Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Article à propos de Gennetines 2010


  • Veuillez vous connecter pour répondre
84 réponses à ce sujet

#21 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 635 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 04 nov. 2010 - 10:34

Je suis pas sùr qu'on soit totalement en désaccord Tirno. Là où je suis d'accord avec l'article, c'est sur la liberté qu'offre les danses de couples (même sans branlette ! ;) ). Il y a sans doute là beaucoup plus à explorer que, par exemple, sur l'aéroplane...

Petit HS : j'ai appris hier une variante de mazurka qu'on m'a dit dansé dans le Nord (il y a un pied qui recule sur le premier temps et un croisé au troisième, si quelqu'un voit ce que c'est)... vraiment pas évident mais interessant !
Après je n'ai pas (et n'aurais p-ê jamais si je ne le danse pas souvent) la maitrise suffisante pour pouvoir "m'amuser" avec mais il y a du "potentiel".

#22 + Partager luce

luce
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Jouy en Josas

Posté 04 nov. 2010 - 11:14

hier en boeuf j'ai parlé avec des amis qui étaient aller à un bal que je n'avais pas pu suivre.
Il s'est avéré que environ 80% des danseurs la faisait à la "shamallow".
Plusieurs meurtres ont faillis être commis en raison du blocus des danseur empêchant l'avancé des danseur sur la piste (pour les 20 % restant voulant avancé)
et surtout ces danseurs "Shamallow" ont réussi à faire un croche patte à mes amis (provoquant une chute du couple : ça fait mal!!) parce que changement brutal de direction dans le sens contraire à l'évolution sur un parquet avec sortie de jambe entre l'espace du couple d'ami en question

voila pour moi ce qui résume bien la gène des danseurs "shamallow" qui ne font pas attentions aux autres danseurs sur la piste (attention se ne sont pas tous les danseurs "shamallow" qui qui font ça!!)

#23 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 04 nov. 2010 - 12:09

Faut arrêter d’exagérer...
Moi, j'ai beau danser rarement chamallow, je me suis jamais dit "roh, ils sont chiants euh, là à danser comme ça"...

Le cavalier qui mène doit aussi faire ça, chercher sa place sur le parquet... Et c'est aussi dur (aussi simple ?) sur un parquet rempli de monolithes chamallowesques que sur une piste pleine de danseurs de scottishs sautillants...

Proverbe :
La liberté de nuire aux autres cède le pas devant le droit des autres à ce qu'on ne leur nuise pas.



#24 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 nov. 2010 - 12:31

voila pour moi ce qui résume bien la gène des danseurs "shamallow" qui ne font pas attentions aux autres danseurs sur la piste (attention se ne sont pas tous les danseurs "shamallow" qui qui font ça!!)


Pareillement, "ne pas faire attention aux autres danseurs" ne se limite pas qu'aux shamallow, ni aux "danseurs médiocres". J'ose espérer que les nombreuses fois que moi ou des amis se sont fait rentrés dedans par des gens qui préconisent justement de faire attention à tout le parquet, c'était juste des erreurs du type que tout le monde peut commettre (meme les shamallow).

Sans compter qu'une cible qui bouge pas est plus facile à éviter qu'une cible qui bouge (de manière imprévisible car elle essaie de se faufiler en travers les gens).

Autre question: si 80% des personnes à un bal sont en train de danser shamallow, est-ce vraiment à eux à s'adapter à la minorité qui a envie de faire le tour du parquet?

J'ai vraiment l'impression de voir des gens qui s'accrochent à des arguments bateau pour s'en prendre au shamallow. On aime pas ca parce qu'on pense que la danse (trad mais aussi en général) est bien plus riche que ca, ok. Mais arretons de dire que ca gêne (aux brayauds on arrive difficilement à faire le tour du parquet, mais c'est pas les shamallow qui genent), ou que c'est pas respecteux de la tradition - parce qu'en utilisant des excuses pareilles, ca fait penser qu'on a pas de vrais arguments, ou simplement qu'on aime pas ca et qu'on essaie de se justifier.

Message ajouté après : 4 minutes:

(bien vu Jonas - heuruesement, en plus de ne pas enseigner ma mazurka, je n'enseigne pas ma façon de rédiger sur tradzone) :)

#25 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 04 nov. 2010 - 13:08

Autre question: si 80% des personnes à un bal sont en train de danser shamallow, est-ce vraiment à eux à s'adapter à la minorité qui a envie de faire le tour du parquet?

faut une voie rapide et une voie lente, tu crois?

on voit souvent les shamalloteurs danser les yeux fermés (ressenti, toussa) alors forcément, c'est plus dur de voir quand quelqu'un veux passer ou quand quelqu'un est sur la trajectoire de mon basculage de fille (j'ai pas le nom, quand ils emmènent la cavalière jusqu'à 10cm du sol avant de la relever, en tendant loiiinn la jambe derrière eux, pour garder l'équilibre, comme sur la video, à 52'' ou à 1'26'')

mais effectivement, ya pas qu'eux, loin de là.
cet été (hors festivals), un gars sur une scottish s'amusait à faire volter sa cavalière, qui en bonne danseuse étoile (ou patineuse, peut-être) tendait loin sa jambe. c'était joli et gracieux jusqu'à ce que passe un couple (à distance correcte), mais lors de la volte suivante, le gars a pas regardé si c'était vide à 2m tout autour de lui, sa cavalière a fait un magnifique coup de pied sauté en pleine tête de la cavalière d'à coté

donc comme ils ont cette tendance à fermer les yeux, ça a tendance à gêner, plus que ceux qui dansent en gardant les yeux ouverts (c'est pas pour rien que j'aime aussi danser en mené, pour justement pouvoir fermer les yeux et m'en remettre à mon meneur), mais pas plus que les autres qui ne regardent pas.
concernant le coté "ne pas respecter la tradition n'est pas un argument valable", ben j'ai envie de dire, ça dépend des gens. pour toi, tirno, ça ne l'est pas, mais pour des gens plus attachés à la tradition, ben oui, ça peut l'être. et tu n'as pas le droit de leur enlever cet argument, qui de leur point de vue est valable.

rien n'est tout noir ni tout blanc, reste à voir comment on peut danser tout ensemble avec chacun sa propre perception des choses
certainement avec des rappels des règles de base de la danse en société, comme regarder où l'on est et où l'on va, et ne pas empêcher les autres d'être où ils sont ni d'aller où ils vont

#26 + Partager luce

luce
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Jouy en Josas

Posté 04 nov. 2010 - 13:44

je ne sais pas comment je dois le prendre Tirno, faux argument : quand ça t'arrivera tu changera d'avis

#27 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 nov. 2010 - 14:21

Quand quoi m'arrivera? De me faire renverser ou gener par un shamallow? De me faire renverser ou gener par un débutant? De me faire renverser ou gener par un excellent danseur? De me faire renverser ou gener par quelqu'un qui croit etre un excellent danseur? De me faire renverser ou gener par un de ces danseurs de bourrée qui croit qu'il faut arriver en fin de trajectoire sur la phrase musicale et frapper, qu'il y ait ou non un autre danseur sous ses pieds?

Chacune de ces choses m'est arrivée - peut etre meme a fréquence égale. Faudrait-il sous ce prétexte leur interdire le parquet? Peut etre bien - j'ose espérer que ce sont simplement des erreurs - parce qu'on fait des erreurs, ou parce qu'on manque d'expérience, ou parce qu'on est con et qu'on fait pas attention aux autres. C'est facile de vite juger!

#28 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 04 nov. 2010 - 16:06

N'oublions pas, chers amis, qu'un danseur est aussi entraîné dans son style par la musique qu'il écoute ou qu'on lui sert. La danse "chamallow", "spaghetti cuits", "coulée", "baiso-danse" (c'est fou comme ses détracteurs font des émules au vu des nombreux termes qui résultent de leur découverte) n'est pas apparue toute seule et doit être jumelée à la tendance (pas si nouvelle, d'ailleurs) des musiciens de composer des mazurkas (ou autres scottischs) à la mélodie peu ou pas ou mal ou différemment appuyée, résultant évidemment des nombreuses nourritures dont on peut se gaver l'oreille.
A priori, jusqu'à maintenant, j'ose espérer qu'aucune mazurka jouée chez les Brayauds (PAR EXEMPLE) n'a été dansée "chamallowement".
L'un n'a pas à avoir plus tort que l'autre, évidemment. Par contre, il est bon à mon avis de faire la part des choses. J'aimerais du coup signaler que tous les danseurs qui se rendent dans les ateliers de danse-bonbon (changer de mot ça fait du bien, ça évite de transformer l'étiquette en marquage au fer rouge) s'y rendent de leur plein gré, en étant souvent complètement conscients de la soupe au sucre qui leur sera servie, et justement en demande.
Où est à faire le changement, alors?

Pour ma part, et pour en avoir animé en tant que musicienne, je pense que la multiplication d'ateliers "intermédiaires" centrés sur l'écoute d'une musique et/ou d'un partenaire (avec présentation de plusieurs thèmes, accentuations, âges d'une danse) serait une bonne chose pour permettre ou rappeler aux danseurs qu'une danse a des racines ET une évolution, et que le plus chouette au final, c'est de pouvoir partager aussi bien l'une que l'autre avec les autres. Mais même cette orientation là pourra appeler à discussion de par son caractère "touche à tout", peut-être.

En tout cas, j'espère que l'augmentation de cette tendance à "fais l'amourrr à la danse chérie, oui, vas-y, comme ça", les chaleurs de toutes sortes qu'elle génère, ne sera pas à l'origine de l'apparition de sortes de "ghettos" de danse, de festivals et bals clairement différenciés.
Je vois d'ici l'affiche: "ce soir à Frichty les bains, bal CHAMALLOW avec "les shows clanpins" et "mouille ta veuze""... Franchement, ce serait moche (à mon si humble avis).


Sinon, reste la déportation.
Un chamallow collé sur la veste et on les cloître dans des salles de bals spéciales?
Ah non?
Bon. Tant mieux.



Et je crois que comme d'hab, je me suis un peu emmélée les chama... euh, les "pinceaux".

:puppyeyes: :] ;P


(Je me rends compte par ailleurs que je n'ai pas répondu au sujet initial, alors que je le souhaitais: l'article est à prendre comme l'énoncé d'une opinion chargée d'interrogations, et pas forcément d'une condamnation, même si on -j'avoue, "je"- peut se sentir concerné par ce qui est considéré comme dommage dans le Bal de l'Europe de Gennetines 2010... Il ne faut pas nier que l'évolution de la danse trad devient très "visible", mais il n'est pas question dans cet article de condamner les jeunes spécialement. Ne vaut-il d'ailleurs pas mieux que Danyèle ait eu le courage de mettre en mots ses ressentis à propos de ce Grand Bal plutôt que de rester dans un banal compte-rendu ultra-neutre du festival? Même si (et j'en fais partie) beaucoup veulent par ces retours des évènements de l'été pouvoir revivre les moments si agréables qu'ils y ont connus. Mais se taire ne fais pas forcément avancer, alors que dire, si...) ;)

#29 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 04 nov. 2010 - 16:24

Sinon, reste la déportation.
Un chamallow collé sur la veste et on les cloître dans des salles de bals spéciales?
Ah non?
Bon. Tant mieux.

et un point godwin, un!

juste pour dire, la tangurka, pour ce que j'en ai vu à damada (au cour de koen), j'assimile pas ça au chamallow, c'est des pas de tango insérés dans la mazurka, donc plutôt des figures qu'autre chose. d'ailleurs, rien de "collant" :kiss: là dedans

bien d'accord sur le fait que c'est en partie du aux musiciens qui proposent des musiques collantes, même si j'en ai vu faire du chamallow scottish sur un andro trad de chez trad {SMILIES_PATH}/pissed-off.gif

#30 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 04 nov. 2010 - 16:32

(au temps pour moi à propos de la tangurka. Je ne voulais pas insinuer que Koen et son atelier sont à l'origine ou complètement inclus dans le "mouvement chamallow". Seulement, j'ai eu l'impression que nombre des participants à cet atelier utilisaient les figures présentées pour les inclure à leur "shamallow-attitude", ce qui annulait un peu l'effet classe de la tangurka. Mea culpa. Je suis moi aussi soumise aux raccourcis, heurk...)
:D

#31 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 04 nov. 2010 - 17:19

De me faire renverser ou gener par un shamallow? De me faire renverser ou gener par un débutant? De me faire renverser ou gener par un excellent danseur? De me faire renverser ou gener par quelqu'un qui croit etre un excellent danseur? De me faire renverser ou gener par un de ces danseurs de bourrée qui croit qu'il faut arriver en fin de trajectoire sur la phrase musicale et frapper, qu'il y ait ou non un autre danseur sous ses pieds?


J'ai envie d'dire: on arrivera tous à la fin de la phrase musicale en même temps.

#32 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 nov. 2010 - 17:30

Sauf si on fait le concours de celui qui y arrive en premier

#33 + Partager Panda

Panda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 570 messages
  • Localisation: Clermont Ferrand
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):cornemuses, banjo...

Posté 04 nov. 2010 - 18:24

Sans porter de jugement de valeur sur cette façon de danser, elle s'inscrit assez nettement dans les perspectives développées dans "La danse traditionnelle en France" d'Yves Guilcher : la société s'individualise, la danse aussi. Chaque couple tend à se démarquer du couple voisin par l'exécution de "figures" spécifiques; après je ne pense pas qu'un danseur justifie ses choix par ce raisonnement!
Pour porter un jugement de valeur : trop d'emphase! A trop vouloir "vivre" les danses, elles finissent écrasées sous le poids de l'égo du danseur (ça marche aussi pour les musiciens).
Après chacun ses envies, et puis je trouve ces gens tellement marrants, ça serait dommage que ça s'arrête...

#34 + Partager Paxcal

Paxcal
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 217 messages
  • Localisation: Suisse romande
  • Groupe(s):Latcho Danse
  • Instrument(s):Whistle en bois

Posté 04 nov. 2010 - 23:56

Rien à dire sur la mazurka chamallow, juste une petite réserve esthétique personnelle quand c'est poussé à l'extrême.

Par contre, et là je m'adresse à ceux qui pratiquent cet "art" délicat, je vous en prie, ne dansez pas tous les yeux fermés!

J'ai noté à Gennetines l'apparition en force de cette nouvelle mode, je ne sais pas qui répand ce truc même si je tourne d'emblée mon regard vers quelques suspect usuels. Au premier cas aperçu, je me suis dit tiens, voilà un original ! Mais peu à peu, comme dans les films de zombies, j'ai constaté l'ampleur de la contagion.

Rien de grave à quelques zombies tant qu'on peut les fuir. Seulement, comme pour pousser plus loin la comparaison avec lesdits films, je me suis soudain retrouvé enfermé, avec ma cavalière, entre quatre couples plus aveugles que le luneux de Malicorne. Et comme ils ne bougaient que très lentement, impossible de sortir, ce qui a bien duré plusieurs minutes !!! (quand on connaît le prix de chaque minute avec une excellente danseuse !!!) Heureusement, les acteurs, dans leur innocences du premier né qui ne voit pas le mal autour de lui, ne se sont pas rendu compte de leur forfait et la vie à continué. Sauf que le mauvais scénario s'est reproduit plusieurs fois.

:eek:

Dites-moi que c'est juste un mauvais rêve ! :hypno:

#35 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 05 nov. 2010 - 01:07

Et dire que je n'y étais pas à Gennetines pour voir cela, mais j'imagine bien la scène !

Si les pensées d'un vieux dégoulinant vous intéressent...

En tout cas, j'espère que l'augmentation de cette tendance [...] ne sera pas à l'origine de l'apparition de sortes de "ghettos" de danse, de festivals et bals clairement différenciés.

C'est déjà le cas, ma chère... Il est drôle (ou triste) de constater que c'est la façon de danser la mazurka qui constitue la ligne de fracture, alors que tout le monde peut se tolérer et se rassembler sur d'autres danses. Même que dans les deux camps, il y en a qui honnissent le cercle circassien.

Tangurka et mazurka molle : même public ?

Je crains surtout, pour aller dans le sens de Danyèle, de Luce et de sa mère, que l'attrait de certaines façons de danser soit en rapport avec une apparente liberté qui permettrait de se dispenser de travailler le pas ou l'allure. Je ne suis pas convaincu que le "danseur d'un style", surtout si ce style est peu technique et plus tourné vers le partenaire que la musique, et si d'autre part il est induit par l'état de "corps et d'esprit" du danseur (son plaisir, son désir), soit si adaptable que cela : si la musique ne convient pas, il y aura gêne, ennui ou abandon (en tous cas, je crois avoir été témoin de ce genre de situation). Puis choix du bal en fonction de l'affiche.

Je crains également qu'en réaction, ceux qui voudraient faire danser la "vraie" mazurka ne nous propose des tempos trop rapides: il ne faudra pas s'étonner si le pas est simplifié !

Sinon, je peux témoigner que je m'éclate bien, selon le caractère de la musique, la partenaire, et l'heure, à mâtiner ma danse de deux ou trois styles (dont un style africain, d'ailleurs très adapté au débutant)), et que je me sens très versatile, et pas du tout traditionnel, quand je le veux. Mais vous ne pouvez pas savoir combien d'heures, et de jeunes cavalières peut-être pas toujours consentantes, il m'a fallu pour en arriver là.

#36 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 05 nov. 2010 - 03:32

de toute façon, la mazurka c'est une danse de tapette.

#37 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 05 nov. 2010 - 07:41

...pffft! Pas quand c'est en sabots, avec la bonne vieille méthode : 1-2-3-saut, 1-2-3-saut...

#38 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 05 nov. 2010 - 09:54

Peut-être mais quand on a l'occasion et l'age requis pour serrer dans ses bras en sueur un petit être gracile, on s'en fout de passer pour une tapette.

#39 + Partager Viviane

Viviane
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 67 messages
  • Localisation: bretagne / normandie
  • Activité(s):étudiante

Posté 05 nov. 2010 - 13:33

Le coup du "ghetto", je pense que de toutes façon, dans le société, et dans la danse trad, il y en a... déjà! Au risque de vexer, il y a bien de nombreux cercles celtiques qui, en bal de "campagne", serrent les coudes pour empêcher les autres de rentrer dans le cercle. Il me semble que c'est bien plus "individualiste" que la mazurka shamallow.. Parce que, en même temps, une mazurka lente ( j'entend par là la musique), on a pas vraiment d'autre choix, a part vouloir faire un régime en sautant comme un cabri a 20km/h, que de la danser lentement... Et le fait de danser shamallow n'implique pas non plus nécessairement de « bloquer » les autres danseurs.
Paxcal, pour le coup des yeux fermés, là, je suis d'accord, si les autres sont gênés – stoppés dans leur élan – en effet, il y a un problème!
Et puis on parle d'évolution... Mais je trouve que l'on a tendance à ne se toujours préoccuper que des danseurs avérés, connaissant tous les pas, habitués... Or, il faut quand même être conscient que si les danseurs ne se « renouvellent » pas, ou si d'autres ne viennent pas, la danse trad, bah, n'a plus, hein! La mazurka – puisque c'est bien d'elle qu'on parle a la base, c'est difficile a apprendre... Cette « tendance bonbon » ( j'aime l'expression^^) a peut être le mérite d'attirer les néophytes que la danse en elle même, avec ses pas qui peuvent faire écarquiller les yeux de ceux qui ne la connaissent pas, peut faire fuir...
Ce la m'amène a un autre point : celle du refus parce que ce n'est pas de la danse académique.. ( j'exagère, mais au fond, c'est ça, non ?) J'en viens a ce que disait au début du sujet Audrey, y a de la jalousie.. A propos de quoi, ca, mystère... Peut etre parce que les gens qui dansent shamalow semblent y prendre du plaisir, peut etre que le coté physique donne envie ? ( et n'y voyez pas de sous entendu :P) Enfin, tout cela fait que les detracteurs du mouvement trouvent une foule d'argument contre. Mais quel besoin de se monter contre les shamalowistes ? Justement, le bal n'est il pas fait pour rassembler les gens de tous bords, sans distiinction, de donner justement de la LIBERTE aux gens ? La on peut se demander qui est sectaire... ceux qui dansent tranquillement shamallow parce que, merde, ca leur plait, ou ceux qui refusent le mouvement nouveau ?



- merci Tirno, en effet, ca merite un sujet a part entière :P-

#40 + Partager jonas

jonas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 271 messages
  • Localisation: Vichy (enfin par intermittence) sinon souvent en france
  • Activité(s):étudiant

Posté 05 nov. 2010 - 13:56

Peut etre parce que les gens qui dansent shamalow semblent y prendre du plaisir, peut etre que le coté physique donne envie ? ( et n'y voyez pas de sous entendu :P)


Oh ben mince !!!
Si y a pas de sous entendu derrière, ça sert à rien !!!
:D


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)