Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 1 note(s)

Pourquoi les Français ne dansent-ils plus?

vidéo

  • Veuillez vous connecter pour répondre
118 réponses à ce sujet

#81 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 467 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 17 déc. 2013 - 10:16

...


  • loic aime ça

#82 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 607 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 17 déc. 2013 - 15:07

...

+1



#83 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 049 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 17 déc. 2013 - 19:26

 

D'autre part, plus personne ne chante..

Et ça,c 'est dû à quoi ?

Ben ça c'est facile : pourquoi veux-tu qu'ils chantent, ils ont la radio, leurs chaînes HI-Fi et leurs baladeurs pour leur fournir "du son" 24h sur 24...



#84 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 026 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 17 déc. 2013 - 21:07

Pas d'accord sur le "plus personne ne chante". Rappelez vous il y a 30 ans, la honte quand on recevait des étrangers: ils chantaient tous, et nous, on n'était déjà même plus la génération de la chansonnette en fin de repas, on restait secs, constipés...

Je trouve qu'on chante bien plus qu'à cette époque là. Rien que les karaoké , ça chante, avec des normes, bon,pas les nôtres, tant pis ...et puis chaque fin d'année scolaire je trouve que les gosses sont très partie prenante dans leur présentations. J'ai pris exprès des exemples loin de notre milieu où ça chante de plus en plus à en juger autour de moi.



#85 + Partager Michel D

Michel D
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 21 messages
  • Localisation: Bertrix, Ardenne Belge
  • Activité(s):Musicien de rue, animations, bals populaires, cabarets
  • Groupe(s):Solo
  • Instrument(s):Violon, Chant, Guitare, Féadog, Harmonica, Guimbarde

Posté 06 janv. 2014 - 15:12

Bon, tout n'est peut-être pas perdu...

Ce que je dis c'est ce que je constate lors des quelques animations qu'il m'arrive encore parfois de faire...

Même si certains chants traditionnels sont encore connus, personne ne se lance, ne se donne à fond, pour chanter...



#86 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 026 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 06 janv. 2014 - 17:16

vrai pour le chanteur individuel qui se lève et se lance. Il est devenu rare parce que comme je le dis :lol-above: il y a eu perte de la pratique individuelle lorsqu'on n'est qu'un "anonyme", non reconnu par au moins un premier cercle...Mais j'ai vu des ados se lancer après s'être fait pousser du coude par les copains. Le hic c'est leur répertoire. Ils ont besoin d'être portés par la "vedette"(qu'ils ne nomment plus comme ça) mais du temps de Brel et Brassens on faisait ça aussi, la référence commune pour effacer la peur d'être face aux autres...

 

Maintenant dans les formes collectives, repas chantés par exemple, en Berry ça chante en choeur et de bon coeur, pas du bout des lèvres! je citerai la venue de  Marif Coffinneau dernier exemple vécu!



#87 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 026 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 07 janv. 2014 - 10:14

réponse sur France-Culture à la question titre de ce forum:

http://forum.tradzon...208#entry353309



#88 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 17 févr. 2014 - 18:28

Pas d'accord sur le "plus personne ne chante". Rappelez vous il y a 30 ans, la honte quand on recevait des étrangers: ils chantaient tous, et nous, on n'était déjà même plus la génération de la chansonnette en fin de repas, on restait secs, constipés...

Je trouve qu'on chante bien plus qu'à cette époque là. Rien que les karaoké , ça chante, avec des normes, bon,pas les nôtres, tant pis ...

Il y a près de vingt ans, nous avons acheté un orgue de barbarie avec l'idée de chanter et de faire chanter.

Dans les rues, les marchés, des expos, des brocantes, des restos, une MJC, des festivals.

Répertoire : la chanson française d'avant les années cinquante.

Le meilleur contexte était la rue : certains s'arrêtaient et chantaient, d'autres passaient en chantonnant. D'autres passaient très vite craignant une vilaine maladie ou un attentat à leur porte-monnaie.

Les gens âgés étaient les plus spontanés. Les familles avec enfants aussi, avec un désir de comprendre le fonctionnement, de chanter, de tourner un carton.

Petit à petit, les années passant, le public a changé et le répertoire a du s'adapter. On a chanté aussi "les Corons", "pour une amourette"...

Les plus vieux ont disparu (c'était prévisible...). Le public spontané a été moins nombreux. De plus en plus les gens ne s'arrêtaient que le temps de faire une photo, avant de disparaître.

Les festivaliers ont été de mieux en mieux costumés, tenues de bourgeois excentriques de la Belle Epoque, Apaches...

Des poupées, des faux singes sur le bord de l'orgue, des automates...

Les apparences pour combler un vide préoccupant. 

Entre temps j'avais commencé la vielle à roue, autre instrument à manivelle (la coïncidence était voulue) avec l'intention d'associer les deux dans la rue. On a un peu fait et cela marchait bien.

A un moment, nous avons arrêté, n'ayant pas envie de nous travestir de façon ridicule. La fatigue des déplacement, le coût, le plaisir n'y était plus. 



#89 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 21 févr. 2014 - 06:55

On nous apprend à aimer de plus en plus des choses inutiles et sans caractére, regardez les victoires de la musique ...



#90 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 026 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 21 févr. 2014 - 09:46

T'en as de bonnes toi! ah non, je regarderai pas. 



#91 + Partager Michel D

Michel D
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 21 messages
  • Localisation: Bertrix, Ardenne Belge
  • Activité(s):Musicien de rue, animations, bals populaires, cabarets
  • Groupe(s):Solo
  • Instrument(s):Violon, Chant, Guitare, Féadog, Harmonica, Guimbarde

Posté 26 févr. 2014 - 10:35

@badaboum

 

...Société du Spectacle. De plus en plus. On ne vit plus, on regarde le "show" sur son écran.

Y compris dans la musique dite "trad", d'ailleurs...



#92 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 800 messages

Posté 27 févr. 2014 - 21:04

e2bc5512.jpg


  • Lanost, Tof Sacchettini, loic et 3 autres aiment ça

#93 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 19 avril 2014 - 12:23

@badaboum

...Société du Spectacle. De plus en plus. On ne vit plus, on regarde le "show" sur son écran.

Y compris dans la musique dite "trad", d'ailleurs...

Je me demande si l'on n'est pas en train de se tromper, quand on affirme que les Français ne dansent plus.

Ils ne dansent plus comme avant (cet "avant" étant à définir d'ailleurs).

Pour ne pas argumenter dans le vide, voici deux situations fictives et idéalisées.

1. Avant. Disons de 1900 à 1940

Une très forte population rurale. Les congés payés n'existent pas.

Pas de Week-End. Mobilité dans l'espace assez réduite.

On ne peut danser que quand on n'est pas occupé par son travail : fêtes locales souvent liées aux métiers (par exemple pour le "Saint Patron" des Vignerons), aux activités de la terre : moissons, vendanges, foins... à des fêtes laïques : bal du 14 juillet.

En ville, il y a les guinguettes, les bals musette. Les fêtes des partis politiques (fête de l'Huma'...).

D'après ce que j'ai lu, tout le monde danse, y compris les vieux. Le fait que les musiciens s'adaptent aux possibilités de leur public y étant aussi pour quelque chose.

2. Maintenant.

Congés payés. Week-End et 35 heures. Il est beaucoup plus facile de bouger, d'être là où l'on a envie d'être (ou de fuir le lieu où l'on est malgré soi). Les associations loi 1901 se sont beaucoup développées du fait des temps de loisirs et de la plus grande aisance financière d'une partie de la population.

Des "particularismes" locaux se sont développés, pour lesquels la musique et la danse sont un mode d'expression de cette identité.

Qui danse ?

Les jeunes, dans des lieux pour jeunes, où ne vont pas leurs aînés (sinon le jeunes cherchent un autre lieu).

Toutes générations pour le bal du 14 juillet (bal des Pompiers et autre).

Les personnes regroupées autour d'associations thématiques (y compris les "séniors" qui dansent des trucs pour vieux.

Les territoires qui revendiquent une identité forte organisent des bals pour faire vivre leur répertoire : Bretagne, Alsace ?...

 

Conclusion discutable :

On danse toujours, MAIS PAS selon les modalités et dans les lieux d'avant.

C'est une autre époque : hier est mort et le pleurer ne sert à rien.


  • loic aime ça

#94 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 384 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 22 avril 2014 - 22:30

 

Conclusion discutable :

On danse toujours, MAIS PAS selon les modalités et dans les lieux d'avant.

C'est une autre époque : hier est mort et le pleurer ne sert à rien.

 

 

Magnifique conclusion Badaboum. Je la partage entièrement : hier la chenille ou la queuleuleu, aujourd'hui c'est "accrochez-vous à l'accordéoniste". C'est ainsi.


  • Ekks-O et loic aiment ça

#95 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 23 avril 2014 - 09:18

 

 

Conclusion discutable :

On danse toujours, MAIS PAS selon les modalités et dans les lieux d'avant.

C'est une autre époque : hier est mort et le pleurer ne sert à rien.

 

 

Magnifique conclusion Badaboum. Je la partage entièrement : hier la chenille ou la queuleuleu, aujourd'hui c'est "accrochez-vous à l'accordéoniste". C'est ainsi.

Merci.



#96 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 870 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 08 févr. 2015 - 12:10

Bon. Le CPMDT a invité Jérémie Piolat à s'exprimer mercredi dernier en ses Assises (qui se tenaient à Parthenay), par une communication / débat liée à son livre et à ses recherches. Fort intéressante, cette conférence. N'ayant pas eu le temps (j'aurais mieux fait) de lire son livre avant, je vais maintenant me ruer dessus. J'espère y trouver autre chose que ce que j'ai entendu cette semaine : une théorie mal bricolée, qui mélange des éléments complètement hétérogènes, et porteuse au mieux d'une grande naiveté (Rémi Hess sors de ce corps), au pire d'idées avec lesquelles je suis en désaccord profond, en tout cas d'une grande méconnaissance de ce qu'est la danse en Europe de l'Ouest (pour reprendre ses termes), le tout enrobé dans une rhétorique caoutchouteuse.



#97 + Partager Mustradamus

Mustradamus
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 382 messages
  • Localisation: Limousin

Posté 08 févr. 2015 - 13:03

Ouh la la ! Mais ce type ne connaît rien à rien !

[La] "disparition de la culture musicale populaire ... remonte à la suppression des terres communes paysannes au XVIe siècle lorsque les terres ont été réaffectées au pâturage".

Sur ce, je me dispense de regarder la vidéo. Il y a tant de choses intéressantes à faire en ce beau dimanche.



#98 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 09 févr. 2015 - 08:37

Il ne connait rien à rien, mais il écrit, alors que nous on fait rien que de critiquer, il a le mérite au moins d'écrire et nous aucun mérite ....



#99 + Partager laclaire

laclaire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 09 févr. 2015 - 13:53

D un autre côté, l'article du parisien est coincé entre un sujet sur bob l éponge (le héros le plus cool de sa génération), points noirs 2 astuces de grand mère, des nouvelles des genoux de Kate Middleton, et 10 conseils malins pour économiser ton énergie.
Ca vaut peut être pas le coup de trop s inquiéter...
  • Tirno, loic, Ludoman et 1 autre aiment ça

#100 + Partager lauba

lauba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 194 messages
  • Localisation: Bâle

Posté 09 févr. 2015 - 19:52

Il ne connait rien à rien, mais il écrit, alors que nous on fait rien que de critiquer, il a le mérite au moins d'écrire et nous aucun mérite ....

Citation : Les cons ca osent tout.C'est meme à ca qu'on les reconnait.  Michel Audiard


  • Lanost, Mustradamus, Ludoman et 3 autres aiment ça



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vidéo

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)