Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

La danse trad, une danse différente...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
49 réponses à ce sujet

#21 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 25 avril 2006 - 21:49

Première recherche commune Serge-Dominique : un flot de vocabulaire assez rigolo, dans le désordre :

saga, actuel, acte, coutumier, invétéré, croque note, flonflon, clique, nouba, bastringue, guiguette, jargon, parlure, sabir, us et coutumes, usages, vogue, bigorne, patagon, ...

Quelques empilages (heu, néologismes) :

trad’I-folk Folk’attrad trad&folk folk et trad tradfolk’in trad’n’folk’addict trad’acte

Bon : déjà un peu mieux : folk’o’trad
Les préférés du moment , qui vont par paire : folk’n trad trad’n folk

Mignon, non ? Un peu "rock'n roll" A gueu ! !!

La suite au prochain épisode, on attend vos élucubrations
:/ :niais: :| :X

#22 + Partager Gé de Troyes

Gé de Troyes
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 446 messages
  • Localisation: Troyes (10), Lans (71)
  • Activité(s):Prof des écoles

Posté 27 avril 2006 - 13:43

En ce qui concerne les compositions d'aujourd'hui, j'aime assez le terme "trad'actuel" qui résume assez bien le genre (trad) mais qui précise que ce n'est pas une musique qui appartient au passé mais bel et bien une musique vivante, d'aujourd'hui !

En fait, j'ai été plusieurs fois confrontée à l'incompréhension quand je dis à des personnes en dehors du milieu que je fais de la danse traditionnelle. Les personnes me demandent ce que je veux dire par là, si c'est de la danse classique.
Je suis donc amenée à employer le terme "folklorique" avec toutes les casseroles que traînent ce mot. Le mot semble mieux cmpris du grand public même si aussitôt je me vois affublée de vieilles robes du moyen-âge, de coiffes en dentelle et de lourds sabots. :( Je suis donc obligée de préciser que la danse que je pratique n'est pas celle des clichés, que, oui, il y a les costumes, la scène, les instruments (accordéons, etc...) mais pas seulement, qu'on peut pratiquer cette danse sans être ringard.... enfin, bref, je me sens tout à coup obligée de me justifier du pourquoi je pratique cette danse. C'est dur.

Au bout du compte, faute de vocabulaire adapté et de peur de m'embrouiller dans des explications longues, et vu les oeillères qu'ont la plupart des gens, j'hésite souvent à parler de ma passion. C'est dommage.

Comment vous faîtes vous tous pour parler, à des personnes non initiées, de musiques et de danses trads ? :)

#23 + Partager Têt2Neu

Têt2Neu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 221 messages
  • Localisation: Bourges, ou Tours, ou ailleurs
  • Activité(s):ex-Stapsienne acharnée... future kiné
  • Instrument(s):Diato...

Posté 27 avril 2006 - 14:44

Moi qui suis du centre, je fais souvent le rapprochement, lorsque je parle du trad aux novices, avec les musiques et danses bretonnes ou "celtiques"... souvent plus connues (notamment via le festival interceltique), valorisées et moins catégorisées "danse-qui-sent-la-terre-avec-sabots-qui-cognent-sur-le-plancher"...
...ce qui permet aussi de préciser qu'il n'y a pas que la bourrée dans la danse trad... ^^

#24 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 27 avril 2006 - 16:46

En fait ce qui sort d'évident dans notre petite recherche de vocabulaire, c'est la quasi impossibilité de retirer les racines de "folkorique" ou "traditionnel".

Dès qu'on démarre avec une autre racine, l'identifiant se perd ...

Et je ne vois pas comment expoiter largement une racine comme "Celtique" : Occitan est un terme intéressant, qui pourrait fonctionner, la langue d'Oc, qui donne Occitan a une belle sonorité, le problème est la langue "d'Oil", son équivalent pour le nord sonne affreusement ...

"Oïllent" ??? !! ouillu aille aille !!! :niais: :niais: :niais:

Ou alors il faut revendiquer les sabots ! Ecrire partout "danse en sabots", jusquà ce que le sens se perde dans l'absurde et que le terme en devienne rigolo.

#25 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 27 avril 2006 - 18:14

Kalon,
pauvre de toi, je ne peux m'imaginer de la danse en chaine si lonptemps... La pour moi serait le stress!!! En + du breton!!!
Nous n'entendons que cela a travers toute la france, certaines régions en perdent toutes leurs culture.
Nous sommes envahi pas par les petits hommes verts, mais par les bretons...
HAHA!!! J'ai trouvé, les bretons sont clonés par les petits hommes verts!!! :) :) :)
ALERTE A TOUS!!! :P

Pour devenir plus sérieux, je vote également pour la mazurka, suivi de près par les valses impaires...
Qu'elle meilleur danse pour emballer les jeunettes...
Pour la technique, un ou deux petits stages "d'interiorisation/mazurkadé" (nouvelle technique intellectualisante du neo trad) et je deviens le nouveau Travolta folqueue...
Je souris à peine :/ attention les danseurs, vos cavalières sont en danger.
Une nouvelle gente danseuse fait sont apparition avec leurs leaders sectaro-interioriteur-mazurkiens...
A suivre de pres...!!!...

#26 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 28 avril 2006 - 07:46

S'il y avait eu un groupe de musique Auvergnate, Berrichonne ou Corrézienne, je n'aurais pas dit non, mais ici, en région Parisienne et proche, ceux qui ont envie de faire de la musique et de participer aux activités locales sont les bretons avec les amicales et les cercles ....

Et puis vraiment j'ai une préférence marquée pour les danses en chaine et en rond qui otent le côté "drague" de la danse que je n'ai jamais aimé.

Les bretons sont assez "coincés" en fait dans leurs danses : on se tient droits comme des piquets (le haut du corps ne bouge quasiment jamais et ... on bouge pas le derriere), dignes, et les filles et garçons n'avaient qu'à peine le droit de se regarder ... (un bel exemple : la Gavotte du Léon)

Et en plus le curé venait surveiller la bonne tenue du fest noz !
A la mission bretonne, de temps en temps, on a encore le curé en soutane qui vient veiller ses "ouailles" !!!

#27 + Partager TiFred

TiFred
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 427 messages
  • Localisation: Anjou

Posté 28 avril 2006 - 08:52

Les bretons sont assez "coincés" en fait dans leurs danses : on se tient droits comme des piquets (le haut du corps ne bouge quasiment jamais et ... on bouge pas le derriere), dignes, et les filles et garçons n'avaient qu'à peine le droit de se regarder ... (un bel exemple : la Gavotte du Léon)


Alors là je ne suis pas d'accord.... Enfin oui et non!!!! (on dirais une réponse de normand... ) xD

En fait il y a les coincés comme tu dis mais il n'y a pas que celà... je peut te dire qu'avec certains, on est pas coincés du tout et celà par parfois en vrille, j'aime bien dans un rond accéléré, ralentir, échangé les places et je ne suis pas le seul.... Il est vrai par contre que c'est les plus jeunes qui ont tendance à danser comme celà. C'est un avis personnel.

Moi celà à tendance à m'énerver de voir justement les gens danser droit et tirer une tête de déprime... Les personnes me donne l'impression qu'il danse sans prendre du plaisir.... :( Cette tete de déprime, je la retrouve un peu en bal folk MAIS on voit plus de sourire, d'échange et regard.

La proportion de danseur "au regard déprimant" est largement supérieur en fest noz.. Celà pourrait etre d'ailleurs un sujet de discution a développé! :wink:

#28 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 30 avril 2006 - 16:18

Toujours Les Musicalies !!

Je voulais vous dire que je me suis fais avoir en bal par un "monsieur" qui dansait la scottish "glissée" comme y m'a dit et en fait il m'a collée comme si c'était une salsa (pouah !).
Le prochain qui me fait le coup, je le bigorne !

Faire du charme en dansant, c'est plutôt mignon, d'ailleurs j'ai dansé avec plein de danseurs et de danseuses avec lesques on a vraiment bien rigolé.

Il y avait un gentil violoniste (C'est Emmanuel du groupe Rose carbone, faut pas lui dire, il trouvera bien tout seul !!) qui dansait super bien la bourrée :)
Et puis Serge, Gérald, et puis et puis (j'ai quand même tenu jusqu'à 2/3 heures du mat) et puis il faisait vraiment froid : on avait interêt à danser :wink:

#29 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 01 mai 2006 - 21:52

Moi celà à tendance à m'énerver de voir justement les gens danser droit et tirer une tête de déprime... Les personnes me donne l'impression qu'il danse sans prendre du plaisir.... :( Cette tete de déprime, je la retrouve un peu en bal folk MAIS on voit plus de sourire, d'échange et regard.

La proportion de danseur "au regard déprimant" est largement supérieur en fest noz.. Celà pourrait etre d'ailleurs un sujet de discution a développé! :wink:


Je n'ai encore jamais eu l'occasion d'assister ou de participer à un véritable Fest noz, alors je ne connais pas exactement la proportion de gens "coincés" et "au regard déprimant"... Mais évidemment, ce genre de têtes se retrouve dans n'importe quel bal... Et c'est vrai qu'au premier abord, regarder des gens danser sans fioriture apparente et sans sourire pousse à se poser des questions sur leurs raisons de danser (euuh, obligés, peut-être? ou bien blasés?....ah, c'est sûrement un gage ou un pari!...hem... :lmao: ). J'ai déjà rencontré des danseuses comme ça. Toute une bande... Pas de sourires, ou alors un tout léger mouvement aux commissures des lèvres, et une façon de danser qui semblait scolaire, voire académique. Je ne comprenais pas. Et puis un jour, toujours intriguée, je me suis retrouvée musicienne à leurs côtés, puis amie. Alors je leur ai demandé si elles aimaient danser. Elles ont été les premières étonnées de l'image qu'elle pouvaient renvoyer aux autres, car ces filles aiment la danse, vraiment, et s'amusent comme des folles. A leur manière, tout simplement... Et avec toute la timidité de leur caractère.
En même temps je me suis retrouvée bien attrapée puisqu'elles m'ont avoué que mes amis de bals et moi avions l'air prétentieux dans notre façon de danser: toujours à rire, à faire presque n'importe quoi, et donc à former un groupe visiblement antipathique... Comme quoi...
Et c'est étrange mais j'ai l'impression qu'entre mondes folklorique et traditionnel (pourquoi changer les mots? Moi ce qui me gêne le plus c'est d'être obligée de séparer les deux milieux....), et bien c'est un peu la même chose: on se toise sans oser s'approcher et au final, on reste dans son coin avec ses seules impressions, sans savoir ce qui se passe chez les autres...
C'est vrai, il est fréquent que les danseurs de folklore ne se déplacent pas en bals traditionnels... En tout cas, c'est vérifié dans mon groupe. Ils sont vraiment peu à danser le trad en plus du folklorique. Et la proportion de tradeux pratiquant et aimant le folklore est relativement faible aussi. Et l'étrange dans tout ça, ce sont les raisons qui séparent les deux "mondes". En les observant, j'ai cru remarquer que les danseurs de mon groupe folklorique ne se déplaçaient pas en bals traditionnels parce que "l'ambiance ne leur plaît pas"... Mais je pense que c'est plutôt parce qu'ils ne la comprennent pas. La danse trad irait-elle à l'encontre de leur manière à eux de concevoir la danse? Une sorte de trahison envers le patrimoine qu'ils défendent? Je ne sais pas trop mais je pense plutôt que sans chercher à comprendre cette autre manière de danser, ils ne peuvent pas adhérer ni apprécier cette fameuse ambiance...
Folklore et trad ne vivent pas ensemble mais se complètent pourtant... Moi je trouve la dissociation très étrange, même si elle ne me choque pas réellement...

C'est horrible, je n'ai répondu à rien et ai envie de répondre à tout... Ce sujet est décidément si vaste!

#30 + Partager jonas

jonas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 271 messages
  • Localisation: Vichy (enfin par intermittence) sinon souvent en france
  • Activité(s):étudiant

Posté 02 mai 2006 - 12:38

Je vais rajouter un truc à ce que tu dis Marou. Ce'st que oui le folklore "rejette" le trad. Et chose aussi triste voir plus, car si un côté faisait des efforts ça se sentirai à l'autre bout, c'est que beaucoup de tradeux "rejettent" eux aussi le folklore. Dommage.

Pour ce qui est des danseuses dont tu parles, faut savoir aussi qu'elles ont vachement changé maintenant. Elle sourient, elles délirent... Comme quoi il faut pas avoir peur de montrer ce qu'on ressent, et surtout pas dans le trad.

Mais je pense que c'est pas les mêmes regards déprimant dont tu parlais Tifred, non?

#31 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 02 mai 2006 - 13:17

Vais-je vexer des susceptibilités en disant que se sont les mauvais danseurs folkloriques qui rejettent le trad et les mauvais danseurs trad qui refusent le folklore?
Sans folkloristes et groupes folkloriques pour avoir fait des recherches, y'aurait pas de bals folk. Et la pratique folk assure un mode de transmission proche de l'évolution que peuvent avoir connue les danses dans les siècles passés.

J'en parlais à Gannat lors du week end de pâques : un des problèmes de notre folklore est qu'il connait une phase de démocratisation sans être passé par une réelle phase de fixation "scientifique" (de grands mots je sais!). La pratique traditionnelle de ce que nous appelons folklore est morte pour l'essentiel avec la première guerre mondiale. Même en Bretagne, où la pratique a perduré, il y a eu des périodes de "renouveau". Bref, on a dû faire des recherches ethnologiques pour retrouver les danses et en parallèle, ses danses ont aussitôt été versé dans le domaine populaire (auquel elles appartiennent certes), sans que l'on ait vraiment eu le temps de les "immortaliser" dans leur forme première. Le travail des groupes, c'est ça : garder la forme d'origine de la danse, son essence, conserver le pas, connaitre son sens et son contexte etc. C'est une phase essentielle, car historique et question de mémoire.
Le bal déforme la danse, et c'est normal. Une danse, comme une langue, évolue. La pratique du bal redonne à la danse sa vie d'origine, celle d'un pas qui évolue selon des influences diverses, des modes, ou l'envie d'un danseur qui veut s'amuser. C'est aussi une phase essentielle car elle assure la vie de notre folklore, au sens premier du terme, c'est à dire un acte populaire.

Critiquer l'un comme l'autre est ridicule. Savoir conjuguer la pratique des deux est le plus enrichissant car les deux démarches se complètent. Je pense que si on aime vraiment la danse traditionnelle, on doit être ouvert aux deux pratiques. A défaut de pratiquer les deux, au moins reconnaître la valeur de la pratique de l'autre.

(euh... c'est clair?)

#32 + Partager TiFred

TiFred
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 427 messages
  • Localisation: Anjou

Posté 02 mai 2006 - 13:30

Vaste sujet et compliqué pour moi car j'ai du mal déjà à faire la différence entre le folklore et le trad déjà à la base..... Pourtant qdepuis que je suis sur ce forum j'en apprend beaucoup....

Les termes "coincés" et " au regard déprimant" sont éxagérés dans mes propos car celà ne m'empêche pas de prendre du plaisir mais c'est vrai que je me pose la question sur leurs raison de danser..... l'autre jour, j'ai vu un mec danser vraiment très bien sans trop en faire et il ne souriait pas mais je sentais qu'il prennait du plaisir à danser dans sa posture..... Il est sur que quelqu'un qui fait partie d'un cercle ne peut pas ce permettre lors d'un spectacle de faire des improvisations ou des grimaces....Mais dans le regard, tu sens ou pas si la personne prend du plaisir... J'ai une amie qui as fait partie d'un cercle mais qui est dégouté par la danse car elle ne l'a connu que comme des pas à faire dans le bon tempo avec un chrorégraphie précise... Bref elle ne prennais pas du plaisir...

Excusez moi si je m'égare ou si je suis vague dans mes propos mais c'est pas toujours facile!!!!

Critiquer l'un comme l'autre est ridicule. Savoir conjuguer la pratique des deux est le plus enrichissant car les deux démarches se complètent. Je pense que si on aime vraiment la danse traditionnelle, on doit être ouvert aux deux pratiques. A défaut de pratiquer les deux, au moins reconnaître la valeur de la pratique de l'autre.

(euh... c'est clair?)


En tout cas, c'est plus clair que ce que je viens d'exprimer.... Je pense que beaucoup de personne ne savent pas l'origine des danses ni leur signification ni comment les variantes sont arrivés.....Chaque danse à une fonction, une origine et une structure qui veulent dire quelque chose et qui correspondent au coté traditionnel de la danse.

En tout cas je te suis dans ton point de vue.....

#33 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 03 mai 2006 - 17:30

Est-ce que tout ça ne pourrait pas être, en plus d'une légère incompréhension bourrée (pas fait exprès...) de préjugés, une simple affaire de goûts?
J'adore la musique, je ne vis littéralement que pour ça, mais pourtant, je n'adhère pas à certains styles de musique...

#34 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 03 mai 2006 - 18:00

L'affaire de goût nécessite d'avoir goûté nan? ;) Quand j'entends des gens de mon groupe (jeunes en plus!) dire en bal "ah non, je danse pas, c'est pas champenois beurk".... Hum... L'ouverture d'esprit n'a jamais tué personne :P

#35 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 04 mai 2006 - 12:30

Combien de fois j'ai entendu des trucs du genre... On connais pas alors on danse/joue/aime pas... C'est dommage.

#36 + Partager TiFred

TiFred
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 427 messages
  • Localisation: Anjou

Posté 04 mai 2006 - 14:25

Il m'arrive de me dire "je danse pas car connait pas ou pas envie" mais dans ce cas la , j'en profite pour boire un verre ou autre.... Mais je suis ouvert et quand je connait pas, je danse quand même, l'apprentissage viens en essayant!!!! :P

Dans ton cas Lureley, c'est un manque d'ouverture d'esprit et c'est triste de constater celà... Heureusement, Il n'y en a pas beaucoup (enfin quoique!!!) :wink:

#37 + Partager Lucas

Lucas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 902 messages
  • Localisation: Poitiers

Posté 07 mai 2006 - 18:01

j'ajoute rien de nouveau mais je m'exprime :
c'est etndu comme débat et beaucoup s'y sont vexés,mais je pense qu'à l'heure actuelle les deux mondes sont injoignables, si proches et pourtant si loins,
lureley j'aime beuacoup tes mots lorsque tu parles de "scientifisation" et popularisation de la danse (je ne me souviens plus exactement des termes ^^ ), c'est exactement ça!
mais l'essentiel est de reconnaître la nature indispensable de l'autre bord,c'est vraiment le fossé qui sépare la théorie et la pratique en fait.
Pour ma part je viens de créer une association pour enseigner bénévolement la danse aux jeunes à poitiers.On avait quelques groupes folk et moi étant plutôt "trad" j'ai naturellement choisi cette orientation pour l'enseignement; et bien j'estime avoir été très clair dès l'annonce de la création quand à la voie choisi, et j'estime avoir vraiment insisté sur un point primordial : "ceci n'est pas un rejet de l'approche folklorique, nous ne la dénigrons en rien et elle est nécessaire.Ceci est juste un choix." ^^

#38 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 15 mai 2006 - 22:41

Il faut imaginer, dans les années peut être 70, (ou avant ?) un grand combat entre un vieux monde ultra conservateur, celui des folkloristes de cette époque et les jeunes aux théories librérales, du monde trad.

Pour ceux qui ont connu cette époque, qui ont maintenant 50 ou 60 ans et plus, le clivage, la lutte idéologique qu'il ont vécus sont encore présents comme si c'était hier. Ils ne peuvent absolument pas comprendre votre point de vue, et je le dis parce que j'ai vraiment esayé... Et j'en ai pris plein la tronche ...

J'ai même été proche de me facher avec des amis que je connais depuis plusieurs décennies (hé oui ...)

Je suis arrivée peut être pas longtemps après, mais ... après : c'est plus facile pour moi d'accepter une évolution aussi radicale que de mélanger deux mondes dont on m'avait enfoncé dans la tête qu'ils n'avaient "quasiment rien en commun"

#39 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 01 juin 2006 - 08:08

Je fais remonter un peu ce sujet qui a disparu dans les méandres du forum (héhé)...

Je rajouterais juste à tout ça que certaines personnes, quand même (les gens d'Arcadanse et Lureley ici entre autres) pratiquent les deux... Et qu'on voit la différence.

Exemple simple : Cette année est venu dans l'assoc un jeune (JB pour les intimes) qui a toujours dansé (et joué) en bal folk, en apprenant seul, en faisant comme il a vu et en copiant à l'oeil.

Hé bah put***... Quand il faut le faire danser sur une scène, le faire suivre une chorégraphie, c'est pas du gateau...

Bon ok, ça sert à rien ce que je dis.

Mais bon c'est juste pour comparer les deux milieux, et se dire (me dire) que je dois vraiment avoir un oeil de "folkeux-venu-au-trad" sur les choses...

Les premiers bals qu'on a fait (Seb tu t'en souviens) opn s'amusait pas tant que ça, on refaisait des passes et des choré qu'on connaissait, ça rendait bien, mais on était braqués dans nos trucs... Dommage (C'est déja plus utile ce que je dis là, non ?)

Alors en clair, ouvrez vous, faites partager, parce que JB, le voir danser une bourrée sur scène, ça fait un plaisir fou, il s'amuse et ça se voit, alors si il est pas "académique" (je vois pas d'autre mot, mm si il ne me plait pas des masses), on s'en fout, tant qu'il montre aux gens que la dnse c'est aussi et surtout du FUN ;)

#40 + Partager Annabelle

Annabelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 566 messages
  • Localisation: Saint Marcel
  • Activité(s):Étudiante
  • Groupe(s):Arcadanse

Posté 01 juin 2006 - 09:12

C'est sur que JB il s'eclate ça se voit même si il fait son pas à sa manière,mais c'est pas pour autant que ns (moi) on s'eclate pas qu'on on danse et qu'on fait le pas qu'on nous a appris...
Je veux dire que on nous a appris plein de chose donc autant s'en servir,non?

Moi c'est simple en bal folk je pense pas à me dire je fais si je fais ça,etc...je danse (je fais le pas que je connait) mais pour ce qui est de la chorégraphie je m'en occupe pas on délire plus à faire nimp que à ce regarder ou ce dire :" tiens on fais ça, pares ça...)

Enfin voilà ça doit pas etre tres clair pour vous se que je dis...désolé :Oops:


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)