Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Définitions : Trad/Traditionnel/Folklorique/Folk


  • Veuillez vous connecter pour répondre
163 réponses à ce sujet

#21 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 13 juin 2006 - 17:14

EH! Tomas!!!
Marou fait du folklore, mais c'est aussi une excellente musicienne de trad...
Tu ne le sais peut être pas ou tu ne l'as pas lu, c'est aussi une super excellente musicienne de trad, elle a son groupe, présent pour l'anecdote a mla nuit Epicée. Tantôt vielle, tantôt flûte traversière, je lui laisse se "conter" elle même.
c'est aussi la soeur de Jonas!!!

#22 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 13 juin 2006 - 19:07

etre la soeur de jonas c pas forcement la bonne excuse mais bon ^^

#23 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 13 juin 2006 - 20:53

et DVd'R...
jonas n'est pas une excuse...
C'est simplement une personne connue de thomas et pas marou!!!

#24 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 13 juin 2006 - 20:54

merci serge de me casser ma vane :/

#25 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 14 juin 2006 - 11:48

Héhé...
Domma-age dvd'r..... ^^

Bon, mais pour le sujet, oui, je suis musicienne folklorique et trad' (pour le reste, ben :Oops: c'est gentil...)
Et je danse, oui...
Du trad...
Alors du coup, je comprends bien ton point de vue Thomas, et le partage. Je sais que le folklore est davantage un monde de prestations plutôt que de simple fête. Mais je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas garder l'esprit de fête dans le spectacle... C'est un autre débat, encore un déjà ébauché et certainement jamais clos, mais c'est vrai qu'il a son petit rapport avec le sujet.
Je n'ai rien contre la rigueur et l'aspect carré nécessaires à la danse (qu'elle soit trad ou folklorique). Mais la musique (et la danse aussi) ne peuvent pas rester statiques. Enfin, si, elles peuvent, mais elles ne sont pas faites pour ça...
Et je pense qu'avec Jonas nous avons assez de technique et "d'expérience" musicales pour pouvoir prendre en compte la danse et lui adapter notre musique. Et non le contraire.
Bref, ce qui m'embête ça n'est pas le fait de devoir contrôler nos ardeurs musicales dans le folklore. Ce serait plutôt la manière trop rigide de concevoir le couple musique/danse et surtout, la dépendance des danseurs à un thème musical.
Si le rythme et la structure du morceaux sont respectées, les erreurs ne peuvent pas être dues (enfin si, mais voilà..) à la musique, et encore une fois, nous faisons toujours attention de garder mélodie et rythmique pour que les danseurs s'y retrouvent.
Je ne comprends pas pourquoi leur manière de danser peut être perturbée par une musique structurée mais qui ne ressemble simplement pas à ce qu'ils ont l'habitude d'entendre...

Mais je sais aussi que le changement d'habitudes est en soi une perturbation alors en fait, ben.... J'ai rien dit? :Oops:

Ohlala....

#26 + Partager Lolo

Lolo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages
  • Localisation: Montpellier (34)
  • Activité(s):thésard
  • Groupe(s):Komred, Bougnat Sound, La Ficelle, La Vielha, Duo Etienne
  • Instrument(s):accordéon diatonique

Posté 17 août 2006 - 17:10

Je sais je suis en retard...mais comme dit le proverbe "vieux motard que jamais" :)
voilà il y a quelques années, quand je suis véritablement "arrivé " dans le milieu "trad" (ou "folk" :wink: ), je me suis posé cette question : quelle est la différence entre-justement, les revoilà-le "trad" et le "folk" ? alors je me suis tourné vers des gens qui ont une certaine expérience de ces milieux, et qui ont tenté de m'expliquer...je ne dis pas que leurs définitions sont exhaustives, mais je pense qu'elles résument assez bien les différences de sens qu'il existe entre ces deux mots...
si je fais du trad, je m'attache à une culture régionale en particulier, et je la défend...il y un côté militant dans la démarche du "tradeux" : il milite pour la culture de sa région, que ce soit pour la danse, la musique, les contes, ou même les faits de la vie quotidienne, l'art de vivre en quelquesorte...si je fais de la musique trad, je vais donc forcément orienter d'une part mon répertoire, et d'autre part ma façon de jouer et/ou de danser. Exemple : je suis auvergnat, je viens d'une association qui se dit "trad"...l'objectif de cette assoc est donc d'exploiter et faire connaître au plus grand nombre le patrimoine musical auvergnat. C'est pour ça que de nombreux travaux de collectage (autant en danse qu'en musique) ont été entrepris, car le but est de permettre aux gens d'avoir accés à ce qui fait leur culture, la culture de leur région.
Ceci pose aussi des contraintes: si on veut transmettre quelquechose tel que cela nous a été transmis, on ne peut pas se permettre toutes les libertés...mais il est pourtant évident qu'un musicien "trad" possède un jeu qu'il lui est propre, tout comme un danseur "trad" possède une façon bien à lui de vivre sa danse...alors où est le limite ? qu'est ce qui fait le lien entre tous ces jeux dits "trad" ?j'avoue que je me suis longuement posé cette question, et que je cherche encore la réponse...à moins que...ce qui caractérise cette musique, c'est sans doute la démarche militante que j'ai évoqué plus haut, et ainsi il me semble que cet aspect est intrinsèquement lié à la musique elle-même (je sais pas si vous me suivez...je m'explique :wink: )...dans la façon de jouer, on retrouve une envie de transmettre un état d'esprit, ce qui faisait le bal d'autrefois...toutes ces énergies qui s'échangent entre musiciens et danseurs, cette atmosphère si particulière...voilà ce qui fait-à mon avis- un jeu trad...c'est le message qu'on délivre avec (dedans ?)
Pour résumer, le trad correspond à une volonté d'exploiter et de défendre un patrimoine culturel local...ce qui est aussi la démarche du folklorique alors ? alors là c'est à vous de m'aider, parce que je ne sais plus trop...je n'ai que l'exemple local : l'assoc dont je fais partie était à la base un groupe folklorique, qui s'est scindé en deux pour former un groupe folklorique d'un côté, et une assoc de musiques et danses trad de l'autre...
pour les folkloristes, l'objectif est de faire revivre le passé, en présentant au public des scènes de vie d'une époque donnée, le tout étant relativement figé...mais depuis que je connais ce site j'ai rencontré beaucoup d'autres groupes folkloriques qui semblent avoir une démarche complètement différente, alors c'est pour ça que je doute :/ ...
la différence entre "trad" et "folklorique" réside peut-être alors dans le fait que dans la démarche trad, on trouve l'idée d'une réappropriation des traditions par les gens...on ne fait pas que montrer aux gens ce qui se faisait avant, on leur propose d'être véritablement acteurs du mouvement, par le biais de stages de musique et de danse, ou tout simplement de bals trad, où chacun peut à sa manière maintenir une tradition en vie...on responsabilise les gens en quelquesorte, on les rend "citradiens" (comprenez citoyens du trad :) )
ensuite, pour ce qui est du mot "trad" par rapport au mot "traditionnel", je dirais qu'il s'agit uniquement d'une abréviation ! :P
il me reste alors le mot "folk" à définir...le folk est issu des mouvements contestataires des années 60-70 (Woodstock, mai 68...) et comprend une véritable dimension sociale...l'objectif est de recréer un espace de fête et de partages, j'ai nommé le bal folk ! ainsi le folk correspond plutôt à un état d'esprit : mélangeons-nous, faisons la fête tous ensemble, partageons nos différentes cultures...voilà pourquoi on voit apparaître des bals où les musiciens enchaînent tarentelle, bourrés d'Auvergne (quand-même, faut pas déconner ! ;P ), andros ( :cry: lol), madisons...etc pour le plus grand plaisir des danseurs !!! la démarche est donc complètement différente que pour le trad...en folk l'objectif est que chacun prenne du plaisir, d'où beaucoup plus de libertés en danse comme en musique...le bal folk est un lieu où le lien social retrouve toute sa signification, car c'est un milieu mixte, intergénérationnel, interculturel, interethnique...

voilà voilà j'espère avoir apporté ma petite pierre à l'édifice, en tout cas je ne prétends pas énoncer une quelconque vérité, j'essaye juste de transcrire ce que je crois avoir compris...en tout cas, super idée Kalon ! et d'avoir lu toutes vos remarques a déjà fait évoluer ma vision des choses :wink: ...

#27 + Partager Lolo

Lolo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages
  • Localisation: Montpellier (34)
  • Activité(s):thésard
  • Groupe(s):Komred, Bougnat Sound, La Ficelle, La Vielha, Duo Etienne
  • Instrument(s):accordéon diatonique

Posté 17 août 2006 - 17:14

pardon j'ai envoyé deux fois le même message... :Oops:

#28 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 17 août 2006 - 17:14

JE LI MEME PAS C TROP LONG

#29 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 17 août 2006 - 17:15

Où ça deux fois le même ? ;)

#30 + Partager Lolo

Lolo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages
  • Localisation: Montpellier (34)
  • Activité(s):thésard
  • Groupe(s):Komred, Bougnat Sound, La Ficelle, La Vielha, Duo Etienne
  • Instrument(s):accordéon diatonique

Posté 17 août 2006 - 17:31

euh...ben g du avoir une hallucination... :Oops:
ça va vraiment pas moi...

#31 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 18 août 2006 - 11:46

erf preil que dvd'r g la flemme de tout lire !

mais je vais quand meme dire ce que je pense.

d'apres moi, tout est un probleme de connotation.

le trad et le traditionnel, objectivement c pareil. meme si dans nos esprits, trad a un sens plus large, jeune, ouvert etc etc...
le trad(itionnel) c'estce qui reste des traditions : les pas des danses lesplus vielles qui ont bien été crées un jour mais comme on sait pas quand comment on dit qu'elles sont trad. les autres (mardi gras, danse des lapins ...) sont récentes et donc pas trad. Il y a aussi certains airs qu'as faute d'auteur désigné on a qualifié de trad . les compos récentes on sait de qui elles sont, c pas dui trad(itionnel, comme tjours) .

mais alors c'est quoi ? du folk(lorique).
on a du flok(or...) une idée vielle, qui date de pétain et de son mouvement folkloriste, le folk c les sabot les costumes les types qui savent pas jouer ... probleme de connotation. le folk, sans préjugé, est un style de musique, comme le jazz ou le deathmetal. apres ce qu'on met dedans c dut trad (danses "habituelles", airs "traditionnels") et ce qui est pas hérité de la tradition : les compos et les danses crées récemment .

résultat , dans l'arborescence, le trad c du folk mais le folk c pas du trad (enfin pas que.)

un groupe comme le mien qui joue que des compos sera un groupe folk, mais comme dans l'esprti des gens folk = danses en sabot et costume etc etc on dit qu'on fait du "trad" alors que pas du tout.

quand a ce qui est de la part d'impro en danse , ca ausi c du TRAD . les vieux (pas les vieux croutons, mais les vielle personnes agées) qui ont été interviouvées par les collecteurs le disent : elle dansent du trad sur des airs trads , et l'imro de danse, les variations et tout ca, c'est ausi une pratique traditionnelle innérante a la danse pratiquées qui, elle, est soit trad, soit folk.

bon voila en me relisant je vois que c pas tres clair, mais bon, v ous vous démerderez avec.

#32 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 18 août 2006 - 11:47

ben valere c trop long ausi je lit pas :wink:

#33 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 18 août 2006 - 11:55

erf on vas croire que j'ai des actions chez les fabriquants d'aspirine...

ceci dit j'oblige personne a lire ce que j'écrit, et d'ailleur moi jme gene pas pour sauter les passages trop longs de certains posts.

#34 + Partager dvdr

dvdr
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 134 messages
  • Localisation: vierzon
  • Activité(s):facteur
  • Groupe(s):DéCiBaL
  • Instrument(s):percu, basse

Posté 18 août 2006 - 12:17

je l'ai lu le tien j'aime bien ce que tu dit en plus :wink:

#35 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 18 août 2006 - 13:34

Bah moi, j'ai tout lu! lol

Très intéressant de voir que chacun a sa façon de voir les choses et fait certaine distinction sur lesquelles d'autres font l'impasse...

#36 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 18 août 2006 - 16:55

ouai...j'aimerai tout lire mais j'ai pasz le temps...je fais le max pourtant !

#37 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 19 août 2006 - 19:57

En fait ce que vivent les jeunes et moins jeunes qui participent à ce Forum, c'est d'appartenir à deux familles proches qui se sont voué des"haines" réciproques il y a si longtemps, que lorsqu'on demande à une personne du monde "trad" par exemple de donner des arguments non subjectifs pour exprimer leur refus du monde "Folklorique" ils sont obligés de se poser la question :

"Oui, quelle est la vraie raison de tout cela ?"

La réponse shématiques est : le folklore est une représentation figée d'un monde passé (et immédiatement sont cités les costumes et la référence aux musées) alors que l'univers trad se reclame du monde actuel, d'une musique vivante prenant ses sources dans des recherches de type collectage.

Maintenant un argument contre cette vision simpliste : je participe beaucoup à des fêtes médiévales.
On adore se costumer, la famille entière même.
Dira-t'on d'une fête médiévale qu'elle est figée, que c'est une représentation proche de celle d'un musée ?

Beaucoup de musiciens trad jouent et dansent dans les fêtes médiévales !

En Bretagne je ne sens pas un clivage pareil entre les cercles celtiques et les musicens et danseurs de fest-noz. Lors du festival Anne de Bretagne à la Turballe où je suis allée ce printemps, les deux étaient complètement mélangés, les danseurs des cercles au fest-noz et dastum 44 n'avait aucun complexe à avoir son stand au beau milieu de cette cohue ...

#38 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 21 août 2006 - 13:15

C'est clair qu'une vision simpliste du type "folklore: figé, représentatif du passé" et "trad : expression vivante et actuelle" ne peut convenir.

Par exemple, beaucoup d'ensemble folkloriques utilisent des artifices scéniques pour rendre leur spectacle plus attrayant. La chorégraphie, la mise en scène sont utilisées dans ce cadre; et certains groups font même du folklore stylisé (élaboré selon les appellations du CIOFF) c'est-à-dire que leur projet est comme tout autre ensemble de transmettre les moeurs et coutumes d'antan mais en utilisant une forme libre, c'est-à-dire en n'utilisant ni les danses ni les musiques traditionnelles, c'est ce que fait la BG.
Même dans les ensembles folkloriques, il existe des distinction (4 selon moi) ce qui prouve bien que tout ceci est un continuum, on ne peut clairement départagé le trad du folklore.

Quant à moi, j'ai passé l'été à parcourir les festivals tantôt folkloriques (Gannat, Zagreb, Confolens) et trad (Saint Chartier, Anost) et ben... j'peux vous dire que je ne pourrai me contenter que de l'un deux. Impossible pour moi de me passer du folklore, impossible pour moi de me passer du trad...

BOn euh... il est certes 14h, mais j'viens d'me lever... comment ça j'suis pas clair??

#39 + Partager Annabelle

Annabelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 566 messages
  • Localisation: Saint Marcel
  • Activité(s):Étudiante
  • Groupe(s):Arcadanse

Posté 21 août 2006 - 14:58

Je partage le meme avis que toi Seb :lmao: ...j'aime faire du folklore mais j'aime bcp aussi danser sur du trad dans des bal folk... ^^

(enfin encore heureux j'ai pas à choisir... :lmao: )

#40 + Partager Maximilien

Maximilien
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 7 messages
  • Localisation: Région lyonnaise
  • Activité(s):prof d'Arts Plastiques

Posté 30 déc. 2006 - 19:20

Salut et fraternité, citoyens
je viens de m'inscrire et je lis avec beaucoup d'intérêt ce que vous écrivez au sujet des subtils distingos que vous établissez entre "trad", "folk", "traditionnel" et "folklorique". Nous pourrions aussi ajouter les multiples et amusantes étiquettes de marquetingue que l'on voit fleurir : "néo-trad", "trad urbain", "MUSique TRAditionnelles de DEMain", etc.
Une chose cependant m'étonne. J'ai peut-être mal lu, c'est bien possible, mais nulle part je ne lis ce qui m'apparait pourtant comme la prémisse essentielle : il n'existe plus en France aucune musique traditionnelle, pour la raison que nous ne vivons plus dans une société traditionnelle. Les sociétés traditionnelles du territoire français ont bel et bien disparu -ce n'est pas un regret !- plus ou moins rapidement selon les régions entre le milieu du XIXème siècle et la première partie du XXème.
Il reste des connaissances : pratiques , répertoire, instruments, etc. Libre à nous de nous en emparer ou pas. À partir de là, nous pouvons bien faire ce que nous voulons, puisque aucun de nous n'est partie prenante d'un modus vivendi traditionnel.
Le seul obstacle peut venir du discours qui accompagne la pratique : ni le bal folk, ni le spectacle folklorique, ni la fusion trado-jazzo-techno-urbaine, pour intéressants, agréables beaux et créatifs qu'ils puissent être ne sont des "évolutions" d'une tradition prétendument vivante.
Et donc vive la liberté !
Maximilien


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)