Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

histoire sans fin


  • Veuillez vous connecter pour répondre
116 réponses à ce sujet

#1 + Partager saclac

saclac
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 15 messages
  • Localisation: hohahi
  • Activité(s):hahohi

Posté 23 févr. 2007 - 03:52

Faut imaginer la suite de cette histoire.

Une nuit,
alors que je dormais trankilement,
je ne sais pas pourquoi,
je me suis réveillé en sur-saut,
je suis sortie de la chambre,
descendu les escaliers,
ouvert la porte d'entrée,
j'ai regardé la lune, et je me suis mis a courir, courir,courir... et là...
rien !!
sans comprendre, je suis retourné chez moi........faut imaginer la suite

#2 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 23 févr. 2007 - 09:28

...je suis retourné chez moi et je viens de comprendre qu'il y avait Yogan de passage au bled d'à côté! Je montais dinc ma voiture, et je m'y rendait sur place...

#3 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 24 févr. 2007 - 17:40

mais avant de partir, j'ai fait un gros caca

#4 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 24 févr. 2007 - 19:29

Steuplait Armelle!!!! Y'a des gens qui mangent à cette heure ci! :D

#5 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 24 févr. 2007 - 19:34

Passant derrière, je trouvais les toilettes bouchées!!!

#6 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 24 févr. 2007 - 19:37

Je décidai donc d'aller chez les filles mais au moment de sortir, pas de bol, je tombai nez à nez avec...

#7 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 24 févr. 2007 - 19:46

Gertrude (se prononce Guertroudeu!), barbare simérieinne, niveau...1.
J'ai changé donc de route, pour emmener les vraies filles (avec des trucs en plus, pour quelles ressemblent à des el...hum hum! '-_- )!

#8 + Partager Zaphod

Zaphod
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 153 messages
  • Localisation: COMBRONDE (ni bon vin, ni bon monde)
  • Activité(s):En vacances
  • Groupe(s):Tradicomix
  • Instrument(s):Violon, chaudière, Windows XP et bouton de manchette.

Posté 24 févr. 2007 - 20:29

Puis alors je vois ma mère réssucitée qui était poursuivie par une tortue géante à deux têtes : Un était une tête de lama, et l'autre était la tête de Pierre Arditti.
Je courais sur la route lorseque des porte-manteaux sauvages nous barrèrent la route. Ils prirent en otage un pauvre petit poussin nageant par là et l'obligèrent à réciter le programme télé du 23 Juin 1852, que par chance il avais appris par coeur.
Mais malheureusement, le petit poussin était sourd-muet et il ne put pas le réciter.
Un cyclope à neuf vessies faisant sa promenade digestive prit soudain les porte-manteaux et les brûla avec de la Menthe à l'eau. (Car les porte-manteaux sauvages détestent la menthe à l'eau, contrairement aux porte-manteaux domestiques, qui eux, détestent la Grenadine.)
Puis une pizza volante coiffé d'un bonnet de bain s'explosa sur la tête de ma mère, qui mourut sur le coup à la suite d'une longue intoxication (car la pizza était empoisonnée).
Puis la route tomba et je me retrouvai dans un ferry japonais en route pour braquer la Banque de Ouagadougou...


...


Heum... Pardon, je me suis quelque peu emporté.


Oubliez tout ce que j'ai écrit....
Au revoir! '-_-

#9 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 24 févr. 2007 - 21:13

MDL!!!!!!!!!!!!! :D :D :D

#10 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 24 févr. 2007 - 21:18

et a ouagadougou, tout le monde le sait, il fait très chaud (certes) et règne le grand maitre de yoga azrigounam. Un de ses disciples, se trouvant dans ladite banque a l'intérieur de laquelle etait présumé se poursuivre le délit, freina mon élan révolté, ma pulsion mortifère... Il me stoppa net et me rappela les cinq vertus appliquables au déchainé braqueur de banques :

1 se rappeler de lacer ses chaussures pour ne pas glisser sur le sol du batiment (les banques étant bien sur réputées pour ses accueils de vautres stupéfiantes).

2 se raser les bras.

3 dire "raninoustal, ce serait mieux" à chaque pied déposé sur le sol.

4...




[au fait, je suis d'accord avec la nature rationnelle du récit précédent... Mais Zaphod... En 1852, la télé n'existait pas... enfin...]


#11 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 24 févr. 2007 - 21:31

Ayant accompli mon forfait grâce notamment aux conseils d'Azrigounam (paix à son âme) je compostai mon billet retour et réintégrai un autre ferry en partance pour Montluçon, là où j'avais le plus de chance d'écouler mon butin.

Pris d'un mal de mer épouvantable, je montai sur le pont arrière à l'heure du dîner en quête de solitude. J'étais occupé à regarder l'écume formée par les puissantes hélices du navire quand soudain j'entendis un cri puis le bruit d'un corps qui tombe à l'eau. N'écoutant que mon courage, je courus voir le capitaine qui scrutait l'horizon à la recherche d'éventuels icebergs. Je m'empressai de lui dire que j'avais le mal de mer et il me donna deux efferalgan 500 mg effervescents. Je décidai de rentrer dans ma cabine soulagé mais avec la sensation désagréable d'avoir oublié quelque chose. Je m'endormis en sursaut pour me réveiller presque aussitôt avec la sensation angoissante d'être observé. Une odeur de chair en décomposition flottait dans ma cabine et la veilleuse ne fonctionnait plus.

#12 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 25 févr. 2007 - 11:43

et ca pars deeja en sucette... xD

#13 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 25 févr. 2007 - 14:10

a cette montée d'angoisse s'ajoutaient de nombreuses questions qui rongeaient mon esprit... pourquoi ne m'a-t-il pas donné un efferalgan de 1g au lieu de deux de 500 ? Ai-je bien éteint mon four avant de partir, il y maintenant deux semaines ? D'où viens-je ? Qui suis-je ? etc...

Je fus surpris par un bruit sourd qui vint de facto m'expluser de mes pensées fulgurantes...

à la lumière de ma veilleuse fébrile, j'éclairai le tapis mouillé sur lequel je me tenais...

au beau milieu des restes de nourriture (que j'avais malheureusement rendus peu de temps auparavant), se trouvait...

un disque...

#14 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 25 févr. 2007 - 15:00

Un seul coup d'oeil sur la jacquette m'emplis d'une rage soudaine.

Qui donc avait osé mettre le best of de Celine Dion au milieu de mon vomi? Comment cette personne avait pu s'introduire dans ma cabine verrouillée de l'intérieur. Ces questions se bousculaient dans ma tête lorsque je remarquai des traces de pas humides en direction du seul hublot de la cabine. Celui-ci était entrouvert et une sorte de liane tressée avec du fil poissé d'aspect familier y était encore accrochée. Pas de doute, un facteur d'anches de cornemuse était à l'origine de cette odieuse provocation. Pourquoi cette haine et cette prise de risque insensée. Se trouvait-il encore à bord du bateau? Je m'habillai en toute hâte et rejoignis le pont afin de démasquer l'insolent.

#15 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 25 févr. 2007 - 17:12

La nuit était aussi noire que le trou du cul d'un troll, et je manquai par deux fois de m'étaler dans des flaques d'huile de foie de morue qui barraient le chemin. Le malfaiteur avait donc posé des pièges!! Je continuai mon chemin en plissant les yeux afin d'éviter les éventuels autres dangers. Et de fait! Je parvins à échapper à l'attaque d'une Super-banane effillée et de son énorme seau de morve, puis j'attrappai de justesse (à deux millimètres de mon oeil gauche!) un stylo bic propulsé à pleine vitesse par une sarbacane de cotillon elle-même alimentée par un ventilateur poussif d'avant-guerre trahi par son son étonnant de... cabrette!

Et enfin, je débouchai (sain et sauf!) sur le Pont d'Avignon-on-y-danseuh-on-y-danseuh....

#16 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 25 févr. 2007 - 17:50

et oui... sur le pont d'avignon, on y danseu tous en rond...

Mais a force de tourner comme une toupie sur moi même, alors emportée par le tourbillon infernal de cette chanson reprise par céline dion, je finis par m'emplastronner lamentablement sur le sol...

Lorsque je repris conscience, j'étais attaché dans la salle des machines...
et, oh, je ne sais pas si tout cela est très décent mais... bon... je continue...

je me trouvai né a né avec l'ennemi... tout poilu, nu comme un vers, la cabrette en main...

ô, vision d'horreur...

#17 + Partager Marou

Marou
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier, té!
  • Activité(s):Musicothérapeute et musicienne
  • Groupe(s):Le Bal en Chantier, Miélomanies, La Ficelle, La Cie éol
  • Instrument(s):Flûte trav' et vielle à roue

Posté 25 févr. 2007 - 17:55

Immédiatement, je retombai illicot dans les pommes après avoir rendu une fois de plus tripes et boyaux...

mmh, quel héros de petite nature je fais... :X

#18 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 25 févr. 2007 - 18:13

non, finalement, après réflexion (très très rapide), je suis un héros hors du commun...
je réussis tout de même à me lever et à lui faire bouffer... :O :X

#19 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 25 févr. 2007 - 18:28

Ayant terrassé mon agresseur et bourreau, j'inspectai les alentours. Seul le bruit des machines régnait dans la pièce. Mes pertes de connaissances successives m'avaient désorienté et je ne comprenais pas pourquoi et comment j'en étais arrivé là.
Des fragments de fil poissé pendaient à mes poignets douloureux. Je regardais à nouveau le corps de mon ennemi qui gisait sur le sol, inconscient mais vivant. J'étais toujours aussi hébété quand d'un coup, toutes les images revinrent en un éclair. Surtout celle d'un bourdon de cabrette menaçant et le souvenir d'une douleur fulgurante me pénétrant au plus profond de moi-même. Je ramassai l'arme aussi avilissante qu'innocente et marchai droit sur le corps inanimé de mon ennemi mystérieux, bien décidé à me venger.

#20 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 25 févr. 2007 - 18:44

je marchai donc sur le corps inanimé de mon agresseur...lorsque j'arrivai au niveau de son visage, je me sentis comme aspiré dans le sol...
quoi ? des sables mouvants dans une salle des machines ?
après tout ce que j'avais traversé, plus rien ne pouvait m'étonner...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)