Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

les tonalités des morceaux



  • Veuillez vous connecter pour répondre
95 réponses à ce sujet

#1 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 913 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 26 nov. 2009 - 13:43

He au fait, y a-t-il une "vraie" tonalité pour tout morceau ? Qu'est-ce qui "prime" ? La tonalité de composition ? Celle qui est le plus souvent jouée ? Z'avez sans doute déjà abordé cette question ailleurs, je vais fouiller...

#2 + Partager PiR

PiR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 910 messages
  • Localisation: Lyon ou Saint Marcel (71)
  • Activité(s):Ingénieur Qualité
  • Groupe(s):Arcadanse
  • Instrument(s):Flute traversiere - Cornemuse 16"

Posté 26 nov. 2009 - 13:47

J'sais pas si on en a déjà parlé mais c'est un excellent sujet... (à créer si il existe pas!)

#3 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 913 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 26 nov. 2009 - 16:51

Peut-être qu'un modo va passer par ici pour couper ce topic en deux et lancer le débat sur les vraie tonalités des morceaux. Mais je pense que c'est aussi simple que ça, à savoir : y a la tonalité dans laquelle l'auteur l'a composé, puis y a la ou les tonalités d'usage... Non ?

Reste à voir ce qu'est cet usage : le nombre de fois où la mélo est jouée en telle tonalité sur les albums ? En bal ? Dans les boeufs ? Bref, des embrouillamini en perspective, finalement !

#4 + Partager vincenzo

vincenzo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 167 messages
  • Localisation: Grenoble

Posté 26 nov. 2009 - 20:43

ce qui est certain c'est que l'impossibilité pour les diatos 2 rangs et peut-être le manque de volonté des autres diatos, enmène bien souvent à jouer en boeuf en grande majorité en Sol, Do, Mim et Lam, quitte à changer la tonalité originale.

#5 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 27 nov. 2009 - 09:50

Bon ben voilà, j'ai divisé le sujet et remis dans la bonne section du forum.
Alors ? Tonalité d'usage ? Ou tonalité du compositeur ? :)

#6 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 27 nov. 2009 - 12:52

tonalité de l'instru qu'on a dans les mains (ou la plus commode quand on peut choisir).

Les instruments à sons fixe (comme l'accordéon) on pas mal mis les choses au clair comparé à la pratique instrumentale ancienne jusqu'a la fin du XIX.

#7 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 27 nov. 2009 - 14:05

En classique, pas question de s'écarter de la tonalité choisie par le compositeur, du moins si on joue avec l'instrument choisi d'origine.
Dans le foltraklore, les instrus diatoniques imposent le plus souvent leur tonalité. Parfois par necessité, mais aussi par paresse.
Ainsi, le diato sol/do, joue le plus souvent en Lam, même si il est à 3 rangs et 18 basses.
Personnellement, moi qui suis derrière à la guitare, j'en ai parfois passionnément ma claque du Lam.

Trrrès bon sujet, MathieuBb.

#8 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 27 nov. 2009 - 14:10

Personnellement, moi qui suis derrière à la guitare, j'en ai parfois passionnément ma claque du Lam.


A qui le dis-tu :)

#9 + Partager MoDo

MoDo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 171 messages
  • Localisation: Chatenoy-dans-la-Bresse
  • Activité(s):opticienne

Posté 27 nov. 2009 - 14:27

[Parenthèse] Foltraklore: j'adore ce mot, faut le faire breveter[fermer la parenthèse]

voilà, comme je suis une non-musicienne, je vous laisse entre vous. Bon après-midi! :]

#10 + Partager Madras

Madras
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 389 messages
  • Localisation: Chartres
  • Activité(s):Ingénieur hydraulicienne
  • Instrument(s):Flûte traversière

Posté 27 nov. 2009 - 14:44

Ouais pas mal le foltraklore, j'approuve aussi !!!

Etant musicienne très peu calée en solfège, et jouant sur un instrument chromatique (et mélodique), j'avoue que la plupart du temps je ne sais même pas en quelle tonalité je joue... pas bien hein ? :D Au piano je savais en regardant la partition, d'oreille et ben je suis perdue.
Par contre, ça commence à me bloquer de ne pas connaître ça donc il va falloir très sérieusement que je me penche sur la question... :hmm:

#11 + Partager PiR

PiR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 910 messages
  • Localisation: Lyon ou Saint Marcel (71)
  • Activité(s):Ingénieur Qualité
  • Groupe(s):Arcadanse
  • Instrument(s):Flute traversiere - Cornemuse 16"

Posté 27 nov. 2009 - 16:33

Voila c'est encore ces maudits instruments qui nous limitent dans la tonalité...
Et je ne vous parle pas des vieilles...

Ceci dit, comment expliquez vous que certains morceaux sonnent mieux dans une tonalité plutot qu'une autre?

#12 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 27 nov. 2009 - 16:43

- parce que t'as une oreille absolue (moi j'ai pas, et apart que y'a des tonalités ou je peux chanter et d'autres pas, ca change que dalle)
- parce que l'instrument fait que certaines tonalités sonnent mieux (genre du ré mineur sur un violon, avec la corde sol à vide à coté, ca peut mieux passer que le mi mineur ou meme que le la mineur)
- parce que l'instrument n'est pas accordé en tempérament égal et que la couleur de ré mineur n'est pas pareil que la couleur de mi mineur
- par habitude

#13 + Partager PiR

PiR
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 910 messages
  • Localisation: Lyon ou Saint Marcel (71)
  • Activité(s):Ingénieur Qualité
  • Groupe(s):Arcadanse
  • Instrument(s):Flute traversiere - Cornemuse 16"

Posté 27 nov. 2009 - 17:02

Belle explication! T'apprends vite! ;D

#14 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 733 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 27 nov. 2009 - 22:42

Concernant le diato 2 rangées , ça peut être bloquant si tu n'en as qu'un, l'idéal est d'en avoir un de chaque tonalité, pour pouvoir tantôt jouer:

de l'irlandais en Ré-sol avec les violons

de l'auvergnat en do-fa avec les cabrettes

du québécois en la-ré avec les tappeurs de pieds

du breton en sib-mib avec bombardes, cornemuses ou cuivres

du n'importe quoi en sol-do pour le boeuf avec d'autres accordéons

http://www.myspace.com/wopatrice

#15 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 28 nov. 2009 - 00:00

- parce que t'as une oreille absolue

Je ne comprends pas en quoi la hauteur de la tonique gêne une oreille absolue. Vous pouvez m'expliquer ?

Folktradlore > Foltraklore (mais c'est plus dur à prononcer)

#16 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 28 nov. 2009 - 00:27

Ben il l'entend différemment. Tout comme nous percevons tous différemment le vert et le bleu et pouvons avoir nos préférences.

#17 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 28 nov. 2009 - 11:36

Il y a toujours des compromis dans un instrument : certains sont plus compromis que d'autres.

Les pires (de mon point de vue) sont les instruments chromatiques à sons fixes (le piano en tête) qui étant justes sont tout le temps faux ! (c'est la dure loi de l'acoustique).

Les trucs tout le temps faux (comme le violon par exemple) sont plus sympas de ce point de vue (uniquement de ce point de vue diront certains... mais ça les regarde) et d'ailleurs, question polyvalence multi-répertoires, difficile de faire mieux que le violon je trouve. Et il y a bien une raison à ça. Seul le fait que ça soit un instrument injouable limite son expansion.

Pour les trucs avec des bourdons dedans, à côté, dessus ou dessous, la stratégie acoustique de base est différente : on tache le plus possible de jouer avec les lois de l'acoustique et ce faisant, il faut s'écarter du tempérament égal mais juste un peu pour pouvoir continuer à jouer avec des instruments plus tempérés (donc faux).


Quant à l'oreille absolue, ce n'est pas forcément un avantage au pire ça peut même empêcher de faire de la musique (si, si, je blague pas, j'en connais des pour qui c'est un drame et qui du coup, entendent tout, tout le temps faux!) !
Il vaut mieux avoir une bonne oreille relative bien relative, ça permet de se sortir d'à peu près tous les merdouillages sonores usuels.

Un petit coup de Wikipédia par là :
http://fr.wikipedia...._juste#Justesse


Pour toutes ces questions, je recommande d'aller trainer les oreilles du côté de compositeurs du 20ème siècle qui ont écrit de la musique en "intonation juste". On peut expérimenter auditivement ce que c'est qu'une musique acoustiquement juste : ça sonne bizarre mais c'est pas désagréable et mesurer à quel point on est conditionné par notre culture. Parmi les "plus connus" : Harry Partch, Lou Harrison, Colin McPhee mais il y en a d'autres. (Bonne nouvelle : des tas d'enregistrements depuis des années introuvables sont disponibles en ligne dans les grands magasins mp3 payants mais avec écoute d'extraits gratuits).


Hontes, mille fois hontes, (itseûschême) aux instrumentistes chromatiques qui ignorent les tonalités qu'ils pratiquent ! Il y a des stages. On connait des adresses...

#18 + Partager superberger

superberger
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 362 messages
  • Localisation: Ardèche
  • Activité(s):SuperBerger
  • Instrument(s):Clarinette, diato

Posté 28 nov. 2009 - 19:36

de l'irlandais en Ré-sol avec les violons


Des irlandais n'auraient-ils pas avec des si-do ou do#-ré (= chromatisme ou n'importe quelle tonalité avec 1/2 ton entre 2 rangées) ?????

#19 + Partager laclaire

laclaire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 28 nov. 2009 - 20:15

Ceci dit, comment expliquez vous que certains morceaux sonnent mieux dans une tonalité plutot qu'une autre?


avec les pains en moins, on reconnais peut-être mieux la mélodie ?
pardon je :arrow:

#20 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 29 nov. 2009 - 18:11

Tirno, je crois que nous ne parlons pas de la même chose.
Il me semblait que tu proposais deux explications à la sensation de coloration:
- instrument accordé en tempérament inégal OU
- oreille absolue (et instrument accordé en tempérament égal)

Je parle bien de clavier à tempérament égal: quelque soit la hauteur de la note de départ de l'échelle, celle-ci est construite de telle sorte que les mêmes intervalles entre degrés correspondent aux mêmes rapports de fréquences. Une oreille absolue ne devrait pas percevoir de différence entre toutes les tierces majeurs de chaque ton du clavier par exemple (elles sont toutes aussi fausses de la même quantité).

La gamme tempérée permet les modulations à l'infini - c'est d'ailleurs la raison de son adoption générale. Elle uniformise les demi-tons, diatoniques ou chromatiques (cette propriété ne transparaît pas dans la notation musicale - voir les articles relatifs au solfège). La quinte du loup disparaît ainsi que toutes les colorations des tonalités qui deviennent équivalentes dans un même mode.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)