Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

- - - - -
autres

Contre chant opportun ou pas ? comment en créer, l'intégrer à un boeuf ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 05 déc. 2009 - 13:13

Je me doute que ce sujet a été traité à un moment donné ou à un autre dans le forum, cependant, je n'ai pas retrouvé... et suite à la remarque de Rodrigues sur les vielles et m'étant posé également la question de l'opportunité d'intégrer des plages mélodiques différentes peut-être certains pourront nous apporter leurs lumières sur ce sujet.

Il existe des contrechants dans nombre de musiques traditionnelles, aujourd'hui il nous arrive (à moi à d'autres) de faire des essais mélodiques différents. La question de base mais qui pourrait dévier (pourquoi pas) c'est : quelle est l'opportunité d'intégrer des contrechants à des musiques traditionnelles ? faire des impros ? comment réussir des impros en trad ? ces improvisations sont-elles souhaitables ? Que "cassent-elles" ? Qu'est-ce qu'elles peuvent améliorer ?
Comment créez-vous vos contre chants et dans quel état d'esprit ?

#2 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 06 déc. 2009 - 00:15

Que "cassent-elles" ? Qu'est-ce qu'elles peuvent améliorer ?


Dans l'ordre :

- la monotonie ... moi jouer 10 fois à l'identique AABB, j'm'ennuis grave.
- la monotonie ... moi jouer 10 fois à l'identique AABB, j'm'ennuis grave.

voilà :hihi:

#3 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 06 déc. 2009 - 11:39

c'est comme dans l'amour, il y a les plaisirs solitaires, à deux, à trois et à plus encore!
Chacun à ces petites préférences.

Ce qui est sur c'est qu'un bel unisson peux être magnifique, tout comme une polyphonie peut être désastreuse.

#4 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 06 déc. 2009 - 11:44

La réponse est à mon sens multiple:

la musique devient -et ce n'est pas une critique - le fond commun ouest-européen de musique sur laquelle on peut improviser, de manière approchante au jazz (en gros, c'est un répertoire de standard dont on s'empare et qu'on traite selon ses goûts, ses possibilités, ses envies, son imaginaire, ses origines géographiques régionales ou encore l'effectif instrumental ou vocal dans lequel on se situe...)

l'autre réponse, simultanément cause et conséquence de la précédente, c'est que la musique trad. est autant à danser qu'à écouter, il faut donc assurer un équilibre subtil entre ce qui enrichit l'audition "en concert" et ce qui peut nuire à la lisibilité musicale permettant aux danseurs de danser.

#5 + Partager erwanburban

erwanburban
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bretagne
  • Activité(s):musicien
  • Groupe(s):Krenijenn, Skolkozh, Burban-Ronzier
  • Instrument(s):trompette, chant

Posté 09 déc. 2009 - 00:08

Il y a tellement de richesses dans l'unisson, si, si ! (mélanges de timbres : alliages, fusions, marqueterie,...)

Sinon, quand vraiment j'ai une envie subite de jouer autre chose, je préfère toujours faire un accompagnement qui fonctionne clairement différemment du thème (boucle plus courte, mvt mélodique bien différent,...)... ou un bon vieux bourdon !

Ceci dit, depuis quelques temps, en Bretagne (ZGPC : zone globalement préservée du contre-chant), il y a des tentatives de "polyphonie modeste" qui sont assez convaincantes, mais pour le chant de Haute-Bretagne (en français).http://www.tamm-krei...n-quimbert.html
Pour le chant en breton par contre, soit c'est de la chorale et là, bon, ben, faut aimer, soit c'est du kan-ha-diskan et là, soyons clairs, c'est criminel d'aller saboter ça avec un contrechant !

#6 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 607 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 09 déc. 2009 - 09:11

globalement d'accord avec M.Burban ! :) deux plus deux instrumentistes qui jouent à l'unisson, s'ils sont bons, ne joueront pas pareil : ornementation, phrasé, détaché, nuances... musique quoi ! ;)

tiens je savais pas trop où caser cette superbe vidéo trouvé ya pas longtemps sur TonTuyau, ça me semble un bel exemple d'unisson (avec en plus le même instrument) :



#7 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 09 déc. 2009 - 16:45

Faut pas être obnubilé par unisson vs contre-chant : il y a des tas de façon de jouer à plusieurs voix ou non, d'ailleurs...

#8 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 09 déc. 2009 - 21:49

On peut être contre le chant mais aussi pour et avec... et sans que le son soit unique! :D

Ok :arrow:


Message ajouté après : 57 secondes:

Ben non tout compte fait je ne rigole pas, j'aime mon idée!

#9 + Partager erwanburban

erwanburban
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bretagne
  • Activité(s):musicien
  • Groupe(s):Krenijenn, Skolkozh, Burban-Ronzier
  • Instrument(s):trompette, chant

Posté 10 déc. 2009 - 17:36

jouer 10 fois à l'identique AABB

Y' pas idée, aussi, de jouer 10 fois à l'identique !!
On a le choix dès la première fois qu'on joue AABB, on peut très bien ne pas jouer le 2e A comme le premier. "Le 2e AABB encore différent, le 3e AABB, tiens, on dirait qu'on revient au 1er... et non, le 4e AABB,..."

En en restant au premier AABB, chacune des notes de ce fameux premier A est...
... plutôt courte ou plutôt longue ?
... ornementée ou pas ? Comment ?
... bien présente ou un peu en retrait ?
... placée rythmiquement de façon bien binaire ou un peu swingué (inégal) ?
... accentuée ou pas ?
... s'enchaine à celles qui l'entourent comme si ça coulait ou de façon plus heurtée ?
...
... et ben, pour le 2e A, y'a plus qu'à faire différemment !!

Ce ne sont que quelques uns des paramètres musicaux qu'on retrouve utilisés dans les archives sonores (Dastum, Métive,..) de musique trad...

Si on ne les met pas en jeu, c'est sur que "les airs lassent" !
... et du coup on se jette sur l'harmonie, les contre-chants et la compo comme la vérole sur le clergé et l'infanterie... (oups, je m'égare, je m'égare...)

#10 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 10 déc. 2009 - 17:40

Enfin une bonne réponse, merci erwanburban! :clap:

#11 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 607 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 10 déc. 2009 - 19:35

rien à rajouter à ce que vient de dire Erwann, je crois que tout est dit ! :clap: :clap: :clap:

#12 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 11 déc. 2009 - 09:52

Et je dirais même plus: pareil pour la danse !
Même la danse de couple.

Loïc, tu es certain qu'il s'agisse d'unisson sur ta vidéo ?
Ou bien nous fournis-tu un bel exemple de ce que vient d'expliquer erwanburban: pas de polyphonie au sens classique de superposition de voix harmonisées, mais vrai duo "fusionnel" sur le même thème, comme deux chevaux galopant de concert, ou deux dauphins jouant dans la vague, se rattrapant sans cesse, s'effleurant et échangeant leur place tour à tour ? Je ne sais pas si c'est du typique irlandais, mais c'est très riche et j'aime beaucoup.

#13 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 607 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 11 déc. 2009 - 13:03

pas forcément unisson tt le long de l'extrait, mais pour une bonne partie oui je pense.

Typique irlandais je ne pense pas, mais les deux flutistes ont un style très typé irlande du nord ça oui.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)