Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Le crownfouding


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 03 mai 2016 - 13:34

de plus en plus de gens et structure lié au trad utilise cette méthode, a t’on une idée de si ça marche bien ?



#2 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 705 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 03 mai 2016 - 14:00

Il suffit de voir si l'objectif est atteint non ?

Ca remplace les souscriptions :D



#3 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 03 mai 2016 - 14:05

j'ai vu des groupe faire les deux, la recherche de fonds internet et la souscription.

Mais personne n'a d'expérience bonnes ou mauvaises à raconter?



#4 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 124 messages

Posté 14 mai 2016 - 09:23

Crownfounding, crowfounding, crowdfounding, crowefounding... lequel convienda le mieux ?



#5 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 25 mai 2016 - 12:41

Crowd founding.

La capitalisation par la foule.

Il fut un temps où elle avait un but précis, la sécurité sociale, par exemple.

Aujourd'hui, non.Dans le monde du "chacun ma gueule", on trouve fondé de faire la manche pour assouvir ses propres désirs sans aucune idée de partage, en tirant avantage que la majorité des individus s'emmerdent tellement dans la vie quotidienne qu'ils sont prêts à mettre leurs thunes dans le projet d'autrui pour un soupçon de rêve.

Je connais un gars qui a utilisé ce truc pour financer l'équipement de la boite à savon avec laquelle il voulait traverser l'Atlantique à la voile. Á sa décharge, c'était honnête comme proposition. Pas de promesse de retour d'investissement, même pas un blog en échange.

Bon. Il a coulé.

Mais, et c'est ça qui est intéressant, ceux qui ont participé ne regrettent rien.

Alors oui, ça marche.

Que tu veuilles perfectionner ton orthographe ou faire retraite dans un ashram, refaire ta cuisine ou faire un CD, traverser l'Afrique à vélo ou faire un potager bio, tout est possible.

il suffit de ne pas se dégonfler.

Tout repose sur la manière de formuler la demande.


Modifié par wedell, 25 mai 2016 - 12:42.

  • Hugal aime ça

#6 + Partager Septante huit

Septante huit
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 82 messages

Posté 16 juin 2016 - 10:50

J'ai testé le crowdfounding. Cela peut marcher, à deux conditions essentielles: d'une part, préparer le terrain en amont du "CF". Monter un blog ou un site, une page Facebook, bricoler une bande-annonce (de qualité), établir des partenariats avec d'autres blogeurs et des médias - ceci afin de créer des relais d'opinion pour la campagne et rassurer les futurs éventuels donateurs. Vous constituer aussi, avant, un petit groupe de donateurs pour amorcer la pompe dès l'ouverture du CF.

 

Et surtout (deuxième condition), offrir des contreparties attrayantes pour les donateurs: reçu fiscal (mais pour un projet folk, difficile a priori), ticket d'entrée, album ou autre.

 

Pour la gestion du CF, il faudra actualiser le projet régulièrement et ne pas hésiter à se mettre en avant: photos de groupe souriantes obligatoires. 

 

Enfin, bien choisir la plateforme - non en fonction de sa légèreté administrative (certaines sont plus procédurières que d'autres) ou du pourcentage qu'elle prendra sur les contributions (on souhaite tous un pourcentage "bas"), mais en fonction de son adaptation au projet que vous proposez. Un projet Trad' aura peu de chance (sauf cas spécifique) de "percuter" sur une plateforme dédiée aux start-ups.

 

Et enfin (la ruse de Sioux), n'hésitez pas à mettre de l'émotionnel dans la manière de présenter le projet, voire une dimension  humanitaire. Notre époque est droguée à l'émotion. Une trop grande rationalité dans la présentation ennuiera vos futurs donateurs (ce qui ne veut pas dire que le projet doive être brouillon).

 

Pour conclure, n'oubliez pas qu'un "CF" est tout sauf une expérience "participative", "communautaire" et "altruiste". C'est ainsi que les plateformes nous vendent la chose, mais c'est du pur affichage. Un CF, c'est avant tout une opération marketing. J'ai bien conscience, en finissant là-dessus, de casser l'ambiance: c'est pourtant la réalité à laquelle il vous faudra vous adapter.

 

Bien à vous,

 

Septante Huit


Modifié par Septante huit, 16 juin 2016 - 11:24.

  • Lanost aime ça

#7 + Partager AntoineL

AntoineL
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 384 messages

Posté 16 juin 2016 - 15:20

Le terme "crowdfunding" regroupe des modes de fonctionnements assez variés. Il y des systèmes de don avec contrepartie (façon souscription/prévente classique) ou éventuellement sans contrepartie. La plus grosse plateforme de ce type en France est KissKissBankBank, conçue au départ pour financer des projets artistiques, principalement musicaux, vous connaissez surement. Il y aussi d'autres systèmes de prêt à taux zéro, ou de prêt avec intérêt (en fait du microcrédit) dont le taux est fonction du niveau de risque du projet.

Vous voyez donc que toutes les palettes existent entre un don avec une motivation essentiellement morale, de type communautaire/participatif/altruiste/militant (bah si, ça existe), ou une simple prévente, ou un investissement. Dans le dernier cas, ça s'est développé d'une part parce que les banques ne font pas du tout leur boulot, d'autre part parce que les particuliers aiment parfois savoir dans quoi ils investissent leur argent.

Le point commun entre tous ces systèmes, bien sur, est que la plateforme prend sa commission ^^ C'est bien pour cette raison que les banques ont déjà commencé à pointer leur nez dans ce secteur, alors que leur monopole dans le domaine du crédit est remis en question.

@wedell : c'est absurde de comparer ça au financement de la protection sociale, qui est une couverture obligataire contre les risques de chacun, et non pas le financement par des volontaires d'un projet individuel.
 

Que souhaites-tu proposer au financement, Lanost ? Un projet de correcteur d'orthographe ? ;D




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)