Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Pourquoi des femmes dansent en homme en spectacle?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
41 réponses à ce sujet

#1 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 12 sept. 2009 - 14:11

Voilà un petit mélange de la politique et du puritanisme!

Je fais partie d'un groupe folklorique. On danse "dans la tradition" limousine parmi d'autres. Selon cette tradition, les hommes ont souvent quitté le coin pour travailler ailleurs ou aller aux guerres laissant les femmes toutes seules. Probablement elles dansaient ensemble (je suis pas sûr, j'étais pas là ... :nerd: ). Bon, d'accord. Mais s'habillaient t-elles en hommes pour danser côté gauche de mamie? Et quand les hommes se sont retrouvés chez eux, laissaient-ils les places toujours aux f'ommes?

En tant que spectacle du XXIème ou est la place des f'ommes en tant que représentantes des personnages du XIXème? Je n'ai rien contre les cavaliers féminins (sauf quand les filles nous manquent en bal ... ça c'est une autre débat) mais dans l'encadrement d'une animation il me parait très bizarre voir une femme en costume d'homme bien qu'elle porte une poitrine qui danse en contre-sens et une mine maquillée façon "boite de nuit" parce-qu'on y va tout de suite après le spectacle. :crazy:

Vous autres groupe-folklorique-istes, comment gérez-vous le dressage des fillettes/filles/femmes en cas de non-correspondance du nombre de chaque sexe dans le groupe?

#2 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 12 sept. 2009 - 17:57

Chez moi, en répétition, si besoin, les filles dansent l'homme, pour que tout le monde danse. Mais en spectacle, il est hors de question de grimer une fille en garçon. Dans le groupe d'enfant, les filles dansent ensemble, mais en filles. Dans le groupe adulte, sur scène, tous les couples de danseurs sont mixtes. On n'habille pas les filles en garçons et on ne les fait pas non plus danser ensemble les danses de couple.

#3 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 14 sept. 2009 - 09:11

pas mieux c'est horrible de costumer une fille en homme
me faite pas croire qu'a l'epoque les filles s'habillais en homme pour danser
sachez qu'ils dansais pour le plaisirs et non pour la demonstration donc il s'habillais pas pour le faire c'etais leurs habits d'epoque nike n'existais pas

et puis bcp de retour prouve que sourtout les hommes dansais entre eux et tres peu les femmes


ps : le sujet serais bcp mieux placé dans la danse que dans le bistrot

le bistrot meme ou les hommes etais pour boire et danser sur la place le tps que les femmes aille a l'eglise ^^

#4 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 14 sept. 2009 - 12:01

:hihi: J'aurais préféré mettre le sujet dans "Place de l'Eglise" au lieu du Bistro mais ça n'existe pas en Tradzone. ^^ ... Peut-être un mod' peut le déplacer au Danse si c'est par là qu'on trouve la plupart des groupistes.

#5 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 15 sept. 2009 - 20:40

Chez moi, en répétition, si besoin, les filles dansent l'homme, pour que tout le monde danse. Mais en spectacle, il est hors de question de grimer une fille en garçon. Dans le groupe d'enfant, les filles dansent ensemble, mais en filles. Dans le groupe adulte, sur scène, tous les couples de danseurs sont mixtes. On n'habille pas les filles en garçons et on ne les fait pas non plus danser ensemble les danses de couple.

Idem dans notre groupe folklorique !

Mais après il faut avoir les hommes... Et quand les groupes en sont réduits à l'extrémité de faire danser des filles en gars, c'est tt simplement parce qu'il n'y a pas assez de gars. Et si le groupe veut représenter des traditions sur les métiers masculins, il est plus "logique" de montrer une représentation d'un homme.
Pas oublier qu'un groupe folklorique est là pour faire passer un message, et que de toute façon, il ne peut que suggérer des choses, il ne montre pas LA réalité, mais bien une interprétation. Donc si le groupe n'est composé que de filles, ce groupe essayera de faire passer les traditions des hommes en suggérant leur présence par ce moyen.

Alors attention, je ne dis pas que je cautionne ! Nous ne faisons pas ça dans notre groupe, mais peut-être aussi parce que nous avons assez de garçons et que la question ne s'est pas posée ! Cependant, je sais que 30 à 40 ans en arrière, nous avions des femmes déguisées (et je pense que le mot est mieux choisi ici que costumées) en homme (vidéo à l'appui !).

#6 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 15 sept. 2009 - 22:58

En effet ce qui m'agace personnellement (à part les femmes 100% XX qu'on n'aura jamais réussir déguiser en homme ^^ ) c'est qu'on a souvent plus d'hommes que femmes en spectacle et les "anciennes" (qui ne assistent pas aux répétitions en plus, car elle savent toutes les danses ... apparemment :X ) elles se mettent à la place des hommes car "j'ai toujours dansé en homme". Bon, cas perdu, mais la direction du groupe est en train d'entraîner les plus petites dans une inflexibilité pareil. Même en répétition on a des fois des filles qui ne tiennent pas la main d'une autre fille "parce qu'on est tous les deux des garçons."

Ceci s'associe à une manque d'imagination au niveau de la chorégraphie (à mon avis). Jusqu'à maintenant, je me suis tu au sujet (plus spécialement étant le seul étranger parmi des familles pur sang limousines ! ) Or, on a convoqué un réunion du bureau afin de régler quelques "soucis" suite à un été tendu. Je voudrais savoir si ma critique est raisonnable par rapport aux autres groupes avant de me lancer dans un débat ! :O

#7 + Partager MoDo

MoDo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 171 messages
  • Localisation: Chatenoy-dans-la-Bresse
  • Activité(s):opticienne

Posté 16 sept. 2009 - 08:35

Chez moi, en répétition, si besoin, les filles dansent l'homme, pour que tout le monde danse. Mais en spectacle, il est hors de question de grimer une fille en garçon. Dans le groupe d'enfant, les filles dansent ensemble, mais en filles. Dans le groupe adulte, sur scène, tous les couples de danseurs sont mixtes. On n'habille pas les filles en garçons et on ne les fait pas non plus danser ensemble les danses de couple.


même chose chez nous! il y a quelques années en arrière, dans les groupes d'enfants et d'ados, on le faisait, mais on s'est rendu compte que c'était ridicule, et qu'en plus çà créait des conflits ("non moi je veux pas être garçon", " moi je fais toujours garçon, c'est pas juste")

je pense que si le groupe manque de garçons par rapport au nombre de filles, il faut assumer et monter les spectacles en conséquence: montrer des danses avec que des filles en filles, d'autres avec que des garçons (en garçon!) et d'autres danses en vrai couple mixte, même si il n'y a que 2 ou 3 couples sur scène...

chez nous on ne manque pas de garçons, on a trop de filles, c'est à dire qu'on a 25 filles pour 12 garçons, du coup on a monté un spectacle en en tenant compte, et c'est sympa car çà nous a forcé à sortir de nos habitudes (qui étaient les suites de danses à 8 couples) Mais il a fallu pour çà qu'on intègre une histoire pour justifier que parfois les garçons dansent avec telle fille et parfois telle autre, et parfois les filles ensemble...

#8 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 16 sept. 2009 - 09:22

Même en répétition, je ne suis pas certain que ce soit bien, pour une femme, de danser "l'homme" ou en "homme"!
Une fille (comme un garçon) danse "sa" danse et va difficilement changer de peau.

Si la volonté est de montrer la différence de caractère entre l'expression de la danse d'un homme et l'expression de la danse d'une femme (est-ce encore possible de nos jours avec les rôles actuels?) il ne me parait pas logique de ne pas préserver ce caractère en y ajoutant des habitudes d'hommes, enregistrées, même inconsciemment, en répétition!
Ou alors, la différence fille/garçon ne devient qu'une différence de mouvements ou de position dans la danse!

Pour faire danser tout le monde, il faut avoir un discours très précis des encadrants, pour situer le contexte et expliquer que la fille qui danse "sa" danse en prenant, en répétition, la position d'un garçon dans la chorégraphie n'est en rien une recherche de copie, mais bien la néccessité de rester dans son rôle... Même si toutes les chorégraphies (ou danses) ne se prêtent pas à ce "jeux"!

Un certain nombre de danses représentées, n'ont de réel interrêt que si la différence (dans la conscience collective... réelle ou non) fille/garçon est marquée, voir exagérée pour le besoin de la représentation!
Alors si l'effort d'un groupe n'est pas porté à marquer ces différences en les travaillant, tout fini par se lisser et au final les filles et les garçons dansent avec la même expression!
En conclusion, il peut paraître difficile de s'exprimer pleinement, pour se faire du bien, s'amuser en bal et en même temps de remplir son "contrat" de danseur dans un groupe.


#9 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 19 sept. 2009 - 23:13

Merci les gens - vos regards me soulage ! En plus, vous avez répondu à des autres comportements qui m'énerve de plus en plus. Il semble que "mon" groupe manque non seulement de l'imagination au niveau de la chorégraphie mais aussi de la direction (ou de la vision).

Est-ce qu'un groupe entier peut subir une crise de confiance? Moi, je crois qu'il existe dans la trentaine des membres actifs assez du talent, qu'on peut faire beaucoup mieux avec quelques "petits" changements, mais si ces changements vont bouleverser les idées des "anciens" vaut-il la peine d'en demander quelques uns ? Ou sera-t-il plus efficace de les laisser tranquille et chercher une meilleure équipe ailleurs ?

#10 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 20 sept. 2009 - 18:12

Aaarght!
La parfaite réalité des groupes folkloriques sur le long terme!!


#11 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 28 sept. 2009 - 23:44

Aaarght!
La parfaite réalité des groupes folkloriques sur le long terme!!


Aaarght !! sans vouloir faire l'avocat du diable, je ne crois pas qu'il faut faire de ce cas une généralité.

Il est vrai que beaucoup de groupes folklorique ont du mal à se mettre à "l'aire du temps ", et ont aussi du mal à trouver leur chemin, mais ce n'est quand même pas désespéré.

Si le milieu folkloriques était un peu plus encadré ( à l'image du classique ), les ensembles de danses n'auraient sans doute pas autant de mal à survivre et à "innover".

Dans le cas que tu décris ici celtic, il me semble qu'un spectacle thématique serait totalement adapter à l'ambiance et la conjoncture de ton groupe.
Cela simplifieraient les problèmes de mise en déguisement des femmes en hommes, en adaptant la danse à la mise en scène...et non pas le contraire.

#12 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 29 sept. 2009 - 06:51

Je suis bien d'accord avec toi, mon dernier post réagissait juste au dernier paragraphe de celtic, en relation avec la difficulté de la vie associative en général et celle d'un groupe folklorique en particulier!!
Mais il est sûr qu'il est nécessaire d'aider les mutations/évolutions/orientations des groupes.
Et tout en disant celà, je sais combien il peut être difficile, pour des responsables de groupes, présents depuis longtemps, d'"entendre" les remarques et propositions de nouveaux qui, sans avoir le ressenti de l'expérience, n'en auront pas moins une vision nouvelle qui pourra permettre une réflexion dans le groupe qui veut continuer à avancer et évoluer.
Bon courage à tous ces acteurs!


#13 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 624 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 29 sept. 2009 - 07:49

[...]
Si le milieu folkloriques était un peu plus encadré ( à l'image du classique ), les ensembles de danses n'auraient sans doute pas autant de mal à survivre et à "innover".


En Bretagne les cercles celtiques sont le plus souvent affilié à une fédération. Il en existe deux : War'leur et kendalc'h. pour chaque fédé il y a un classement dont les modalités diffère (nottamment l'un est un classement sur l'année et l'autre sur deux concours)

Je n'aime pas trop l'esprit "concours" mais celui-ci à deux mérites, "encadrer la pratique" comme tu dis, et provoquer une émulation entre cercles, donc innovation.

Peut-être serait-il interessant d'exporter l'un de ces systêmes en dehors de Bretagne...

#14 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 29 sept. 2009 - 17:30

Ne vous en déplaise.... il y a en France quelques groupes folkloriques qui ont des idées... et qui cherchent, recherchent et évoluent...

#15 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 29 sept. 2009 - 18:33

Comment ?

#16 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 02 oct. 2009 - 00:23

Ne vous en déplaise.... il y a en France quelques groupes folkloriques qui ont des idées... et qui cherchent, recherchent et évoluent...


Je ne crois pas que quelqu'un ai dit explicitement le contraire !!

Mais il faut admettre que en France, et en dehors de la Bretagne qui s'est géré en interne, c'est le no man's land, pire...c'est la désertification niveau considération de la part de l'état vis a vis de la culture dite traditionnelle.

Alors oui certains groupes créent et innovent, mais cela représente 1 groupe sur dix a l'échelle national ( et en dehors de la bretagne!) !! Bravo...peut mieux faire non!!!

Je laisse libre arbitre a chacun, mais peut être que l'associatif a contribué à cette oubli de l'état...?
Quand on voient la considération des gouvernements passé et actuel pour le classique et le contemporain (sans vouloir dénigrer ces deux modes d'expressions...bien au contraire) nous pouvons, monde trad, folk et dérivés, nous poser des questions !!



Laurent16
MessagePosté le: Mar Sep 29, 2009 19:33 Sujet du message:
Comment ?


Alors cela est malheureusement délaissé a chaque force de courage des acteurs du terrain, et des richesses et faiblesses dont ils disposent selon leurs cadres et leurs régions..

NB : le tango vient d'entrer au patrimoine immatériel de l'.U.N.E.S.C.O., c'est bien loin de nous mais c'est un début !!

#17 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 02 oct. 2009 - 08:53

Moi tous ces trucs subventionnés ça me fout les boules. :eek:
Maintenant faut de l'argent pour faire quelque chose alors la question c'est d'où doit-il venir...

#18 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 04 oct. 2009 - 21:18

Et pourquoi les "trucs" subventionnés devraient foutre les boules !!??
Certains s'en accommode et s'en serve trés bien...à partir du moment ou l'on n'est sur de la qualité de ce que l'on propose...et que les bases des projets soient bien déterminées au préalable...aux proposant de bien négocier leurs objectifs...et de les imposer.

Au passage, le conseil général de l'allier prend à sa charge la moitié des cachets des groupes musicaux ou autres domaines artistiques départementaux ( tout arts et cultures confondus) qui ont obtenu une labéllisation de la part de ce même conseil ( au passage bravo au conseil général de l'allier).

Maintenant, concernant la culture trad, il y des organismes, comme, entre autres, l'U.N.E.S.C.O ( et l'exemple du tango) qui font un travail remarquable et envers qui le monde trad devrait peut être se tourner...même si personnellement, je crois encore que tout n'est pas perdu vis à vis de nos instances gouvernemental...surtout lorsque l'on connais le bienfait de nos musiques et de nos danses sur le comportement et le bien être de ses adeptes !!

Donc pour en revenir au sujet premier du topic!!...non aux filles déguisées en mecs !! bon on a un peu dévié mais il me semble que tout est lié.

#19 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 05 oct. 2009 - 08:32

Que chaque culture soit reconnue dans le monde entier ça me semble important. Mais l'unesco et la subvention ce sont deux choses différentes.
La subvention ça veut dire que tu produis pour qui ? pour un état, une région qui sait ce qui est bon pour toi. Je me dis qu'à terme ça mine un mouvement à la base. D'ailleurs ça pourrait expliquer une certaine mollesse culturelle dans nombre de domaines en France (le cinéma, certains domaines de la musique, la pensée philosophique...).
Maintenant je constate que nombre de ces mouvements survivent grâce à ces subventions. Je me demande simplement que se passerait-il si on supprimait ces subventions : une petite mort ou un renouveau ? Je n'ai pas d'idées préconçues mais de voir l'entièreté de la création subventionnée eh bien je maintiens : ça me fout les boules. J'aimerais voir des domaines qui y échappent un peu. Je me dirais : les artistes et leur public ont trouvé une sorte d'harmonie. Ou mieux encore : les artistes sont libres (cela veut dire ils assument le risque qu'ils prennent et non qu'on leur donne une indépendance dont ils peuvent abuser).
Et on a bien dévié.

#20 + Partager stephaneB

stephaneB
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 182 messages
  • Localisation: auvergne

Posté 07 oct. 2009 - 01:10

tu n'a pas forcement tord laurent, mais encore une fois il ne faut pas généraliser.
Je connais bon nombres d'asso. qui plaident leurs causes royalement et obtiennent des subventions... à juste titre...et développent des projets en adéquation a leurs ambitions propres.

Et puis pour synthétiser une pensée personnelle, est ce que ce n'est pas les gens du "terrain" qui imposent une certaine pensée individuel au détriment d'un partage collectif !?
Notre monde est petit, tout les passionnés recherche une place !


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)