Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

Nouveautés en lutherie vielle à Ars ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
27 réponses à ce sujet

#1 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 20 juil. 2010 - 18:15

Cette année un problème personnel grave ne m'a pas permis de me rendre à Ars.
Ceci étant j'aimerais bien savoir ce qui a été proposé de nouveau en lutherie vielle.
Des pistes : nouvelle vielle en sol chez Bernard Kerboeuf, évolution de la vielle longue chez Dominique Engles, chien électro, évolution des prix...
Tout m'intéresse.
Normalement, je devrais pouvoir aller à Anost, mais en attendant ce serait bien de rêver un peu.

#2 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 20 juil. 2010 - 19:00

Sur le stand des luthiers je ne sais pas, mais Valentin Clastrier dans son duo avec Rizzo en avait une (Autrichienne) qui parait-il innovait. Il a parlé de roue qui se déplace en jouant je crois, mais je n'y connais rien, j'ai juste pris mon pied à écouter.

#3 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 20 juil. 2010 - 19:34

... Valentin Clastrier dans son duo avec Rizzo ...
j'ai juste pris mon pied à écouter.


Il est aussi "fort" qu'on le dit, Valentin Clastrier ?

#4 + Partager Macàvielles

Macàvielles
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 224 messages
  • Localisation: Bourgogne-Morvan-Dijon
  • Activité(s):prof.
  • Groupe(s):Fond d'Saloir ; Enfants du Morvan
  • Instrument(s):vielle à roue, chant, orgue

Posté 20 juil. 2010 - 19:51

OUI... et modeste en plus, et pas pédant non plus...
Il fait de la musique qui prolonge sa pensée et son imaginaire, fruits de sa réflexion personnelle. Il n'est pas dans la performance, ou l'esbroufe.

C'est un VRAI musicien...

#5 + Partager PiAire

PiAire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 299 messages
  • Localisation: Berry
  • Groupe(s):Les Piliers de Bal, PremX
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 23 juil. 2010 - 21:03

Son système sur sa vielle autrichienne permet de baisser sa roue en donnant un petit coup sur la manivelle. ça lui permet ainsi de passer du plein jeu sur chanterelles et trompette à du jeu en tapping. L'idée est très bonne mais apparemment il luttait un peu parfois à remonter la roue, sans doute à améliorer mais super innovant en tout cas !

#6 + Partager Maestro

Maestro
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 180 messages
  • Localisation: Reuilly [36] /Limoges [87]
  • Groupe(s):Les Pilliers de Bal
  • Instrument(s):Vielle et Bouzouki

Posté 24 juil. 2010 - 20:48

Et aussi de modifier l'appui des chanterelles, et donc de jouer plus ou moins fort !
Les vidéos de cette innovation plus qu'interessante !!!





#7 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 25 juil. 2010 - 15:02

Et aussi de modifier l'appui des chanterelles, et donc de jouer plus ou moins fort !
Les vidéos de cette innovation plus qu'interessante !!!



Merci pour l'info.

Ceci me confirme dans le fait que la vielle à roue n'est pas au bout de son évolution et que celle-ci est en cours.
Et que nous avons bien de la chance que cela se passe maintenant (pendant que nous pouvons en profiter).

Ceci étant, la suite nous apprendra si la solution adoptée est fiable.

La "balle" est dans le camp de la concurrence. ':rotfl:'

Remarque (auto satisfaction).
Dans la page http://lerautal.laut... ... e.html#dix
j'ai écrit, il y a quelques mois, ceci, qui se révèle au moins en partie pertinent :

"""Régler les appuis (des chanterelles) c'est agir sur la pression (et le frottement) qu'exercent ces cordes sur la roue. Cela modifie l'amplitude du son obtenu. Il est probable que cela influe également sur la richesse en harmoniques.
C'est LE réglage le plus important quand on veut agir sur lui (de la même façon que le violoniste va appuyer plus ou moins fort sur l'archet). """

#8 + Partager Maestro

Maestro
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 180 messages
  • Localisation: Reuilly [36] /Limoges [87]
  • Groupe(s):Les Pilliers de Bal
  • Instrument(s):Vielle et Bouzouki

Posté 25 juil. 2010 - 21:14

Bernard Kerboeuf a aussi innové en ce qui concerne l'appui des chanterelles

#9 + Partager Lewoinwoin

Lewoinwoin
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 65 messages
  • Localisation: 59
  • Activité(s):Ingenieur en automatismes
  • Instrument(s):Cornemuses

Posté 27 juil. 2010 - 15:16

Sur le stand des luthiers je ne sais pas, mais Valentin Clastrier dans son duo avec Rizzo en avait une (Autrichienne) qui parait-il innovait. Il a parlé de roue qui se déplace en jouant je crois, mais je n'y connais rien, j'ai juste pris mon pied à écouter.


Autant je suis convaincu que Rizzo est un boss des percus et Clastrier un AS de la vielle, autant je n'ai vraiment pas aimé leur prestation.

Si la modification des appuis des cordes est utilisée en temps que "réglage" je trouve cela intéressant, ça évite les bouts de papiers sur la vielle autant, utiliser ceci en technique de jeu comme l'a fait Clastrier je trouve cela trop déroutant et loin de ce que j'attends d'une vielle.

Après, tous les gouts sont dans la nature certains ont adoré, d'autres ont détestés...

#10 + Partager PiAire

PiAire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 299 messages
  • Localisation: Berry
  • Groupe(s):Les Piliers de Bal, PremX
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 27 juil. 2010 - 16:18

Je suis un peu d'accord avec Lewoinwoin. C'est 2 maîtres dans leurs domaines. je dirais que Clastrier est même le meilleur vielliste mais je n'ai pas trop aimé leur prestation. Les parties vielle n'étaient pas très mélodiques et on avait l'impression qu'il improvisait tout le temps... Par contre les solo et même les parties tambourins... ouaou !!! énorme, une batterie à lui tout seul...

#11 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 27 juil. 2010 - 16:26

maestro, tu voulais dire quoi concernant b. kerboeuf ??? le systeme mecanique de soulevement des chanterelles ??

#12 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 27 juil. 2010 - 18:02

Si la modification des appuis des cordes est utilisée en temps que "réglage" je trouve cela intéressant, ça évite les bouts de papiers sur la vielle autant, utiliser ceci en technique de jeu comme l'a fait Clastrier je trouve cela trop déroutant et loin de ce que j'attends d'une vielle.


Je vais répondre en deux temps...

1.
En dehors des "petits papiers" pour éloigner les chanterelles de la roue (placés entre chevalet et corde ou entre sillet et corde), il existe des mécanismes moins "bricolés".
Par exemple les petites vis que Bernard Kerboeuf place dans les entailles du chevalet et qui permettent de régler de façon fine... en introduisant un objet "de plus" dans la masse du chevalet. Voir par exemple : http://lerautal.laut... ... on/bk2.jpg
Ceci étant, le "petit papier" est aussi un "objet de plus" par rapport à la relation chevalet + corde.

Sinon, il existe des dispositifs qui agissent sur l'ensemble axe+roue de façon à adapter la distance roue-corde.
Voici trois petits dessins pour illustrer différents choix :

Solution adoptée par exemple par D. Engles et Messieurs Boudet :
http://lerautal.laut... ... ppuis2.jpg
Ici un système de vis permet de remonter ou descendre l'extémité de l'axe qui est opposé à la manivelle.
La vis "A" permet d'abaisser l'axe ce qui fait que la roue s'éloigne de la corde en "B".
(Remarque : l'écart est très exagéré).

Solution adoptée par M. Weichselbaumer (dessin réalisé depuis vidéo).
http://lerautal.laut... ... ppuis1.jpg
Ici l'axe est abaissé du côté de la manivelle, et le décalage peut être beaucoup plus grand pour que les chanterelles ne soient plus en contact avec la roue.

Solution évoquée lors d'une discussion avec M. Kerboeuf :
http://lerautal.laut... ... ppuis3.jpg
Le mécanisme permet l'éloignement de la roue par rapport aux cordes en agissant aux deux extrémités de l'axe.

2.
Les trois mécanismes illustrés par les dessins permettent de régler les appuis de façon moins compliquée qu'avec les petits papiers. Ils permettent surtout d'effectuer un réglage rapide quand on passe d'un morceau à un autre.
Le mécanisme de M. Weichselbaumer permet EN PLUS de rendre les chanterelles libres de la roue et donc en pinçant la corde (doigt, médiator...) de transformer la vielle en instrument à corde pincée.

Ceci étant, dans cette logique d'usage, la vielle à roue est embarrasée d'un clavier compliqué qui "étrangle" les chanterelles. Ce qui n'est pas le cas de la guitare, du violon... où les cordes sont "à l'air libre".

Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas expérimenter. Et messieurs Weichselbaumer et Clastrier ont le très grand mérite de faire bouger les choses, de nous rappeler que l'évolution de la vielle à roue ne s'est pas arrêtée au XIX ème siècle.

#13 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 29 juil. 2010 - 09:47

En fouillant sur le "net", j'ai trouvé cette vidéo qui est pile-poil dans le fil de discussion :



J'ai écrit à l'auteur pour qu'il mette en ligne une vidéo illustrant l'usage du chien.

#14 + Partager Maestro

Maestro
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 180 messages
  • Localisation: Reuilly [36] /Limoges [87]
  • Groupe(s):Les Pilliers de Bal
  • Instrument(s):Vielle et Bouzouki

Posté 29 juil. 2010 - 11:53

maestro, tu voulais dire quoi concernant b. kerboeuf ??? le systeme mecanique de soulevement des chanterelles ??


Nan je parle d'un nouveau système pour le réglage de l'appui des chanterelles, le système mécanique de soulèvement des chanterelles existe depuis un moment déja.

#15 + Partager Toutatis

Toutatis
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 37 messages
  • Localisation: Saône et Loire
  • Activité(s):Cadre

Posté 04 août 2010 - 07:58

Je ne sais pas si c'est une nouveauté mais j'ai vu chez B.Kerboeuf une vielle avec les deux accords habituels présents sur 4 chanterelles débrayables individuellement. Elle a une profondeur et une résonance presque électrique, plutôt orientée graves, et cependant strictement acoustique. Il y a aussi un système de trompette variable sur l'octave, très simple et très fiable. (Bref tout ça pour dire que je fais mes économies et que...)
Autre chose, Badaboum, as tu vu mon message perso sur où tu pourrais retrouver la photo de la vielle basse? J'ai vérifié, c'est bien ici.

#16 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 04 août 2010 - 08:42

+100 par toutatis.
.... et quel plaisir a jouer de cet instrument ....

#17 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 04 août 2010 - 17:43

Je ne sais pas si c'est une nouveauté mais j'ai vu chez B.Kerboeuf une vielle avec les deux accords habituels présents sur 4 chanterelles débrayables individuellement. Elle a une profondeur et une résonance presque électrique, plutôt orientée graves, et cependant strictement acoustique.


J'en ai vu un exemplaire au printemps en passant à son atelier.
Il m'avait montré aussi un travail de recherche effectué pour améliorer la réactivité de la table d'harmonie. Le son obtenu par cet instrument m'est apparu grave et clair...
Je suis persuadé que le meilleur son est la conséquence d'au moins deux améliorations :
- le nouveau barrage sous la table
- l'utilisation de chevalets plus sophistiqués.

Autre chose, Badaboum, as tu vu mon message perso sur où tu pourrais retrouver la photo de la vielle basse? J'ai vérifié, c'est bien ici.


Non, je n'ai rien. Tu peux le remettre ?

#18 + Partager Toutatis

Toutatis
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 37 messages
  • Localisation: Saône et Loire
  • Activité(s):Cadre

Posté 04 août 2010 - 19:20

Rien de bien important, dans un de tes posts précédents, tu te demandais où tu avais bien pu voir la photo d'une vielle basse et je croyais me souvenir que c'était sur le fascicule publié à l'occasion du centenaire des gas du Berry, ce que je n'ai pu vérifier que tout récemment..
la photo représente Louis Laurian Touraine avec sa vielle basse, la légende est : "LLT avec sa vielle basse dont il dessina les plans et qui fut réalisée par Jules Seguin du Pêchereau. Cette vielle est maintenant la propriété de la Société des GdB."
Cdlt

#19 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 août 2010 - 07:56

la photo représente Louis Laurian Touraine avec sa vielle basse, la légende est : "LLT avec sa vielle basse dont il dessina les plans et qui fut réalisée par Jules Seguin du Pêchereau. Cette vielle est maintenant la propriété de la Société des GdB."
Cdlt

Merci pour l'info.
Dans ce cas, elle devrait être visible au local des Gars du Berry à Nohant.
Si je passe par là, j'essaierai de faire quelques photos.

Pour revenir sur la vielle 4 chanterelles de Bernard Kerboeuf...
Je n'avais entendu la vielle qu'en Sol.
Si quelqu'un en achète une, je serais intéressé par un avis après plusieurs mois d'usage.
D'après ce que j'ai compris, une vielle en Ré et une vielle en Sol correspondent chacune à un choix de structure de l'instrument. Laquelle structure tend à favoriser le caractère particulier :
- Ré brillant, plutôt gueulard, chien fort et plus précis
- Sol plus grave, ne gueule pas, chien moins présent
On retrouve d'ailleurs cette démarcation chez les luthiers, certains ayant choisi de ne faire que "du sol" (par exemple Philippe Mousnier), d'autres étant renommés pour leurs Ré (B. Kerboeuf, JC Boudet).
Vouloir réaliser un instrument qui soit la synthèse de ces deux contraires est difficile, surtout (et c'est le cas de cette vielle de B. K.) si l'on veut optimiser le barrage de la table.

Dominique Engles par exemple préfère le Sol. Pour proposer aussi une vielle en Ré tout en n'ayant que deux chanterelles, il a trouvé une astuce : il allonge la touche de façon que, partant du Sol, il descend jusqu'au Ré (en fait au Do). Ceci étant ce Ré est à l'octave inférieur par rapport à l'autre et le brillant n'est sans doute pas le même (et il faudrait peut-être essayer de l'accorder en Sol de façon à retrouver le même Ré en montant la gamme).
Dans les vielles "électrifiées" on peut tricher sur le son avec des filtres analogiques ou numériques.
A suivre donc...

#20 + Partager Toutatis

Toutatis
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 37 messages
  • Localisation: Saône et Loire
  • Activité(s):Cadre

Posté 06 août 2010 - 19:12

Je n'avais entendu la vielle qu'en Sol


moi aussi, je ne l'ai essayée que dans cette tonalité, c'est celle que je pratique depuis 35 ans, mais le résultat m'a semblé suffisamment époustouflant pour me convaincre qu'il me fallait cette vielle. Grave, fort et clair, aux antipodes de ce que j'ai entendu jusqu'à présent.
Au sujet des explications, techniques qui ont abouti à ce joli résultat, si seulement Kerboeuf pouvait passer par là...!!!???



Message ajouté après : 1 minutes:

Tiens, y' a comme un problème de forme, mais le fond y est.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)