Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
cordes

enrichir un accompagnement guitare



  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 + Partager AKAN

AKAN
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages
  • Localisation: Breurey les Faverney
  • Groupe(s):AKAN

Posté 14 juil. 2011 - 10:53

Les partitions de musique à danser sont généralement simples ; 4 ou 5 accords de base maxi. Comment peut-on enrichir l'accompagnement tout en restant en accord avec les autres instruments du groupe ... ? Peut-on trouver des cours sur internet ?

#2 + Partager davcha

davcha
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages
  • Instrument(s):Guitare

Posté 14 juil. 2011 - 18:08

En fait, une mélodie est jouée sur une gamme en particulier, même si tu le vois pas forcément.

A partir du moment où tu restes dans cette gamme, tu peux faire un peu ce que tu veux, ça doit bien sonner.

#3 + Partager AKAN

AKAN
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages
  • Localisation: Breurey les Faverney
  • Groupe(s):AKAN

Posté 15 juil. 2011 - 19:38

Ce que j'aimerais trouver, ce sont des conseils "techniques" (grilles d'accords, accordages en open ...). C'est vrai qu'à "l'oreille", on trouve aussi de jolis accompagnements.

#4 + Partager oliver

oliver
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 67 messages
  • Localisation: Charleville-Mézières, ou presque...
  • Instrument(s):uilleann pipes

Posté 16 juil. 2011 - 23:03

Une bonne façon d'accompagner est d'écouter le morceau, et de suivre au maximum la mélodie et le rythme de celui-ci ; les open tunings permettent pas mal de fantaisies : progression d'accords (à seulement 2 notes) en gardant un bourdon, rester sur l'accord de tonique plus longtemps qu'attendu, introduire de la syncope dans le rythme, donner une couleur particulière...bref plein de choses à faire. Il faut essayer sur des morceaux qu'on connait bien, ne pas avoir peur de sortir de la grille "standard". Après ça dépend des morceaux, certains se prêtent à plein de trucs, d'autres moins. Le DADGAD est le plus connu pour les instrumentaux, mais on peut s'accorder en sol, sol mineur... Ecouter Nic Jones, et plus récemment Sam Carter, pour avoir une idée des open tunings existants (c'est du chant mais quand même...c'est d'une inventivité... Nic Jones utilise 7 ou 8 accordages différents ! Renbourn pas mal non plus...)

#5 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 01 août 2011 - 17:40

On peut comprendre "enrichir" de plusieurs manières...

Si tu souhaites garder les accords "de base" et ajouter des 7e, 9e etc aux accords donnés par la partition (ce qui peut être du meilleur effet), il faut bien faire attention à ce qu'aucune note de l'accord n'entre en conflit avec le bout de mélodie qu'il accompagne...

Si tu souhaites intercaler des accords supplémentaires entre les accords de base, vas-y... fais toi plaisir ! mais ça risque de finir par aller vite.

Ou alors... si par enrichir tu veux dire tout changer pour que les accords soient plus que de simples accords de diato, là on commence à causer :)
(J'ai rien contre les diatos hein ^^)

Le principe de base facilement applicable, c'est de "tourner" autour de ton accord de base. Comme le dit Oliver, en open tuning il est facile de garder un bourdon et de l'enrichir, le moduler en ne changeant que quelques notes.
Exemple (DADGAD - du grave vers l'aigu) pour "tourner" en LAm : 007500, 005400, 004200
(où 000200 correspond au gros accord de ré en dadgad)

Ensuite, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faille avoir 15 accordages dans la manches et en changer comme on change de slip... A moins que l'on veuille faire tous ses morceaux avec deux doigts sur le manche.
En parlant de dadgad, Pierre Bensusan explique et démontre magnifiquement que ce n'est pas l'accordage qui détermine ce que l'on joue.
Tu peux faire du funk ou du manouche en dadgad... Il faudra simplement réapprendre et repenser ta manière de jouer. (D'ailleurs le blues en dadgad c'est magique ^^)
L'accordage est, selon moi, un choix que l'on fait, comme le choix d'un instrument qui ouvre une voie plus facile pour certains styles (de jeu).

Bon c'est un peu hors sujet je crois.

Pour revenir à nos moutons, on peut faire pas mal de choses.
Pour commencer, le plus facile étant de voir ce que font les autres, de s'en inspirer... de rejouer un morceau existant et de se dire "Tiens et si là je mettais plutôt cet accord..."
Petit à petit tu vas trouver toi même tes recettes.

#6 + Partager oliver

oliver
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 67 messages
  • Localisation: Charleville-Mézières, ou presque...
  • Instrument(s):uilleann pipes

Posté 01 août 2011 - 18:37

Ensuite, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faille avoir 15 accordages dans la manches et en changer comme on change de slip... A moins que l'on veuille faire tous ses morceaux avec deux doigts sur le manche.

Qui a dit ça ? Pas moi en tout cas.
Cela dit, j'adore jouer avec seulement 2 doigts... ;D

#7 + Partager ju-bzh

ju-bzh
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 206 messages
  • Localisation: Brest
  • Activité(s):Eplucheur de patates bio au bout du monde
  • Instrument(s):Cordes et pistons

Posté 02 août 2011 - 15:14

La formulation n'était pas suffisamment claire, je l'avoue. Elle ne te ciblait pas. :)
Je faisais simplement allusion à des guitaristes qui utilisent un accordage différent pour chaque morceau. On en croise peu voire pas en trad, surtout des guitaristes solo.
Mais au moins en jouant avec deux doigts, ça repose les autres :)



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : cordes

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)