Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

solfège: assistance en ligne

solfège partition

  • Veuillez vous connecter pour répondre
198 réponses à ce sujet

#61 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 09:59

oui, mais c'est emmerdant aussi. Pour moi, le mode de ré, sans réfléchir, c'est le mode majeur, vu que mon whistle est en mode majeur.

mode de do: ionien/majeur
mode de ré: dorien
mode de mi: (pas pour les musiques de france, ni d'irlande)
mode de fa: idem
mode de sol: mixolydien
mode de la: aeolien
mode de si: trop désagréable a utiliser

#62 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 10:29

heu le mode de fa est utilisé en musique trad d'auvergne!
il est même magnifique!
c'est le seul qui commence par 3 tons entiers.

et en théorie, le mode de si n'existe pas car dans les modes grecs il y a toujours 3 tons et un demi-ton entre le premier et le cinquième degré.

si on monte un mode a partit de si, on a si/fa=3 tons.

et les noms grecs des modes sont:

mode de do: lydien
ré phrygien
mi dorien
fa hypolydien
sol hypophrygien
la hypodorien

on comprend vite les amalgammes que l'on peut faire!

c'est pourquoi je préfère dire mode de ré, mode de fa...


et il n'y a pas de mode majeur ou mineur, un mode est un mode.
ce qu'il se passe, c'est que la gamme majeur de la musique tonale découle du mode de do. mais il est faut de dire que c'est un mode majeur.

pour ta flûte en ré, dis-toi que c'est un mode de do transposé en ré. (même si effectivement c'est une gamme de ré Majeur)

#63 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 10:33

ouaip, mais les modes grecs c'est pas vachement utile :D Enfin... si, mais après on s'emmele les pinceaux avec les modes de musique médiévale.

Ceux que moi j'ai présenté, c'est les "modes modernes" :D Et dommage pour ma grosse bourde pour le mode lydien (mode de fa). L'autre mode que j'ai pas nommé, celui de mi est le mode phrygien et se trouve en flamenco notamment.

Et en effet, le mode de si, comme il est pas foutu d'avoir une quinte parfaite, c'est vachement emmerdant :D

Message ajouté après : 2 minutes:

au fait, t'aurais des morceaux en mode de fa à me faire écouter? (sinon, y'a apparemment le thème des simpsons qui est en mode de fa)

(oui, ca m'emmerde prodigieusement de parler du mode de fa, je suis chaque fois obligé de transposer d'une note dans ma flute et me dire: ah oui je joue sol la si do# re mi fa# :D)

Message ajouté après : 1 minutes:

Peut etre on peut les appeller par leurs numeros:

ionien = I = do
dorien = II = re
phrygien = III = mi
lydien = IV = fa
mixolydien = V = sol
aeolien = VI = la
locrien = VII = si

#64 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 10:35

bourrée a Ythier
tiens c'est du midi pourri mais ça donne un aperçu ;)

#65 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 10:36

pour ce qui est de mineur, majeur, ben un peu quand meme. L'accord de la racine a soit une tierce majeure, soit une tierce mineure.

les modes de do, fa, sol ont une tierce majeure
les modes de re, mi, la (si) ont une tierce mineure

Et beaucoup de morceaux (en irlandais en tout cas) résolvent sur quinte->tierce->racine (les notes) ou sur tierce->racine.

#66 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 10:39

bien sur qu'il y a des tierces majeurs et mineurs.mais si tu en parles, c'est que tu raisonnes en musique tonale et non modale.
enfin je pense...

professeur diatoto, help!!! :D

#67 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 10:40

http://amanchon.club...ml#ancre1235567

c'est intéressant ca :D surtout l'importance de différencier authente et plagale pour les instruments a bourdon :D

#68 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 10:42

oui, ça c'est une autre histoire...mais là il faut que j'aille bosser! :D Image IPB

#69 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 10:44

Ben des que les guitares et mains gauches d'accordeon veulent s'y mettre, faut bien parler d'accords. et qui dit accords, dit intervales.

Mais c'est vrai que je raconte peut etre complètement des conneries

Message ajouté après : 1 minutes:

allez, j'en rajoute encore une couche. dire que morrison's jig est en "mi mode de re", si c'est pas compliqué ca... :D

#70 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 10:47

oui mais qui dit guitares et accordeons dit accords et donc harmonie et là on risque vite de "tonaliser" les airs modaux.
c'est flagrant chez certains groupes...

#71 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 10:50

mais euh... (argh, moi aussi faut que j'aille bosser!) et les bourdons? chaque note que tu joues, tu la place sur un fond de bourdon ce qui donne un intervale obligé. Mais peut etre je comprends mal :D Je crois qu'il nous faut une série de topics "découverte d'instruments" :D

#72 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 02 mars 2007 - 12:59

Allez, je me lance sur un post pour tenter de faire comprendre la notion de modes.

En théorie musicale, il faut bien comprendre que tout est une histoire de conventions. Je n'apprendrai rien à personne en disant qu'une note correspond à une fréquence. Afin de construire un langage cohérent "universel" en tous cas dans le monde occidental, on a determiné des unités de mesure ainsi que des valeurs références "arbitraires". C'est un peu comme le système métrique pour mesurer des longueurs. L'unité de mesure n'a pas toujours été le mètre et certains pays utilisent encore une autre unité de mesure...
En musique occidentale, la référence pour la "justesse" ou diapason est le la 440 Hz. Là aussi, ça n'a pas toujours été le cas! Le la 440 hz, c'est notre méridien de greenwich. Il n'a pas de valeur intrinsèque particulière par rapport à une autre fréquence.
L'unité de mesure qui distingue deux notes différentes est le demi-ton. Là encore, il faut savoir que dans certaines musiques, on utilise le quart de ton...
En harmonie tonale, la gamme de référence est le mode majeur ou ionien. Le ton de référence est do. Tout ça pour dire que lorsqu'on parle du mode de ré par exemple, cela n'a pas de rapport avec la note ré mais fait référence à la gamme de do majeur...

Il faut voir un mode comme le découpage d'une octave (intervalle entre deux toniques ou fondamentales) en intervalles bien précis. C'est ça qui est important et qui définit le mode.. Quelque soit la note de départ ou fondamentale, les intervalles entre les différentes notes ou degrés sont les mêmes pour un mode donné.

Gamme de référence: do majeur ou do ionien ou mode de do en do majeur:

Do TT Mi DT Fa T Sol T La T Si DT Do

C'est ce qui est est en gras qui est important et qui détermine le mode de Do.



Mode de do à partir de la fondamentale Sol:

Sol T La T Si DT Do TT Mi T Fa# DT Sol

Si vous appliquez le même "squelette" (T T DT T T T DT) à partir de n'importe quelle note, vous serez toujours en mode de do. Capito?

On remarque également qu'en appliquant le squelette du mode de do à partir de n'importe quelle note, cela nous permet de trouver les altérations nécessaires au respect des intervalles et donc de trouver toutes les notes dans un ton donné. En sol majeur, on est donc obligé de dièzer le fa.



Allez la même chose pour le mode de ré: (on part du deuxième degré du ton concerné donc en do majeur: Ré)

Mode de ré en do majeur:

T Mi DT Fa T Sol T la T Si DT Do T



Mode de ré en sol majeur: On part du deuxième degré du ton concerné donc en sol majeur: la

La T Si DT Do TT Mi T Fa# DT Sol T La


On voit que notre squelette a changé. Si on applique ce squelette à partir de n'importe quelle note, on sera toujours en mode de ré.



Exercices:

Quelles sont les notes du mode de Do en Fa majeur? En ré Majeur?

Quelles sont les notes du mode de Ré en La Majeur? En Bb majeur?

(réponses à la fin du post)




Apllication pratique avec l'instrument:


Je suis sûr qu'il y en a plein qui se disent: mais le mode de ré en do majeur, c'est bien les mêmes notes que le mode de do en do majeur! Bon d'accord, on ne part pas de la même note mais... tout ça pour ça!?...

Pour se rendre compte de la couleur réellement différente de chaque mode, il faut faire jouer un bourdon correspondant à la fondamentale du mode joué. Exemple, si on veut écouter le mode de ré en do majeur (ré mi fa sol la si do...), il faut qu'un copain tienne le bourdon de ré pendant que vous jouez les notes du mode de ré. Improvisez même. Ensuite, revenez sur le mode de do en do majeur. Le copain joue le bourdon de do pendant que vous jouez les notes du mode de do en do majeur (soit effectivement les mêmes que celles du mode de ré...).

Vous aurez donc joué les mêmes notes mais si vous n'entendez pas la différence d'atmosphère ou de couleur entre les deux modes, euh, recommencez!



Réponses:
Mode de Do en Fa majeur: Fa Sol La Sib Do Ré Mi
Mode de Do en Ré Majeur: Ré Mi Fa# Sol La Si Do# Ré

Mode de Ré en La majeur: Si Do# Ré Mi Fa# Sol# La
Mode de ré en Bb majeur: Do Ré Mib Fa Sol La Sib

Autre possibilité pour trouver les notes du mode de ré: trouver d'abord les notes du ton concerné puis partez du deuxième degré. Raph s'était également fendu d'un post qui permettait de trouver les notes d'un ton donné sans être obligé d'appliquer le squelette du mode de do....


#73 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 13:29

Merci pour ca, je tiens juste à remarquer que construire un mode est un exercice particulièrement inutile. (enfin... sauf pour les musiciens improvisateurs).

Enfin, voilà, je veux pas dénigrer, c'est une des explications les plus claires que j'ai lues, mais ceux qui veulent pas faire l'exercice n'y perdront rien :D

L'identification de modes... ca c'est quelquechose d'intéressant - et dont je suis bien incapable :/ Et pourtant, y'a bien une ambiance particulière a chaque mode.

Au fait, diatoto, si tu proposes de jouer une gamme contre un bourdon, est-ce donc bien une question d'intervales? (raph suggérait le contraire y'a qq posts)

#74 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 02 mars 2007 - 13:43

hey, je n'ai rien suggéré moi, je n'ai en tout cas jamais parlé des bourdons. :D

il y a un truc marrant avec les bourdons.
la même mélodie joué peut changer de couleur en fonction de sa position sur le bourdon.

l'exemple bien connu est la bourrée ay vist lo lop:
deux version identique mais l'une transposé un ton plus bas, joué sur le même bourdon:
http://amanchon.club.fr/ayvist1.mid
http://amanchon.club.fr/ayvist2.mid

c'est magique! :D

#75 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 02 mars 2007 - 13:44

Passionnant tout ça!

Moi, j'aurais une autre petite question qui n'a rien à voir avec les modes: en fait, je suis en train d'écrire un morceau, une bourrée à 2 temps (donc en 2/4) et je me retrouve à un moment donné avec une note dont la durée correspond à noire + double croche. Comment dois-je l'écrire sur la partition? Est-ce que j'ai le droit de faire une liaison de prolongation reliant la noire et la double croche ou est-ce dans ce cas-là qu'on utilise le double point? Merci.

#76 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 14:09

me semble que le double point serait pour noire+croche+doublecroche. faut donc faire une liaison?

#77 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 02 mars 2007 - 15:44

Tirno a dit:

Merci pour ca, je tiens juste à remarquer que construire un mode est un exercice particulièrement inutile. (enfin... sauf pour les musiciens improvisateurs).

Enfin, voilà, je veux pas dénigrer, c'est une des explications les plus claires que j'ai lues, mais ceux qui veulent pas faire l'exercice n'y perdront rien


Je ne comprends pas bien pourquoi tu (Tirno) juges les exercices que j'ai proposé dans mon post sur les modes inutiles. (???) Au niveau exercice, c'est le Béaba proposé dans n'importe quel cours d'harmonie ou méthode...
Comprendre, c'est une chose mais pour vraiment bien manipuler ces histoires de modes, il faut s'entraîner dans tous les tons, s'inventer ses propres exercices. Et contrairement à ce que tu penses , ça n'a pas qu'un interêt en improvisation. (analyse, harmonisation, composition, polyphonie...)



Sinon par rapport à la question de Yannick:

En 2/4, l'unité de mesure est la noire et la mesure vaut deux noires. Par convention on essaie de toujours de faciliter la lecture. Quelque soit le motif rythmique de la mesure, on doit "voir" les deux temps de la mesure. Peux-tu décrire le motif rythmique de la mesure en entier pour te répondre?

PS: Et effectivement Tirno a raison sur la valeur de la noire double pointée

Message ajouté après : 22 minutes:

Quand je parle d'unité de mesure, je parle du "temps"...

#78 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 16:01

Un de mes grands dadas, c'est la pédagogie (mais sachant que je n'y connais rien, des fois je ferai très certainement mieux de me taire). Je constate qu'une majorité de mes connaissances qui suivent des cours trouvent le solfège et la théorie rébarbatives - une des raisons me semble etre le détachement avec la pratique.

Déterminer une liste de notes sur papier... c'est un truc pas très utile à mon avis. En plus, l'exercice est un exercice de transposition, sans énormément de rapport avec les modes. A mon avis (qui devrait surement etre plus humble, j'en conviens), ce genre d'exercice ne permet pas d'améliorer la comprehension des modes, juste a les trouver plus compliqués qu'il ne le sont vraiment.

Après ca, ben... faudrait que je propose un exercice "intéressant" :D Honte à moi, je trouve pas. Apart, déterminer le mode des morceaux suivants (que beaucoup de gens connaissent):
- ryan's polka (celle du titanique)
- morrison's jig
etc. (malheureusement, mon répertoire limité et plutot différent de celui de la plupart des membres de ce forum me permet pas de trouver de bons exemples :/)

Message ajouté après : 5 minutes:

(mais vous pouvez essayer sur des morceaux connus - je garantis pas de trouve des exemples intéressants - peut etre seront tous en mode de la ou en mode de do).

la crouzade
les sept sauts
etc.

Sinon, expérimenter quels modes vous pouvez jouer facilement sur votre instrument - ca peut aider pour les transpositions possibles. (genre un morceau en re majeur, je peux le jouer en sol aussi sur ma flute en re. Mais un morceau en re mixolyidien, il me faudrait un fabecarre pour le jouer en sol.)

#79 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 02 mars 2007 - 16:08

D'accord Thomas, le motif rythmique de la mesure est le suivant: croche-double croche et note qui a la valeur d'une noire +une double croche.

#80 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 02 mars 2007 - 16:15

dans ce cas, pour rendre les deux temps de la mesure apparente, faudrait écrire croche, double croche, double croche lié à une noire. En abc ca donnerait (avec la croche comme note de base)

AA/(A/ A2)

Message ajouté après : 44 secondes:

de cette facon, la noire prend bien sa place de "moitié de la mesure"



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres, solfège, partition

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)