Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

Solfège et Trad : Indispensable ou inutile ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
260 réponses à ce sujet

#1 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 30 oct. 2006 - 15:34

la réponse est pour moi toute simple à cette question milie : conçois tu d'apprendre le théatre sans apprendre à lire ?

le solfège n'est qu'un code ( comme l'écriture alphabétique ) destiné à faciliter la lecture des morceaux. Oui l'oreille doit être formée, mais quand on connais 10.000 morceaux, la mémoire ne suffit plus ...

#2 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 30 oct. 2006 - 16:04

la tu parles du solfège comme d'un aide mémoire.
milie demande si on peut s'en passer pour avoir un tres bon niveau.
moi je pense que oui et j'ai pleins d'exemples qui le prouve.
moi je sais lire et écrire la musique (moi aussi j'ai passé un bac littéraire musique et j'ai fais un DEUG de musico) mais je m'en sers tres peu.

nos musiques trad se réinterprètent a chaque fois qu'on les joue, et la partition bride cette aspect tres important du "trad".
la musique doit être commandé par les oreilles et n'on pas par les yeux!

je ne dis en aucun cas que le solfège ne sert à rien attention!

je suis d'ailleur tres étonné que se débat (parcequ'a mon avis ça va vite le devenir) ne soit pas apparu plus tôt sur ce forum!

#3 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 30 oct. 2006 - 16:24

je croit bien que ca deja été évoqué sur un autre sujet... enfin vas voir sur le blog de djal (cf blog tradzone pour le lien ou google) la en tout cas ca en cause.

#4 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 30 oct. 2006 - 16:24

ch'uis un peu d'accord avec toi raph.

Cependant, depuis des centaines d'années, des mecs ont mis à jour des miliers d'harmonies différentes ( genre la quinte, puis la tierce etc. ). Au final des mecs ont inventé ( pour l'époque ) ce que bcp, ne connaisant pas le solfège, redécouvre chaque instant, d'oreille. Je pense que c'est un peu réinventer la roue.

Maintenant oui tout à fait, jouer avec ses yeux, dans le monde du trad, ça peux devenir très moyen :P

En revanche, j'aime ce parallèle avec le théatre. Dire que les acteurs sont bridés, c'est un peu réducteur.

Raph qu'en penses tu ?
Hey ! les modos, ont change de Topic ? ;)

#5 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 30 oct. 2006 - 16:38

vous pouvez les creer vous meme les topics, sans attendre que les modos vous fase le boulot...

(ps, d'acc avec raph)

Message ajouté après : 6 minutes:

sinon je pense que l'oreille peut se substituer a la mémoire dans le sen ou un morceau qu'on connait pas, on peut l'apprendre d'oreille sur le taf et c'est bon, pas besoin de l'apprendre avec la partoche, c'est le principe du boeuf.

l'oreille c'est un peu la mémoire vive de notre cerveau, pour la musique en tout cas.

Message ajouté après : 6 minutes:

je le rend compte que j'ai pas répondu a la question...

alors, dans une certaine mesure, oui on peut progresser sans connaissances en solfege, du moment qu'on a une bonne oreille. apres c'est mon experience perso, j'ai tres raremment déchiffré des partoches de trad et j'ai donc tout apris a l'oreille, mais c'est faussé par l'apprentisage classique de la musique qui lui se déchiffre (essayez une sonate de bach d'oreille, tient). dnc la technique est la.... mais ya aucun probleme. de toute facon, l'oreille aussi se travaille, alors.... c'est inné et acquis.

#6 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 30 oct. 2006 - 17:00

bin je comprend pas bien ton premier paragraphe sorcier...pourrais tu developper un peu ou le reformuler :shy: s'il te plait...

pour le parallèle avec le théatre bin je sais pas trop quoi répondre non plus :shy:
je dirais que ce raprochement conviendrait mieux si le débat tournait autour de "l'interprétation d'un support écrit".( je sens que je ne suis pas clair là :S )

enfin bon je pense qu'il faut commencer le trad (puisque c'est de cela qu'il s'agit ici) par l'oreille et que l'on peut petit a petit apprendre le solfège (enfin le minimum necessaire à nos musique, qui soit dit en passant s'apprend en peu de temps...) si on le désire, comme ça c'est sympa pour s'échanger des partoches et compagnie...

si on fait l'inverse, on s'enferme dans ses partoches et on devient incapable de jouer la bourrée des dindes sans cette dernière! (j'en connais!)

je ne parle pas des tablatures qui pour moi sont une catastrophe!
pourquoi apprendre un code réservé à un instrument avec des chiffre plutôt qu'un code universelle avec des notes? ce n'est pas plus dur!

la question du solfège pour l'harmonisation est plus complexe... mais j'en garde pour plus tard!

#7 + Partager Valère

Valère
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 178 messages
  • Localisation: Saint denis les bourg (01)
  • Activité(s):Touriste (étudiant)

Posté 30 oct. 2006 - 17:06

lol mais les lettres sont bcp plus universelles que les portées à notes !

#8 + Partager Marie

Marie
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 150 messages
  • Localisation: La Lozère profonde !
  • Activité(s):prof de diato
  • Groupe(s):Drôles de groles + Duo/Trio La Chanforgne
  • Instrument(s):diato et un peu de violon quand ça me prend

Posté 30 oct. 2006 - 17:41

Alors moi je pense que le solfège n'est pas indipensable à 100 % dans la musique trad. Mais par contre ça aide ( pour aide mémoire par exemple comme vous le disiez plus haut. ça peut aussi servir à déchiffer plus vite, parce que l'oreille c'est bien mais des fois c'est un peu long. )

Cela dit, je me sers pas bcp du solfège quand j'apprend un morceau, je privilégie l'oreille. J'ai remarqué que quand t'apprend un morceau d'oreille, il est carrément plus ancré dans ta mémoire, alors que quand tu lis une partoche, ben le lendemain t'es plus capable de la jouer " de mémoire" ( ou alors faut faire l'effort de l'apprendre par coeur, et là ça prend du tps ( à moi en tout cas !! :) )

Pour ce qui est des tablatures, moi je m'en sers pas, perso, mais par contre j'en fais pour mes élèves qui ne veulent pas apprendre à lire la musique, mais ils s'en servent uniquement en aide mémoire à la maison ( enfin j'espère ..... ;) ),en cours on apprend tous les morceaux d'oreille.

Sinon, j'aime bien aussi leur expliquer des trucs de théorie parce que je pense que ça peut être utile ( du style comment on construit un accord et comment on sait qu'il va sur la mélodie ), mais sans trop rentrer dans les détails ( sauf si ya des questions ) parce que svt j'ai en face de moi des gens qui n'ont jamais fait de solfège.

Voila, j'espère que g pas trop fait de hors sujet !!!!!! ;)

#9 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 30 oct. 2006 - 18:24

Oui, le solfège peut-être utile mais pas indispensable. Certaines notions basiques de théorie sont par contre incontournables je pense afin de pouvoir comprendre certains fondamentaux relatifs à la construction des morceaux, je parle par exemple des tétracordes, comment construit-on une tonalité, quelles sont les armures pour telle ou telle tonalité? Evidemment, ce travail peut également se faire à l'oreille mais c'est beaucoup plus long à mon avis. Savoir lire une partition peut servir dans le trad mais je ne pense pas que ce soit une connaissance essentielle pour aquérir un bon niveau musical... Comme disait Raph à juste raison, les exemples de très bon musiciens trad sans connaissance solfégique sont nombreux!

#10 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 984 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2006 - 18:39

Pour une autre analogie (petit coupe de pouce aux déroutés par l'analogie du théatre ^^) , a-t-on besoin de savoir lire pour pouvoir parler. Ou pour raconter une histoire?

Moi j'ai des partitions, j'ai appris quasi que sur ca (meme si je fais du boulot pour former mon oreille), mais je travaille sur les ornementations, les variations, le phrasé.

J'aime beaucoup l'analogie a l'histoire: chaque fois que je joue un morceau, je raconte l'histoire - mais je ne la recite pas. C'est la meme histoire, mais elle n'est pas pareille mot pour mot - et parfois, j'oublie la suite... et je transitionne vers une autre histoire sans faire exprès.

On peut pousser l'analogie encore plus loin: Les histoires que j'ai appris d'un autre, elles changent tout le temps. Celles que j'ai apprises dans un livre, parfois je les ressors texto - ou je cherche a sortir une phrase mot pour mot et ca dissonne avec le ton plus libre que j'ai choisi pour le reste de l'histoire. Meme danger avec les partitions.

D'un autre coté, avec le solfège vient toute une théorie musicale qui peut s'avérer très utile.

Comment les gens font au diato pour dechiffrer une partition? Je sais pas si je m'en sortirai sans tablature - mais alors, comment faire pour apprendre a varier le jeu? Si j'ai bien compris, chaque note peut se realiser au moins de 2 facons, non?

#11 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 30 oct. 2006 - 19:04

Belle comparaison, Tirno. J'aime bien cette façon de voir les choses. :]

#12 + Partager PierricO

PierricO
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 451 messages

Posté 30 oct. 2006 - 19:19

Pour ma part je suis une bille en solfège ! lol
(j'arrive à écrire une partition mais pour lire c'est une autre histoire !!)

Je ne pense pas que ce soit indispensable pour jouer, mais je suis d'accord avec ce qui a déjà été dit, à savoir que ça peut s'avérer très utile pour jouer un morceau rapidement (genre dans un stage ou un boeuf, lorsque quelqu'un file une partition, dans ces moments là j'me dis que ca doit être trop bien de savoir lire.... lol).
Jsuis tout a fait d'accord avec Yannick et Marie.

Et je pense aussi qu'il faut distinguer la lecture (savoir lire une partition) et les bases (toutes les notions fondamentales qu'a cité Yannick).
En ce qui me concerne par exemple, je ne sais pas lire une partition (bon, j'arrive à la déchiffrer si vous me laisser 3 jours lol) mais j'ai quand même des notions de bases qui me permette de comprendre la composition d'un morceau, le rythme, la tonalité, etc...

#13 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 30 oct. 2006 - 19:22

oui marie moi c'est pareil, un theme appris sur partoche sort de ma tête tres rapidement alors que celui que j'apprend d'oreille reste ancré dans ma mémoire. (bon des fois c'est les doigts qui suivent plus si j'ai pas joué le morceau depuis tres longtemps mais ça revient vite si on a l'air en tête)

Comment les gens font au diato pour dechiffrer une partition? Je sais pas si je m'en sortirai sans tablature


c'est dingue de penser ça!
on fait comme avec n'importe quel autre instru, on apprend quel bouton fait quel note!
c'est vrai qu'au début on ne sait pas s'il faut tirer ou pousser mais avec un peu de pratique ...

#14 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 30 oct. 2006 - 19:34

pour Tirno :
- alors regarde les instru à cordes, y'a 4-5 façon de jouer la même note !

- pour le théatre, et le trad en général, en fait, on est toujours dans une vision très dichotomique de la musique. Par exemple je ne la conçoit qu'en groupe. Sauf qu'en groupe chacun ne peux pas raconter son histoire. A deux on peux toujours raccrocher les wagons, à dix, c'est ingérable.
- par contre, en petit comité, oui tu peux divaguer, c'est même fortement conseillé !

j'ai un musicien dans mon groupe qui est un diato du tonnerre ! Il joue vraiment super bien. Cependant, il est bloqué par plein de trucs qui ressent mais ne comprend pas ... j'ai pu lui expliquer et je pense qu'il finira par se dire qu'il lui faut des cours de solfège.

Faut il savoir lire pour pouvoir parler ... ? je pense que non. Mais si tu cherches à faire une pièce de théatre ( pour le public donc ), avec plus de 1 artiste, il te faut probablement un fil conducteur. Et les meilleurs comédiens ne sont pas forcéments les meilleurs créateurs ... donc il faut une transmission. Alors écrite ou orale ? ( à mon humble avis, pas de réponse formelle ! )

pour Raph:
- j'apprends sur partitions et je les abandonne rapidement ! mais il suffit de voir le développement de la musique écossaise ou tout est écris.
tu connais des gens qui joue la bourrée des dindes sur partoches toi ??
c'est vraiment la galère ... on regarde les danseurs qd on joue, pas les partoches ;)

tout a fait d'accord avec toi sur les tablatures, je me suis fait la même réfléxion !

#15 + Partager Yannick

Yannick
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 553 messages
  • Localisation: Clermont-Ferrand/ Cusset
  • Activité(s):professeur d'espagnol

Posté 30 oct. 2006 - 19:36

C'est un peu comme les jeux vidéo si vous me permettez la comparaison: au début, on pinaille pour repérer les touches pour tel ou tel mouvement ou action et puis au bout d'un moment, ça devient automatique, on a même plus besoin de regarder les touches. Le diato, c'est pareil, sauf qu'il y a 5 fois plus de touches :D

#16 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 30 oct. 2006 - 19:39

t'imagines une manette de jeu avec autant de touches ... ? ( ça s'appelle un clavier ! ;) )

#17 + Partager Tiphaine

Tiphaine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 233 messages
  • Localisation: Auch/Pavie (Gers)
  • Activité(s):en cours de construction
  • Instrument(s):flûte

Posté 30 oct. 2006 - 19:46

Mes connaissances en solfège, c'est tout l'inverse de Pierrico, c'est à dire que je sais juste lire une partition .

Tant que je jouais du classique, j'étais incapable de jouer sans partition, je ne retenais rien .
Depuis que je me suis mise au trad, j'ai fini par abandonner les partoches . C'est quand même bcp plus simple comme ça . Pas besoin de se promener avec des tonnes de classeurs et je peux apprendre les morceaux que je veux sans attendre qu'on me file une partoche.

En plus je m'aperçois que mon oreille est devenue bien meilleure depuis que je travaille comme ça . Et je mémorise aussi de façon plus efficace .

Parcontre, ce que je n'ai pas appris en solfège me manque parfois . Comme le dit Yannick, savoir comment se construit une tonalité ça peut aider .

En fin de compte ce que j'ai appris en solfège ne me sert plus bcp et ce que je n'ai pas appris m'aurait été utile . :S (c'est mon sentiment)

#18 + Partager Elsa

Elsa
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: Paris/Parthenay
  • Activité(s):étudiante

Posté 30 oct. 2006 - 20:02

pour moi, le solfège est très utile pour le déchiffrage des partitions. Tu peux apprendre, ou plutôt entendre, seul un morceau, et l'apprendre, alors que si tu ne connais pas le solfège ni le morceau, il te sera bien difficile de l'apprendre (sans support musical).

Cependant, je dois dire qu'ayant toujours travaillé avec partition, ça me pose des problèmes pour apprendre mes partitions de Bagad. Il est évidemment impossible d'utiliser des partitions dans un défilé!

Je crois que le solfège est très utile, mais pas indispensable... Comme l'a dit je sais plus qui (désolée :shy:), de très grand musiciens trads ne connaissent pas le solfège et ça ne les empêche pas d'être Grand... Mais c'est un sacré gain de temps selon moi, et également un plus pour ceux qui composent...

#19 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 984 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 30 oct. 2006 - 20:11

je suis qu'un vulgaire joueur de flute :) faut pas me demander de faire la meme note avec des doigtés différents :) Pour ca que je comprends pas ces instruments a cordes bizarres. ni ces trucs a anches libres :P (au fait, ai-je raison de penser qu'un meme passage, une fois on le jouera en poussé tiré et une autre fois ca sera plutot des longues phrases? comme sur la flute je peux piquer des notes ou tout jouer lié, selon l'envie du moment)

Pour ce qui est de raconter des histoires... peut etre ca vient de mon penchant pour la musique irlandaise. Jouer en groupe, c'est sympa, mais je préfère un bon soliste. Ou juste 2 ou 3 personnes. Comme ca, chacun raconte l'histoire a sa facon, vient completer l'histoire de l'autre par des onomatopées, essaie de donner du corps aux histoires combinées. Et quand on raconte des histoires, y'a pas de rythme. En musique c'est le rythme commun qui permet de pas sombrer dans la cacophonie. En gros, mon analogie de l'histoire marche pas pour les musiciens qui jouent a plusieurs ^^

#20 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 30 oct. 2006 - 20:14

Les polyphonies sont souvent des histoires qui sont racontées selon des points de vue différents...
ou comment plusieurs voix sont plus objecives qu'une seule...



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)