Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Enquête sur le milieu trad : les vraies raisons...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
17 réponses à ce sujet

#1 + Partager Elise la rouquine

Elise la rouquine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 412 messages

Posté 25 janv. 2007 - 14:37

Nouveau sujet, suite à un texte que je viens de traduire pour le CIOFF... Et qui peut vous intéresser. :)

Dans les difficultés, nous avons plusieurs fois aborder la question de "quel image pour les musiques trads ? Comment faire évoluer cette vision des choses ?" Voici le texte en question qui rejoint ces interrogations :

"Le CIOFF Hongrie a organisé une conférence nationale pour les directeurs de festivals de folklore du pays les 20 et 21 novembre 2006. Le thème abordé lors de ces 2 jours était l’analyse et la discussion des résultats d’une étude conduite récemment par la Fondation Nationale pour la Culture. Cette enquête nationale concernait les arts traditionnels en Hongrie mais peut être applicable à de nombreux pays d'Europe occidentale.

Voici les conclusions les plus importantes :

· L’enfance, fortement influencée par la famille et le système éducatif, est une période primordiale pour déclencher un intérêt pour les arts traditionnels.

· Les raisons d’un manque d’intérêt ou d’un rejet catégorique pour les arts traditionnels sont :
-Aucun lien n’a été créé pendant l’enfance avec les arts traditionnels
-Non considérés comme « à la mode » ou « tendance ».
-Non compatibles avec le style de vie actuel
-Un coût élevé (des objets artisanaux et instruments traditionnels)
-Manque d’une reconnaissance nationale
-Peur d’être identifié comme nationaliste, extrémiste
-Méprisé, jugé comme vieux-jeu
-Discontinuité dans la transmission des arts traditionnels


· Dans un échantillon représentatif de la population, seulement 10% de la population hongroise a indiqué un intérêt pour les arts traditionnels.
La majorité - 29% de l’échantillon – est intéressée par les objets artisanaux traditionnels, l’artisanat et les costumes ; 16% sont intéressé par la danse traditionnelle, 10% par la musique et les chants traditionnels et 4% montre un intérêt pour les festivals et les évènements.
"

Je crois que nous pouvons facilement faire le parallèle avec la France !

Concernant l'évolution des mentalités, mon prof de psychosocio m'a dit un jour 8) : "Il ne faut pas essayer de briser les résistances, cela ne sert qu'à les renforcer."

Alors ? Est-ce que tout est perdu ?

#2 + Partager Tiphaine

Tiphaine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 233 messages
  • Localisation: Auch/Pavie (Gers)
  • Activité(s):en cours de construction
  • Instrument(s):flûte

Posté 25 janv. 2007 - 15:24

Je suis d'accord avec ton prof de psychosocio (de toute façon je n'oserai pas mettre sa parole en doute :shy: ) mais c'est pas une raison pour se décourager .
Dans ce cas, mieux vaut y aller doucement mais sûrement . On ne vas pas tout révolutionner du jour au lendemain mais peut-être que sur le long terme on peut gagner des étapes une à une.
Déjà montrer qu'il ya des gens comme nous qui ont un réel goût pour les arts traditionnels ça peut interpeler d'autres personnes et suciter leur curiosité, les pousser à se demander les interêts qu'on y trouve pour enfin peut-être les partager .

(Il faut prendre ça comme un message d'encouragement car j'avoue que je ne suis pas vraiment en mesure de faire avancer le débat)

#3 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 25 janv. 2007 - 17:53

Avec les années 70, nous avons eu cette fameuse période "revivaliste"

Peut être serait-il intéressant de prendre notre interrogation de cette manière : le constat qu'expose Elise me semble réaliste...
Mais si on a réussi une fois à faire remonter l'image des mouvements folk-trad, c'est qu'on peux le faire à nouveau

Oui, je sais, pas moyen de l'abattre, Kalon !! :D :P

Je me pose régulièrement la question : comment ?
Pour moi la base de tout (enfin, n'exagérons rien) est ... La communication !!!

Mais il faut commencer par nous remettre nous en question.
Je "radotte", mais il faut qu'on cesse les luttes intestines entre folkore/trad/musiques du monde ...
Dont tout le monde se fout, à part nous ...

Etablir un solide réseau de communication,, que déjà, entre nous, on sente un esprit solidaire, une bonne ambiance qui donne envie aux autres de nous connaître...

#4 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 25 janv. 2007 - 18:18

Ce qui me consterne profondément c'est que l'on soit dans un fonctionnement culturel qui encourage l'amnésie. Tout sur la consommation du "nouveau" et si on revient un peu en arrière c'est uniquement sur des "produits culturels" rentables (basés souvent sur l'effet de nostalgie).

Est-ce si étonnant que nous soyons dans un constat si proche de celui fait en Hongrie ? Avez-vous écouté ce que les musiciens du WVB ont pu raconté ça et là lors de leur tournée cet été ? Mêmes causes mêmes effets et dans ce domaine précis pas d'exception culturelle française. D'ailleurs, elle concerne quoi l'exception culturelle française ?

Pour l'instant, ça m'énèrve tellement les sujets tournant autour de toutes les questions culturelles que je préfère encore les petits échanges "de salon" sur le forum aux grands débats de fond avec des gens qui à part réduire les dépenses n'ont pas de politique culturelle autre que : d'un côté du prestigieux, de l'autre de la daube (et au mieux au milieu de la pratique amateur, mais surtout parce qu'il y a "des allumés prets à payer le prix fort pour ça...) (grognegrogne...)

#5 + Partager Elfi

Elfi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 439 messages

Posté 25 janv. 2007 - 19:24

L’enfance, fortement influencée par la famille et le système éducatif, est une période primordiale pour déclencher un intérêt pour les arts traditionnels.
Peut être mais je connais plein de gens qui sont venus sur le tard (nous ne sommes peut-etre que de grands enfants, après tout... :D )
Moi il me semble que ce qu'on doit apprendre aux enfants ce ne sont pas les arts traditionnels mais plutot le respect de la différence, l'ouverture d'esprit et la tolérance, la curiosité... d'ou une résistance certaine et salutaire à la mode, au conformisme ambiant et aux préjugés. Le retour d'une véritable place pour les arts et le développement personnel dans l'éducation serait aussi le bienvenu


-Non compatibles avec le style de vie actuel
-Peur d’être identifié comme nationaliste, extrémiste
-Méprisé, jugé comme vieux-jeu

Alors là, balayons un peu devant notre porte, devant la récup politque par certains et aussi devant les réactions de certains jeunes et moins jeunes du trad franco français, je me dis que ces réactions sont fondées non ?

#6 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 25 janv. 2007 - 21:19

-Non compatibles avec le style de vie actuel
-Peur d’être identifié comme nationaliste, extrémiste
-Méprisé, jugé comme vieux-jeu

Alors là, balayons un peu devant notre porte, devant la récup politque par certains et aussi devant les réactions de certains jeunes et moins jeunes du trad franco français, je me dis que ces réactions sont fondées non ?


ça c'est le mot "traditionnel" qui fait problème comme d'hab... J'ai pourtant l'impression que beaucoup de gens "qui vont au trad", y vont justement parce qu'ils y trouvent des choses qui font défaut au "style de vie actuel", une grande ouverture sur des cultures différentes et un côté "frais à consommer sur place" bien loin du vieux-jeu précisément. Alors, bien sûr, il y a le revers de la médaille pour ne pas dire un certain côté obscur parfois, mais, positivons... positivons...

#7 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 26 janv. 2007 - 14:52

Bonjour

ma vision a moi est celle ci oui l'effet ammortisseur de voiture est de toute maniere obligatoire, c'est le meme que celui de l'ane, quand il n'a pas envi d'avancer, tu ne peux pas soigner quelqu'un si il n'en a pas envi, tout cela est pareil.

Pour le mot traditionnel, je suis malheureusement d'accord, moi pour vendre notre musique j'utilse Ethno pop, comme cela ils ne retiennent que pop et cela ouvre les barrieres (le cheval de troie). mais il est vrai pâr exemple que le travail qu'a fait ugmm en allant dans les classes ou comme à une époque apprendre à danser la bourrée à l'école cela marchait du tonnerre, maintenant, nous n'existons plus ailleurs que dans le milieu. Moi je pense qu' il faut recommencer à exister tout simplement, sans avoir honte de ce que l'on fait, arreter aussi d'opposer folklore et traditionnel, et que chacun respect la vue des uns et des autres, et se montrer la où il y a du monde sans attendre que les institutionnels nous disent ok allez y

#8 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 26 janv. 2007 - 16:52

le revivalisme...le revivalisme... Il est ou????
Il a vécu!!!
Je pense que l'on passe à autre chose...!!!..
La balle est maintenant sérieusement dans notre camp!!! A SUIVRE....
Et BOSS le revivalisme tu connais. T'as donné....
Tu donnes maintenant pourquoi??On a du pain sur la planche...

#9 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 26 janv. 2007 - 16:56

Le revivalisme c'était un pas en avant dans le sens ou il n'y avait plus personne de passionné (presque) et que des vagues de gens y sont revenues.

Maintenant le problème est qu'il y a énormément de passionnés, donc pour ramener du monde dans ce milieu d'initiés... Difficile :/

#10 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 26 janv. 2007 - 17:11

ah ça pour avoir donné, j'ai donné, moi j'ai fait du folklore, et je le renis pas c'était super cette période là pour moi, j'ai voyagé dans le monde entier, j'ai appris à danser, j'ai mené des spectacles de danse, vraiment super, c'est pour cela que je n'admets pas les guerres entre folklore et trad, car les 2 ont la meme racine, moi dans le meme WE je passais de l'un à l'autre, sans me poser la question, il y en a marre de ces intelectuels qui veulent faire une séparation là où il n'y en a pas car un groupe comme la chavannée leader dans la musique traditionnelle et bien c'est un groupe de folklore. Alors à un moment il y a eu les parisiens des ministere qui n'avait pas de tradition qui ont voulu nous imposer à la place de folklore ARt et Tradition populaire, et bien voyez donc....

Non je pense qu'il est effectivement urgent de se mettre au travail, sans se poser des questions métaphysique sur ce qu'est la danse et la musique traditionnelle, la masturbation collective il y en a marre, il faut passer au concret , il faut ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure, il y a quelque chose qui démarre, soit on prend le train soit on reste mais alors il ne faudra pas venir se plaindre que l'on sera oublié. Ne cherchons pas commetn appeler les choses mais réflechissons vers quoi l'on veut aller (pour moi c'est fait de puis un bon moment) et l'on fonce plutot que de se réunir et de s'entendre parler, ce n'est que mon avis mais je vais le mettre en application en tout cas

Message ajouté après : 3 minutes:

oui ekkso c'est aprés prés cela, mais c'est passé maitentn nous allons fair ele future revivalum

pardon, c'était tentant

Message ajouté après : 1 minutes:

avec les bons espaces ceal donne
Ou Ekkso c'est à peu prés cela, mais c'est du passé maintenant nous allons faire "the future revivalum"

#11 + Partager Elise la rouquine

Elise la rouquine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 412 messages

Posté 26 janv. 2007 - 18:12

Boss :

Je suis tout à fait d'accord avec toi : trad et folklore, même si il y a une distinction qui peut être faite, sur le terrain, une action pour l'un devrait englober l'autre et il ne faudrait pas les opposer sans arrêt...

Et comme tu le dis si bien : le ministère de la culture a accepté le trad en son sein en tant que MUSIQUE ACTUELLE.... Ils ont dit ok on vous accepte mais on ne prend pas tout.. on prend juste ce qui est crédible ..pas la partie "sabots et bigoudène"... Dommage !
(mais je suis en train de bosser sur un projet (concret ! pas de la masturbation collective) qui je l'espère pourra englober le tout)

Je reprends aussi ce que tu as dis : "mais il est vrai pâr exemple que le travail qu'a fait ugmm en allant dans les classes ou comme à une époque apprendre à danser la bourrée à l'école cela marchait du tonnerre, maintenant, nous n'existons plus ailleurs que dans le milieu."
La conclusion du rapport (que je n'ai pas mise) portait en effet là dessus : le travail avec les enfants ! Ya que ça de vrai... (tiens un nouveau post ? J'm'y connais pas assez pour lancer le sujet... '-_- )

Alors par quel bout on commence : par travailler avec les enfants pour former une nouvelle génération aux enjeux que le trad et le folk constitue ? ou par faire reconnaitre le trad/folk dans son ensemble par le ministère de la culture et lui seul avec une véritable volonté politique de reconnaissance et de protection du patrimoine culturel ?

Aller ! on a du pain sur la planche ...

[entre parenthèse... J'adore la masturbation intellectuelle collective de tradzone... Elle apporte plaisir et permet à mes neurones de s'activer pleinement...ON A BESOIN DE REFLECHIR AUSSI DE TEMPS EN TEMPS ! fin de la parenthèse]

#12 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 26 janv. 2007 - 18:35

"mais il est vrai pâr exemple que le travail qu'a fait ugmm en allant dans les classes ou comme à une époque apprendre à danser la bourrée à l'école cela marchait du tonnerre, maintenant, nous n'existons plus ailleurs que dans le milieu."
La conclusion du rapport (que je n'ai pas mise) portait en effet là dessus : le travail avec les enfants ! Ya que ça de vrai... (tiens un nouveau post ? J'm'y connais pas assez pour lancer le sujet... '-_- )

Alors par quel bout on commence : par travailler avec les enfants pour former une nouvelle génération aux enjeux que le trad et le folk constitue ? ou par faire reconnaitre le trad/folk dans son ensemble par le ministère de la culture et lui seul avec une véritable volonté politique de reconnaissance et de protection du patrimoine culturel ?


On ne peut plus faire entrer qui que ce soit dans les classes même compétent dans un domaine précis. Le nombre de préalables administratifs est ahurissant...
D'autres part, les gens avec qui on bosse c'est beaucoup dans la réussite d'actions comme ça.
Par chance, je travaille avec une intervenante en musique qui est : 1 une amie avec qui j'ai de temps à autre l'occasion de jouer en musique d'harmonie, 2 qui passe son DUMI à Clermont F., 3 qui là-bas, est tombée sur des tradeux agravés qui ont pu l'initier à la chose, 4 elle pratique pas mais ça l'interesse. De plus, mon conseiller pédagogique en musique est : 1 aussi un ami avec qui je peux pratiquer de temps à autre de la musique 2 qui bien que jazz jazz à la base est ouvert (et pas que sur le principe) 3 a compris que plus ont fait de choses différentes mieux c'est pour tout le monde 4 que en fin de compte, le trad ça apporte des choses bien particulières que l'on ne trouvent pas ailleurs. De plus plus, mes collègues ne sont pas que "suiveurs"...
Des gens comme ça, ça fait plus qu'aider morallement, parce que quand tu es tout seul avec ta bonne idée, des fois ça va pas loin...
Ensuite, il faut pondre des projets avec des objectifs blabla... les programmes, blabla... et après, on arrive parfois à faire quelque chose...

#13 + Partager BOSS

BOSS
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 56 messages
  • Localisation: Bourbonnais
  • Activité(s):Editeur

Posté 27 janv. 2007 - 16:53

Le ministere, oui oui, non non non

je dois avouer que j'en ai marre de devoir tout le temps passer par ces pontes Parisiens, avec des directives qui changent tout les 2 jours

sur Tradzone, ce n'est pas de la masturbation intelectuelle car c'est plus des réflexions sur l'actuelle, masturbation intelectuelle c'est par exemple de faire régulierement des réunions sur ce qu'est la danse et la musique traditionnelle et cela depuis les années 80, j'ai un composituer qui n'en peux plus de ces réunions à la noix qui d'ailleurs, n'y va plus, comme u peux voir c'est super restrictif, la masturbation (et en plus ils vont faire ça à la radio maintenant)

Et pour l'intervention dans les écoles c'est de la part des instits plus que du militantisme tellement c'est devenu compliqué, c'est bien dommage, mais c'est comme cela donc pour moi qui suis un peu fataliste, mais optimiste, c'est que l'on en doit plus passer par cette voie, il y en a une autre mais il faut oser l'utiliser, 'jy travaille mais c'est pas facile, je vous dirai si j'ai réussi d'ici 2 ans (j'espere vivement) et sans subvention, sans rien que la volonté d'ouverture

#14 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 27 janv. 2007 - 18:10

Je suis tout à fait d'accord avec toi : trad et folklore, même si il y a une distinction qui peut être faite, sur le terrain, une action pour l'un devrait englober l'autre et il ne faudrait pas les opposer sans arrêt...


La est un gros problème, sur le terrain, comme dans beaucoup de fonctionnements. Il y a trop de bagarres...
Il faut qu'il y est des efforts de tous les cotés.
je pense simplement par exemple au collectage et tout ce que l'on risque de perdre avec les travaux de tant de gens de terrain qui gardent et partent avec ce qu'ils ont fait...

Mais y a t il vraiment volonté d'efforts pour arriver à des avancées éventuelles???
Je crois même qu'il y en a qui préfère la perte d'outils que nous ne reverons jamais plutot que de tendre la main...


#15 + Partager Gé de Troyes

Gé de Troyes
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 446 messages
  • Localisation: Troyes (10), Lans (71)
  • Activité(s):Prof des écoles

Posté 06 mars 2007 - 12:28

Tiens, c'est drôle, j'avais jamais lu ce sujet , qui est pourtant fort intéressant !!

En tant qu'enseignante, la question de faire entrer les musiques et les danses trad à l'école m'intéresse beaucoup. Mais franchement, c'est pas facile !!
J'ai commencé dans ma classe (CE2, CM1 et CM2) par faire de l'écoute (à des moments de relaxation, après l'EPS par exemple). Les enfants sont intrigués, certains cherchent de quels instruments il s'agit, ils reconnaissent la cornemuse, l'accordéon, le violon... Ceux-là (souvent les plus jeunes ) peuvent encore être intéressés par des projets en découverte des musiques trad.
Pour d'autres élèves, ils expriment parfois la surprise, ou leur goût : "c'est quoi cette musique, t'écoutes ça toi maîtresse, on peut pas plutôt écouter mon MP3, moi, maîtresse, j'écoute Sklipnot, tu connais Iron maiden ?" J'en passe et des meilleurs.

J'ai parfois l'impression que pour eux c'est déjà trop tard, ils sont déjà formatés par la société de consommation et savent ce qui, pour eux, est ringard ou pas...
Alors, pour ce qui est de la danse, c'est une autre histoire !!
Pour la préparation de la fête de Noël un gamin est devenu tout blanc et m'a dit : "on va quand même pas danser !", ce qui prouve tout le rapport conflictuel qu'ils ont déjà avec la danse et la gestion de leur corps.
Mais bon, je ne désespère pas.

Dans l'Aube, l'OCCE a lancé voilà 2 ans une opération qui s'appelle : "Les écoles qui folkent". Voilà le principe en gros : les élèves de différents classes du département apprennent des danses trad avec leurs instits et voire même des intervenants, les instits font des stages pour apprendre les danses, et à la fin de l'année, tous les enfants se retrouvent pur un grand bal folk où ils peuvent expérimenter ce qu'ils ont appris.
Le principe est génial, je trouve. L'année prochaîne, l'occe va lancer l'affaire dans mon département, enfin, moi, ça me tente bien !! ;)

Pour cette année, je vais me contenter d'essayer d'apprendre 1 ou 2 danses aux élèves de MS et GS de maternelle, on verra ce que ça donne

#16 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 072 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 06 mars 2007 - 18:11

Ben pour moi ce n'est pas trop trop compliqué... Ici ça fait des années que le système du Bal Enfantin a été mis en place (même principe que celui décrit ci-dessus), et pas mal d'écoles participent. Personnellement jusqu'ici je ne l'ai pas fait parce que la contrainte est d'apprendre les mêmes danses que les autres et pour l'instant je préfère pouvoir moduler comme je veux en fonction de là où en sont les gamins et de mes objectifs d'apprentissages... mais peut-être que je m'y mettrai. Ce que j'ai fait jusqu'ici, c'est de programmer chaque année un module danse étalé sur deux périodes (en gros douze semaines), avec chaque semaine une séance danse de création (danse contemporaine), une séance "danse à règles" (ce qu'on appelle rondes et jeux dansés dans les bouquins, et qui pour moi équivaut au trad). Ca se complète pas mal, et ça correspond totalement aux programmes et aux instructions officielles.

Evidemment, la difficulté c'est la musique ; j'ai eu la chance de tomber sur une vieille cassette du bal enfantin de 93 dans un fond de tiroir, mais en fait pour l'instant j'utilise essentiellement... ma voix : pas besoin de sortir de la ronde pour aller appuyer sur le bouton, pas besoin de faire patienter les gamins quand ça se rembobine, je peux régler le tempo à volonté, et en plus pour les petits (j'ai une classe unique maternelle), au début les paroles servent de repère (plus facile que la mélodie).

#17 + Partager Hervé (Alsace)

Hervé (Alsace)
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages
  • Localisation: Alsace

Posté 27 mars 2007 - 12:15

Comment peut-on faire pour faire davantage connaître le monde des musiques et danses trad ? Je me pose souvent la question et j'essai «d’œuvrer» dans cette direction. Je constate qu'il y a de plus en plus de "non folkeux" sur www.AccroFolk.net, et j’ai l’impression qu’il y a plus de jeunes chaque année aux bals folks. C’est un bon début.

Le monde des musiques et danses trad est très riche et, malheureusement, à part. Un moyen efficace de le faire connaître sont les médias, notamment la presse et le net.

L’ouverture des esprits à cette culture peut passer par des groupes à tendance folk qui font découvrir au grand public de nouvelles sonorités (vielle à roue, accordéon diatonique…). Le groupe Urban-Trad (http://www.urbantrad...?newlang=french) illustre mes propos : 2ième à l’Eurovision en 2003. Espérons que les personnes qui accrochent savent trouver les moyens pour découvrir d’avantage ces instruments et ce qui les entourent.

D’après le site Boombal (http://boombal.be/), j’ai l’impression que le folk attire de nombreux jeunes en Belgique. Y-a t-il la une « méthode » à suivre de ce coté là ?

#18 + Partager Emmeleia

Emmeleia
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 421 messages
  • Localisation: Nantes
  • Activité(s):"gardienne" d'enfants (c'est les bambins qui m'ont dis ça !)
  • Instrument(s):Accordéon Daitonique

Posté 09 avril 2007 - 08:36

Moi je suis tombée dedans quand j'étais bébé !!! J'ai marché pour la première fois à Saint CHartier je garde de lourdes séquelles ! mdr
Oui bah comme vous le voyez le milieu dans lequel je suis née m'a plongé la dedans bébé ! MERCI ! J'évite ainsi les musiques de supermarchés !


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)