Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
cornemuses

Finition bois clairs incrustés



  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 + Partager Nic

Nic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 254 messages
  • Localisation: Québec
  • Activité(s):éducateur temps partiel-étudiant temps plein

Posté 09 mai 2010 - 20:42

salut !

Je me fais de petites incrustations sur les intruments que je fabrique et sur les bois clairs, l'étain/plomb tends à salir le bois quand je repasse le tout au papier sablé, serais-ce à dire que le seul travail qui peut être fait une fois l'incrustation terminée se fait au ciseau ?

Nic

#2 + Partager nico'rnemuse

nico'rnemuse
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 32 messages
  • Localisation: Plateau de l' Artense (63)
  • Activité(s):Musicien
  • Instrument(s):piano, batterie et cornemuse

Posté 12 mai 2010 - 20:01

et salut ! si je n'ai pas le talent et le métier des grands facteurs (qui m'ont d'ailleurs expliqué tant de choses..... merci raph et nico galleazzi !) je puis néanmoin et en toute humilité te "transmettre" mes découvertes perso que corroborent les conseils des personnes sus-nommées !)
lorsqque tu incrustes du buis ou du houx par ex (on peut difficilement faire plus sallissant !!!!), tu repasses au tour après coulage/étamage...

une fois la suface de ta pièce parfaitement lissée, commence alors le travail de ponçage au papier de verre (jusqu'au très fin... perso, 800 voire 1000.....) ton état de surfaçage étant proche du miroir.... mais dégueulassé aussi par l'étain, tu as pris soin de te munir d'un chiffon imbibé de thérébentine que tu passes énergiquement sur les parties noircies par le métal, tu attends que ça "re"sèche (ou s'évapore) et tu reponce jusqu'à obtention d'une surface "polie" presque "'miroir"....

après je passe au polissage à la roue de feutre, flanelle ou coton sans oublier de repasser mon chiffon magique (toujours avec de la thérébentine) afin d'enlever définitivement ces vilaines taches.
et voila..... tiens moi au jus, et je serai enchanté de pouvoir "t'aider" et échanger tout conseil ou autres plans d'instruments !
à rapide en mp !

#3 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 12 mai 2010 - 21:04

autrement tu peu dire à pas tard aussi

#4 + Partager Nic

Nic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 254 messages
  • Localisation: Québec
  • Activité(s):éducateur temps partiel-étudiant temps plein

Posté 13 mai 2010 - 12:32

waouh merci Nico'rnemuse, je fais des essais et je te reviens avec les résultats !

Dis moi, quel mélange plomb étain utilises tu ? car j'imagine que plus il y a de plomb, plus c'est salissant non ? moi c'est 60% Étain 40% plomb...

#5 + Partager nico'rnemuse

nico'rnemuse
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 32 messages
  • Localisation: Plateau de l' Artense (63)
  • Activité(s):Musicien
  • Instrument(s):piano, batterie et cornemuse

Posté 14 mai 2010 - 20:08

me r'voila....
et ben, niveau étain, là encore, après force questionnement perso et autres demandes à droite et à gauche, ton dosage (du moins à moins goût) ne doit pas résulter de la question "lequel va être le plus salissant ?", mais bien "quel aspect vais-je obtenir avec plus ou moins de plomb......" et là le débat est ouvert..... plus y a d'étain, pluys ça "brille" et vice versa !
moi, (et dieu sait que même en amateur chevronné voire obsédé) après un nombre conséquent d'éléments incrustés (4 musettes complettes et des dizaines de hautbois ou bourdons/boitiers "orphelin") je crois avoir essayé beaucoup de possibilités.
(jusqu'à de l'étain qu'on m'a donné en très grosses bobines avec décapant (là c'est chiant, faut fondre en masse, laisser refroidir pour éliminer le sus-dit décapant qui noircit et durcit et enfin tu peux utiliser ton étain -après refonte evidemment !)) pas pratique... mais gratuit !
non, sinon, j'ai essayé du 97% étain comme du 60%... et comme dit plus haut, la différence réside dans la brillance finale et le côté agréable (ou moins) à l'usinage.... mais honnêtement, y a pas une immense différence.... d'autant que passé qque temps, ton métal se ternit et là ça r'met les compteur à égalité !

tiens nous au jus.... mieux fais nous mater tes incrust' !



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : cornemuses

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)