Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

Apprendre à jouer de la vielle à roue et se perfectionner



  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

Sondage : Comment avez-vous appris (apprenez-vous) la vielle ?

Comment avez-vous appris (apprenez-vous) la vielle ?

Vous ne pouvez pas voir les résultats du sondage tant que vous n'avez pas voté. Veuillez vous connecter et voter pour voir les résultats.
Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 08:45

Il y a... j'ai suivi des cours de guitare classique au sein d'un conservatoire.
C'était un bon prof et j'ai progressé pendant des années, mais une chose nous opposait.
Pour lui, la partition importait plus que tout et l'un des buts était de jouer "à vue".
Moi j'avais besoin de chantonner l'air en le jouant et cela l'agaçait.
Quand je me suis mis à la vielle, tout a changé : transmission orale. Pas de partition. Et, avant de jouer l'air sur l'instrument, on doit être capable de le chanter.

Ce fil de discussion est créé dans l'intention d'échanger des impressions, mais aussi des trucs à savoir (ou à fuir). Mais surtout pas comme moyen de se défouler en dénigrant tel "passeur de musique" parce qu'on s'est mal entendu avec lui/elle

#2 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 11 mars 2010 - 08:50

C'est triste un tel attachement à la partition.

#3 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 11 mars 2010 - 09:36

36-15 ma vie

je suis né dendans, mon pere joueur de vielle a appris a ma mere (qui joue beaucoup moins que nous...)
il en a construit et quand je suis né c'est avec la sciure de bois de ma vielle que je prenait mon biberon.

j'ai appris avec mon pere des 6-8 ans en trainant dans les bals, la fete de la vielle a anost (époque chapiteau en bas) dans le morvan, les groupes folkloriques et les stages avec G.Riviere.

A 16 ans, j'ai rencontré un accordeoniste avec un clavier midi ou il preparait ses accompagnements bref je me suis dit c'est ça que je veux faire..... crise d'ado la vielle, truc de vieux toussa....je me suis lancé dans l'electro avec live, musique de pub radio, 10 ans de radio, home studio etc..... et puis j'ai commencé a me lasser du manque de spontaneité et de devoir avoir un 38 tonnes pour faire un boeuf entre copain, d'etre tributaire de windaube, de 40 0000 trucs a brancher, de la course à l'armement ....... puis suite a une mutation professionelle ,je me suis retrouvé en correze.

J'ai repris ma petite vielle d'etude, un an de boulot pour me remettre à mon niveau, et un jour ou je jouait dans mon salon un drole d'echo, un groupe folklorique qui jouait plus loin je me suis présenté on a joué et c'est repartit depuis 6 ans avec bal, groupes folkloriques animation de marché de pays.

j'ai revendu 90 % de mon matos de studio, fait réparée une autre acoustique, acheté chez k electro (qui doit arriver en juillet )et voila...

et pour finir j'ai pas eu besoin de prof parce qu'il etait à la maison, mais c'est pas mieux, tres tres dur d'etre "eleve" de son pere.....

dernier truc tout d'oreille et la musique je l'ai appris grace à cubase et finale..... un truc formidable , c'est je scanne la partoche et hop en midifile ... ;D

#4 + Partager Stage Mydriase

Stage Mydriase
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 251 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Groupe(s):Orféo Steelband
  • Instrument(s):Steeldrum

Posté 11 mars 2010 - 10:22

Je me suis mise à la vielle vers 50 ans, tout à fait par hasard: ne pouvant plus chanter suite à des problèmes vocaux ( + de 20 ans de chorales ou ensembles vocaux), j'ai cherché comment continuer à faire de la musique collective et festive (10 ans de piano classique, toute seule dans mon coin, non merci). Quelqu'un m'a proposé de me prêter une vielle et de me donner quelques cours.... j'avais fréquenté un peu les bals folks sur Grenoble du temps des débuts de Dédale.... J'ai dit pourquoi pas...
J'ai vite accroché et on m'a conseillé d'aller voir Isabelle Pignol pour des cours... et là, LA REVELATION !
Trop, trop bien... j'ai fait aussi les stages d'été...
Pour ce qui est de l'apprentissage, chacun fait avec son vécu... pour moi qui n'ai pas fait du tout de musique enfant, premiers cours de piano à 25 ans et découverte de la musique classique, c'est sûr que je me raccroche aux partitions puisque j'ai abordé la musique par ce biais. Maintenant, j'arrive petit à petit à m'en détacher mais je ne suis pas encore vraiment mûre pour les boeufs ou l'impro... ça viendra doucement ....
Je pense sincèrement que les deux apprentissages (oral ou partitions) ont chacun des avantages et des inconvénients.... et que l'idéal c'est d'être à l'aise dans les deux pour pouvoir vraiment faire ce que l'on a envie.

#5 + Partager Sizvix

Sizvix
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 932 messages
  • Localisation: Chateauroux
  • Activité(s):Créateur de logiciels web
  • Groupe(s):O+ ( : P non, aucun ... )
  • Instrument(s):didjeridoo

Posté 11 mars 2010 - 10:27

simpa la crise d'ado et le 38 tonnes ;)

Moi, je trouve des fois les partitions c'est pas mal ...
Je joue pas de la vielle (bien que ça me plairait :| ) , mais du didjeridoo, et là, pas de partition (ou du moin pas qui tiennent la route...) car ya pas mal de trucs à prendre en compte, on sait pas encore trop comment les notées (et de toute façon yen a pas à l'origine ^^U )
Mais quand on crée une musique ou que l'on trouve des enchainement qui vont bien, on aimerait bien les noter des fois ... :( ... Ça aide à les retenir et à les modifier ...
Je pense que c'est pareil pour un peu tout les instruments compliquer... tu peux l'apprendre à l'oreille, mais pour créer une musique ou pour l'améliorer, je pense qu'il est parfois pratique de pouvoir le poser sur papier (poser ses idées à plat et avoir un back-up quoi ...)
non ?

Message ajouté après : 2 minutes:

en fait, je suis surtout partie sur l'idée de partition ... :|

#6 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 11:37

Je pense que c'est pareil pour un peu tout les instruments compliquer... tu peux l'apprendre à l'oreille, mais pour créer une musique ou pour l'améliorer, je pense qu'il est parfois pratique de pouvoir le poser sur papier (poser ses idées à plat et avoir un back-up quoi ...)
non ?
en fait, je suis surtout partie sur l'idée de partition ... :|


Le terme partition est, et cela pose problème, assimilé à un seul mode de représentation.
Je pense qu'on doit considérer les tablatures, ou tout autre mode de représentation sur lequel un consensus s'établit (entre, au moins une personne !!!) comme une partition.

Tu as raison d'écrire que la mémoire auditive ne suffit pas, surtout si l'on veut retenir une "amélioration", trouvaille... Il y a bien sûr l'enregistrement mais lève-t-il toujours les ambiguïtés auditives ? Pas sûr.

Je n'ai pas bien compris de quoi tu jouais...

#7 + Partager Sizvix

Sizvix
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 932 messages
  • Localisation: Chateauroux
  • Activité(s):Créateur de logiciels web
  • Groupe(s):O+ ( : P non, aucun ... )
  • Instrument(s):didjeridoo

Posté 11 mars 2010 - 12:12

Je n'ai pas bien compris de quoi tu jouais...

Du didgeridoo (on peut l'écrire avec un 'j' au lieu du 'g' ) c'est "juste" un bois long et creux qui a une résonnance particulière
(un peu plus de description ici : http://fr.wikipedia....wiki/Didjeridoo )
Rien avoir avec la vielle, juste que comme pour la vielle, il y a plusieurs choses qui rentre en compte pour un son.
Dans le didgeridoo , on a les lèvres, la machoire, la langue, les cordes vocales, et les poumons qui rentre en compte. (et il faut aussi tenir compte de la respiration la dedans ^^U )
(Et c'est donc pas simple à mettre sur papier, mais ça serai quand même pratique des fois... et c'est de là que je partai mon idée de départ :ehh: )

#8 + Partager piero

piero
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 27 messages
  • Localisation: basse-normandie
  • Instrument(s):cornemuse

Posté 11 mars 2010 - 16:32

Pour ce qui est de l'apprentissage, chacun fait avec son vécu... pour moi qui n'ai pas fait du tout de musique enfant, premiers cours de piano à 25 ans et découverte de la musique classique, c'est sûr que je me raccroche aux partitions puisque j'ai abordé la musique par ce biais.

En ce qui me concerne, c'est l'inverse. J'ai également commencer sur le tard la musique...Il m'a été moins contraignant de privilégier l'oreille que de ne m'affronter au solfège.(arg quel lâche :rotfl: )
Est-il difficile de débuter la vielle ?
Tout instrument est évidemment difficile quand on le pratique avec exigence, avec un certain niveau. Mais par exemple, je me suis mis à la cornemuse d'une part parce que j'adore ce son (avant même de parler de répertoire) mais aussi parce que cela me semblait moins "ingrat" que de débuter par le violon, moins ardu d'émettre un son, une mélodie.
Pour le dire autrement : toute maîtrise exige de l'entrâinement, je préssens toutefois qu'il y a des instruments plus encourageant que d'autres avec lesquels ont se fait vite plaisir (quelque soit son niveau). ^^U J'adorerai me mettre à la vielle, mais deux arguments me freinent : le prix, et la peur d'être vite découragé. Quels sont donc vos expériences et souvenirs de vielleux débutants?

#9 + Partager eric37111

eric37111
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 154 messages
  • Localisation: Montluçon - Bourges
  • Instrument(s):Voix - Vielle à roue

Posté 11 mars 2010 - 17:28

La première fois que j'ai entendu une vielle c'était à la maison en Berry ou un couple de sonneur était présent pour la Saint Vincent ; dire que je m'en souvienne vraiment serait mentir : j'avais 5 ans, c'était il y a très très longtemps.
Un passage à St Chartier voila 5 ans à réveillé mon envie d'apprendre.
Et, grâce a l'association La Chapelotte, je suis, depuis 5 mois, l'atelier vielle, à Rennes, avec Marc Anthony.
Comme pour tous les instruments, la difficulté est de travailler égulièrement ; c'est encore plus vrai pour la vielle du fait de sa puissance sonore qui peux gêner le voisinage et la famille si on ne reste pas dans des créneaux horaires raisonnables.

#10 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 17:50

J'adorerai me mettre à la vielle, mais deux arguments me freinent : le prix, et la peur d'être vite découragé. Quels sont donc vos expériences et souvenirs de vielleux débutants?


Je me suis mis à 55 ans, un peu par hasard... Parce que je travaillais loin de chez moi, qu'un lieu d'apprentissage me permettait de voir des gens nouveaux et qu'on me prêtait l'instrument (ce qui évitait la dépense d'un achat). Cela pouvait réussir ou rater, je savais au moins à quoi je m'engageais.

Cela a été difficile : j'avais peu de temps et j'ai eu du mal à comprendre ce qu'on pouvait en attendre (et l'inverse). Le manque de repères "musique trad" est un handicap.

De mon point de vue, il y a plusieurs approches (sans garantir qu'elles sont toutes également bonnes).

1: Privilégier l'apprentissage du clavier en limitant à peu de choses ce qu'on fait avec la main droite. Dans ce cas, on jouera plein de mélodies variées en s'efforçant, quand ce sont des danses, d'être capable de faire danser sans les coups.
La tenue de la poignée pourra être indifférente, tant que l'on ne fait pas de coups.
Une fois qu'on connaîtra BIEN quelques airs, introduire le coup de 1 en le faisant BIEN.

2: Privilégier le geste technique de main droite.
De ce point de vue, la vielle est plus limitée que des percussions sophistiquées, mais, comme elles (les percus) elle nécessite l'apprentissage de gestes techniques qui ne tolèrent pas l'à peu près. La vielle main-droite, c'est très technique.
Avec les coups, on chantera les airs - sans les jouer au clavier.
On pourra aussi faire danser en chantant et en marquant les percussions.

Le débutant qui commence les deux en même temps cumule les deux difficultés simultanément. Le résultat est forcément médiocre, pas encourageant.

Une fois que l'on est "fort" dans un aspect technique de l'instrument, on peut commencer à ajouter l'autre aspect, avec un moindre risque de paniquer.

Le plus difficile est alors de se raisonner pour être quand même content, même si pour un temps on se frustre.

3. l y a bien sûr d'autres approches : la vielle est un instrument qui produit des sons très riches. On peut l'utiliser pour chanter en privilégiant les bourdons... jouer avec... faire des choses qui n'ont rien à voir avec une quelconque musique conventionnelle.
Pas sûr qu'on y perde son temps. Et c'est un moyen comme un autre de découvrir ce que permet l'instrument.

#11 + Partager Malochet

Malochet
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 33 messages
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):Vielle

Posté 11 mars 2010 - 18:14

Le moment partagé avec mon professeur est toujours très agréable, rigoureux et enrichissant.

Pourquoi la vielle ?
Le son de l'instrument provoquait et provoque chez moi une vive émotion. La première fois que j'ai entendu cet instrument, c'était à la suite d'un poème de Jean-Louis Boncoeur : puis je suis tombé sur un CD de Gaston Rivière sur lequel il jouait son morceau "Ingratitude". Ca m'a scotché : je le réécoute toujours avec autant de fascination. Et je me disais : comment est-ce possible de jouer avec autant de génie et de finesse ? Alors, j'ai voulu jouer.
La première fois que l'on m'a déposé une vielle sur les genoux (c'était avec le vielliste baroque américain Bob Green) ce fut une cérémonie : je voyais devant moi un si bel instrument que je n'osais pas le toucher. Depuis, j'ai fait du chemin^^
De manière générale, c'est la vielle de Rivière, de Dubois, de Devaux, de Chevrier ("La montée du bois de vaux" par Marc Chevrier... quel délice !)ou de Laporte qui me fait frissonner : tout en évitant de jouer trop gras, j'essaye de conserver un clavier fleuri. C'est ce que j'aime chez eux.

#12 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 19:11

La Chapelotte, je suis, depuis 5 mois, l'atelier vielle, à Rennes, avec Marc Anthony.

':)'

#13 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 12 mars 2010 - 08:26

+1 malochet

#14 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 008 messages
  • Localisation: S&L

Posté 12 mars 2010 - 08:43

c'est je scanne la partoche et hop en midifile ... ;D



Ha wouai et avec quoi s'tp? Final? Cubase sait pas faire çà?

#15 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 12 mars 2010 - 10:44

Du regard porté sur "le passeur de musique".

J'avais suivi l'année précédente, un stage organisé à Bourges, par le groupe "Notre Berry", avec Gilles Chabenat.

Il était arrivé avant nous et avait installé son matériel dans la salle : vielle mais aussi des trucs électroniques et un gros (sic ?) haut-parleur.
Quand nous avions été tous installés, à regarder nos vielles, j'ai comparé sa Siorat très sophistiquée avec ma vielle d'études un peu fatiguée.
Il jouait mieux que moi, normal : il avait une meilleure vielle j';D'

Cette fois-ci, surprise : il arrive le dernier, avec sur l'épaule un étui qui semble bien léger.
On s'installe dans la salle vide et je regarde la petite vielle que sort Gilles. Elle semble fluette. Quand je compare ma Engles toute neuve et sa vielle... je pense que les chances se sont rééquilibrées.
Il nous explique que son autre vielle est très bien, mais qu'il a acquis celle-ci pour voyager léger.
Et puis on commence à jouer ':rotfl:'

L'apparence de la vielle ne fait pas le musicien...



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)