Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

cherche facteur de vielle Etats-unis



  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 + Partager Nic

Nic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 254 messages
  • Localisation: Québec
  • Activité(s):éducateur temps partiel-étudiant temps plein

Posté 16 sept. 2007 - 18:49

Salut !

un ami se cherche une vielle, il en a vu de superbes en France (comme celle de Grégory Jolivet...) et se demande s'il existe des facteurs réputés aux États-Unis qui font des vielles ?

Merci

#2 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 18 sept. 2007 - 08:44

bin pourquoi il achète pas en france?


moi j'ai un californien qui m'a commandé une cornemuse!

#3 + Partager Nic

Nic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 254 messages
  • Localisation: Québec
  • Activité(s):éducateur temps partiel-étudiant temps plein

Posté 18 sept. 2007 - 15:45

Hé bien cher Raph, saches que les coûts d'envoi et les taxes douanières par ici, ca coûte bonbon. Il souhaite donc l,acheter aux États-Unis pour avoir le facteur ''sous la main'' , il évite ainsi de faire des envois coûteux pour des ajustements ou réparation, un envoi au États-Unis, par bus, disons pour un colis de la taille et du poids d'une vielle, tu t'en sort à moins de 50$, en France, par avion (pas le choix), tu t'en sort à 400$, en plus, nos douaniers (qui ne sont pas particulièrement sympas...) exigent 15% de taxes sur la valeur de l'objet à l'arrivée s'il vient d'Europe, donc, une vielle de 3000 Euros coutera 450 Euros (pas loin de 1000 $ canadiens)...

Bien sûr, il changera peut-être d'idée, je reste sceptique face à cette idée moi aussi, il y en a de si bons chez vous, mais on se dit que peut être qu'un petit américain a passé quelques années en France auprès d'un facteur réputé, puis est revenu chez lui emmenant avec lui ses secrets et l'esprit ''de la vielle Europe'' à savoir qu'un métier...est un métier, pas une bizzness !



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)