Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

sol qui sifle


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 + Partager Joan de Milan

Joan de Milan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages

Posté 14 févr. 2017 - 11:56

Bonjours au vielleux (et autre si affinité).

 

Voilas, j'ai une vielle sol/do et le sol de l'octave, siffle, bas, fait un bruit extrêmement désagréable. Exactement comme quand ont a deux bourbon à l'unisson qui sont légèrement décaler. Or quand je regarde séparément les deux chanterelles, elles sont parfaitement accordé entre elle.

 

La seule chose que je vois, ce serais que ma tangente de sol fasse aussi chevalet, car sur ma vielle, le clavier est collé à la table et le support des tangentes est en métal, du laiton il me semble, de même que les tangentes.

 

Du coup, si quelqu'un a une idée du pourquoi du comment, merci d'avance.



#2 + Partager Th de Tétras

Th de Tétras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 355 messages
  • Localisation: Lozère
  • Groupe(s):Tétras-Lyre
  • Instrument(s):vielle à roue

Posté 14 févr. 2017 - 12:51

Camac faisait des vielles avec des tiges en laiton ; c'en est une ? Les sautereaux étaient en plastique, je crois.

 

La première chose que je ferais, c'est changer les cotons pour voir si ça continue. Parfois, ça fait osciller la corde bizarrement, et si la tranche du sautereau n'est pas bien plane...

D'autres idées ?



#3 + Partager Joan de Milan

Joan de Milan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages

Posté 14 févr. 2017 - 13:56

Th de Tétras, un grand merci, tu viens de répondre à une de mes grandes question. Quelle est le facteur de ma vielle. Grâce à toi, je viens de découvrir qu'il s'agit d'une Camac (le couvercle est manquant). ;) ;)

 

Lorsque je change les coton, ça déplace légèrement le problème sur les touches d'à cotés, il me semble que le sautereau est bien plat. Autre détaille intéressante, lorsque je pose mon doigt sur les deux sautereaux (sans toucher la corde), le probléme disparait et je perd un demie ton passant au fa#.



#4 + Partager Th de Tétras

Th de Tétras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 355 messages
  • Localisation: Lozère
  • Groupe(s):Tétras-Lyre
  • Instrument(s):vielle à roue

Posté 14 févr. 2017 - 14:24

Ah, tu as le sautereau qui trantolle... Il a tendance à pivoter un peu tout seul, non ?

L'avantage du plastique, normalement, c'est qu'il ne se rétracte pas en séchant, mais s'il ne se cale pas bien dans son trou, tu peux appliquer la même solution que pour les sautereaux en bois. Tu le sors de son logement et tu le renfonces en intercalant un fil en lin ou en coton.

 

Mais si tu as le même problème que ce matin et que tu le retrouves ailleurs après avoir changé les cotons, c'est peut-être encore un problème de coton ?



#5 + Partager Joan de Milan

Joan de Milan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages

Posté 14 févr. 2017 - 16:11

Non, il est bien stable.

 

Bin ça fait quand même deux moi, et ça persiste, malgré tout mes cotons ou alors c'est que je les fait mal, tu les fait comment toi?



#6 + Partager Th de Tétras

Th de Tétras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 355 messages
  • Localisation: Lozère
  • Groupe(s):Tétras-Lyre
  • Instrument(s):vielle à roue

Posté 14 févr. 2017 - 17:05

Quand tu appuies sur ton sautereau, si la note descend, c'est peut-être parce que la tige a du jeu, le moindre écart fait varier la note. Malheureusement, je ne vois pas trop comment tu peux le réduire, désolé...

Pour les cotons, il y a des jours où ils y vont tous seuls, et des jours où...

Je mets un peu de colophane sur la corde, je prends une toute petite mèche de coton (plus la corde est petite, moins je mets de coton),et j'essaie de le répartir tout autour de la corde.

Quelqu'un a une astuce pour que ça marche à tous les coups ?

 

Une qualité de coton ?

J'ai connu quelqu'un qui utilisait du Tampax, mais il avait une vielle bien réglée...



#7 + Partager Joan de Milan

Joan de Milan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages

Posté 18 févr. 2017 - 20:50

Après divers essaies, notamment sur les cotons, j'ai trouvé que c'est ce qui était le plus significatif, ou en tout cas le plus efficace. J'


Âpres divers essaies, surtout, je trouve que c'est en effet, les cotons qui influence le plus le phénomène. Surtout en faisant comme tu dit, plus la corde est petite, moins on met de coton. Mais ça reste, la ça ce déplace vers le fa#.

 

perso j'utilise du coton de tige pour oreille.

 

 

J'avais un ami qui en utilisait pour faire des fumigènes dans des maquettes.



#8 + Partager Maxime

Maxime
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages

Posté 28 nov. 2019 - 14:38

Oui, moi aussi, j'utilise du coton-tige, il ne fait pas de grumeaux ou de noeuds.

Pour poser le coton, j'enduis la corde de colophane, bien sûr. Mais surtout, je me mets de la colophane sur les doigts ( de la main gauche) qui vont presser le coton sur la corde. Sinon, ce sera comme si tu mettais les doigts sur la roue, ça laisse un peu de graisse. Ensuite, je prends en plusieurs fois des mèches de coton que j'étire et que je superpose. Puis, je glisse le bout entre la corde (que je soulève momentanément) et la roue. Enfin, je tourne (d'abord dans le sens normal) la manivelle tout en pressant du doigt le coton pour qu'il s'enroule serré sur la corde. Il faut faire plusieurs allers-retours de manivelle, toujours, en pressant le coton. A la fin, il doit faire un cylindre... cylindrique, assez serré et sans bout qui dépasse. Au cours de l'opération, il faut veiller à remettre sous la roue les bribes qui dépassent de chaque côté (si tu as trop de bouts qui dépassent, les arracher et re-lisser le coton pour mixer et noyer les bouts des bouts...).

Au final, tu peux remettre de la colophane sur le coton, sans le destroyer en frottant trop fort.

C'est ma méthode, mais dans les vidéos, ils font ça d'un coup en 2 secondes, ça me laisse sceptique...

Sinon, pour enlever les vieux cotons, utiliser une brucelles ou une pince à épiler. J'en ai eu de tellement usés qu'on voyait la corde là où la roue frottait !

J'ai noté d'ailleurs que si le coton était devenu trop mince, il faut ajuster souvent la hauteur de corde pour qu'elle soit correcte. Un coton plus épais est plus tolérant.

Voilà, je crois que j'ai fait le tour de mon savoir, bon courage !



#9 + Partager Tya

Tya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 257 messages

Posté 30 nov. 2019 - 10:05

Camac faisait des vielles avec des tiges en laiton ; c'en est une ? Les sautereaux étaient en plastique, je crois.

 

[…]

 

À l'époque, on disait MACAC...



#10 + Partager Maxime

Maxime
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 22 messages

Posté 07 déc. 2019 - 11:33

Joan de Milo, je relis les posts.

Au départ tu as dit : "...support des tangentes est en métal, du laiton il me semble, de même que les tangentes.". Je ne comprends pas bien. "Support des tangentes" : pour moi c'est le boîtier, mais un boîtier en métal, ça m'étonne. A moins que tu ne parles des tangentes et des sautereaux ? Mais les tangentes en métal sont en tige ronde, et par deux pour ne pas qu'elles tournent. Et pour les sautereaux, il faudrait qu'ils soient percés et serrés avec une vis sur la tangente. C'est comme ça ?


Modifié par Maxime, 07 déc. 2019 - 11:34.



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)