obtenu ce qu'ils cherchaient , il en a été de meme avec le breton et c'est tant mieux .. alors zou , go on pour les autres !
Pour la "standardisation" , a long terme elle reste inevitable , sinon , la disparition suivra... prenez l'exemple pour le français actuel , qui est un très bon exemple de standardisation.

#7 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 27 août 2009 - 11:57

Le français est un exemple horrible de standardisation. C'est un standard qui a complètement effacé les dialectes (hormis certains aspects comme l'accent et certains petits bouts de vocabulaire), en soutenant que toutes les déviations ne sont "pas du français".

Meilleure exemple de standardisation: le haut allemand.

Faut arreter de croire que les standards en langue servent à quoique ce soit hormis de permettre de noter plus objectivement la forme lors d'examens. (et de se sentir supérieur quand on maitrise mieux le "standard" que les autres)

#8 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 27 août 2009 - 13:05

c'etait pas du tout ce que je voulais dire , hormis constater..
le français est une langue ultra-batarde , faite de bric et de broc , certes..
il en va de meme avec TOUTES les langues des nations européennes , du moins...
Je suis d'accord , l'académie française est une abomination ( y a qu'à voir la "latinisation" à outrance des mots du dictionnaire dont une bonne part des racines vont dans tous pleins d'horizons , bien loin du latin... )

#9 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 27 août 2009 - 13:42

Latinisation à outrance? Je veux bien des exemples :)

#10 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 27 août 2009 - 18:52

"Ein Volk, ein Land, eine Sprache"

Les régionalistes dénoncent cette maxime comme jacobine, nazie ou impérialiste, s'il est question du peuple français, du territoire de la République (et pas seulement l'Hexagone), et de la langue française.

Mais en même temps ils s'empressent de construire la grammaire de "Sprache" régionales, parce qu'il y a des cultures régionales à sauver, ou pour d'autres motifs. Si je ne me trompe, la Bretagne a effectivement connu cette (re)construction d'une langue unique pour tous les bons bretons (à l'ouest de...). M. Charasse appuie là où ça fait mal, mais où est la solution, tant il est vrai que la culture occitane ne peut se satisfaire d'un français coloré par un accent méridional et quelques occitanismes pittoresques ?

Favoriser contre M. Charasse le développement d'un Occitan universitaire et synthétique, imposé d'en haut aux masses ? Ou bien favoriser l'enseignement du gascon dans les écoles du Gers, au travers de pratiques chantées, d'études toponymiques, d'études de textes ? Ou bien les deux, au cas où le patrimoine serait trop riche pour se satisfaire d'un saupoudrage illustrant la diversité culturelle intra-occitane (un peu de gascon, de languedocien, de limousin, de catalan, de provençal, etc) ?

Encore faut-il que les collectivités fournissent les moyens (et en ce moment ce n'est pas à la mode). J'ai cru entendre dire que, par exemple, le taux de réussite moyen des bacheliers des écoles Diwan était inférieur à celui des autres jeunes bretons. Je ne sais pas si c'est l'enseignement de plusieurs matières en langue bretonne qui est en cause (avec quel vocabulaire ?), ou le niveau de recrutement d'enseignants locuteurs, non formés en suffisance par l'Education Nationale.

#11 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 602 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 28 août 2009 - 10:21

J'ai cru entendre dire que, par exemple, le taux de réussite moyen des bacheliers des écoles Diwan était inférieur à celui des autres jeunes bretons.

Hum hum, c'est globalement faux : http://www.linternau...cee_diwan.shtml
l'article sur Diwan de wikipedia est assez complet je trouve et reprend en grande partie les points de cette discussion

#12 + Partager sidious

sidious
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 7 messages
  • Localisation: étoile noire

Posté 28 août 2009 - 13:08

:O
euh ... aux dernières nouvelles l'Auvergnat et le Provençal sont des dialectes occitans ... non ?


oui oui ...

Il semblerait que ces idées lui aie été soufflées par
Pierre Bonnaud ex-universitaire auvergnat et fondateur
d'un courant anti-occitaniste dans les années 70 disant
que l'auvergnat est une langue "isolée" du reste des autres
dialectes occitans ....


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)