Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Définitions : Trad/Traditionnel/Folklorique/Folk


  • Veuillez vous connecter pour répondre
142 réponses à ce sujet

#141 + Partager -Y-

-Y-
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 11 déc. 2014 - 17:19

Il n’empêche que la folklorisation devrait être regardée comme un incident regrettable dans l'histoire des traditions populaires.

 
C'est vraiment traitre le concept de folkloriser, parce que ça a plusieurs sens. Au sens académique, c'est ce qui se passe quand une danse acquiert une expression populaire locale (par exemple la figure de l'été du quadrille français qui a folklorisé pour donner les versions d'avant-deux qu'on a dans l'ouest de la France ou les différentes versions de mazurka). 
 

il faudrait tourner la page du "folklore" qui n'a plus vraiment de raison d'être.

 

On va dire ça à Ekks-O il va être content :)
À titre personnel, le côté conservatoire de costume et côté figé des danses associé aux groupes folkloriques, y'a pas grand intérêt à le faire vivre (une fois qu'un costume a été sauvé/reconstitué, bah voilà, c'est fait. Ce sans contester le plaisir que certains ont à porter le costume).
En revanche, il faut pas nier (surtout pour les groupes qui ont une approche moderne) l'apport artistique des groupes folkloriques. On est carrément sur un mode de spectacle (donc différent d'une pratique de la danse en tant que danseur de bal), mais cette discipline nouvelle, à défaut d'être représentative ou de s'inscrire dans la continuité, a quelque chose à dire.


  • Ludoman aime ça

#142 + Partager -Y-

-Y-
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 11 déc. 2014 - 17:56

PS.  l'apport artistique des groupes folkloriques. On est carrément sur un mode de spectacle (donc différent d'une pratique de la danse en tant que danseur de bal), mais cette discipline nouvelle, à défaut d'être représentative ou de s'inscrire dans la continuité, a quelque chose à dire.

 

OUI, mais bon, désolé mais je pense aux nègres sauvages de l'exposition coloniale, quelquefois, en voyant les danseuses en culotte fendue  (Rhôôô) déambuler derrière des barrières en ferraille sur la place du village dans des lieux touristiques ...

 

Je sais que c'est dit pour plaisanter. Mais si tu doutes de leur apport réel, je te conseille si tu en as un jour l'occasion de jeter un œil aux productions d'ensembles comme le cercle celtique de Kerfeunteun ou Bleuniadur (ou encore Arcadanse, dit-il avec clin d'œil appuyé)



#143 + Partager buescher 27

buescher 27
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 414 messages

Posté 11 déc. 2014 - 21:02

On peut aussi s'approprier une tradition pour la faire vivre et pas re-vivre... C'est ce qui se passe avec les broderies du pays de Quimper par exemple. Pour l'anecdote notre accordéoniste est aussi brodeur et il vient de créer un logo pour notre groupe directement puisé dans le répertoire de Quimper tout en étant totalement nouveau.

Et sur un mode plus musical, même si je vénère les Frères Morvan qui m'ont tant transmis avec leur simplicité habituelle, cela ne m'empêche pas d'introduire de la polyphonie dans nos plinn tant que je respecte les pas des danseurs. Et quand je vois des jeunes jouer du sax baryton en 'noz et faire danser tout un parquet, je me dis que notre musique est bien vivante tout en s'adossant à nos anciens :)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)