Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

danses ds un bal?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
59 réponses à ce sujet

#1 + Partager musiquenature

musiquenature
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 18 messages

Posté 09 juin 2010 - 22:14

coucou
n'est pas lourd un bal sans danse de groupe ? en plus une danse sur 3 est une bourrée 3 temps? Bourrée asymétriques en plus
j'ai de moins en moins de plaisir à danser
a plus

#2 + Partager Elie-Naël

Elie-Naël
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 550 messages
  • Localisation: Faux-La-Montagne. (23)

Posté 09 juin 2010 - 22:27

C'est vrai que ce weekend aux 24H du Folk il y a eu beaucoup de danses en groupe style mixers, danse de l'ours, etc... et c'est appréciables on ne peut pas danser que des danses de couples pendant 24h d'affilée avec le même plaisir. Les danses en groupe sont assez stimulantes et permettent aussi de passer les moments de fatigue que l'on peu avoir au cours d'une soirée je trouve.

Par contre côté bourrée ... là c'est vraiment chacun ses goûts ... lorsqu'on est pas trop "bourrée" quand il y en a toutes les trois danses c'est lourd ... pour ma part en Limousin je n'ai pas trop le choix ... ^^

#3 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 10 juin 2010 - 00:20

C'est bien pourtant les bourrées asymétriques, non?

J'ai l'impression qu'aux Brayauds et à Bal o Centre, les organisateurs veulent miser sur la culture auvergnate. Peut etre il y a un vide à combler niveau "bal folk généraliste"?

#4 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 11 juin 2010 - 18:09

Heureusement qu'il y en a pour tous les goûts.

Moi j'ai pas de plaisir à danser dans un bal rythmé par des danses de groupes exotiques montrées par un animateur qui arrête le bal pour expliquer approximativement un pas que personne ne fera correctement.

#5 + Partager christian frappa

christian frappa
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 337 messages
  • Localisation: clermont ferrand (63)
  • Instrument(s):retraite et sieste

Posté 11 juin 2010 - 18:54

Il manque le début ou alors je n’ai pas les codes? C’est quoi le sujet de discutions??

#6 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 11 juin 2010 - 18:55

Ce sont pourtant des moments essentiels pour les musiciens qui peuvent pendant ce temps : boire un coup, casser la croûte, se raconter leur semaine ou des conneries etc.

#7 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 11 juin 2010 - 19:44

De quel public parlez-vous ?

Est-ce la fréquence des bourrées qui en navre certains ou une manière trop hermétique de la danser ?

S'agit-il vraiment d'une lassitude ou tout simplement de l'essaimage de toute une génération, qui se retrouve loin du nid et n'arrive pas à y revenir à deux ou trois dates particulières, qui pour raisons professionnelles, qui pour études, qui parce qu'il découvre d'autres ambiances, d'autres musiques, d'autres têtes !

Ah! Que j'aime mouliner danse le vide, puisque je n'ai pas été témoin de cette soit-disant désaffection ! Mais le vrai test aura lieu dans un mois, où l'on verra qui des Clermontois ou des immigrés, qui des amateurs ou des néophytes, préfère danser sur le parquet plutôt que devant sa télé !

@Tirno:
Entre le bal auvergnat et le "bal folk généraliste" (genre 24H de Neuvic, ou DAMADA), il y a de la marge. Mais à Clermont, ils sont "maudits": même s'ils voulaient élargir leur répertoire à leurs voisins, ils resteraient en terres de bourrée...
Vive le Centre.

#8 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 11 juin 2010 - 22:23

coucou


Hello

n'est pas lourd un bal sans danse de groupe ?


Ca dépend pour qui...en effet, c'est quand même sympa quelque chose de collectif comme un rond d'argenton ou les cercles...
Par chez nous, ça fait une bonne quinzaine d'années qu'on ne joue plus de marches en bal ; c'est dommage, disent certains. Mais plein de réveillez fonctionnent en cercle ou en rond d'argenton, en les modifiant un peu.

en plus une danse sur 3 est une bourrée 3 temps?


"Toujours la même danse, jamais la même bourrée".

Il y a des lieux où on ne joue que de la salsa, d'autres où on ne joue que des tangos.
La bourrée s'intègre dans un répertoire un peu plus varié...polkas, scottisches, mazurkas, valse etc, je fais pas l'inventaire...
L'avantage est que sa forme libre est une source inépuisable de richesse et de recherche. A moins de reproduire systématiquement la même figure, impossible de faire 2 fois de suite la même bourrée.
Donc ce n'est pas choquant qu'une danse sur 3 soit une bourrée.

Bourrée asymétriques en plus


Justement, ça casse le système "8-8". Beaucoup plus intéressant quand les musiciens proposent autre chose!
Il ne faut pas le voir comme un obstacle mais au contraire comme une subtilité dans la musique à intégrer et à traduire dans la danse.
Évidemment, on ne peut pas danser dessus la quadrette de base, ou alors ça demande une concertation à l'avance et ça tue la danse.
Ca amène à explorer d'autres chemins et à aller plus loin.

j'ai de moins en moins de plaisir à danser


L'écoute est un plaisir bien souvent dénigré...

a plus


à plus!

Message ajouté après : 1 minutes:

J'ai l'impression qu'aux Brayauds et à Bal o Centre, les organisateurs veulent miser sur la culture auvergnate.


Sinon qui le fera ?

Peut etre il y a un vide à combler niveau "bal folk généraliste"?


La demande crée l'offre...

#9 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 635 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 11 juin 2010 - 22:35

coucou
n'est pas lourd un bal sans danse de groupe ? en plus une danse sur 3 est une bourrée 3 temps? Bourrée asymétriques en plus
j'ai de moins en moins de plaisir à danser
a plus

Si tu veux faire des "danses de groupe" passe donc en BRETAGNE ! :] Par contre suivant le coin tu risques de dire "en plus une danse sur 3 est une gavotte/un plinn/une ridée...

#10 + Partager christian frappa

christian frappa
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 337 messages
  • Localisation: clermont ferrand (63)
  • Instrument(s):retraite et sieste

Posté 12 juin 2010 - 04:09

tres bien les gars, maintenant je comprend le sujet....quelqu'un peux par contre me decrire un "bal folk généraliste" ????

#11 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 12 juin 2010 - 10:28

Oulà...

#12 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 12 juin 2010 - 11:37

L'explication spéciale pour Christian c'est que c'est un bal pour gigoteurs ;)

Non, plus sérieusement, ca serait un bal ou on joue de tout (sans forcément se préoccuper de si on sait le jouer ou pas) et ou on danse pareil: du breton, du sud ouest, de la suède, des danses de couple, du berry, de l'auvergne. A l'extreme, on ne se préoccupe pas des terroirs du tout, privilégiant des "noms de danse" avec une interprétation dans un style de nulle part.

#13 + Partager flore

flore
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 477 messages
  • Localisation: ariège

Posté 12 juin 2010 - 11:37

Oulà...

:lmao:

#14 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 12 juin 2010 - 11:44

Pour compléter la réponse de Raphnin, je rajouterais que les Brayauds ne jouent pas *exclusivement* la carte de la culture auvergnate, invitant des excellents groupes jouant de la musique issue de bretagne, du poitou, du berry, d'italie, du québec, etc.

Donc, pour le contexte spécifique de la question posée (vu que l'auteur est en Auvergne), je peine à comprendre le problème. Les bals sont d'une qualité extraordinaire, pour le plaisir des oreilles et des pieds. Profitez de cette chance que vous avez d'avoir ça à portée de main alors que d'autres font parfois 12h de route dans un weekend pour vivre la meme chose!

#15 + Partager Fadarle

Fadarle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 471 messages
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):oui !
  • Instrument(s):Violon, guitaron, vents populaires (flûtes, galoubets, sounarels, ocarinas, trompes, fl harmoniques, ...), tamburello, looper, iPhone, iPad, Monotron, Synthés discos, GameBoy, Atari 2600, Machoire d'äne

Posté 12 juin 2010 - 15:41

ah ben moi même une sur deux ça me ferait plaisir. Voire des quarts d'heure bourrée. Idem rigodon mais vous pouvez pas comprendre.

Pour danse de groupe : 2 ou 3 par bal, pas trop plus pour moi (farandole, rondeau en chaine, branle, pas de mixer)

#16 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 12 juin 2010 - 16:14

Tirno, apparemment, le problème chez les Brayauds serait récent, qu'il dit...

Les bals de terroir où ça gigouille, ça existe; les bals qui proposent 20 danses différentes, et où ça ne gigouille pas, ça existe aussi... c'est pour cela que je dis qu'il y a de la marge entre les deux situations extrêmes que tu décris.

Bien entendu, je fais semblant de ne pas comprendre qu'un bal folk "généraliste" est en fait un bal au cours duquel les gens se font plaisir en se contentant de peu, au niveau du style, du caractère, de la grâce, tant au niveau musical que chorégraphique... mais n'y en a t-il pas qui "gigotent" parce qu'ils s'en contentent, d'autres qui sont trop versatiles pour assimiler rapidement les aspects les plus subtiles de leur pratique, sans compter ceux qui ne peuvent pas encore techniquement faire autrement ?
Bref, on en revient au "qui trop embrasse, mal étreint", et cela me semble un peu définitif comme affirmation.

Si le caractère généraliste d'un bal vient de la seule diversité des danses proposées, la formule "Bal de Mai" avec deux groupes de plus (et d'avantage de moyens et de temps, évidemment) comblerait les attentes du danseur "généraliste".

Si ce caractère généraliste vient de la polyvalence des musiciens, je crois qu'un bon musicien est capable de s'investir dans deux ou trois répertoires différents sans problème, surtout si dans un premier temps, il se cantonne à une danse, avant d'élargir son répertoire.
Idem pour les danseurs.

#17 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 13 juin 2010 - 14:31

Si ce caractère généraliste vient de la polyvalence des musiciens, je crois qu'un bon musicien est capable de s'investir dans deux ou trois répertoires différents sans problème, surtout si dans un premier temps, il se cantonne à une danse, avant d'élargir son répertoire.


Pas du tout d'accord. C'est une question de choix. Une vie ne suffit pas pour explorer suffisamment un répertoire, donc ce n'est pas une question de bon musicien ou pas mais de choix des musiciens.

#18 + Partager christian frappa

christian frappa
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 337 messages
  • Localisation: clermont ferrand (63)
  • Instrument(s):retraite et sieste

Posté 13 juin 2010 - 19:32




Pas du tout d'accord. C'est une question de choix. Une vie ne suffit pas pour explorer suffisamment un répertoire, donc ce n'est pas une question de bon musicien ou pas mais de choix des musiciens.


absolument d'accord, idem pour la danse....

#19 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 13 juin 2010 - 19:52



Si ce caractère généraliste vient de la polyvalence des musiciens, je crois qu'un bon musicien est capable de s'investir dans deux ou trois répertoires différents sans problème, surtout si dans un premier temps, il se cantonne à une danse, avant d'élargir son répertoire.


Pas du tout d'accord. C'est une question de choix. Une vie ne suffit pas pour explorer suffisamment un répertoire, donc ce n'est pas une question de bon musicien ou pas mais de choix des musiciens.


Tu veux dire qu'il ne serait pas possible de s'investir avec succès dans plusieurs répertoires? Ou tu veux dire que la définition du bon musicien n'est pas en lien avec sa polyvalence?

(dans le 2e cas, je vois pas en quoi Rodrigue aurait suggéré que l'inverse serait vrai)

#20 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 13 juin 2010 - 21:45

J'ai écris "bon musicien" car le talent facilite certaines choses...

Je réponds comme si il y avait un problème de qualité (caractère, etc) dès que l'on aborde plus d'un répertoire.
Qu'appelez-vous "explorer suffisamment" ? Bien sûr qu'il y a de l'exploration, de la quête là-dessous, quête d'une ou plusieurs vies même. J'ai écris "sans problème", pas "sans travail".

Le bon musicien qui va s'expatrier un ou deux ans à l'étranger, afin d'y recevoir la leçon de maîtres locaux, je ne vois pas comment je pourrais lui dénier a priori toute qualité et légitimité dans ce nouveau répertoire, au prétexte que c'est un répertoire de trop.
Là je pense au Breton qui s'en va étudier en Suède, c'est certes un choix peu commun, mais cela n'empêche pas les autres d'avoir des ambitions plus limitées ou plus progressives. Ou d'être moins doués.
Car à un moment, Raphnin, Christian, il y a effectivement un choix à faire parce que nous n'avons que peu de temps devant nous: aspirer à devenir maître de son instrument et d'un répertoire, ou maître de son instrument, mais seulement très bon interprète dans quelques répertoires, ou multi-instrumentiste talentueux (seulement talentueux) dans un seul répertoire maîtrisé, etc.
Je me doute que quelqu'un de moins doué aura plus de difficultés; et puis il y en a qui n'atteindront jamais le degré de maîtrise visé.
Idem pour les danseurs.
Ce choix ne se réduit donc pas, selon moi, à décider la pratique d'un ou de plus-de-un instruments (y compris le corps et la voix), d'un ou de plus-de-un répertoires.
C'est un choix de partage de son temps.

Je n'ignore cependant pas, pour la rencontrer parfois, la difficulté supplémentaire (et inconnue dans la "tradition") de l'adaptation du corps au changement de répertoire (et d'instrument ?). Cette adaptation des sens, des muscles, de la posture, de l'état d'esprit, etc, peut prendre plusieurs minutes, quelques heures, ou des jours (un stage complet). C'est l'écueil du bal généraliste, mais il n'est rencontré que si les danseurs ont la volonté et la capacité de ne pas "gigotter".
En ce moment, par exemple, je préfère danser une danse de couple ou un mixer entre une bourrée et une maraîchine ou entre un rondeau en couple et une bourrée du Bas-Berry.

Pour en revenir à la nécessité de se consacrer à un seul répertoire, pour arriver à jouer ou à danser au plus près du danseur ou du musicien "du siècle", ne me sentant pas la capacité d'apprécier l'hypothétique confrontation avec de tels "monstres", et n'ayant pas trop le choix si je veux danser toutes les semaines, je me satisfais d'une diversité des plaisirs et des sensations, même si cela doit apparemment me faire plafonner à "80%" dans un répertoire, "60%" dans un deuxième, et "40%" dans quelques autres.

Mon choix serait sans doute différent si j'étais moins mobile, avec moins de temps loisible, ou plus d'activités hors la danse ! Ce serait mon choix.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)