Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

solfège: assistance en ligne

solfège partition

  • Veuillez vous connecter pour répondre
198 réponses à ce sujet

#181 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 06 nov. 2011 - 18:47

Vu comme tu abordes le sujet....laisse tomber, çà viendra pas tout seul.....sinon çà se saurait. Même des coquilles St Jacques ou du triangle c'est pas fastoche........
Montres-toi plus motivé et on t'aide.....

#182 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 07 nov. 2011 - 21:15

WY , télécharge Musescore ( gratuit et libre ) et tu as effectivement un plugin qui transforme les notes avec les couleurs officielles des Boomwhackers , les fameux tubes de couleurs pour apprendre la zique aux enfants , super bien et super utile pour les novices ... après , le solfège n'est ABSOLUMENT PAS nécessaire pour faire de la musique , mieux , il vaut mieux commencer par faire de la musique au départ au feeling , PUIS s'intéresser au solfège , histoire déjà de savoir ce dont il est question , parce qu'à l'envers , c'est le souci que tu as !
Le solfège n'existe que depuis peu , dans l'histoire, et ça n'a jamais empéché de faire de la musique depuis des millénaires pour des milliards de gens , et c'est d'ailleurs toujours le cas ... en cherchant un tout petit peu , on s'aperçoit que parmi certains des plus grands musiciens , un bon nombre s'en tamponnent et ignorent royalement cette science mathématique.... nuance : elle est UTILE lorsqu'on sait quoi en faire précisement , sinon elle est INUTILE et n'empeche rien du tout... c'est dingue , on est le pays le plus coincé du cul niveau musique à cause de cette notion du "il faut d'abord apprendre le solfège pour pouvoir jouer la musique" ( surtout quand on voit comment il est enseigné en conservatoire , par ex , ça fait peur... ) , eh bien c'est une grosse CONNERIE ! JOUEZ CE QUE VOUS VOULEZ JUSQU'A CE QUE CA RESSEMBLE A QUELQUE CHOSE QUI VOUS PLAISE , que ça soit hors norme ou non , on s'en fout ! C'est la seule et unique règle valable ! :)

#183 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 07 nov. 2011 - 21:25

BRA-VO ! çà c'est envoyé ! suis d'accord !

#184 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 07 nov. 2011 - 21:34

Eh oui .. la règle c'est : FAITES-VOUS PLAISIR COMME VOUS VOULEZ !!!
La codification de la musique est certes un outil , mais rien de plus , personne n'est obligé de s'en servir ; mais c'est hélas , et bien trop souvent un véritable frein à toute créativité. Bon sang , une bonne partie des instruments dont je joue , qu'ils soient vietnamiens ou autres , ne peuvent pas etre mis en partoches , alors comment je fais ? Les grand bluesmen n'ont jamais passé une minute à s'emmerder avec des paperasses ... le jazz est devenu chiant et snob depuis qu'on l'enseigne ( là , je vais pas me faire des potes , mais tant pis ... ) et qu'on le chiffre...
Bref , la musique découle preque toujours de vrais coups de génies lorsqu'on s'écarte , ou mème qu'on refuse catégoriquement des codes et conventions ... sinon , elle meure et devient de la musique "en conserve" , et le trad est tout particulièrement concerné par ce que je viens de dire là ( .. et là , c'est fini , j'ai plus d'amis :eek: )

#185 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 08 nov. 2011 - 06:47

Bravo ! ! !
mais il ne faut cependant croire que faire "n'importe quoi" au prétexte d'invention et "sincérité" soit de réaction aux codes et convention...

#186 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 08 nov. 2011 - 09:04

Calmar et Macàvielles: ou comment résumer toute la problématique de la création en deux posts :)

#187 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 08 nov. 2011 - 09:29

Du coup...j'ai relu les douze pages aussi....et il y a une question de Gégé sans réponse.....comment reconnaitre le mode d'une mélodie?
Merci

#188 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 08 nov. 2011 - 15:14

J'avais pas vu ce topic !
Quand j'ai le temps, je me plonge dans sa lecture...
Ca va peut-être m'aider à me remettre enfin à la musique ? :] :]
J'ai noté le nom de ton bouquin Diatoto, et encore très belle initiative d'avoir créé ce sujet à l'époque !

Je suis sûre que pleins de gens auraient envie de reposer des questions ici !

#189 + Partager Fadarle

Fadarle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 468 messages
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):oui !
  • Instrument(s):Violon, guitaron, vents populaires (flûtes, galoubets, sounarels, ocarinas, trompes, fl harmoniques, ...), tamburello, looper, iPhone, iPad, Monotron, Synthés discos, GameBoy, Atari 2600, Machoire d'äne

Posté 06 déc. 2011 - 17:47

Du coup...j'ai relu les douze pages aussi....et il y a une question de Gégé sans réponse.....comment reconnaitre le mode d'une mélodie?
Merci




Pour commencer, il faut repérer le ton.
C'est à dire la note fondamentale sur laquelle est construite le mode.

Comment ? plusieurs pistes :
- Les instruments à bourdon (s) aident souvent puisque le bourdon jouera en général le ton ou la quinte du ton, rarement la quarte du ton.

- La note finale d'un thème, qui donne en général une sensation conclusive de la mélodie, est le plus souvent le ton lui même.

- Le saut de quarte : Le saut de quarte est un mouvement mélodique caractéristique, qui défini et affirme le ton dans une mélodie. Il y a de très rares exceptions mais en général c'est un très bon indice.
Exemple 1 : "La Marseillaise" - Allons z'enfants - entre "z'en" et "fants" - il y a un saut de quarte. Le ton est la note chantée sur "fants"
Exemple 2 : "Petit papa Noël" - entre "pe" et "tit" - saut de quarte - "tit" est le ton
Pour exemple 1 et 2, on peut vérifier que la dernière note de la mélodie donne aussi le ton.

Une fois le ton repéré, il faut entendre et comprendre l'échelle ; c'est à dire les intervalles, les échelons, sur laquelle se déplace la mélodie.
1ère étape/question : la mélodie se déplace - t-elle essentiellement au dessus du ton ? (on dit alors qu'elle est authente ex : "à la claire fontaine") ou se déplace-t-elle de manière équilibrée au dessus et au dessous du ton (on dit qu'elle est plagale ex : "petit papa noël" =>"des jouets par millier, n'oublie pas" c'est en dessous du ton).

Un fois cadré les mouvements au départ ou autour du ton, il faut repérer un à un tous les intervalles de la mélodie.
Enfin presque, ....
En général, voire quasiment toujours, dans nos musiques, la quarte et la quinte sont juste (c'est à dire qu'elles ne sont ni augmentées, ni diminuées, qu'on les retrouve toujours à même intervalle du ton).
Les notes qui vont définir le mode et sa couleur sont seconde, tierce, sixte, septième.

xxxx ce qu'on appelle intervalle de seconde, c'est celui entre le ton et la note conjointe par ex = DO-RÉ xxxx La tièrce, entre le ton et la note suivante ex = DO-MI xxxx

En général, encore une fois, dans nos musiques, la seconde est majeure (un ton entier). La seconde mineure est caractéristique des musiques populaires espagnoles (mode de Mi).
La tierce est soit majeure, soit mineure, c'est elle qui colore le plus le mode dans des sensations "triste"/mineur , "lumineuse"/Majeur
La sixte est soit mineure (à un seul demi ton au dessus de la quinte), soit majeure (plus, éloignée, à un ton entier de la quinte)
Idem pour la septième. On l'apprécie également comme intervalle situé juste en dessous du ton. S'il n'y a qu'un demi ton (DO-SI) on l'appelle note sensible du mode, ou septième majeure. Si il y a un ton entier (DO-SIb) on l'appelle "sous tonique", ou septième mineure.

Voici quelques premières pistes.
Pour comprendre les échelles diatoniques en général.
Je n'aborde pas les notions de tempérament tout de suite.
Mais pour ceux que ça intéresse, je peux développer.

La pratique du chant de différent modes de manière solfégique ( comme chanter des gammes) crée de nombreux automatismes d'identification des modes à l'oreille.

Ça répond ou pas ?

#190 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 07 déc. 2011 - 01:28

C'est bien répondu.

Mais en tant que personne qui sait depuis longtemps "déterminer" le mode d'un morceau, je peux te dire que pour le moment ça me fait une belle jambe. (apart que "calculer" le mode du morceau permet de faire l'exercice légèrement plus utile qui est "d'entendre" le mode, ce qui aide pour travailler l'oreille et l'improvisation)

#191 + Partager Fadarle

Fadarle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 468 messages
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):oui !
  • Instrument(s):Violon, guitaron, vents populaires (flûtes, galoubets, sounarels, ocarinas, trompes, fl harmoniques, ...), tamburello, looper, iPhone, iPad, Monotron, Synthés discos, GameBoy, Atari 2600, Machoire d'äne

Posté 07 déc. 2011 - 20:06

Pour moi c'est très important.
Et du coup ça me fait deux belles jambes pour tenir debout.

La première raison, c'est que j'utilise souvent des instruments diatoniques ( instruments à vent populaires ) avec peu ou pas de possibilités chromatiques.
Je croise beaucoup de musiciens, qui jouent dans des tons différent, qui des fois également ne jouent pas les morceaux dans le même mode que moi habituellement. La capacité à déterminer mode et ton et choisir le bon instrument directement dans ma musette me permet de retrouver n'importe quel musicien sur scène sans passer la moitié des morceaux à chercher avec quoi je vais bien pouvoir le jouer.
Ça permet de comprendre aussi quel utilisation différentes ou identiques ont peut faire de divers instruments (différents ou identiques).
Dégagé de la question du mode, on peut aussi plus aisément s'occuper de la question du timbre, du mode de jeu, du mode de geste.

Pour l'improvisation aussi c'est important, évidemment.
Pour l'accompagnement également ; plutôt que de ressortir des plan tous cuits, on peut développer des choses caractéristiques du mode, simples mais appuyées sur le côté modal et non appliquer des stratégies post-tonale pré mâchées.

Pour l'oreille tout court c'est important. La perception des intervalles, de la structure du mode et de son emploi mélodique, donne beaucoup plus de finesse de compréhension "musicale" ; elle permet de mieux comprendre la structure mélodique, ses mouvements clés, ses appuis modaux (parfois différents ou parfois concordants aux appuis temporels).

Et puis comprendre un cadre, c'est comprendre comment en sortir, et ça ...

#192 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 09 déc. 2011 - 21:48

Ça répond ou pas ?


Pas tout à fait......disons que je pige pas tout....même avec çà:
http://www.tradzone.net/rose/
et çà
http://amanchon.pers...hiers-midi.html

Dommage, les fichier d'exemples en midi ont l'air vérolés.....
Mode de LA, pas de soucis, en plus c'est celui que je préfère....
D'autre modes...je joue ....mais sans vraiment comprendre....

#193 + Partager Fadarle

Fadarle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 468 messages
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):oui !
  • Instrument(s):Violon, guitaron, vents populaires (flûtes, galoubets, sounarels, ocarinas, trompes, fl harmoniques, ...), tamburello, looper, iPhone, iPad, Monotron, Synthés discos, GameBoy, Atari 2600, Machoire d'äne

Posté 09 déc. 2011 - 22:37

mmh
tu m'étonnes.
Tes deux liens là c'est des nids à embrouille.

La rose en question, si on t'explique pas l'origine, la logique et le sens musical du cycle des quinte c'est un peu un gadget esbroufant l’œil à volonté.

Si j'ai bien compris tu joue de la cornemuse non ?

En fait, pour comprendre les modes diatoniques de base, il te faut un clavier de base ; c'est bien pratique. Juste quelques minutes.

Alors pour le mode de DO, avec ton index gauche sur le clavier tu fais DO-DO-DO-DO-....
avec le droit tu monte les touches blanches de DO grave à DO aigü et tu entend le mode de DO !

Pour entendre le mode de RÉ
index gauche = RÉ RÉ RÉ RÉ
index droit touches blanches de RÉ grave à RÉ aigü

Pour mode mi
gauche = mi
droit = blanches mi à mi

etc

chaque fois que tu teste l'écoute tu vois aussi avec le clavier que c'est ton bourdon qui décale et ton point de départ du mode.

Pour la cornemuse, il faut que tu fasses l'exercice inverse :
bourdon immobile, point de départ immobile mais les intervalles doivent reproduire le même effet.

Ex : Mode de ré
Au clavier tu as
bourdon = ré
Mode de ré à ré sur touches blanches qui donne une montée conjointe qui fait : Ré-Mi (un ton) Mi-Fa (un demi-ton) Fa-Sol (Ton) Sol-La (Ton) La-Si (Ton) Si-Do (demi Ton) Do-Ré (Ton)

Tu as donc la structure du mode de Ré :
Ton / miTon / Ton / Ton / Ton / miTon / Ton

Différente du mode de La par ex :
Ton / miTon / Ton / Ton / miTon / Ton / Ton

Autre exemple Mode de Mi :
miTon / Ton / Ton / Ton / miTon / Ton / Ton

ça fait déjà trois modes mineurs différents

A a cornemuse pour les reproduire il faut penser que ton doigt gauche au clavier est coincé puisque tu ne peux pas déplacer ton bourdon mais que ta main droite peux maintenant utiliser les touches noires.

Donc si ton bourdon est en sol par ex :
et que tu veux jouer le mode de ré sur sol
tu reprends ta structure de ré (Ton)(miTon)(Ton)(Ton)(Ton)(miTon)(Ton)
et tu l'appliques à partir de sol :
SOL (+ Ton =) LA (+ miTon) SIb (+ Ton) DO (+Ton) RÉ (+Ton) MI (+miTon) FA (Ton) SOL

Après il y a d'autres modes, mais les touches blanches ça t'en fait déjà sept à expérimenter.

Tu captes ? ou bien ?

#194 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 13 déc. 2011 - 11:07

Tu captes ? ou bien ?


Oui çà rentre malgré quelques zones d'ombre.....

#195 + Partager laclaire

laclaire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 13 déc. 2011 - 14:58

Salut

Mon taf me manque trop, puis-je m'imiscer ? (m'imisser ? m'immiscer ?)
J'essaie d'orienter selon un petit angle different, a voir si ca eclaire ce qui te reste d'ombre, Arcajack… ou si au contraire ca t'embrouille definitivement.

deux choses a bien differencier :
- le ton
- le mode (qui va sur le ton)

Le ton, c'est rien qu'une note, c'est la note a partir de laquelle est construit ton morceau. Ca peut etre un Fa, un Re, un Mi bemol... ce que tu veux tout est possible. A mes petits eleves, je dis que le ton, c'est la "note-maison", parce qu'elle donne le sentiment, quand on arrive a la fin du morceau, de "rentrer a la maison". De clore le morceau, quoi.
Le ton d'un morceau peut changer d'un jour a l'autre, ca ne change en rien la melodie, ca la "deplace" simplement un peu plus grave ou un peu plus aigue.
Exemples :
- Ce soir, on dit qu'on va jouer la sansonette "en Re" ou non finalament "en Sol"... on se met d'accord sur le ton avant de commencer, et tout le monde jouera dans le meme ton (sinon c'est la cacophonie).
- Un lendemain de bringue, tu vas chanter les sirenes du port d'alexandrie dans un ton beaucoup plus grave que la veille.
- En classique, le ton est souvent specifie par le compositeur : genre Haydn il a compose un "concerto en Re" (tu vois c'est meme dans le titre tellement c'est important. ;), et pas question de monter le ton du concerto d'un demi-ton sinon faut reecrire toutes les partitions de l'orchestre.

Le mode, c'est une information en plus, qui est capitale, c'est ce qu'avec un peu d'abus de langage on appelle la gamme.
Le mode, c'est la maniere dont s'organisent la suite de tes notes.
Exemple a jouer sur un ton de Re :
- enchaine naturellement : Re-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do-Re
- tiens ajoute juste un Fa# : Re-Mi-Fa#-Sol-La-Si-Do-Re
- non finalement mets plutot un Mi bemol : Re-Mib Fa-Sol-Sol-La-Si-Do-Re
Voila, sur un meme ton, tu as joue trois gammes, trois modes differents.
Maintenant essaie de jouer un truc connu n'importe quoi dans ces trois modes differents. Surprises garanties...
Si la sonorite d'un mode en particulier te plait, tu peux le transposer a partir d'un autre ton, comme un calque.

Et il existe ces modes dits "naturels" :
Sur le ton de Re, on enchaine naturellement de Re a Re
Sur le ton de Mi, on enchaine naturellement de Mi a Mi
Sur le ton de Fa...

Et puis comprendre un cadre, c'est comprendre comment en sortir, et ça ...

J'aime beaucoup, ca...

#196 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 13 déc. 2011 - 18:04

Le ton, le mode je fais bien la différence, je savais......
Changer de ton, de mode, je pratique (frère jacques en mineur et en scottish ...loool), mais jusque là, je faisait sans vraiment comprendre...il y a de plus en plus de soleil donc de moins en moins d'ombre.....
Sur Wiki, c'est bien essspliqué, y'a les modes arabes, machin, et tout et tout...avec des sons...j'ai même essayé les bouts de scotch pour les quarts de ton avec ma 16"!!! si,si .....mais.....c'est pas au point! ^^U
http://fr.wikipedia....gammes_et_modes

Et comment çà se passe avec l'armure? par exemple ton de do en mode de ré.....c'est idiot la question?

#197 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 13 déc. 2011 - 19:18

Y'en a qui marquent l'armure pour qu'elle indique le ton (deux dièzes = base de ré majeur) et ensuite qui mettent les bécarres et bémols supplémentaires, soit à l'armure aussi, soit dans les notes. (par exemple deux dièzes (sur fa et sur do), puis bécarre sur tous les do = ré mixolydien). D'autres mettent l'armure des "notes" et n'indiquent pas le ton (ce qui prète énormément à confusion, vu que 1 dièze (sur fa) ca pourrait etre ré mixolydien, sol majeur, la dorien, etc.) - en meme temps, trouver le ton c'est en général pas bien dur.

Sinon, par rapport à l'utilité des modes. (ou de leur intellectualisation)

http://www.tradzone....ic.php?p=112389

Perso, ceux qui parlent en terme de "quarts de ton", je crois qu'ils sont perdus entre mode, tempérament et échelle.

Sinon, je pense que ça a été mis en lien avant, mais la problématique modalité/musique trad, je pense que personne n'en parle avec plus de pertinence et pédagogique que JM Delaunay:

http://www.crmtl.fr/...php?rubrique108

#198 + Partager Fadarle

Fadarle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 468 messages
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):oui !
  • Instrument(s):Violon, guitaron, vents populaires (flûtes, galoubets, sounarels, ocarinas, trompes, fl harmoniques, ...), tamburello, looper, iPhone, iPad, Monotron, Synthés discos, GameBoy, Atari 2600, Machoire d'äne

Posté 13 déc. 2011 - 20:07

en effet, Delaunnay c'est très bien expliqué et pertinent pour la musique trad

#199 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 14 déc. 2011 - 11:16

Effectivement le site Delaunnay est bien fait, bien expliqué. Je comprends maintenant pourquoi "la bourrée de mon père" sonne bizard....
http://www.tradzone.... ... red mouret
Merci pour vos infos et liens :)



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres, solfège, partition

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)