Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

danses ds un bal?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
59 réponses à ce sujet

#21 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 13 juin 2010 - 21:58

La bourrée, ce n'est pas des mélodies et une danse. C'est un état d'esprit, c'est des valeurs, c'est du patrimoine immatériel, c'est une histoire, c'est de la sociologie, c'est un territoire, c'est des territoires. Et tout ça se retrouve dans la mélodie et dans la danse.
Pareil pour un autre répertoire.

C'est en ça que l'exploration d'un répertoire dépasse la notion d'instrument. Et c'est ce qui fait une des différences fondamentales avec le bal "généraliste" à mon sens aussi.

On en revient à ce choix du musicien, "doué" ou "moins doué" bien que tout ça soit très relatif. Pareil pour la notion de "maître", mais bon à ce jeu là on peut remettre sur le tapis tous les mots que nous utilisons, et ce n'est pas forcément très utile.

Quant au temps, c'est un élément dont nous manquons tous cruellement dans nos pratiques...

#22 + Partager christian frappa

christian frappa
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 337 messages
  • Localisation: clermont ferrand (63)
  • Instrument(s):retraite et sieste

Posté 14 juin 2010 - 00:34

j'ai peur que cette discussion ne servent à rien...c'est une question de gout. Sans compter que nous ne sommes pas pareil, certain sont superficielle touche à tout d’autre au contraire son perfectionniste. L’important je pense n’est pas de savoir de quelle sorte de personne nous sommes, mais de tolère et d’accepter les différences. Il existe des bal généraliste….très bien , il existe des bals régionaliste très bien….par contre soyer clair dans vos pub et l’explication de vos contenue afin que l'on ne ce trompe pas de bal…..comme cela si tu aime l’un ou l’autre et bien tu choisi….et si tu te trompe de lieux surtout ne vient pas râler….

Quant à l’appellation BAL FOLK GENERALISTE , je sais très bien ce que c’est, rajouter généraliste est de trop , l’intituler BAL FOLK suffit à le catégorisez de généraliste

Pour ce qui du talent il n’est pas mesurée sur le choix ou la grandeur du répertoire, j’en veux la preuve que certain artistes (et certain du milieux folk) ce sont construit leur univers artistiques qui séduit le publique. ce fais preuve d'un reel talent

Et pour finir la notion de temps est toute relative, car lorsque que l’on à entrepris une quête, une œuvre ou une passion on sait qu’au seuil de sa vie on sera loin d’avoir finit.

Pour parler de mon parcours personnelle , lorsque je suis sortit de mon univers familiale ou l’on dansais que la bourrée, et que j’ai découvert le milieux trad, j’ai rencontré des gens extraordinaire (jac lavergne, marc antony, jean francois vrot, cyril roche , francois breugnot, anne lise foy, partick bouffard, josiane angelevin, michel esbelin, yves cassant, bernard giacommo, patrick bec, patrice sauret, yves becouse, francoise etay, eric et didier champion), il me parlais de musique d’auvergne, de danse entre autre la bourrée. Moi qui la pratiquais, en les écoutants j’avais l’impression que malgré ma pratique personnelle je n’y connaissait rien….alors je me suis dit tu étudie la bourrée pendant un an ou deux afin de pouvoir savoir tout ce qu’ils savent puis tu dansera autre chose….et vous savais quoi…..25 ans plus trad, des heures de stages en tant que stagiaires, des heures de collectages, des heures de pratiques, d’enseignement de réflexion, de création, de réunions j’ai l’impression qu’il me reste encore plein de chose à découvrir sur cette bourrée 3 temps…..alors je continue d’étudier et d’apprendre, et si cela me prend toute ma vie et bien tant pis pour les autres danse…..

à bientot sur un parquet de BAL TRAD (ou pas....)

#23 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 juin 2010 - 06:37

Je suis meme pas sur de comprendre de quoi on discute (ou de quoi vous discutez?). On peut passer toute une vie sur une culture ou sur cinq cultures... dans les deux cas, on aura jamais fini. On peut aussi vouloir juste s'amuser.

Donc on est d'accord? ou pas?

#24 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 14 juin 2010 - 09:32

Oui, on est d'accord Greg.

Je suis parti sur un détail qui me gênait, mais je suis d'accord avec vous.

#25 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 juin 2010 - 11:18

Je crois que je saisis mieux ce que dit Rodrigue.

Je suis d'accord qu'il n'y a pas *forcément* un problème de qualité d'aborder plusieurs répertoires (que ce soit en tant que musicien ou danseur, au cours d'une meme soirée ou de plusieurs), comme j'ai pu le laisser sous-entendre à la page précédente.

En l'occurence, et dans les faits, ils y a *souvent* un problème de qualité (à supposer qu'on considère un manque de qualité comme problème - ce qui n'est pas toujours le cas).

Mais je ne pense pas que la problématique soit alors "répertoire diversifié ou non", mais plutot "recherche de qualité ou non".

Après, il sera naturel que les musiciens et danseurs en recherche de qualité se retrouvent souvent (mais pas toujours) satisfaits d'un seul répertoire et que ceux qui ne le sont pas apprécient de multiplier les plaisirs en multipliant les répertoires. Mais ce ne sont pas des fatalités!

Après, pour les organisateurs et groupes en recherche de qualité *et* d'exploration et valorisation d'un répertoire, je me demande s'il ne faudrait pas faire un pas vers les gens "normaux" en faisant moins mine de "donner la leçon façon passif-agressif".

#26 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 635 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 14 juin 2010 - 13:35

oh là je commence à être largué par cette discussion... ça veut dire quoi "gigouiller" ? e puis "donner la leçon façon passif-agressif" je sais pas vous mais moi je trouve ça tendancieux...

#27 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 juin 2010 - 14:22

Je sais pas ce que ca veut dire "tendancieux", mais donner la leçon de manière passive-agressive, dans ce cas, c'est par exemple de ne pas ou peu jouer de cercles pour un public "bal folk", de poser des bourrées à carrure irrégulière ou impaire pour un public qui a l'habitude de danser des bourrées à 4 choréographiées, tout cela dans le but de soliciter des remarques ou des questionnements de la part du dit public à qui on peut répondre "oui, mais c'est ça la musique auvergnate".

Evidemment on peut faire ces choses-là par hazard, sans s'en rendre compte ou parce qu'on a l'habitude d'un public qui comprend ces choses-là (pas sur qu'il y ait beaucoup de publics pour lesquels c'est le cas).

C'est pourtant si simple de dire "Le cercle n'est pas une danse d'auvergne, on va vous jouer une suite de marches que vous pouvez danser en cercle" ou encore "Dans le répertoire de bourrées il y en a beaucoup qui sont carrées à 8 mesures. La celle qu'on va jouer n'est pas de ce type donc les choréographies ne vont pas marcher".

Message ajouté après : 6 minutes:

(Les gigotteurs c'est les gens qui ne cherchent pas la qualité en dansant ;))

#28 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 635 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 14 juin 2010 - 14:26

OK merci.

'tendancieux', c'est parce que dans 'passif/agressif" j'y voyais des connotations sexuelles, mais j'ai peut-être un esprit trop lubrique ? ;)

#29 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 14 juin 2010 - 14:26

(dit en blaguant biensur)

#30 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 846 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 14 juin 2010 - 14:47

C'est pourtant si simple de dire "Le cercle n'est pas une danse d'auvergne, on va vous jouer une suite de marches que vous pouvez danser en cercle" ou encore "Dans le répertoire de bourrées il y en a beaucoup qui sont carrées à 8 mesures. La celle qu'on va jouer n'est pas de ce type donc les choréographies ne vont pas marcher".


Un petit peu hors sujet mais bon... je me demandais pourquoi les marches ne sont quasiment plus jouées du tout... lié à l'image du bal musette??? :O

#31 + Partager eloise

eloise
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 70 messages

Posté 14 juin 2010 - 15:24

Aaaaahhhh, les bals musettes, Gus Viseur, Tony Murena.. voila la belle image des bals musettes, de sacréees valses, une merveille à danser...

Un bon bal musette donne autant de joie qu'un bal trad.. je pense :]

#32 + Partager raphnin

raphnin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 205 messages
  • Localisation: Le Gamounet
  • Activité(s):Droit international.
  • Groupe(s):Cie Maurel & Frères, Gravenoire, Le Chat qui miaule, Trio BMR, Folle Ardoise...
  • Instrument(s):diatoniques, chromatique

Posté 14 juin 2010 - 17:24

@Ludoman : excellente question. Etant arrivé trop tard dans les bals, je ne sais pas pourquoi ils ont été abandonnés...

#33 + Partager Sizvix

Sizvix
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 932 messages
  • Localisation: Chateauroux
  • Activité(s):Créateur de logiciels web
  • Groupe(s):O+ ( : P non, aucun ... )
  • Instrument(s):didjeridoo

Posté 14 juin 2010 - 21:07

pour en revenir à la question du début, après réflexion, je dirais mini 1tiers de danse de couple et 1quart danse de groupe (mais pas trop de danse en chaine...)
coté danse exotique, c'est simpa de temps à autre, mais qu'une ou deux par bal je ptrouve
bal musette... je ne sais pas... peut-être que je mélange les images... les quelques uns que j'ai fait n'était pas aussi vibrant que les bals trad que j'apprécie. L'ambiance n'est pas la même, mais peut-être que ce n'était juste pas les même personnes que j'ai l'habitude (un peu moin relax aussi...)

#34 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 072 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 15 juin 2010 - 11:54

...et les cinq douzièmes restants ? Des danses individuelles :eek: ?

#35 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 15 juin 2010 - 12:05

le scoumich est une danse klezmer ayant subit une forte inflation dans les années 70 et maintenant plus personne ne la connait, comment ce fait il? y a t'il selon vous un rapport quelconque avec la situation socio politique du moyen orient?

#36 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 15 juin 2010 - 12:26

Non aucun rapport avec le moyen Orient, ça c'est ce que le mossad tente de faire croire. Faut plutôt aller chercher du côté des néotradeux américains avec notamment l'affaire du scoumish salsa.

#37 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 15 juin 2010 - 14:09

oui bah franchement ça sent un peu l'intox cette histoire, les médias manipulent l'information afin de faire passer le son de cloche de mouvement culturel le plus suivit, c'est comme ça qu'on crée des minorité et faut pas s'étonner si les peuples décriés par ce monopole culturel finissent un jour par se rebeller. moi je n'ai aps d'avis là dessus, je ne fait que constater un fait social, oui je dit bien social puisqu'il reste primordial de ne pas décrier le coté grégaire de notre tant décriéeespèce humaine. ainsi on ne peu nier la nécessité d'extrapoler CETTE vision à notre civilisation, c'est ce qui régit le monde et ça c'est quand même pas anodin, n'est il pas?

#38 + Partager Ty pois

Ty pois
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 298 messages
  • Localisation: Montpelier
  • Activité(s):Court circuiteur
  • Groupe(s):Mister Klof - La ficelle
  • Instrument(s):guitare

Posté 15 juin 2010 - 14:34

Ca te réussit pas de préparer des oraux...

#39 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 806 messages

Posté 15 juin 2010 - 15:03

:lol-above:

#40 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 15 juin 2010 - 18:43

Mais je suis presque d'accord avec vous tous.
C'est toujours cette opposition entre le un et le pluriel, entre le spécialiste et le superficiel, qui me fait bizarre.

Je veux bien croire que la bourrée à deux, à cause de l'engagement individuel et de la subtilité de certains airs, nécessite un esprit polarisé exclusivement sur elle, de savoir chanter en auvergnat pour avoir la danse dans la bouche, de visionner ou d'observer des danseurs, de connaître toutes sortes d'expériences (à définir) de façon à former ou à conserver un corps plus "paysan" que celui du citoyen lambda, Il doit d'ailleurs y avoir quelques autres danses aussi "jalouses".

J'aurais tendance à penser que le monde paysan était plus homogène qu'on le dit parfois, surtout si l'on se met à considérer des grandes zones géographiques comme la Bretagne des cinq départements ou l'ensemble des territoires de bourrée. Plus que la culture d'un pays particulier, c'est à la limite la culture paysanne, voire agri-pastorale, qu'il me faudrait investir pour améliorer ma pratique dans de nombreux répertoires.

Par exemple, et pour quitter un moment l'Auvergne, je me sens handicapé par le fait de ne pas savoir chanter (et chanter correctement) plusieurs airs de gavotte en breton; je peux certes pallier en essayant de m'imprégner de plusieurs airs instrumentaux... Mais excusez moi, je ne vois pas en quoi savoir lire le journal en breton, savoir cultiver l'artichaut, manger des crêpes, piloter un sinagot, ni même changer mes rythmes de vie, va me permettre de mieux danser la gavotte en particulier! Mon corps en sera transformé, mais sera t-il plus breton que si j'avais consommé régulièrement de l'aligot, arpenté les sentiers de la chaîne des puys et cultivé le seigle ?
Et même si j'arrivais à me forger un corps "breton", ce genre de quête aurait ses limites: la population agricole était je crois ultra-majoritaire dans la population rurale, et rares sont ceux qui vont aujourd'hui se mettre 10H par jour aux champs ou aux pâturages, sans l'assistance mécanisée moderne, pour se forger un corps et une mentalité d'habitant d'un des pays bretons d'autrefois.


Ce nécessaire rapport à la culture globale d'un territoire me semble donc encore nébuleux; et la nécessité d'un intérêt quasi-exclusif encore plus. Je compte bien sur les Volcaniques, auxquelles je vais enfin pouvoir participer, pour m'apporter un début de réponse (je ne suis pas pressé dans ce domaine). Mais franchement, je préférerais visionner quelques archives vidéos, voir de beaux danseurs vivants, et laisser mon cerveau tenter d'effectuer les corrections les plus évidentes.

Cela me rappelle une anecdote récente, que l'on m'a rapportée. Dans une vallée pyrénéenne, les danseurs du village, n'y tenant plus à la fin du bal, ont fini par demander discrètement à une connaissance commune, de quelle vallée sortait donc cette danseuse dont le style, même s'il était "illisible" (c'est à dire dont le village d'origine était difficilement localisable), les avait néanmoins impressionnés. Le ciel leur est tombé sur le béret lorsqu'ils ont appris qu'il ne s'agissait pas d'une "autochtone", ni même d'une femme de la ville, mais d'une Italienne qui avait appris le branle à des centaines de kilomètres de là. Et j'imagine qu'elle connaissait d'autres danses.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)